Palestine, Kanaky même Combat

  • Nice : l'ombre d'Israël by globereporter 13 novembre : des attentats simulés depuis la... by globereporter Le kabbaliste, terroriste franc-maçon raciste, racialiste, islamophobe, prouve largement complice et organisateur des attentats de 2015 et 20

     
     

    Nice : l'ombre d'Israël by globereporter

     
    Le kabbaliste, terroriste franc-maçon raciste, racialiste, islamophobe, prouve largement complice et organisateur des attentats de 2015 et 2016 avec le rabbin Carlos Manuel Valls, marrane qui n'a meme pas le courage d'affirmer son identité juive et celle de ces ancêtres, responsable de la tentative d'assassinat sur notre frère a Reims, Mohamed Boutiche, ayant révélé les liens entre les services francais de la DGSI/DGSE avec les frères Kouachi,
     
     
    Nice : l'ombre d'Israël by globereporter
     
    Le kabbaliste, terroriste franc-maçon raciste, racialiste, islamophobe, prouve largement complice et organisateur des attentats de 2015 et 2016 avec le rabbin Carlos Manuel Valls, marrane qui n'a meme pas le courage d'affirmer son identité juive et celle de ces ancêtres, responsable de la tentative d'assassinat sur notre frère a Reims, Mohamed Boutiche, ayant révélé les liens entre les services francais de la DGSI/DGSE avec les frères Kouachi, le préfet Dartout, proche de Cazefeuj et de la grande loge de Paris du grand orient, du gladio-otan oas-mossad et le projet de l'armee francaise de faire sauter Francfort est mis a la place de Valls. Le mossad francais est donc sur le point de déclencher ses opérations terroristes et ses attaques a la voiture piégée et a la bombe sale, armes NRBC... 
     
    LES BOMBES SALES DE LA FRANCE-ISRAEL ET DES TERRORISTES ANGLO-JUIFISTES ONT ÉTÉ PRÉPARÉES DEPUIS 2002!
     
    TEL AVIV, BRAS ARME DES BANKSTER SIONISTES DE WALL STREET, LA CITY DE LONDRES, DE ZURICH, BÂLE, ET FRANCFORT, S'APPRÊTE A DÉCLENCHER L'OPÉRATION BLACKJACK, UN 11 SEPTEMBRE PLANÉTAIRE, APRÈS LE NOUVEAU COUP D'ETAT DU 9 NOVEMBRE 2016 A WASHINGTON. EN PARALLÈLE DE LA 'TRANSITION' VERS LEUR NOUVEL ORDRE MONDIAL, DESTINÉ A RECEVOIR LEUR ANTÉCHRIST/MACHIAH/DAJJAL, ET DE L'IMPLÉMENTATION DU NOUVEAU SYSTÈME FINANCIER 100% ÉLECTRONIQUE, DIGITAL, GÉRÉ PAR INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, DONT LE CYBER 911 EST LA COUVERTURE SIONISTE. LES TALMUDISTES ONT MIS EN PLACE LEUR AGENT, PSEUDO-DESCENDANT DE 'DANIEL', CE QUI SIGNIFIE DANS LE LANGUAGE TALMUDIQUE ET SA MYTHOLOGIE SATANIQUE, LA DESTRUCTION D'EDOM, DE L'EUROPE ET DES ETATS-UNIS. EN EUROPE CONTINENTALE, L'ITALIE (ROME), ET L'ALLEMAGNE 'FRANKFURT AM MAIN', LE FRANC FORT SUR LA MAIN, SONT LES CIBLES DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE FRANCAIS, DONT LE ROLE DEVOLU EST DE DÉCLENCHER VIA VALLS, DE VILLIERS ET FILLON-SARKOZY, LA FISTONE LE PEN, LA GUERRE NUCLÉAIRE DE 42 JOURS, QUE LE COLON JUIFISTE DE L'OAS-MOSSAD N'A PAS EUT LE COURAGE DE FAIRE POUR LE MOMENT. L'OPÉRATION BLACKJACK, COMME CELLES DE BRUXELLES ET DE PARIS, EST MENÉE PAR LA DGSI/DGSE ET LE MI5/MI6, LES NEO-CONS JUIFISTES DU GLADIO-OTAN-OAS-MOSSAD, DE LA CIA, DE LA NSA, CINQUIÈMES COLONNES TERRORISTES JUIFISTES DE SHAYTANYAHU ET SES MAITRES BANKSTERISTES JUIFISTES EN EUROPE. NOUS AVONS DONNÉ LES INFORMATIONS ESSENTIELLES, IL EST NORMAL QU'UNE PARTIE DES ITALIENS, DES ALLEMANDS ET LES MUSULMANS FRAPPENT PARIS EN REPRÉSAILLES DES ACTIONS TERRORISTES FRANCO-ISRAÉLIENNES, LA FRANCE-ISRAEL N'EST ÉPARGNÉE NULLE PART SUR LE GLOBE.  
     
     
    Nous accusons les deux agents du congrès juif sioniste mondial, le rabbin kabbaliste Carlos Manuel Valls et son relai pro-sarkozyste au sein de la DGSI, commanditaire de l'attaque sur Ain Amenas depuis la DGSE en 2013, d'avoir recu les ordres depuis Tel Aviv de déclencher une guerre nucléaire depuis Paris. Le marrane de villiers est egalement a la manoeuvre au sein du ministère de la défense. Valls est un psychopathe, degenere mental, comme le reste de la classe politique française ou américaine, ce sont des occultistes, satanistes, talmudistes qui croient que réduire l'humanité de deux-tiers permettra de hâter la venue de leur machiah/antechrist/dajjal par la guerrre mondiale. 
     
    OPÉRATION APOCALYPSE PARIS: NOUS VENONS D'ETRE INFORMES QUE PLUSIEURS PAYS SUR LA PLANÈTE, DONT AU MOINS DEUX PAYS EUROPÉENS MIS AU COURANT DES PLANS DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE FRANCAIS SUR LEURS SOLS, SE PRÉPARENT A FRAPPER LA FRANCE EN AFRIQUE, EN FRANCE, EN ASIE, AU MOYEN ORIENT. TOUS LES ATTENTATS QUI VONT SE PRODUIRE SONT LE FAIT DE LA FRANCE-ISRAËL DEPUIS PARIS. LES REPRÉSAILLES CONTRE LA FRANCE-ISRAËL SONT NUCLÉAIRES... UN PEU DE COURAGE VALLS, DE VILLIERS, CALVAR, NETANYAHU! NOUS ATTENDONS VOS FRAPPES ET VOTRE SORTIE DE TEL AVIV... 
     
     
    Paul Ryan a la tete du congrès, sur la gauche de sheytanyahu sur la photo est le larbin qui depuis le congrès débutera la guerre sioniste avant l'intronisation de Trump, dont les talmudistes organisent la neutralisation. Est-ce que le feu dans la maison de sheytanyahu ne l'obligera pas a sortir de ses bases, avec l'appui de la France-Israel... les deux seront-ils exterminés avant le 31 décembre 2016? Est-ce que les marchés seront tances après les votes italien, autrichien... 



    Quiconque menace  verbalement, physiquement, mediatiquement, a l'aide de lois nazies et racistes, les Musulmans de France, sera abattu dans les rues de France! Que cela soit bien clair, nous tenons l'etat et le gouvernement pour responsables de tout acte... Le deploiement des Forces Armees Musulmanes en France est la seule alternative!
    MORT A LA FRANCE-ISRAEL-AFRIQUE, MORT A L'ETAT TERRORISTE FRANCAIS!





    COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 06/12/2016: 09H35: MISE EN GARDE PUBLIQUE A TEL AVIV ET PARIS: TOUTE ATTAQUE NON CONVENTIONNELLE, UTILISANT DES ARMES NRBC SUR DES CIVILS INNOCENTS MUSULMANS OU NON-MUSULMANS EN OCCIDENT OU AILLEURS SUR LA PLANÈTE ENTRAÎNERA DE FACTO DES REPRÉSAILLES NUCLÉAIRES SUR PARIS ET TEL AVIV. CECI N'EST NI UN EXERCICE, NI DES PALABRES... VOUS ETES PREVENUS! 

    Image result for EXECUTE NETANYAHU

    Message a l'adresse des populations en France: L'etat terroriste francais aux mains de Netanyahu veut nous genocider, comme l'entité sioniste exterminent les Palestiniens, Irakiens, Syriens, Yemenis, Afghans, Kashmiris, Somaliens, Libyen, Nigerians, Algériens, Tunisiens, Mauritaniens, Maliens, Tchadiens pour les dépouiller de leur gaz, petrole, terres, ressources et minerais rares, source d'eau. Valls est un psychopathe juif sioniste, programme pour déclencher une guerre mondiale depuis Paris, il a trahi son mentor Roccard depuis la Suisse, puis Hollande. Il a monté avec Bauer toutes les attaques de 2015 et 2016 via les reseaux Sarkozy au sein de la DGSI/DGSE pour contrer la soit disant résolution 'palestinienne' a l'ONU que l'administration Obama demandait de faire passer. Seule celle de l'Unesco est passée. A Nice, la guerre entre factions terroristes franco-israéliennes de gauche et de droite a été étalée au grand jour, apres que le FBI eut 'donne Abdessalem' en gage de protection pour Hollande. Un 'Abdesalam' que personne n'a jamais vu vivant depuis sa soit disant capture. Les ricains ayant installé leurs bases militaires en France par la suite. Les ricains ont également donné le nom du 'coordinateur' des services francais ayant monté toutes les attaques franco-israéliennes de Paris, Nice, Bruxelles. Abaaoud étant confirme mort a l'été 2014, comme Belghalem. Celui-ci est un militaire franco-marocain, ne en France, formé par le ministère de la défense francais, a la DGSE au Pakistan, comme les Kouachi et Coulibaly ont été entraînés par la DGSI et la DGSE en Libye et au Yémen, puis armés par la gendarmerie depuis Lille via les réseaux de l'extrême droite de la France-Israel-Afrique du FN et de 'troisième voie'. Ces réseaux sont impliques dans les massacres de civils en Algérie depuis Oujda-Tlemcen après le coup d'etat francais de 1992 a Alger, les bouteflika-DGSE tentent depuis 1999 d'empêcher toute enquête internationale visant la France et son rôle direct dans les attentats de Madrid via l'opération AZF et Londres par la suite. La DGSE a forme la colonne vertébrale de l'etat israélien de DAESH/ISIS, 12 000 tunisiens depuis la Libye sous les ordres de Sarkozy, Fillon avec l'argent de la drogue et l'opium d'Afghanistan et l'héroïne de Colombie, blanchi dans les banques émiraties (qui financent le FN de Netanyahu), françaises, qataries, libyennes, anglaises, américaines, allemandes, suisses, canadiennes. Mais également avec l'argent de la gigantesque escroquerie franco-israelienne de 4 a 6 milliards d'euros a la taxe carbone détourné dans les banques suisses, ayant servi a acheter le petrole de l'etat israélien de DAESH/ISIS via l'UBS, et les armes depuis l'ex-yougoslavie pour armer les factions pro-israeliennes au Shaam, a financer les campagnes electorales de Netanyahu. Vucelic intercepté en Allemagne, une semaine avant l'attaque sataniste du Bataclan, est un passeur des services francais, il est lié comme Lazarevic aux attentats franco-anglo-israeliens de Londres de 2005 depuis l'ex-yougoslavie. Pour faire diversion du scandale d'etat de Nice ou la police, la DGSI ont clairement été prises la main dans le sac a organiser des rituels sataniques, comme au Bataclan. Le terroriste Patrick Calvar a fait comme son mentor Charles Pasqua en 1996, il a égorgé un prêtre a Rouen, comme les moines de Tibhirine ont été égorgés par la DST en Algérie via leur harki du DRS de Smain Lamari. De Castries, et Fillon, sont des terroristes pro-israéliens, protègeant les racailles pro-sarkozystes de Calvar et Bajolet. Nous devons les éliminer en utilisant la force armee, et l'action militaire a Paris, rapidement et prendre le controle de Paris, sinon des millions d'innocents seront massacres... 

    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 04/12/2016: 10H44: PLUSIEURS PAYS SUR LA PLANÈTE ONT COMPRIS QUE POUR ÉVITER UNE GUERRE MONDIALE, IL FAUT DÉTRUIRE LE GOUVERNEMENT ET L'ETAT TERRORISTES FRANCAIS, DE MEME QUE L'ENTITE SIONISTE. SHEYTANYAHU EST DÉSORMAIS DANS LE COLLIMATEUR, SA MORT EST INÉVITABLE, COMME PROPHÈTE MYTHOMANE TALMUDIQUE DE MALHEUR, LA MORT LUI VA SI BIEN. CALVAR ET VALLS, LE DRIAN, DE VILLIERS, SORTEZ LES DEUX MAINS SUR LA TETE ET A POILS, COMME HOLLANDE. SINON, NOUS VOUS SOUMETTONS PAR LA FORCE ARMÉE, LA DEFAITE DE L'ARMEE TERRORISTE FRANCAISE SERA PIRE QUE CELLE DES ANGLO-SAXONS. NOUS SOUMETTONS QUI NOUS VOULONS, NOUS FRANCO-ALGÉRIENS SOMMES LA LOI A PARIS ET LA PEINE DE MORT A ETE DECRETEE SUR TOUTES VOS TETES DE SUPPÔTS DU DAJJAL!  QU'ATTENDEZ-VOUS POUR VOUS FAIRE SAUTER, LE VOTE BREXIT DU PARLEMENT BRITANNIQUE, L'EXÉCUTION DE TRUMP, L'ÉLECTION DE HOFER?... 

    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 18H48: TEL AVIV ET L'ETAT FRANCAIS, FINANCIERS ET COORDINATEURS DE L'ETAT ISRAÉLIEN DE DAESH/ISIS, SONT SUR LE POINT DE FAIRE SAUTER LEURS BOMBES SALES AUX ETATS-UNIS ET EN FRANCE, EUROPE. EZZEDINE AL QASSAM A GAZA ANNONCE UNE GUERRE IMMINENTE AVEC L'ENTITÉ SIONISTE. SOYEZ PRETS A PARIS, ALGER! LE MOSSAD FRANCAIS ET ISRAÉLIEN ANNONCENT LEURS ATTENTATS, SEULES LEURS MORTS PEUVENT NOUS SATISFAIRE. SOUTIEN TOTAL A LA RESISTANCE, MORT A L'ETAT TERRORISTE FRANCAIS QUI VA COMPRENDRE CE QUE VEUT DIRE PERDRE UNE GUERRE! LIRE ICI

    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 09H24: MAINTENANT QUE L'ENNEMI JUIF SIONISTE FRANCO-ISRAÉLIEN TERRORISTE A PARIS A EUT LES PREUVES QUE NOUS DISPOSONS DE LA DISSUASION NUCLÉAIRE, QUE L'ARMÉE FRANÇAISE ET TOUTES SES BASES SONT SOUS LA MENACE DU FEU NUCLÉAIRE IMMINENT, QUE L'ETAT-MAJOR A PARIS EST DERONCE EN MOINS DE 120 SECONDES. QUE NOUS SOMMES EN POSITION D'ABATTRE TOUT MEMBRE DE LA DGSI/DGSE, DES MINISTÈRES DE L'INTÉRIEUR, DE LA DÉFENSE, DES SERVICES FRANÇAIS, ISRAELIENS, EN FRANCE, A L'ETRANGER, HOMME OU FEMME. DE COULER LE CHARLES DE GAULLE ET TOUTE LA FLOTTE FRANÇAISE, ISRAÉLIENNE EN MÉDITERRANÉE, VOYONS SI VALLS, BAJOLET, FILLON, LA FISTONE LE PEN, CALVAR, SARKOZY, CIOTTI, ESTROSI, CAZEFEUJ BEN MOSSAD, URVOAS, LE DRIAN, NETANYAHU, LIEBERMAN, BENNETT, KHALIFAT DE DAESH DU CRIF-LIKUD, SE FERONT SAUTER DANS LEURS VOITURES 'DE FONCTION', AVEC LEURS BOMBES SALES DE FABRICATION ISRAÉLIENNE.  
    et le projet de l'armee francaise de faire sauter Francfort est mis a la place de Valls. Le mossad francais est donc sur le point de déclencher ses opérations terroristes et ses attaques a la voiture piégée et a la bombe sale, armes NRBC... 
     
    LES BOMBES SALES DE LA FRANCE-ISRAEL ET DES TERRORISTES ANGLO-JUIFISTES ONT ÉTÉ PRÉPARÉES DEPUIS 2002!
     
    TEL AVIV, BRAS ARME DES BANKSTER SIONISTES DE WALL STREET, LA CITY DE LONDRES, DE ZURICH, BÂLE, ET FRANCFORT, S'APPRÊTE A DÉCLENCHER L'OPÉRATION BLACKJACK, UN 11 SEPTEMBRE PLANÉTAIRE, APRÈS LE NOUVEAU COUP D'ETAT DU 9 NOVEMBRE 2016 A WASHINGTON. EN PARALLÈLE DE LA 'TRANSITION' VERS LEUR NOUVEL ORDRE MONDIAL, DESTINÉ A RECEVOIR LEUR ANTÉCHRIST/MACHIAH/DAJJAL, ET DE L'IMPLÉMENTATION DU NOUVEAU SYSTÈME FINANCIER 100% ÉLECTRONIQUE, DIGITAL, GÉRÉ PAR INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, DONT LE CYBER 911 EST LA COUVERTURE SIONISTE. LES TALMUDISTES ONT MIS EN PLACE LEUR AGENT, PSEUDO-DESCENDANT DE 'DANIEL', CE QUI SIGNIFIE DANS LE LANGUAGE TALMUDIQUE ET SA MYTHOLOGIE SATANIQUE, LA DESTRUCTION D'EDOM, DE L'EUROPE ET DES ETATS-UNIS. EN EUROPE CONTINENTALE, L'ITALIE (ROME), ET L'ALLEMAGNE 'FRANKFURT AM MAIN', LE FRANC FORT SUR LA MAIN, SONT LES CIBLES DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE FRANCAIS, DONT LE ROLE DEVOLU EST DE DÉCLENCHER VIA VALLS, DE VILLIERS ET FILLON-SARKOZY, LA FISTONE LE PEN, LA GUERRE NUCLÉAIRE DE 42 JOURS, QUE LE COLON JUIFISTE DE L'OAS-MOSSAD N'A PAS EUT LE COURAGE DE FAIRE POUR LE MOMENT. L'OPÉRATION BLACKJACK, COMME CELLES DE BRUXELLES ET DE PARIS, EST MENÉE PAR LA DGSI/DGSE ET LE MI5/MI6, LES NEO-CONS JUIFISTES DU GLADIO-OTAN-OAS-MOSSAD, DE LA CIA, DE LA NSA, CINQUIÈMES COLONNES TERRORISTES JUIFISTES DE SHAYTANYAHU ET SES MAITRES BANKSTERISTES JUIFISTES EN EUROPE. NOUS AVONS DONNÉ LES INFORMATIONS ESSENTIELLES, IL EST NORMAL QU'UNE PARTIE DES ITALIENS, DES ALLEMANDS ET LES MUSULMANS FRAPPENT PARIS EN REPRÉSAILLES DES ACTIONS TERRORISTES FRANCO-ISRAÉLIENNES, LA FRANCE-ISRAEL N'EST ÉPARGNÉE NULLE PART SUR LE GLOBE.  
     
     
    Nous accusons les deux agents du congrès juif sioniste mondial, le rabbin kabbaliste Carlos Manuel Valls et son relai pro-sarkozyste au sein de la DGSI, commanditaire de l'attaque sur Ain Amenas depuis la DGSE en 2013, d'avoir recu les ordres depuis Tel Aviv de déclencher une guerre nucléaire depuis Paris. Le marrane de villiers est egalement a la manoeuvre au sein du ministère de la défense. Valls est un psychopathe, degenere mental, comme le reste de la classe politique française ou américaine, ce sont des occultistes, satanistes, talmudistes qui croient que réduire l'humanité de deux-tiers permettra de hâter la venue de leur machiah/antechrist/dajjal par la guerrre mondiale. 
     
    OPÉRATION APOCALYPSE PARIS: NOUS VENONS D'ETRE INFORMES QUE PLUSIEURS PAYS SUR LA PLANÈTE, DONT AU MOINS DEUX PAYS EUROPÉENS MIS AU COURANT DES PLANS DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE FRANCAIS SUR LEURS SOLS, SE PRÉPARENT A FRAPPER LA FRANCE EN AFRIQUE, EN FRANCE, EN ASIE, AU MOYEN ORIENT. TOUS LES ATTENTATS QUI VONT SE PRODUIRE SONT LE FAIT DE LA FRANCE-ISRAËL DEPUIS PARIS. LES REPRÉSAILLES CONTRE LA FRANCE-ISRAËL SONT NUCLÉAIRES... UN PEU DE COURAGE VALLS, DE VILLIERS, CALVAR, NETANYAHU! NOUS ATTENDONS VOS FRAPPES ET VOTRE SORTIE DE TEL AVIV... 
     
     
    Paul Ryan a la tete du congrès, sur la gauche de sheytanyahu sur la photo est le larbin qui depuis le congrès débutera la guerre sioniste avant l'intronisation de Trump, dont les talmudistes organisent la neutralisation. Est-ce que le feu dans la maison de sheytanyahu ne l'obligera pas a sortir de ses bases, avec l'appui de la France-Israel... les deux seront-ils exterminés avant le 31 décembre 2016? Est-ce que les marchés seront tances après les votes italien, autrichien... 



    Quiconque menace  verbalement, physiquement, mediatiquement, a l'aide de lois nazies et racistes, les Musulmans de France, sera abattu dans les rues de France! Que cela soit bien clair, nous tenons l'etat et le gouvernement pour responsables de tout acte... Le deploiement des Forces Armees Musulmanes en France est la seule alternative!
    MORT A LA FRANCE-ISRAEL-AFRIQUE, MORT A L'ETAT TERRORISTE FRANCAIS!





    COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 06/12/2016: 09H35: MISE EN GARDE PUBLIQUE A TEL AVIV ET PARIS: TOUTE ATTAQUE NON CONVENTIONNELLE, UTILISANT DES ARMES NRBC SUR DES CIVILS INNOCENTS MUSULMANS OU NON-MUSULMANS EN OCCIDENT OU AILLEURS SUR LA PLANÈTE ENTRAÎNERA DE FACTO DES REPRÉSAILLES NUCLÉAIRES SUR PARIS ET TEL AVIV. CECI N'EST NI UN EXERCICE, NI DES PALABRES... VOUS ETES PREVENUS! 

    Image result for EXECUTE NETANYAHU

    Message a l'adresse des populations en France: L'etat terroriste francais aux mains de Netanyahu veut nous genocider, comme l'entité sioniste exterminent les Palestiniens, Irakiens, Syriens, Yemenis, Afghans, Kashmiris, Somaliens, Libyen, Nigerians, Algériens, Tunisiens, Mauritaniens, Maliens, Tchadiens pour les dépouiller de leur gaz, petrole, terres, ressources et minerais rares, source d'eau. Valls est un psychopathe juif sioniste, programme pour déclencher une guerre mondiale depuis Paris, il a trahi son mentor Roccard depuis la Suisse, puis Hollande. Il a monté avec Bauer toutes les attaques de 2015 et 2016 via les reseaux Sarkozy au sein de la DGSI/DGSE pour contrer la soit disant résolution 'palestinienne' a l'ONU que l'administration Obama demandait de faire passer. Seule celle de l'Unesco est passée. A Nice, la guerre entre factions terroristes franco-israéliennes de gauche et de droite a été étalée au grand jour, apres que le FBI eut 'donne Abdessalem' en gage de protection pour Hollande. Un 'Abdesalam' que personne n'a jamais vu vivant depuis sa soit disant capture. Les ricains ayant installé leurs bases militaires en France par la suite. Les ricains ont également donné le nom du 'coordinateur' des services francais ayant monté toutes les attaques franco-israéliennes de Paris, Nice, Bruxelles. Abaaoud étant confirme mort a l'été 2014, comme Belghalem. Celui-ci est un militaire franco-marocain, ne en France, formé par le ministère de la défense francais, a la DGSE au Pakistan, comme les Kouachi et Coulibaly ont été entraînés par la DGSI et la DGSE en Libye et au Yémen, puis armés par la gendarmerie depuis Lille via les réseaux de l'extrême droite de la France-Israel-Afrique du FN et de 'troisième voie'. Ces réseaux sont impliques dans les massacres de civils en Algérie depuis Oujda-Tlemcen après le coup d'etat francais de 1992 a Alger, les bouteflika-DGSE tentent depuis 1999 d'empêcher toute enquête internationale visant la France et son rôle direct dans les attentats de Madrid via l'opération AZF et Londres par la suite. La DGSE a forme la colonne vertébrale de l'etat israélien de DAESH/ISIS, 12 000 tunisiens depuis la Libye sous les ordres de Sarkozy, Fillon avec l'argent de la drogue et l'opium d'Afghanistan et l'héroïne de Colombie, blanchi dans les banques émiraties (qui financent le FN de Netanyahu), françaises, qataries, libyennes, anglaises, américaines, allemandes, suisses, canadiennes. Mais également avec l'argent de la gigantesque escroquerie franco-israelienne de 4 a 6 milliards d'euros a la taxe carbone détourné dans les banques suisses, ayant servi a acheter le petrole de l'etat israélien de DAESH/ISIS via l'UBS, et les armes depuis l'ex-yougoslavie pour armer les factions pro-israeliennes au Shaam, a financer les campagnes electorales de Netanyahu. Vucelic intercepté en Allemagne, une semaine avant l'attaque sataniste du Bataclan, est un passeur des services francais, il est lié comme Lazarevic aux attentats franco-anglo-israeliens de Londres de 2005 depuis l'ex-yougoslavie. Pour faire diversion du scandale d'etat de Nice ou la police, la DGSI ont clairement été prises la main dans le sac a organiser des rituels sataniques, comme au Bataclan. Le terroriste Patrick Calvar a fait comme son mentor Charles Pasqua en 1996, il a égorgé un prêtre a Rouen, comme les moines de Tibhirine ont été égorgés par la DST en Algérie via leur harki du DRS de Smain Lamari. De Castries, et Fillon, sont des terroristes pro-israéliens, protègeant les racailles pro-sarkozystes de Calvar et Bajolet. Nous devons les éliminer en utilisant la force armee, et l'action militaire a Paris, rapidement et prendre le controle de Paris, sinon des millions d'innocents seront massacres... 

    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 04/12/2016: 10H44: PLUSIEURS PAYS SUR LA PLANÈTE ONT COMPRIS QUE POUR ÉVITER UNE GUERRE MONDIALE, IL FAUT DÉTRUIRE LE GOUVERNEMENT ET L'ETAT TERRORISTES FRANCAIS, DE MEME QUE L'ENTITE SIONISTE. SHEYTANYAHU EST DÉSORMAIS DANS LE COLLIMATEUR, SA MORT EST INÉVITABLE, COMME PROPHÈTE MYTHOMANE TALMUDIQUE DE MALHEUR, LA MORT LUI VA SI BIEN. CALVAR ET VALLS, LE DRIAN, DE VILLIERS, SORTEZ LES DEUX MAINS SUR LA TETE ET A POILS, COMME HOLLANDE. SINON, NOUS VOUS SOUMETTONS PAR LA FORCE ARMÉE, LA DEFAITE DE L'ARMEE TERRORISTE FRANCAISE SERA PIRE QUE CELLE DES ANGLO-SAXONS. NOUS SOUMETTONS QUI NOUS VOULONS, NOUS FRANCO-ALGÉRIENS SOMMES LA LOI A PARIS ET LA PEINE DE MORT A ETE DECRETEE SUR TOUTES VOS TETES DE SUPPÔTS DU DAJJAL!  QU'ATTENDEZ-VOUS POUR VOUS FAIRE SAUTER, LE VOTE BREXIT DU PARLEMENT BRITANNIQUE, L'EXÉCUTION DE TRUMP, L'ÉLECTION DE HOFER?... 

    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 18H48: TEL AVIV ET L'ETAT FRANCAIS, FINANCIERS ET COORDINATEURS DE L'ETAT ISRAÉLIEN DE DAESH/ISIS, SONT SUR LE POINT DE FAIRE SAUTER LEURS BOMBES SALES AUX ETATS-UNIS ET EN FRANCE, EUROPE. EZZEDINE AL QASSAM A GAZA ANNONCE UNE GUERRE IMMINENTE AVEC L'ENTITÉ SIONISTE. SOYEZ PRETS A PARIS, ALGER! LE MOSSAD FRANCAIS ET ISRAÉLIEN ANNONCENT LEURS ATTENTATS, SEULES LEURS MORTS PEUVENT NOUS SATISFAIRE. SOUTIEN TOTAL A LA RESISTANCE, MORT A L'ETAT TERRORISTE FRANCAIS QUI VA COMPRENDRE CE QUE VEUT DIRE PERDRE UNE GUERRE! LIRE ICI

    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 09H24: MAINTENANT QUE L'ENNEMI JUIF SIONISTE FRANCO-ISRAÉLIEN TERRORISTE A PARIS A EUT LES PREUVES QUE NOUS DISPOSONS DE LA DISSUASION NUCLÉAIRE, QUE L'ARMÉE FRANÇAISE ET TOUTES SES BASES SONT SOUS LA MENACE DU FEU NUCLÉAIRE IMMINENT, QUE L'ETAT-MAJOR A PARIS EST DERONCE EN MOINS DE 120 SECONDES. QUE NOUS SOMMES EN POSITION D'ABATTRE TOUT MEMBRE DE LA DGSI/DGSE, DES MINISTÈRES DE L'INTÉRIEUR, DE LA DÉFENSE, DES SERVICES FRANÇAIS, ISRAELIENS, EN FRANCE, A L'ETRANGER, HOMME OU FEMME. DE COULER LE CHARLES DE GAULLE ET TOUTE LA FLOTTE FRANÇAISE, ISRAÉLIENNE EN MÉDITERRANÉE, VOYONS SI VALLS, BAJOLET, FILLON, LA FISTONE LE PEN, CALVAR, SARKOZY, CIOTTI, ESTROSI, CAZEFEUJ BEN MOSSAD, URVOAS, LE DRIAN, NETANYAHU, LIEBERMAN, BENNETT, KHALIFAT DE DAESH DU CRIF-LIKUD, SE FERONT SAUTER DANS LEURS VOITURES 'DE FONCTION', AVEC LEURS BOMBES SALES DE FABRICATION ISRAÉLIENNE.  
    Lien permanent Catégories : afrique 0 commentaire
  • URGENT: LA DGSI/DGSE A POSITIONNÉ PRÈS DE 30 VOITURES PIÉGÉES

    Image result for valls de villiers
    DE VILLIERS, DONT LE FRÈRE TENTE DE DISCULPER LES ACTIONS TERRORISTES AVEC DES 'CONJURATIONS', COMME VALLS EST UN MARRANE JUIFISTE DONT LE SEUL ET UNIQUE RÔLE EST D'ÉTENDRE LE CHAOS TALMUDIQUE DU JUBILÉ DE LA SHEMITAH DU DAJJAL. LA FRANCE-ISRAËL EST RESPONSABLE DU DÉCLENCHEMENT DE LA GUERRE VOULUE PAR LES BANKSTERS DE L'OLIGARCHIE SIONISTE POUR PASSER LA DERNIÈRE ÉTAPE DE LEUR MISE EN PLACE DE LEUR NOUVEL ORDRE, PRÉLUDE A LA VENUE DE LEUR IMPOSTEUR L'ANTECHRIST/MACHIAH/DAJJAL. LA FRANCE, L'ETAT ET LE GOUVERNEMENT, EST DONC RESPONSABLE DE TOUS LES ATTENTATS, COMME CELA A ETE PROUVE IRRÉFUTABLEMENT. 
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 11H00: RAPPEL URGENT: LA DGSI/DGSE A POSITIONNÉ PRÈS DE 30 VOITURES PIÉGÉES (DES VOITURES DE LUXES ALLEMANDES, JAPONAISES, FRANÇAISES, APPARTENANT A DES ENTREPRISES DE LOCATIONS EUROPÉENNES, LOUANT DES VÉHICULES EXÉCUTIFS AUX MULTINATIONALES, BANQUES FRANÇAISES, EUROPÉENNES, NORD AMÉRICAINES ET DES VAN APPARTENANT A DES PETITES PME FRANÇAISES-ISRAÉLIENNES TRAVAILLANT AVEC LES SERVICES FRANCO-ISRAELIENS), DANS PARIS ET SES BANLIEUES EN ILE DE FRANCE. CES VOITURES CONTIENNENT TOUTES DES BOMBES RADIOLOGIQUES SALES ET ELLES EXPLOSERONT DEVANT DES CENTRES COMMERCIAUX, TOURISTIQUES, DEVANT DES BÂTIMENTS GOUVERNEMENTAUX, ÉTATIQUES, LES PRÉFECTURES, MAIRIES, LES MÉDIAS GOUVERNEMENTAUX, DES LIEUX DE CULTES ESSENTIELLEMENT ÉGLISES ET MOSQUÉES. BIZARREMENT LES BANQUES SONT ÉPARGNÉES... SACREE COINCIDENCE, QUAND MEME! PATRICK CALVAR A LA DGSI EST CELUI QUI SUPERVISE L'OPÉRATION AVEC L'AMBASSADE D'YISRAEL A PARIS. C'EST L'OPÉRATION 'BLACKJACK' LANCÉE APRÈS LE 11 SEPTEMBRE A L'ENVERS COMMIS PAR LES ISRAÉLIENS AVEC L'ÉLECTION TRUQUÉE DE LEUR AGENT TRUMP. TEL AVIV VA FRAPPER L'EUROPE (BRUXELLES, ROME, FRANKFORT, BERLIN, LONDRES), LES ETATS-UNIS, LE MEXIQUE, LE JAPON, LA CHINE, L'AUSTRALIE, LA COREE DU SUD, LES PAYS DU GOLFE, L'AFRIQUE DU NORD... 
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN:02/12/2016:10H00: GUERRE DES GAZODUCS: LA DGSI/DGSE EST ACCUSÉE D'AVOIR FORMÉ 12000 MERCENAIRES TUNISIENS DE L'ETAT ISRAÉLIEN DE DAESH/ISIS ET A DÉBUTÉ SES FRAPPES CONTRE L'ITALIE COMME NOUS L'AVIONS ANNONCE SUR CE BLOG, APRÈS LA VISITE DU TERRORISTE VALLS EN TUNISIE. LA DGSE A FRAPPÉ UNE RAFFINERIE PRÈS DE MILAN, LES ITALIENS S'APPRÊTENT A FRAPPER LA FRANCE A LEUR TOUR, DE MEME QUE LES ALLEMANDS, OU LES MUSULMANS S'ILS SONT ATTAQUÉS. LA FRANCE-ISRAEL EST RESPONSABLE DE TOUTES LES ATTAQUES EN EUROPE, AU MOYEN ORIENT, MAGHREB-SAHEL, ETATS-UNIS. LE RABBIN KABBALISTE CARLOS MANUEL VALLS EST DIRECTEMENT RESPONSABLE DES ATTENTATS AVEC CALVAR ET BAJOLET, LE DRIAN, DE VILLIERS ET 'L'ALGÉRIE FRANCAISE/ALFI' DE TAUZIN AU SEIN DE L'ÉTAT MAJOR DE L'ARMÉE DES TERRORISTES, HARKIS ET MERCENAIRES FRANCO-ISRAELIENS DE TEL AVIV. LA DGSI/DGSE FRAPPERA A LA VOITURE PIÉGÉE ET AUX BOMBES SALES. VOIR ICI
     


    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 29/11/2016: 21H26: LA FRAUDE AUX ETATS-UNIS A ÉTÉ MASSIVE. NOUS ATTENDONS LES EXPLICATIONS DE LE DRIAN, SUR LE RÔLE DE LA FRANCE ET DES HACKERS FRANCAIS QUI SE SONT FAIT PASSER POUR LES 'FANCY BEARS'. CES MERCENAIRES ONT ÉTÉ FORMES ET SONT UTILISÉS PAR LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE FRANCAIS, ILS OPÉRAIENT EN RUSSIE JUSQU'À CE QU'UNE ATTAQUE MASSIVE SUR LEURS INSTALLATIONS EUT LIEU ET QUE LEUR BASE DE L'OTAN EN RUSSIE, PUIS POLOGNE FUT DÉCOUVERTE, PRÈS DE DEUX SEMAINES AVANT LES ÉLECTIONS AUX ETATS-UNIS.  IL EST IMPOSSIBLE QUE SHALOMOV N'AIT RIEN VU. NOUS AVONS FAIT D'UNE PIERRE, 15 COUPS. CERTAINS N'ONT PAS ENCORE COMPRIS QUE LES TALMUDISTES ONT MIS EN PLACE TRUMP POUR MIEUX LE METTRE DE CÔTÉ ET LANCER LEUR GUERRE DEPUIS LE CONGRÈS. LES TALMUDISTES ONT FAIT PASSER TRUMP POUR UN DESCENDANT DE DANIEL, ET COMME ÉTANT LE PREMIER TÉMOIN, ATTENDU PAR UNE PARTIE DES PROTESTANTS ALLIES AUX TALMUDISTES, WASP, ALORS QUE LES CHRÉTIENS ATTENDENT, UN DESCENDANT DE JOSEPH, LA PAIX D'ALLAH SWT SOIT SUR LUI, POUR ANNONCER LA VENUE DE LEUR IMPOSTEUR DANS 7 ANS, EN 2022, EN 2027 POUR D'AUTRES SECTES.  TRUMP, COMME 'PSEUDO-DESCENDANT DE DANIEL', EST CELUI QUI DOIT CONSTRUIRE LE TEMPLE DE L'ANTECHRIST/MACHIAH/DAJJAL A BAYT AL MAQDISS/JERUSALEM. CERTAINS AFFIRMENT QUE SON FILS BARRON WILLIAM SERAIT LE DAJJAL OU LE LEADER INDIQUE DANS LEURS TEXTES ANNONÇANT LA VENUE DU DAJJAL. LES HADITHS SONT CLAIRS A CE SUJET, LA DESCRIPTION NE CORRESPOND PAS DU TOUT POUR LE MOMENT. LES ANGLAIS AFFIRMENT ÉGALEMENT QUE GEORGES LE FILS DE WILLIAM EST LE DAJJAL, LE FAUX MESSIE. CE QUE LES TALMUDISTES DOIVENT COMPRENDRE PAR CETTE 'PROPHÉTIE' DE DANIEL EST QUE CELUI-CI ANNONCE LA VENUE DU SCEAU DE LA PROPHETIE MUHAMMAD SAWS ET DE L'ISLAAM ET QUE LORSQUE LES TALMUDISTES ANNONCENT L'APPARITION DE LEUR PSEUDO-DESCENDANT, ILS ANNONCENT EN FAIT LEUR COMPLÈTE DESTRUCTION... (PAR LA PIERRE (KAABA) ET LE FILS DE L'HOMME (PROPHÈTE) SOUVENT ANNONCES PAR DANIEL): ' « Je contemplais dans les visions de la nuit, et voici venant sur les nuées comme un fils d'homme ; il vint jusqu'au vieillard et on l'amena devant lui. Et il lui fut donné domination, gloire et règne ; et tous les peuples, nations et langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera point détruit. » (Daniel 7 :2-14) . MAINTENANT EST-CE QUE PAUL RYAN PEUT-IL LANCER LA GUERRE VOULUE PAR LES BANKSTERS DE WALL STREET, LA CITY, ALORS QUE L'ITALIE VOTE POUR SORTIR DE L'EUROPE CETTE SEMAINE, ET PRÈS DE 320 MANIFESTATIONS ANTI-TRUMP ONT LIEU DEMAIN AUX ETATS-UNIS? LES MARCHÉS SERONT ATTAQUÉS DÈS LE RESULTAT ITALIEN.  PAUL RYAN PEUT-IL ÊTRE LE TÉMOIN DESCENDANT DE JOSEPH ANNONCES PAR CERTAINS? LE JEU DES TALMUDISTES A ÉTÉ DÉCODÉ IL Y A PLUS DE 1400 ANS. DANIEL EST EN FAIT L'ANNONCE DE LA DESTRUCTION D'EDOM, DE L'OCCIDENT SELON LA MYTHOLOGIE TALMUDISTE. ALLAH AWJ A ANNONCÉ QUE DÈS QUE L'IMPOSTEUR S'ANNONÇAIT, ALLAH AWJ RÉPONDRAIT... REGARDEZ BIEN CE QUI VA SE PRODUIRE AVANT LE 20 JANVIER 2017. LIRE ICI
     
    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Un site canadien lâche une bombe: 6 états dont la France soutiennent Daech en armes en plus d’Israël

    Selon le site canadien Global Research , six pays et l’entité sioniste soutiennent directement Daech en armes, indiquant que la France  fait partie de ces puissances occidentales, a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

    Dans un rapport publié Jeudi, le site publie des cartes et des  illustrations rédigées par l’écrivain Tim Anderson , tirées de son dernier livre intitulé   » la sale guerre en Syrie  » et dans lequel il indique les  pays qui soutiennent le groupe terroriste wahhabite-takfiriste Daech  et les moyens  de ce soutien » .

    L’infographie d’Anderson montre clairement que l’Arabie-saoudiet, la Turquie, le Qatar, la Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis soutiennent Daech en armes.

    que l’Arabie saoudite, la Turquie, le Qatar, et «Israël», et la Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis soutient « Daesh » et sauvegardés.

    Arabie Saoudite

    En 2006, l’Arabie saoudite a reçu des directives  de Washington pour créer Daech-Al-Qaïda et  pour empêcher l’Irak de se rapprocher de l’Iran.

    En 2011, selon le site, l’Arabie a armé  la ville syrienne de Deraa, elle a  financé et armé  tous les militants extrémistes en Syrie, et a maintenu leur division interne afin d’empêcher  leur indépendance.

    Turquie

    La turquie  a assuré aux miliciens étrangers un passage sûr pour entrer au  nord de la Syrie, et a créé le Front alNosra-alQaïda, en coopération avec l’Arabie saoudite. Elle a encouragé l’armée alFateh d’envahir le nord de la Syrie en 2015, elle a accueilli les dirigeants des miliciens et a organisé  l’opération de vente du pétrole, que Daesh exploite  sans compter qu’elle a  fourni des soins médicaux à Daech.

    Qatar

    De 2011 à 2013 , le  Qatar a fourni des milliards de dollars aux  Frères musulmans qui se sont liés aux groupes extrémistes, comme le groupe, « Farouk FSA ».

    Après 2013 , le Qatar a soutenu l’armée alFateh et  l’axe turco- saoudien .

    « Israël »

    L’entité sioniste a fourni  à tous les groupes terroristes en Syrie des armes et du matériel médical,  surtout à Daech et au front alNosra . De plus,  l’entité a établit un plan de coordination avec ces mêmes groupes dans la région du plateau du Golan syrien qu’elle contrôle.

    La Grande-Bretagne

    Londres a fourni aux hommes armés takfiristes des armes en  Syrie, elle a travaillé en étroite collaboration avec les groupes d’Al-Qaïda, et elle a continué de fournir des armes de manière régulière à ces groupes armés.

    La France

    La France a suivi  les traces de la Grande-Bretagne en Syrie en fournissant des armes et des équipements militaires aux terroristes takfiristes en Syrie , aussi de manière régulière, selon  le site canadien Global Research.

    Les Etats-Unis

    Le rôle de soutien des États-Unis à Daech reste le plus complet. Car, ils ont supervisé, dirigé et coordonné les activités de tous les pays qui soutiennent Daech,  ils ont  utilisé des bases militaires en Turquie, en Jordanie, au Qatar, en Irak et en Arabie Saoudite pour cette fin.

    Le site canadien  rapporte  que les Etats-Unis ont écarté Daech des  zones kurdes et les ont laissé attaquer la Syrie.  Selon des responsables irakiens, les États-Unis avaient fourni des armes à Daech directement par voie aérienne , qu’ils jetaient dans  leurs zones .

    Source: Médias

    Lien permanent Catégories : daesh = israel 0 commentaire
  • LA FRAUDE DES BANKSTERS DE LA GOLDMAN SACHS ET DE TEL AVIV

    COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 27/11/2016: 20H08: URGENT: OPERATION APOCALYPSE PARIS: ALORS QUE LES ETATS-UNIS SE PRÉPARENT A RECOMPTER DANS TROIS ETATS LE 29 NOVEMBRE 2016 ET A DES MANIFESTATIONS GEANTES ANTI-TRUMP, LA FRAUDE DES BANKSTERS DE LA GOLDMAN SACHS ET DE TEL AVIV, ALLIÉS A SHALOMOV DEPUIS MOSCOU EST ENTIÈREMENT PROUVÉE, TRUMP ET MIKE ANTHRAX PENCE SONT QUASIMENT NEUTRALISÉS. IL RESTE LE SÉNATEUR PAUL RYAN A LA TÊTE DU CONGRÈS COMME NOUS L'AVIONS DECRIT LA SEMAINE PASSÉE, POUR LANCER LA GUERRE VOULUE PAR TEL AVIV. CECI APRÈS UN CYBER 911 ET L'OPÉRATION BLACKJACK, DONT LE RABBIN KABBALISTE CARLOS MANUEL VALLS, CALVAR ET LE GOUVERNEMENT BRITANNIQUE SONT LES DÉTONATEURS SIONISTES. TEL AVIV POUSSE POUR DÉCLENCHER SA GUERRE AVANT LE 20 JANVIER 2017. CE SERA PAUL RYAN A LA TÊTE DU CONGRÈS QUI DÉCLENCHERA LES FRAPPES CÔTÉ AMÉRICAIN. CES FRAPPES FERONT SUITE A UNE SÉRIE D'ATTAQUES A LA BOMBE SALE OU ARMES BIO-ETHNIQUES, EN EUROPE ET ETATS-UNIS, AVEC DU MATÉRIEL RUSSE, DONT UNE PARTIE A ÉTÉ FOURNI A L'IRAN, PUIS VOLÉE IL Y A PEU. L'ITALIE VOTE POUR SORTIR DE L'EUROPE CETTE SEMAINE. ROME EST LA CIBLE D'ATTENTATS FRANCO-ISRAÉLIENS DONT LA VAGUE INITIALE AURAIT DÛ DÉBUTER A PARIS IL Y A UNE SEMAINE. CE N'EST NI LE PERVERS MYTHOMANE DIABOLIQUE CAZEFEUJ BEN MOSSAD DE LA LA GRANDE LOGE DE PARIS DU GRAND ORIENT, IMPLIQUEE DANS TOUS LES ATTENTATS, NI LA RACAILLE JUIFISTE PIED NOIRE DE HOLLANDE QUI LES ONT EMPÊCHÉS OU RETARDES. LES ITALIENS SAVENT QUE C'EST LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE FRANCAIS DEPUIS BARI ET D'AUTRES PORTS QUI A FAIT ENTRE LES ARMES CHIMIQUES, ET LES BOMBES SALES AVEC LE MOSSAD ISRAÉLIEN. LES ITALIENS FRAPPERONT LA FRANCE AVEC DU NUCLÉAIRE, S'ILS SONT ATTAQUES, LES ALLEMANDS AUSSI, LES MUSULMANS ÉGALEMENT. VOUS ÊTES PRÉVENUS, L'ETAT TERRORISTE FRANCAIS A PERDU LA TÊTE. IL N'A JAMAIS ÉTÉ PRÉVU PAR LES ISRAÉLIENS, BRAS ARMÉS DES BANKSTERS DE L'OLIGARCHIE SIONISTE ET DE TOUTES LES MAFIAS SIONISTES MONDIALES, QUE CE SOIT KILLARY QUI DÉCLENCHE UNE GUERRE DITE MONDIALE. CE RÔLE A TOUJOURS ÉTÉ DÉVOLU A  LA FRANCE-ISRAEL A PARIS. TRUMP ET PENCE SERONT MIS DE CÔTÉ POUR PERMETTRE LE BLITZ ISRAÉLIEN SUR EDOM ET LE MONDE MUSULMAN, PUISQU'ILS VEULENT UNE GUERRE ISLAAM-MONDE OCCIDENTAL. IL SEMBLE QUE SHAYTANYAHU SOIT PRIS SUR LE FRONT INTÉRIEUR ET QUE SES COLONIES SOIENT EN FEU, COMME PARIS... ILS NE VEULENT TOUJOURS PAS COMPRENDRE QUE CEUX QU'ILS ONT EN FACE SONT ENVOYÉS PAR ALLAH AWJ ET QUE PERSONNE NE PEUT LES ARRÊTER. SHAYTANYAHU EST ENCORE TOMBÉ DANS SON PROPRE PIÈGE, EST-CE QUE SISSI ET SHALOMOV POURRONT L'AIDER A EN SORTIR. SISSI PRÉPARE LA DIVISION DE L'EGYPTE, ET SHALOMOV VA LIQUIDER ASSAD, AFIN QUE LES PROPHETIES TALMUDISTES 'SE REALISENT'....  

    Lien permanent Catégories : afrique 0 commentaire
  • Une centaine de colons israéliens fait irruption dans la mosquée al-Aqsa à #Jerusalem (VIDEO)

    Cette mosquée est le troisième lieu saint de l'islam. Il y a un an, la présence de juifs israéliens sur l'esplanade des mosquées avait suscité une vague de violence qui avait failli déclencher une nouvelle guerre israélo-palestinienne.

    L'agence de presse arabophone Safa rapporte que 96 colons se sont introduits dans l'enceinte de la grande mosquée d'al-Aqsa à Jérusalem, située sur l'esplanade des mosquées ce dimanche 27 novembre. Plusieurs témoins ont assisté à la scène. Une vidéo réalisée par un amateur a également commencé à circuler dans la journée sur Facebook.

    Mahmoud Abu Atta, responsable de la communication de la fondation al-Aqsa, qui gère notamment le site religieux, rapporte que le cortège de colons a pénétré dans le bâtiment dans la matinée.

    Le groupe aurait été escorté par de nombreux militaires israéliens, ainsi que par des rabbins. Les soldats présents auraient également procédé à de nombreux contrôles d'identité à l'entrée du bâtiment, filtrant les fidèles musulmans qui tentaient d'y accéder.

    L'esplanade des mosquées, sur laquelle se trouve la mosquée al-Aqsa, considérée comme le troisième lieu saint de l'islam après La Mecque et Médine, est un lieu de tension dont l'appartenance est débattue depuis de nombreuses années. Pendant l'été 2015, la présence de juifs israéliens sur les lieux avait déclenché une vague de violence entre Palestiniens et Israéliens, donnant lieu à violences quasi quotidiennes partout en Cisjordanie et ayant fait redouter le déclenchement d'une nouvelle guerre.

    source

     

    Lien permanent Catégories : Palestine 0 commentaire
  • AFFAIRE BADJECK CONTRE AEROPORTS DE PARIS

    Un bilan confondant et sans appel après 9 ans de procédure devant la cour d’appel de Paris
    Thierry BADJECK, métis camerounais par sa mère et français par son père, bardé de diplômes après un cursus pluridisciplinaire de 13 années d’études supérieures, il affirme avoir été victime de discrimination raciale. De celui-ci, son employeur AEROPORTS DE PARIS affirme en effet sans vergogne qu’il n’aurait pas le niveau pour être simple cadre…
    Depuis 11 ans, l’affaire est en souffrance devant les tribunaux qui s’obstinent systématiquement à refuser l’enquête préalable que Thierry BADJECK et ses collègues témoins des faits réclament, alors que pour combattre leur action en justice, l’employeur les a licenciés en juin 2006 sur un prétexte frauduleux et a parallèlement dérobé les éléments de preuves des faits invoqués qui se trouvaient enfermés dans leur domaines personnels, sur le lieu de travail.
    Le contentieux initial s’est développé de manière tentaculaire à travers divers volets judiciaires et extrajudiciaires en raison des obstructions de l’employeur et de ses représentants, des concours dont il bénéficie de la part de tiers, de la démesure déployée depuis lors pour régler cette affaire autrement qu’en droit, du refus systématique des juridictions saisies d’ordonner l’enquête sollicitée, condition préalable pour la juger équitablement.
    Au bilan de ces 11 années, l’affaire a donné lieu à 42 décisions de justice ou administratives (première instance, recours en appel et pourvois compris) sans qu’à aucun moment elle ne soit en état d’être jugée équitablement selon les garanties essentielles prévues à l’article 6 de la Convention européenne des droits de l’homme, et pire ! sans que les salariés n’aient jamais accès à leurs propres dossiers, ce quelle que soit la juridiction ou l’administration saisie, ceci en totale violation du principe du contradictoire.
    Le 24 novembre 2016, l’affaire revient pour la 10ème fois devant la cour d’appel de Paris qui ne cesse de multiplier les expédients pour ne pas exercer son office. Retour sur un naufrage judiciaire…
    I - Les faits :
    Le 3 mai 2005, Thierry BADJECK dénonçait un concert d’infractions au statut du personnel d’AEROPORTS DE PARIS et au droit pénal du travail dont un faux contrat de travail, commises par et pour évincer a priori sa candidature d’un poste de cadre à pourvoir au sein de son service. Il recevait le soutient des ses trois collègues de l’agence signalétique d’Orly. Pascale POUILLON, Thierry SCHAFFUSER et Didier CANIZARES (décédé le 31 août 2015) dénonçaient  solidairement les faits. Les quatre sollicitaient les syndicats, la médecine du travail, l’assistante sociale pour dénoncer une discrimination en raison de l’origine ethno-raciale supposée de Thierry BADJECK dont le brio, le professionnalisme et les compétences étaient reconnues par tous, y compris par la clientèle.
    Leurs conditions de travail sont alors devenues insupportables. Durant les 6 mois suivants, les salariés ont été l’objet d’une inflation de harcèlements au point que le 9 décembre 2005, ils ont dû saisir l’inspecteur du travail d’ORLY d’une plainte pour discrimination raciale et harcèlements consécutifs.
    Le 10 janvier 2006, Thierry BADJECK était évacué en ambulance du SAMU vers le centre des urgences de l’aéroport d’Orly suite à une violente altercation provoquée par son supérieur hiérarchique. Le jour même, les salariés déposaient une main courante au commissariat de police d’Orly, puis le 12 janvier, ils saisissaient le CHSCT en vue d’exercer leur droit de retrait d’une situation salariale conflictuelle qui venait de dégénérer en violences sur le lieu de travail avant d’être tous admis durablement en congé maladie pour dépression.
    Le 30 janvier 2006, ayant épuisé en vain tous leurs recours internes et administratifs, les salariés ont saisi le conseil de prud’hommes de Paris de demandes indemnitaires relatives à ces faits, l’audience de conciliation étant fixée au 13 juin 2006.
    Du 16 au 22 juin 2006, c’est dans ce contexte conflictuel, alors qu’ils étaient tous en arrêt maladie depuis six mois et n’avaient plus eu accès à leurs bureaux qu’ils avaient précipitamment quittés au mois de janvier 2006, que la société AEROPORTS DE PARIS alors dirigée par Pierre GRAFF, décidait de les licencier au prétexte qu’ils auraient « refusé de déplacer leur(s) bureau(x) de quelques mètres dans le même bâtiment » après avoir, le 3 mai 2006, étrangement obtenu de l’inspecteur du travail qu’il n’avait pourtant pas saisi, un avis intempestif sur leur droit de retrait. L’employeur s’est donc fait le juge privé d’une disposition protectrice des salariés, d’autant qu’il l’avait intégralement violée…
    Thierry BADJECK, Pascale POUILLON, Didier CANIZARES et Thierry SCHAFFUSER avaient alors respectivement 5, 15, 18 et 19 années d’ancienneté. Leurs dossiers disciplinaires étaient vierges du moindre reproche et de l’aveu de l’employeur, ils sont « bons voire excellents professionnels ».
    Or parallèlement à ces licenciements, AEROPORTS DE PARIS dispensait les salariés d’avoir à effectuer leur préavis à dessein de leur interdire l’accès à leurs domaines personnels sur le lieu de travail et profitait de cet éloignement pour vider 13 armoires sous clef d’environ 9 m3 d’archives, et soustraire et/ou supprimer les données informatiques personnelles des intéressés contenues dans 8 espaces-disque ainsi que les 4 comptes de messagerie  électronique comprenant leurs correspondances, étant précisé que l’accès à l’ensemble desdits domaines informatiques était protégé par un identifiant et un mot de passe personnels.
    II- Soustraction de preuves et déni de justice :
    Par 4 arrêts du 5 juillet 2007, la cour d’appel de Paris[1] a jugé que dans les conditions exposées ci-avant, « force est de constater qu'aucune raison objective n'existant pour justifier le licenciement, la raison manifeste pour l'employeur de procéder à la rupture des contrats de travail, ne pouvait résider que dans la procédure judiciaire en cours du fait d'une discrimination »
    Ces arrêts ont été confirmés le 29 janvier 2009 par la cour de cassation sur le pourvoi de l’employeur.
    Cependant, le 5 février 2008, les salariés ont été déboutés de leurs principales demandes par le conseil de prud’hommes de Paris qui, après avoir refusé l’enquête préalable qu’eux sollicitaient, a jugé qu’ils n’apporteraient pas la preuve de la discrimination et des harcèlements invoqués, s’agissant de ces mêmes preuves que l’employeur a dérobées. Le conseil a néanmoins condamné l’employeur à verser aux salariés des dommages et intérêts pour licenciement et violation du droit de retrait, sanctionnant ainsi la fraude tout en s’aveuglant de sa cause, la discrimination à l’origine des licenciements.
    D’autant que, s’agissant d’un magistrat professionnel, Mme Edmée BONGRAND, juge départiteur du conseil de prud’hommes, ne pouvait décemment ignorer que le régime probatoire prévu par la loi aux articles L.1134-1 alinéa 2 et L.1154-1 alinéa 2 du code du travail et la jurisprudence qui s’y applique depuis de nombreuses années ne met certainement pas la preuve de telles accusations à charge du salarié et fait en revanche peser la charge de la preuve contraire sur l’employeur. A fortiori au regard des circonstances de l’espèce où l’employeur revendique ouvertement devant la justice de s’être emparé du contenu des domaines personnels des salariés, non sans se targuer de ce que la juridiction de l’instruction a refusé de faire suite à l’action des salariés :
    Dans les conclusions d’AEROPORTS DE PARIS du 20 novembre 2009 devant la cour d’appel de Paris on peut lire effectivement ce qui suit :
    « La société ADP a immédiatement regroupé dans des cartons étiquetés à leur nom les effets personnels qui se trouvaient encore dans ses locaux et a fait constater par un huissier les biens dont la restitution allait avoir lieu. Il convient alors de noter que les demandeurs (sauf Monsieur CANIZARES) ont refusé de réceptionner les biens livrés par DHL et ont exigé de venir les récupérer au sein d'ADP en présence d'un huissier de justice. Cette restitution a eu lieu le 6 mars 2007 (idem, § 1 page 21) ; (…) Il convient de rappeler que des locaux professionnels ne peuvent en aucun cas être un lieu de stockage d'effets personnels de valeur (…) En ce qui concerne, les fichiers informatiques, ADP a d'ores et déjà expliqué au conseil des demandeurs que conformément à la charte informatique en place, aucun de ces fichiers ne peut être restitués dès lors que le matériel informatique est utilisé à des fins professionnels et non personnels et que les fichiers stockés sur le réseau (y compris sur le réseau P) doivent être des données professionnelles et non personnelles (…) ; Les demandeurs auraient d'ailleurs porté plainte contre la société ADP relativement au traitement de leurs effets personnel or aucune suite n'a été donnée à ladite plainte. »
    Par conclusions devant la cour d’appel de Paris du 24 février 2011, en vue de s’opposer à la mesure d’instruction préalable sollicitée par les salariés, AEROPORTS DE PARIS a été plus claire :
    « A.4) Sur les vols de preuve : La SA ADP entend sur ce point qu'il soit noté : Qu'elle a postérieurement au licenciement fait inventorier les effets personnels des salariés qui se trouvaient encore dans ses locaux en présence d'un huissier ; Qu'elle a transmis aux salariés leurs effets personnels ; Que la grave accusation de vol qui est portée par les salariés à l'encontre de la SA ADP n'est étayée par aucun élément concret et notamment qu'à ce jour, la plainte déposée depuis 2006 et l'enquête policière subséquente n'ont conduit à aucune condamnation de la société ou de ses représentants. La SA ADP ne comprend pas le lien entre les prétendus vols qu'elle aurait commis et la nécessité d'une enquête diligentée par la cour de céans avant de juger de ce dossier au fond. La SA ADP entend rappeler que tous les documents d'ordre professionnel qui pouvaient éventuellement se trouver dans les bureaux des salariés lui appartenaient et qu'elle peut donc difficilement être accusée de vol (Page 5)
    Dans le cadre d’une note transmise le 19 avril 2011, soit deux semaines après la date du prononcé du délibéré initialement fixée au 7 avril précédent, délibéré qui semble avoir été prorogé par la cour sans raison valable si ce n’est aux fins d’accueillir, en totale violation de l’article 446 et suivants du code de procédure civile, les moyens mensongers d’AEROPORTS DE PARIS, celle-ci se montre encore plus catégorique quant à ce qu’elle revendique être son droit sur les domaines personnels de salariés :
    « Il n'y a eu aucune démarche anormale de la part de la société ADP, en qualité d'employeur dans le traitement des effets personnels des salariés suite à leur licenciement. La cour de céans est utilement informée qu'une plainte a été déposée par les salariés relativement au traitement de leurs effets personnel or aucune suite n'a jamais été donnée à ladite plainte y compris dans le cadre du dépôt de plainte avec constitution de partie civile qui a été faite le 28 juin 2007 (pièce adverse n° 205). S'agissant le cas échéant d'une infraction pénale, la cour de céans ne peut se substituer aux juridictions répressives pour juger comme il lui est demandé dans les notes en délibéré : De constater que Monsieur SCHAFFUSER ou Madame POUILLON ont été privé des titres de preuve qu'il détenait[2] au moyen des vols par effraction de leurs "domaines personnels" ; Ou encore de constater une imputation fondée de vol de preuves. Or, ce constat de la réalisation d'un vol de preuves est présenté comme le préalable nécessaire justifiant leur demande d'enquête préliminaire. La cour de céans ne saurait dès lors ordonner une telle enquête en la fondant sur des vols prétendument commis par la société ADP ou plus exactement ses préposés. » (Page 5).
    Or il va de soi que les domaines des salariés étaient strictement personnels, et que la sphère personnelle du salarié est absolument intangible (cf. arrêt NIKON) ; qu’au regard de l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme, l’employeur ne peut s’ingérer ou porter atteintes aux correspondances des salariés s’agissant d’une liberté fondamentale. Mais surtout, les domaines personnels en cause renfermaient les éléments de preuve des faits invoqués.
    AEROPORTS DE PARIS avoue enfin qu’une discrimination est à l’origine du conflit :
    C’est pourtant à cette défense autant navrante que dérisoire que le conseil de prud’hommes a fait droit par jugement du 5 février 2008. Et c’est en marchant sur les brisées de ce même conseil que la cour d’appel saisie du recours des parties se dispose à un déni de justice tant les manœuvres et les obstacles qu’elle a multipliés depuis 9 ans sont confondants. Il s’agit clairement pour la cour d’obliger les salariés qui s’y refusent de plaider au fond, sans enquête et en l’état des preuves qui leur ont été dérobées, preuves qu’elle leur enjoint de produire ! La contradiction est totale. Chacun jugera de l’impartialité de cette cour…
    Depuis 9 ans, les salariés résistent à ce rouleau compresseur où des magistrats ne craignent pas de proférer des inexactitudes, voire des aberrations juridiques, sur l’incompétence supposée des juridictions prud’homale en matière d’enquête et de mise en état des dossiers, ou encore en matière de délit, pour convaincre les victimes de plaider ainsi sans enquête.
    Les salariés s’y refusent car la mesure d’instruction préalable s’impose de la soustraction frauduleuse par l’employeur des éléments de preuves enfermés dans leurs domaines, des vols constants qui aggravent un concours de voies de fait dont le but était bien de faire tenir sa théorie consistant à nier en bloc les faits invoqués. Et les salariés sont d’autant plus légitimes à s’y refuser que l’une de ces voies de fait concertées à savoir le licenciement, a déjà été sanctionnée et jugée comme telle (cf. infra).
    Convaincue d’avoir anéanti les preuves des faits invoqués et à la faveur de la complaisance surprenante des autorités judiciaires saisies, AEROPORTS DE PARIS a beau jeu de nier les faits « en bloc et en détail » à la manière de Jérôme CAHUZAC :
    Depuis le début devant la juridiction prud’homale, l’employeur affirme en effet sans vergogne que les accusations de discrimination et de harcèlements seraient totalement infondées tant est si bien qu’aucun débat à ce sujet n’aurait même jamais eu lieu entre lui et les salariés avant leurs licenciements en juin 2006 ; que la situation de travail était parfaitement normale le 10 janvier 2006 et qu’il ne se serait rien produit ce jour-là hormis le fait que Thierry BADJECK s’est comporté en énergumène atavique tel qu’il est, en exigeant et en obtenant du médecin de travail d’Orly de pouvoir quitter l’entreprise en ambulance du SAMU autant dire comme l’on emprunterait un taxi ; que les salariés n’auraient invoqué leur droit de retrait que pour se soustraire à une réorganisation de leur service ; que telle serait l’unique raison pour laquelle ils « ont refusé de déplacer leur(s) bureau(x) de quelques mètres dans le même bâtiment » ainsi qu’il est écrit au motif de leurs lettres de licenciement ; qu’ils auraient donc développé leurs accusations postérieurement à leurs licenciements, les témoins pour tirer profit de la couleur de peau de leur collègue, Thierry BADJECK pour mener une campagne politique contre AEROPORTS DE PARIS, lui qui serait un militant du "parti kémite" mouvance suprémaciste noire ; qu’il serait lui-même raciste, antisémite et comble de tout, Dieudonniste, et que toute cette histoire ne s’expliquerait que par le fait qu’il n’aurait pas supporté de travailler sous les ordres d’une femme d’origine arabe plus compétente que lui.
    Extraits des conclusions d’AEROPORTS DE PARIS devant les juridictions sociales à ce propos :
    « Le droit de retrait exercé par ces agents était fondé exclusivement sur la pérennisation d'une situation d'ores et déjà existante depuis de nombreux mois et qui s'accompagnait : d'un changement de localisation dans des locaux similaires[3] (…) ; de la mise en place d'une procédure de mutation pour nécessité de service d'un projeteur (M. CANIZARES) (in fine page 3) ; (…) A cette date, la cour constatera que l'intégralité du conflit existant entre les 4 agents et la Direction d'ADP était liée à la contestation des décisions de management qui avaient été prises et qui avaient fondé l’exercice du droit de retrait. A ce stade, il n'avait jamais été fait état d'une quelconque discrimination raciale à l'encontre de Monsieur BADJECK dans le processus de recrutement rappelé ci-dessus. (§§ 2 & 3 page 4) ; (…) Après une visite de contrôle en date du 20 avril 2006, par une décision en date du 4 mai 2006, l’inspection du travail confirmait que le droit de retrait exercé par les 4 agents n'était pas juridiquement fondé. Là encore, il n'était fait état d'aucun agissement de la direction d'ADP qui serait susceptible d'être constitutif de discrimination raciale à l'égard de ces agents et ce alors même que selon les demandeurs, l'inspecteur du travail aurait été saisi de cette question (idem, §§ 6 & 7) (…) Ce n'est qu'à l'occasion des bureaux de conciliation devant le conseil de prud'hommes (soit le 13 juin 2006) que les demandeurs ont entendu modifier intégralement les raisons de leur saisine et leurs demandes. Ils ont cessé de contester les décisions de management qui avaient selon eux justifiés l'exercice du droit de retrait et la saisine du conseil en janvier 2006 et ont pour la première fois centré leurs demandes exclusivement sur des dommages et intérêts pour discrimination et fait état de l'application des dispositions de l'article L 122-45 du Code du travail (idem, in fine) ; (…) Aucun élément dans le processus de recrutement de Monsieur BADJECK ne permet de considérer qu'il y a eu la moindre discrimination (§ 2 page 13) ; (…) II semble que l'intégralité de ce dossier repose sur le fait que Monsieur BADJECK ne pouvait admettre qu'une autre candidature d'une femme d'origine arabe lui soit préféré pour une seule raison de formation et de compétences professionnelles qui la rendaient plus apte que Monsieur BADJECK à occuper ce poste (antépénultième. § Page 14) ; En réalité, il apparaît que Monsieur BADJECK qui milite activement à titre personnel contre la discrimination dont serait victimes les personnes d'origine africaine et qui notamment soutient les positions de Monsieur DIEUDONNE et du parti KEMITE sur ces questions ait entendu se servir de son licenciement (pour des faits totalement étrangers) pour tenter d'illustrer son combat. (§ 11 page 18) … »
    Or assignée récemment par Thierry BADJECK devant le TGI de Paris par voie de citation directe, avec plusieurs dirigeants et ex-dirigeants de l’entreprise, pour divers chefs de poursuites, AEROPORTS DE PARIS fait une présentation des faits radicalement différente de sa théorie imaginaire ci-dessus :
    On peut effectivement lire dans les conclusions de nullité et de prescription qu’elle a déposées le 7 septembre 2016 devant le TGI de Paris pour faire obstacle à tout procès dans cette affaire que :
    « Au mois de mai 2005, afin de renforcer l'agence signalétique, ADP engageait une procédure de recrutement à un poste d'agent de catégorie II A. Un conflit s'est alors installé entre M. BADJECK et sa hiérarchie. En effet, alors que M. BADJECK souhaitait obtenir ce poste, sa candidature n'était pas retenue (§ 2 et suivants, page 2). (…) Le 10 janvier 2006, la confirmation de cette décision de réaffectation notifiée à M. BADJECK par courrier remis en main propre, donnait lieu à une altercation verbale entre M. d'AVIGNEAU, responsable des ressources humaines, et M. BADJECK. A la suite de cette altercation, M. BADJECK obtenait un arrêt de travail de 2 jours pour un état de "surmenage et asthénie psychosomatique" (qui était ensuite prolongé plusieurs fois pour un "état dépressif", jusqu'au 30 juin 2006). (Idem, in fine) De manière totalement incompréhensible, les quatre salariés concernés invoquaient alors l'exercice de leur droit de retrait à compter du 12 janvier 2006, droit qui n'est pourtant prévu par la loi que lorsque la situation de travail crée un danger grave et imminent pour la vie ou la santé du salarié (article L.4131-1 du code du travail). ADP saisissait l'inspecteur du travail qui, le 4 mai 2006, concluait que le droit de retrait de ces quatre salariés était infondé. ADP décidait alors de procéder à leurs licenciements pour faute au mois de juin 2006. Le 30 janvier 2006, peu après avoir exercé leur droit de retrait, les quatre salariés saisissaient le Conseil des prud'hommes de Paris afin de contester le non-recrutement de M. BADJECK au poste de cadre A et la réorganisation de l'agence signalétique, et pour réclamer des dommages-intérêts pour harcèlement moral et discrimination. (§ 1 et suivants page 3) »
    Hormis l’interprétation par AEROPORTS DE PARIS du bien-fondé du recours des salariés au droit de retrait, cette relation des faits est bien ce que ces derniers soutiennent en vain depuis le début, et c’est précisément ce dont s’aveugle la juridiction prud’homale :
    De l’aveu de l’employeur devant la juridiction répressive, l’origine du conflit est bien « une procédure de recrutement à un poste d'agent de catégorie II A » (poste de cadre A) à l’exclusion de tout autre fait ; « les quatre salariés concernés (on bien exercé) leur droit de retrait à compter du 12 janvier 2006 » suite à une violente altercation entre Thierry BADJECK et son supérieur hiérarchique, altercation suivie d’une décompensation spectaculaire du salarié qui a nécessité l’appel des secours d’urgence et l’évacuation de celui-ci par ambulance du SAMU ; les salariés ont donc fait valoir leur droit de retrait pour des faits de violence et certainement pas pour un quelconque « refus (de déplacer leur(s) bureau(x) de quelques mètres dans le même bâtiment », motif absurde en soi ; enfin, AEROPORTS DE PARIS admet désormais à l’instance pénale ce qu’elle nie devant la juridiction prud’homale qu’ils ont saisi « le Conseil des prud'hommes de Paris afin de contester le non-recrutement de M. BADJECK au poste de cadre A et la réorganisation de l'agence signalétique, et pour réclamer des dommages-intérêts pour harcèlement moral et discrimination ».
    Or il est de principe en droit que nul ne peut se contredire au détriment d’autrui (règle de l’Estoppel), et la cour d’appel n’aura désormais plus d’autre choix que de constater l’aveu de l’employeur rédhibitoire pour son système de défense dès lors que ce revirement contredit les 354 pièces produites par AEROPORTS DE PARIS à l’instance prud’homale au soutien de sa théorie mensongère, ce qui signifie également que le projet probatoire de l’employeur qui articule un tel mensonge est principalement constitutif d’une escroquerie au jugement s’il n’est constitué de faux et d’attestations mensongères ou de circonstance.  Ce qui signifie que les salariés sont désormais recevables à solliciter des dommages et intérêts surabondants pour entre autres, obstruction à l’exercice de la justice, soustraction frauduleuse de preuves, faux, escroquerie au jugement etc.
    III- Conclusion : Au bilan, un monstre-judiciaire du fait du laxisme sinon d’entraves de la justice :
    Le simple bilan de la procédure en souffrance depuis 9 ans devant la cour d’appel est en soi révélateur des manœuvres visant à obliger les salariés à plaider en l’état, pieds et poings liés, en se livrant à la rengaine de « l’appréciation souveraine de magistrats en matière de faits », des magistrats auxquels les salariés ont de bonnes raisons de ne faire aucune confiance en matière de discrimination raciste, a fortiori lorsqu’il ne s’agit pas d’auteurs commodes de la sphère de l’extrême-droite, que les auteurs pris la main dans le sac de l’infamie de l’espèce sont des notables de la Nation réputés « humanistes », anciens grands commis de l’Etat (AEROPORTS DE PARIS est effet propriété de l’Etat sous le statut d’une société de droit privé), que les témoins de cette affaire sont blancs et que cette circonstance ne les a pas protégés d’une discrimination indirecte qu’ils ont eux-mêmes subie pour avoir simplement fait leur devoir citoyen en témoignant des faits conformément à la loi.
    De la part de la cour, mesures et décisions prises :
    a) Les décisions : une ordonnance d’une page de la cour dépourvue de motif (1er sept. 2009) se bornant à dire qu’il n’y a pas lieu d’ordonner l’enquête sollicitée en l’espèce et qu’il y a au contraire lieu de plaider en l’état au fond à l’audience du 20 novembre 2009, dont calendrier fixé à la demande insigne d’AEROPORTS DE PARIS[4] et en dépit des preuves dérobées par celle-ci ; un arrêt d’incompétence rendu le 31 mai 2011 à l’encontre de la mesure d’instruction sollicitée, au mépris de l’article 4 du code de procédure pénale, au prétexte que le juge civil ne pourrait enquêter sur les faits dont il est saisi du fait qu’une instruction serait en cours sur les même faits devant la juridiction de l’information du TGI de Créteil ; la non-admission sans motif le 24 octobre 2012, par la chambre sociale de la cour de cassation du pourvoi interjeté par les salariés à l’encontre de cet arrêt[5] ; le rejet le 11 octobre 2012, après dénaturation des circonstance par la 2ème chambre civile de la cour de cassation de la demande de renvoi vers une autre juridiction pour cause de suspicion légitime[6] ; suivant les termes de l’arrêt du 17 septembre 2015 de la chambre 6-2 de la cour d’appel de Paris, la récusation, à la demande de M. BADJECK, de Mme CAVROIS Marie-Luce qui avait remplacé M. DEPOMMIER Jean-Michel à la présidence de la chambre 6-11 dès lors que celle-ci avait précédemment connu de cette affaire du temps où elle était directrice des affaires juridiques de la HALDE, étant précisé que durant cette période, cette même HALDE a délivré un faux certificat à l’employeur concernant cette affaire après une enquête qui n’a pas eu lieu, et que requis pour communiquer l’entier dossier de ladite enquête, M. le Défenseur des droits prétend désormais que les Archives Nationales l’aurait détruit…[7] ; le non-remplacement depuis le 9 avril 2015, de Mme CAVROIS par Mme ARENS Chantal, 1ère Présidente de la cour d’appel de Paris, alors qu’il est prétendu à l’arrêt susvisé que l’intéressée aurait aussitôt acquiescé à sa récusation ce qui signifie que cette formation de la cour n’est pas régulière au regard du code de l’organisation judiciaire et que tout ce qu’elle a entrepris depuis lors ou entreprendra est susceptible de nullité ; le refus de répondre à la sommation de juger signifiée à la cour par voie d’huissier à la requête des salariés les 6 et 16 février 2015, sur le fondement de l’article 366-9 du code de procédure civile, ce qui ouvrirait désormais à toutes les solutions possibles, l’action en réparation contre l’Etat pour dysfonctionnement du service public de la justice, la prise à partie des magistrats concernés, ou leur poursuite sur le plan pénal sous la combinaison des article 4 code civil et 434-7-1. du code pénal pour déni de justice… 
    b) Les mesures : 11 audiences (dont celle du 24 nov. 2016) et 10 renvois injustifiables pour la plupart, de multiples délais accordés à AEROPORTS DE PARIS pour satisfaire à ses obligations à l’instance : par lettre à la cour du 16 septembre 2009, elle s’était effectivement engagée à répondre aux sommations de communiquer de Pascale POUILLON et Thierry SCHAFFUSER des 23 et 24 septembre 2009, puis encore, à la requête de Pascale POUILLON du 22 septembre 2010 ; un engagement pris par la cour le 23 septembre 2010 d’examiner contradictoirement et sur pièces les preuves respectives des parties à l’audience du 24 février 2011 ; l’abandon par la cour du second calendrier qu’elle avait elle-même fixé[8] pour permettre à AEROPORTS DE PARIS de conclure définitivement et de répondre aux sommations précitées ; également, l’abandon par la cour à l’audience du 24 février 2011 de sa décision d’examiner contradictoirement et sur pièces les pièces des parties ; les multiples manœuvres de la cour ensuite de cela dont deux reports inexpliqués du délibéré fixé au 7 avril 2011 pour permettre à AEROPORTS DE PARIS de déposer des conclusions hors délai, en violation de l’article 446 du code de procédure civile et pour en reproduire les moyens jusqu’aux erreurs de droit dans l’arrêt d’incompétence rendu le 31 mai 2011 évoqué précédemment ; un calendrier fixé par la cour à l’audience du 15 mai 2014, renversant les obligations à l’instance et enjoignant aux salariés de plaider en l’état des éléments de preuve dérobés par leur adversaire tout en déchargeant AEROPORTS DE PARIS de ses obligations depuis le début de l’instance en dépit de manquements multiples et répétitifs ; un retour intempestif de la procédure sans motif valable à la phase de mise en état après 7 ans en phase de plaidoiries alors que l’enquête n’a pas été ordonnée et qu’au contraire les magistrats affirment oralement aux salariés que celle-ci ne sera jamais ordonnée ; contrairement à ces apparences, des convocations adressées depuis lors par le greffe de la juridiction aux parties qui mentionnent l’existence d’une enquête et d’une mise en état de l’affaire (s’agirait-il d’un simulacre ? l’autorité judiciaire ne serait ni à sa première manœuvre, ni à sa première dénaturation en l’espèce)…
    De la part des parties : près de 860 pièces produites de part et d’autre ; 29 actes de 978 pages diligentés par les salariés pour solliciter l’enquête qui s’impose du fait de la soustraction frauduleuse des preuves de l’espèce par AEROPORTS DE PARIS et, de surcroît, de sa résistance constante au principe du contradictoire et à la loyauté des débats ; 9 actes et 88 pages diligentés par AEROPORTS DE PARIS pour initialement solliciter des renvois afin de conclure définitivement, et de répondre aux sommations de Pascale POUILLON et de Thierry SCHAFFUSER des 23 et 24 septembre 2009, ainsi qu’à la requête de cette dernière du 22 septembre 2010 ; pour ensuite considérer sous l’œil complaisant de la cour avoir rempli ses obligations sans l’avoir fait et exiger que les salariés plaident au fond en l’état et rapportent les éléments de preuves qu’elle-même a dérobés ; pour finalement dire qu’elle n’entendait pas répondre aux sommations que les salariés lui ont adressées et pour lesquelles elle a obtenu des délais et des renvois, étant surabondamment affirmé qu’elle était en droit de vider les domaines personnels des salariés en leur absence au mépris du contentieux en cours, au motif qu’il s’agirait de biens qui lui appartiennent (les faits ne sont donc pas niés mais plutôt revendiqués) ; pour désormais solliciter la radiation de l’affaire et enfin, solliciter la suspension de l’instance au motif d’une citation directe devant le TGI de Paris par Thierry BADJECK le 7 septembre 2016…
    Un développement tentaculaire par ailleurs :
    Au regard du bilan des 42 décisions de justice ou administratives évoquées en amont, force est de constater que la justice a accouché d’un monstre à tel point que cette affaire représente désormais à elle seule plus de 7 contentieux en 1 (au minimum), concernant 4 salariés et leur employeur à l’abri duquel sont tapis près d’une cinquantaine de personnes auteurs de faits susceptibles de voir leur responsabilité recherchée, dont une dizaine de dirigeants ou ex-dirigeants de la AEROPORTS DE PARIS qu’il s’agit de protéger à tout prix des conséquences pénales ou civiles de leurs actes.
    Une question simple à laquelle la justice s’obstine à refuser de répondre :
    La question préalable à tout examen équitable de l’espèce et à laquelle toutes les juridictions saisies refusent obstinément de répondre est simple et élémentaire du point de vue de l’esprit :
    En plein contentieux judiciaire portant sur des chefs de discrimination et de harcèlements allégués, l’employeur avait-il oui ou non le droit de se précipiter dans les domaines personnels de ses salariés en leur absence? S’agissait-il oui ou non de s’emparer alors des éléments de preuves qui y étaient enfermé dès lors qu’à dessein, il avait dispensé les salariés d’avoir à effectuer leur préavis, dispense qui ne s’impose qu’en cas de faute grave, a fortiori lorsqu’il affirme ensuite que la discrimination n’a jamais été en débat et qu’il ne pourrait être accusé de vol s’agissant de biens lui appartenant ? La messagerie électronique d’un salarié protégée par un mot de passe personnel est-elle la propriété de l’employeur et celui-ci peut-il y accéder et en supprimer le contenu en l’absence de l’intéressé sans l’avoir appelé ?...
    Or face à ce qui précède, l’alternative est exclusive :
    -          Soit la justice considère que les agissements de l’employeur sont licites et normaux, alors il lui appartient de l’énoncer clairement et sans ambiguïté par disposition expresse d’une décision et les salariés s’y plieront puisque ce sera justice !
    -          Soit il y a lieu de constater que l’employeur a agi de manière illégale en violation de plusieurs principes dont l’intangibilité de la sphère personnelle du salarié, alors les juges ne sont plus souverains et l’enquête sollicitée est inéluctable pour rechercher ce que sont devenus les effets personnels des salariés, qui a donné l’ordre de s’en emparer et qu’est-ce que les éventuels auteurs ont à dire à cet égard pour s’en expliquer, sachant que les domaines en cause renfermaient les éléments de preuves de l’espèce dont la soustraction est réprimée par le code pénal à l’article 434-4.
    Selon notre Constitution, la loi est la même pour tous qu’elle protège ou qu’elle punisse.
    Qu’attendent donc les autorités saisies pour exercer leurs devoirs et leur pouvoir ? Que les salariés disparaissent les uns après les autres ? Dans cette sordide affaire Didier CANIZARES est décédé sans avoir obtenu justice. Thierry BADJECK est peut-être en cours de rémission d’une très grave maladie qui l’a obligé à se battre simultanément sur deux fronts depuis 2007 pour sauvegarder ce qu’il lui reste de dignité. C’est désormais Thierry SCHAFFUSER qui doit lutter contre un cancer.
    Jamais dans l’histoire du contentieux prud’homal une affaire aura été l’objet d’une telle démesure pour tuer socialement des salariés qui invoquaient, à tort ou à raison, peu importe, un droit, de la part d’un employeur au-dessus des lois, et d’un mépris aussi manifeste de la part de magistrats. Est-ce parce que Thierry BADJECK est noir ? Est-ce parce que les auteurs des faits sont des notables ?
    Le laxisme et la complaisance de la justice, pour ne guère dire plus, à l’égard de violations multiples et manifestes de l’espèce autorise à  considérer que parce qu’il est noir, Thierry BADJECK n’est pas un sujet de droit en France, et qu’aux yeux de l’élite dirigeante, bien que de peau blanche, ses témoins méritent le même sort que lui pour avoir osé dénoncer l’ordre racial systémique que chacun se complaît à constater et à dénoncer à peu de frais pour les besoins de communication médiatique ou de campagnes électorales, mais dont tous s’aveuglent  en présence d’un cas concret.
    Liberté, égalité, fraternité ? Une imposture…
     
     


    [1] CA Paris, Soc. 18ème ch. C, arrêts n° S 07/00803 à 806.
    [2] Nota : les atteintes à la grammaire et à l’orthographe dans les citations sont du cabinet CAPSTAN, conseil d’AEROPORTS DE PARIS
    [3] Nota : concernant Thierry BADJECK, Pascale POUILLON et Thierry SCHAFFUSER
    [4] Dernier délai pour le dépôt des pièces et conclusions : 30 octobre, SA ADP ; 20 décembre, les salariés ; 15 janvier derniers échanges.
    [5] Arrêt n° 10757F de la chambre sociale de la Cour de cassation, non admission du pourvoi n° Q 11‐22091 contre l’arrêt du 30 mai 2011
    [6] Arrêt n°1767 F de la 2ème chambre civile de la Cour de cassation, pourvoi n° 12‐01324
    [7] A noter que les dossiers relatifs à cette affaire disparaissent tous comme par enchantement de toutes les administrations qui en sont saisies, CPAM, UNEDIC-ASSEDIC, Centre des impôts, Inspection du travail…
    [8] 30 octobre 2010 SA ADP ; 20 décembre 2010, les salariés ; 15 janvier 2011, derniers échanges.
     

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Kanaky : Le Parti travailliste hausse le ton

    Le parti conditionne sa participation au scrutin d’autodétermination, à la demande d’inscription automatique des Kanak sur la liste référendaire.

     

     

    « Maintenant, il faudrait que les Kanak aillent s’inscrire pour se prononcer sur l’avenir… Mais que devient leur position de colonisés ? » a argué Louis Kotra Uregei au congrès. Photo Yann Mainguet

     
     
     

    Crée le 21.11.2016

     

     

    Le discours d’ouverture avait posé le tempo. Appuyé, sans détour. Les décisions du VIIe congrès du Parti travailliste, concocté ce week-end Vallée-du-Tir à Nouméa, confirment l’orientation, pressentie avec le slogan de l’événement : « 2018 : notre rendez-vous avec l’histoire ! » Tout d’abord, sans surprise,
    « on rejette tout nouvel accord » indique Louis Kotra Uregei, président réélu de l’organisation indépendantiste.
    Une condition de participation au scrutin d'autodétermination est ensuite avancée. « Nous revendiquons l’inscription automatique et sans condition de tous les Kanak, de statut coutumier ou non », sur la liste référendaire. Apparaît ici « un préalable ». Si cette requête est écartée, « pourquoi irions-nous à ce référendum ? » avait lancé, en début de congrès, le leader du mouvement, à ses adhérents. Autrement dit, la grogne monte d’un cran.

     

    « Tourner la page »
    Cette demande d’inscription systématique des Kanak est portée par le Rassemblement des indépendantistes et nationalistes (RIN) dont des militants du Parti travailliste sont membres. Dans le prolongement de la marche du 26 octobre dernier, le collectif entend préparer une nouvelle mobilisation avant la fin de l’année. Et une troisième résolution a été adoptée, pour le court terme, cette fois, Vallée-du-Tir. « Nous avons décidé de ne pas participer aux élections nationales, présidentielle et législatives » en mai et juin 2017, souligne LKU. C’est-à-dire, pas de soutien, pas de candidats, et pas de vote. Rien. Pour le président du parti, « nous sommes axés essentiellement maintenant sur 2018. Il nous appartient de rester cohérents. On veut aujourd’hui tourner la page de la relation coloniale avec la France ». Ce choix de faire l’impasse sur les rendez-vous nationaux, tout comme la demande d’inscription systématique des Kanak sur la liste référendaire, rejoint une motion analogue de l’Union calédonienne, prise le week-end précédent à Houaïlou. L’exact écho. Le Parti travailliste n’a jamais caché sa proximité de pensée avec l’UC sur des sujets politiques. D’ailleurs, Louis Kotra Uregei et Marie-Pierre Goyetche siègent dans le même groupe au Congrès, l’UC-FLNKS et nationalistes, que les collègues du plus vieux mouvement calédonien. Une grosse différence s’impose néanmoins : la formation pilotée par Daniel Goa est une des composantes du FLNKS, contrairement au Parti travailliste. Le patron du PT n’a pas été tendre samedi matin à l’égard du Front. Une coalition « instrumentalisé(e) par certains responsables politiques. Le FLNKS n'est plus véritablement représentatif de la volonté politique des Kanak ». La perspective de l’échéance de 2018 va accentuer les positions des uns et des autres. Un contexte propice à des rapprochements peut-être plus structurés.

     

    Lien permanent Catégories : Kanaky 0 commentaire
  • Louis Kotra UREGEI réélu à l'unanimité Président du Parti Travailliste

    7e congrès du Parti Travailliste : « 2018, notre rendez-vous avec l’histoire »

     
     


    Le congrès du parti Travailliste, a lieu ce week-end, au siège de l’USTKE, à la Vallée du Tir. 
    Une coutume a eu lieu vendredi soir avant ces deux jours de travaux, ce samedi et demain.
    Au programme, le bilan et la sortie de l’Accord de Nouméa et l’après-2018, sur le thème « nouvel accord, ou pas » ?


    Louis Kotra Uregei n’a pas approuvé les conclusions des derniers comités des signataires.
    Il dénonce un FLNKS : "instrumentalisé par certains, et qui ne représente plus la volonté politique des kanak".
    Par ailleurs, le parti Travailliste demande l’inscription automatique et sans condition de tous les Kanak pour le référendum de 2018.
     
    Louis Kotra Uregei, leader du parti Travailliste
    Des propos receuillis par Brigitte Whaap et José Solia

    LKU Histoire  


      source

    Lien permanent Catégories : Kanaky 0 commentaire
  • LA DESTITUTION DE HOLLANDE LANCÉE PAR SHEYTANYAHU, SARKOZY ET VALLS DOIT PERMETTRE AU LOBBY JUIF SIONISTE DE METTRE VALLS AU POUVOIR

     
    Nous accusons les deux agents du congrès juif sioniste mondial, le rabbin kabbaliste Carlos Manuel Valls et son relai pro-sarkozyste au sein de la DGSI, commanditaire de l'attaque sur Ain Amenas depuis la DGSE en 2013, d'avoir recu les ordres depuis Tel Aviv de déclencher une guerre nucléaire depuis Paris. Le marrane de villiers est egalement a la manoeuvre au sein du ministère de la défense. Valls est un psychopathe, degenere mental, comme le reste de la classe politique française ou américaine, ce sont des occultistes, satanistes, talmudistes qui croient que réduire l'humanité de deux-tiers permettra de hâter la venue de leur machiah/antechrist/dajjal par la guerrre mondiale. 
     
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAELIEN: 19/11/2016: 07H50: URGENT: OPERATION APOCALYPSE PARIS. LA DESTITUTION DE HOLLANDE LANCÉE PAR SHEYTANYAHU, SARKOZY ET VALLS DOIT PERMETTRE AU LOBBY JUIF SIONISTE DE METTRE VALLS AU POUVOIR AFIN DE LANCER LA GUERRE VOULUE PAR L'OLIGARCHIE NAZIE JUIVE SIONISTE BAKSTERISTE DE WALL STREET, LONDRES, FRANKFORT, ZURICH, BALE. SOUVENEZ-VOUS, NOUS RÉVÉLIONS EN MARS 2014 LE RÔLE DE L'AGENT DU CONGRÈS JUIFISTE MONDIAL VALLS COMME LE CATALYSEUR ET DÉCLENCHEUR DE L'ATTAQUE SUR L'IRAN ET TOUT LE MOYEN ORIENT, AFRIQUE DU NORD AVEC LE TERRORISTE PUGA VIA LE 11 SEPTEMBRE NUCLEAIRE-CHIMIQUE FRANCAIS.  VALLS EST LE SEUL A VOULOIR MAINTENIR L'ÉTAT D'URGENCE, CAR IL VA FAIRE SAUTER PARIS AVEC LA DGSI/DGSE, LE MOSSAD ET LE SOUTIEN DE TOUS LES PARTIS RACISTES, IDENTITAIRES EUROPÉENS INTÉGRÉS DANS LE GLADIO-OTAN-OAS-MOSSAD. AUX ETATS-UNIS, TRUMP QUI N'EST UN ANE COMME LA FISTONE LE PEN, VALLS OU JUPPÉ, EST LE FRUIT DE LA CRÉATION DE LA MAFIA JUIVE SIONISTE NEW YORKAISE DE ROY COHN. POUR LUI FAIRE FAIRE LE SALE BOULOT COMME BUSH, IL FAUT AU LOBBY JUIF SIONISTE UN NOUVEL 11 SEPTEMBRE, PLANÉTAIRE CETTE FOIS. LE CYBER 911 ET L'OPÉRATION BLACKJACK. COMME NOUS AVONS RÉVÉLÉ LES INFORMATIONS ET QUE NOUS SOMMES LES RARES A AVOIR LIES LE BREXIT ET LE 11 SEPTEMBRE, COUP D'ETAT A L'ENVERS DE TRUMP  AU JUBILÉ DE LA SHEMITAH DU DAJJAL, CAR CES ÉVÉNEMENTS ONT PERMIS D'ATTAQUER LES MARCHÉS SELON LA MYTHOLOGIE TALMUDIQUE ET D'ENCLENCHER LA DISLOCATION ET LA DESTRUCTION DE L'OCCIDENT/EDOM DANS UN SIMULACRE DE GUERRE CONTRE LE MONDE MUSULMAN. LES ARMÉES SIONISTES OCCIDENTALES SONT VAINCUES, L'ARMÉE FRANÇAISE EST VAPORISÉE AU MOINDRE FAUX MOUVEMENT. LA FRANCE EST CHASSÉE DE TOUTE L'AFRIQUE, SON ÉCONOMIE EST EN RUINE GRÂCE A YISRAEL. TELLE EST LA RANÇON DU RACISME, LA XÉNOPHOBIE, ET DE L'ISLAMOPHOBIE ATTISÉE PAR LES FALSE FLAG DES SERVICES FRANCAIS, HARKIS DE SHEYTANYAHU, DES ÉLITES CROISÉES SIONISTES FRANCO-ISRAÉLIENNES. LES INFORMATIONS QUE NOUS FAISONS PARVENIR DÉSTABILISENT AISÉMENT TOUS NOS ENNEMIS. IL SEMBLE QUE LE LOBBY JUIF SIONISTE AMÉRICAIN NEUTRALISE DE L'INTÉRIEUR TRUMP, EN ORGANISANT TOUT SIMPLEMENT SA MISE A L'ÉCART, SON TRAVAIL AYANT ETE EFFECTUE. MIKE ANTHRAX PENCE, LE VICE PRESIDENT SERA MIS AU POUVOIR PENDANT QUE TRUMP SE DEBATTRA AVEC LA GUERRE CIVILE INITIEE PAR SES DECLARATIONS INCENDIAIRES, RACISTES, XENOPHOBES, ISLAMOPHOBES, SUR ORDRE DE SES MAITRES JUIFISTES. PAUL RYAN AU CONGRES LANCERA DONC LA GUERRE TANT VOULUE PAR LES BANKSTERS JUIFISTES EN NEUTRALISANT L'ADMINISTRATION OBAMA VIA KILLARY, L'ATTAQUE EST PRÉVUE AVANT LE 20 JANVIER 2017, SERA-T-ELLE DÉCALÉE? SI ELLE A LIEU APRÈS, TRUMP SERA SOIT ASSASSINÉ MÉDICALEMENT, SOIT DESTITUÉ SUR LE MODE HOLLANDE. NETANYAHU FERA LE TRAVAIL POUR LES MUSULMANS, MAIS IL NE LE SAIT PAS ENCORE. IL FRAPPERA LES GOUVERNEMENTS OCCIDENTAUX AVEC DES ARMES NUCLÉAIRES-CHIMIQUES, BIO-ETHNIQUES. L'EUROPE PUIS LES ETATS-UNIS, PUIS LA RUSSIE, L'AFRIQUE, LE MOYEN ORIENT, L'ASIE, L'AMÉRIQUE CENTRALE, CECI VIA L'ETAT ISRAÉLIEN DE DAESH/ISIS. MAIS EN RÉALITÉ TOUTES LES ATTAQUES SONT MENÉES PAR LES PARTIS D'EXTRÊMES DROITES, RACISTES, IDENTITAIRES, ISLAMOPHOBES OPÉRANT AU SEIN DES ARMÉES, POLICES ET DES GOUVERNEMENT OCCIDENTAUX. EN FRANCE L'ALLIANCE DE LA FRANCE-ISRAEL-AFRIQUE ENTRE LE PS ET LE FN EST VISIBLE AU SEIN DE LA POLICE, LA GENDARMERIE ET L'ARMÉE OU PRES DE 65% DES RACAILLES IDENTITAIRES EN UNIFORMES VOTENT FN, SONT ULTRA-RACISTES, SATANISTES (BATACLAN), NEO-NAZIS, SIONISTES, TALMUDISTES, ET PRO-ISRAELIENS. NOUS AVONS LARGEMENT DÉMONTRÉ L'IMPLICATION DE TOUS CES CORPS DANS TOUS LES ATTENTATS EN FRANCE. LE CAS DU 'SHOFFAR' DE NICE (SHOFFAR/TRUMP; AVERTISSEUR DU JUBILÉ DE LA SHEMITAH DU DAJJAL DANS LA MYTHOLOGIE TALMUDIQUE) EST EFFARANT DE VÉRITÉ. LES POPULATIONS EN FRANCE ONT COMPRIS QUE L'ETAT FRANCAIS SOUS CONTRÔLE DE NETANYAHU ORGANISAIT LA GUERRE CIVILE, COMME AUX ETATS-UNIS AVEC LE SHOFFAR DE TRUMP. NOUS AVONS LAMINE L'AXE TRUMP-SHALOMOV-NETANYAHU-VALLS-DE VILLIERS-BAJOLET EN RÉVÉLANT LEURS ALLIANCES DANS LE COUP D'ETAT A L'ENVERS DU 9 NOVEMBRE 2016 VIA LA POLOGNE. SHALOMOV SERA ATTAQUÉ, CAR COMME TRUMP SON OEUVRE ARRIVE A SA FIN, MAIS IL A ÉTÉ INFORMÉ DE CELA PAR CERTAINS DES CLANS DES SCRIPTEURS QUI LE VOIENT PRENDRE LA TÊTE DE LA NOUVELLE ONU, 'MULTIPOLAIRE'/BRICSISEE PAR LA GOLDMAN SACHS, SUPRA-GOUVERNEMENT MONDIAL, APRÈS UNE 'PETITE GUERRE', UN BLITZ SIONISTE. SHALOMOV FAIT D'AILLEURS LE MENAGE A MOSCOU EN CE MOMENT. IL SERAIT ÉGALEMENT MALADE, MAIS LA C'EST NETANYAHU ET LES BANKSTERS JUIFISTES QUI L'AFFIRMENT. SHEYTANYHU EN VOULANT ENCORE UNE FOIS FAIRE LE MALIN EST TOMBÉ DROIT DEDANS. LES DIVISIONS ENTRE CLANS SIONISTES IMPÉRIAUX PROFITENT AUX FORCES ARMÉES MUSULMANES,  VÉRITABLES VAINQUEURES. DES QUE TEL AVIV LANCE SON ASSAUT/BLITZ, LES EFFONDREMENTS PROFITERONT INSTANTANÉMENT AUX PEUPLES MUSULMANS, ET NOUS AURONS INSHA ALLAH QUELQUES SURPRISES. LIRE ICI.

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • VII Congrès Parti Travailliste à Nouméa les 18-19-20 novembre 2016

     

    • Pour des raisons exceptionnelles de dernière minute, le VIIème Congrès du Parti Travailliste, initialement prévu dans la région de de La Foa en pays Xârâcùù, aura lieu finalement à Nouméa en pays Drubea-Kapumë, du vendredi 18 novembre au dimanche 20 novembre prochains. Ce congrès sera placé sous ce slogan porteur : " 2018, notre Rendez-Vous avec l'Histoire ! "
    • Les congressistes sont convoqués ce vendredi 18 novembre, à partir de 15 heures, au "Charley"/USTKE (Vallée-du-Tir), pour prendre possession de leurs badges, le dossier de ce congrès, et attendre sur place pour la cérémonie coutumière. L'office religieux est prévu à 18 heures avant d'avoir une information générale sur le déroulement du congrès. Et le souper sera servi vers 20 heures.
    •  
    • Programme détaillé 
    • Vendredi 18/11/16, à partir de 15 heures : Arrivée et accueil des congressistes au "Charley" (Vallée-du-Tir), remise des badges + dossier "VIIème congrès du P.T". A 18 heures : cérémonie coutumière, office religieux (Pasteur Wakira Wakaine, président de l'EPKNC), information générales sur le congrès (travaux, restauration, staff secrétariat ...), souper.
    • Samedi 19/11/16, dès 06 h 30 : Petit-déjeuner, et poursuite des remises des badges + dossier de ce congrès. 
    • 08 h 30 : Discours d'ouverture du Président du Parti Travailliste, rapport des structures du Parti (comités communaux), rapport sur l'administration du parti, la communication, les activités des femmes, le travail de la CPC, le "Groupe UC-FLNKS et Nationalistes", le FIP. 
    • 12 h 00 : Déjeuner
    • 14  h 00 : Présentation de la synthèse des rapports
    • Travaux en atelier par thèmes : 1/ Sortie de l'ADN (Référendum d'autodétermination, liste électorale et inscription automatique des kanak, conclusions du dernier Comité des signataires), 2/ Bilan de l'ADN (économique/KNS et situation minière, social/problématique de la "délinquance, ou la jeunesse kanak en révolte", culturel et politique), 3/ L'après 2018  : nouvel accord politique ? ou pas ?, 4/ Le RIN, une nouvelle offre politique majeure ?, 5/ Le Parti : bilan - structures de gouvernance ...
    • 19 h 00 : Souper
    • 20 h 00 : Poursuite des travaux en atelier, rédaction des rapports + motions ... 
    • Dimanche 20/11/16, à partir de 06 h 30 : Petit-déjeuner
    • 07 h 30 : Session administrative : bilan du Président sur la gestion du Parti - rapport financier et approbation ; rapport des 4 ateliers - vote des motions ; élections des instances directionnelles du Parti ; discours de clôture (fin des travaux du VIIème congrès) ; cérémonie coutumlière (clôture/aurevoirs)
    • 12 h 00 : Déjeuner. 
    •  
    • Convocation adressée aux : Membres du Bureau Politique, délégués des bureaux des comités communaux (autres que les membres du B.P), élus (communes, provinces), et à tous les adhérents du Parti à jour des cotisations. 

    Communiqué médias (2).pdf

    Lien permanent Catégories : Kanaky 0 commentaire
  • Nous accusons les deux agents du congrès juif sioniste mondial, le rabbin kabbaliste Carlos Manuel Valls et son relai pro-sarkozyste au sein de la DGSI

    TOUTES LES DATES SATANO-TALMUDIQUES SONT EXPLICITÉES SUR CE SCHÉMA. 
     
     
     
    TALMUDISTE, ANNONCE DONC TON CHARLATAN ET VOIS CE QUI T'ARRIVE JUSTE APRES SUR TOUTE LA PLANETE, IL N'Y AURA AUCUN LIEU POUR TOI OU TE CACHER INSHA ALLAH....
     
    En déclenchant une guerre mondiale contre l'Islaam, Israel a levé contre elle des Forces  puissantes et de Grandes Armées Musulmanes aux quatres coins de la planète, sa destruction est inevitable, que les talmudistes annoncent leur charlatan s'ils en ont le courage...
     
     
     
     
     
    MORT A LA FRANCE-ISRAEL-AFRIQUE, CINQUIÈME COLONNE JUIVE SIONISTE RESPONSABLE DU CHAOS TALMUDIQUE A PARIS ET SUR TOUTE LA PLANETE!
     
     
     
    Nous accusons les deux agents du congrès juif sioniste mondial, le rabbin kabbaliste Carlos Manuel Valls et son relai pro-sarkozyste au sein de la DGSI, commanditaire de l'attaque sur Ain Amenas depuis la DGSE en 2013, d'avoir recu les ordres depuis Tel Aviv de déclencher une guerre nucléaire depuis Paris. Le marrane de villiers est egalement a la manoeuvre au sein du ministère de la défense. Valls est un psychopathe, degenere mental, comme le reste de la classe politique française ou américaine, ce sont des occultistes, satanistes, talmudistes qui croient que réduire l'humanité de deux-tiers permettra de hâter la venue de leur machiah/antechrist/dajjal par la guerrre mondiale. 
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 14/11/2016: 07H19: URGENT: LA DGSI/DGSE A POSITIONNÉ PRÈS DE 30 VOITURES PIÉGÉES (DES VOITURES DE LUXES ALLEMANDES, JAPONAISES, FRANÇAISES, APPARTENANT A DES ENTREPRISES DE LOCATIONS EUROPÉENNES, LOUANT DES VÉHICULES EXÉCUTIFS AUX MULTINATIONALES, BANQUES FRANÇAISES, EUROPÉENNES, NORD AMÉRICAINES ET DES VAN APPARTENANT A DES PETITES PME FRANÇAISES-ISRAÉLIENNES TRAVAILLANT AVEC LES SERVICES FRANCO-ISRAELIENS), DANS PARIS ET SES BANLIEUES EN ILE DE FRANCE. CES VOITURES CONTIENNENT TOUTES DES BOMBES RADIOLOGIQUES SALES ET ELLES EXPLOSERONT DEVANT DES CENTRES COMMERCIAUX, TOURISTIQUES, DEVANT DES BÂTIMENTS GOUVERNEMENTAUX, ÉTATIQUES, LES PRÉFECTURES, MAIRIES, LES MÉDIAS GOUVERNEMENTAUX, DES LIEUX DE CULTES ESSENTIELLEMENT ÉGLISES ET MOSQUÉES. BIZARREMENT LES BANQUES SONT ÉPARGNÉES... SACREE COINCIDENCE, QUAND MEME! PATRICK CALVAR A LA DGSI EST CELUI QUI SUPERVISE L'OPÉRATION AVEC L'AMBASSADE D'YISRAEL A PARIS. C'EST L'OPÉRATION 'BLACKJACK' LANCÉE APRÈS LE 11 SEPTEMBRE A L'ENVERS COMMIS PAR LES ISRAÉLIENS AVEC L'ÉLECTION TRUQUÉE DE LEUR AGENT TRUMP. TEL AVIV VA FRAPPER L'EUROPE (BRUXELLES, ROME, FRANKFORT, BERLIN, LONDRES), LES ETATS-UNIS, LE MEXIQUE, LE JAPON, LA CHINE, L'AUSTRALIE, LA COREE DU SUD, LES PAYS DU GOLFE, L'AFRIQUE DU NORD...  LIRE ICI
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 13/11/2016: 10H34: URGENT: TEL AVIV ORDONNE A LA FRANCE-ISRAEL DE DÉCLENCHER L'OPÉRATION BLACKJACK AVANT L'INTRONISATION DE TRUMP LE 20 JANVIER 2017.  SHEYTANYAHUD AFFIRME QU'IL N'EXISTE AUCUNE MENACE DE REPRÉSAILLES NUCLÉAIRES SUR LA FRANCE. NOUS DEMANDONS AUX POPULATIONS FRANÇAISES DE QUITTER LE PLUS RAPIDEMENT LES 120 PLUS GRANDES VILLES FRANÇAISES, CAR TOUS LES PAYS SUR LA PLANÈTE ONT IDENTIFIÉ LA FRANCE-ISRAEL A PARIS COMME ÉTANT LE QUARTIER GÉNÉRAL DU TERRORISME ISRAÉLIEN, BRAS ARMÉ DES BANKSTERS DE L'OLIGARCHIE ET CARTELS MAFFIEUX SIONISTES MONDIALISTES, ET CES PAYS FRAPPERONT IMMÉDIATEMENT PARIS AVEC DES ARMES NON CONVENTIONNELLES. VOUS ÊTES LITTÉRALEMENT ENTRE LA VIE ET LA MORT. LE SEUL MOYEN D'ÉVITER CELA EST IMMÉDIATEMENT FAIRE TOMBER L'ETAT ET LE GOUVERNEMENT TERRORISTES FRANCO-ISRAELIENS, AVEC NEUTRALISATION PHYSIQUE DES MARRANES JUIFISTES DE VILLIERS, LE VALLS, CAZEFEUJ BEN MOSSAD, SARKOZY, HOLLANDE, JUPPE, LA FISTONE LE PEN, CALVAR, BAJOLET, ET LE DRIAN. EN ESPERANT QUE VOUS AYIEZ COMPRIS CE QUI SE PASSE, TRUMP NE DUPE QUE LUI-MEME, ET SON SORT EST SCELLÉ. NOUS NOUS ADRESSONS A NETANYAHU, S'IL N'EXISTE AUCUNE MENACE POURQUOI NE SORS-TU PAS DE TON TROU A RAT? SORS POUR VOIR COMMENT TOURNE LE MONDE... PRÉFÈRES-TU ENVOYER LES SHABBATH GOYIM DU FN ET LES IDENTITAIRES DU MINISTÈRE DE LA DEFENSE FRANCAIS FAIRE LE SALE BOULOT POUR TOI, ZEMMOUR ET TON MACHIAH? QUELLES CHANCES AURAIENT-ILS, LES ARMÉES ANGLO-SAXONNES SONT LAMINÉES, CROIS-TU QUE L'ARMÉE FRANÇAISE TIENDRAIT 48 HEURES DE COMBATS? SORS DE TON TROU A RAT SALE FILS DE PUTE, NOUS T'ATTENDONS. TA DEFAITE A ETE DECRETEE IL Y A PLUS DE 1400 ANS, TRUMP SERA TON TOMBEAU...
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 11H27: AU NIVEAU GÉOSTRATÉGIQUE LA DISSUASION NUCLÉAIRE EN MÉDITERRANÉE N'ÉTAIT QU'UN SIGNE PREMONITOIRE, CONFIRMANT QUE DES CLANS EN ASIE, AFRIQUE, EUROPE AVAIENT COMPRIS LA MANOEUVRE ISRAÉLIENNE TRUMP-SHALOMOV DE CASSER L'AXE PÉKIN-MOSCOU. NOUS AVONS DONNE L'INFORMATION AVANT L'ÉLECTION DE TRUMP.  LES ISRAÉLIENS QUI AFFIRMENT VIA LA FRANCE-ISRAEL-AFRIQUE ÊTRE LA PORTE D'ENTREE DE L'AFRIQUE PAR L'ALGERIE ET L'EGYPTE AUX CHINOIS DEVRAIENT SE MÉFIER, CAR SI LES CHINOIS ONT DES INFORMATIONS SUR TEL AVIV, NOUS LES POSSEDONS TOUTES ET NOTRE OBJECTIF EST CLAIR, REPRENDRE BAYT AL MAQDISS PENDANT QUE VOUS ECHAFFAUDEZ LA DESTRUCTION D'EDOM, SANS PRENDRE PART AUX MOUVEMENTS MAIS EN EN TIRANT LA QUINTESSENCE, A SAVOIR BÉNÉFICIER DE VOS CENTAINES DE MILLIARDS D'INVESTISSEMENTS DANS LES FAUSSES GUERRES ET TROUBLES POUR TIRER PROFIT DE TOUS LES EVENEMENTS QUE VOUS CREEZ. NOTRE GÉNIE MILITAIRE EST DÉSORMAIS CONNU POUR ÊTRE HORS NORME. LES CLANS SINWIS L'ONT COMPRIS! LA JONCTION AVEC LA CHINE MUSULMANE ET LA RUSSIE MUSULMANE EST DÉSORMAIS COMPLÈTE INSHA ALLAH. CECI UNIQUEMENT PAR LA GRACE D'ALLAH AWJ. NOUS SAVONS MANOEUVRER L'ENTITÉ SIONISTE ET LES BANKSTERS JUIFS SIONISTES OCCIDENTAUX, LEURS CINQUIÈMES COLONNES EN OCCIDENT. NOUS ALLONS AIDER LES POPULATIONS AMÉRICAINES, EUROPÉENNES A DÉTRUIRE YISRAËL A WASHINGTON, BRUXELLES, PARIS, LONDRES, BERLIN, SANS QUE CELA NE NOUS COUTE QUASIMENT RIEN COMME EFFORTS. CECI EST POUR CEUX QUI SONT AVEUGLÉS PAR LA HAINE EST UN SIGNE A PRENDRE TRES AU SERIEUX. MAINTENANT QUI NOUS A DONNER L'EMPLACEMENT DE VOTRE QUARTIER GÉNÉRAL AUX PAYS BAS, PLUS SECRET QUE SECRET? QUI NOUS A DONNÉ L'EMPLACEMENT DE VOS RENCONTRES AVEC VOTRE DAJJAL? QUI A DONNÉ LES PLANS DE VOTRE ARCHITECTURE FINANCIÈRE ET L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE LA GERANT. AUCUNE AGENCE OCCIDENTALE NE LES POSSÉDAIT. N'Y-A-T-IL PAS QUELQU'UN DANS L'ENTOURAGE DIRECT DE  VOTRE DAJJAL QUI VOUS A TRAHI? SE POURRAIT-IL QU'IL A CONTRIBUÉ A L'ÉLECTION DE TRUMP POUR SES PROPRES INTÉRÊTS? VOYEZ-VOUS DE QUI NOUS PARLONS? QUI D'APRÈS VOUS NOUS A DONNÉ SON EMPLACEMENT ET CELUI DE VOS SERVEURS EN THAÏLANDE, VIETNAM, CAMBODGE, CEUX QUE VOUS VOULIEZ UTILISER POUR BASCULER L'INTERNET SUR VOS RÉSEAUX APRES LE CYBER 911 DEVANT SERVIR A INSTALLER LA DICTATURE FINANCIÈRE NOUVELLE, AVEC LE SATELLITE QUI A EXPLOSÉ SUR SA RAMPE DE LANCEMENT? NE VOYEZ-VOUS PAS CE QU'ALLAH AWJ RÉVÈLE A SES FORCES ARMÉES? A LA DERNIERE MINUTE! DITES ENCORE QUE NOUS MENTONS! ALLEZ VOUS DIRE LA VÉRITÉ A VOS PEUPLES DE CE QUE VOUS AVEZ VU DE VOS YEUX. ALLEZ VOUS ENFIN CRAINDRE ALLAH SWT? 
     
    Shemitah du dajjal: Balkanisation des Etats-Unis et division en 5, par la guerre civile blancs-latinos-noirs organisée par la mafia juive sioniste, cachée derrière l'âne de Trump. Avec l'effondrement économique organisée par les banksters juifistes de Wall Street et de la Goldman Sachs a la manoeuvre aux Etats-Unis et en France. La fistone le pen sert exactement le meme agenda talmudique a Paris. Le brexit et l'élection par le piratage informatique de Trump sont des événements crees par les élites nazies juives sionistes financières en occident, la destruction d'edom, comme du monde Musulman par leur clash des civilisations faisant partie intégrale de leur plan de prise de pouvoir planétaire depuis Jerusalem. L'avions nous decrit? Maintenant les masses commencent a comprendre que les crises économiques sont des génocides talmudiques orchestrées tous les 7 ans pour déposséder les masses de leur argent, les esclavagiser et lorsqu'elles sont conscientes, de les détruire par la subversion ou la guerre civile via des attentats fomentés par les cinquièmes colonnes israéliennes en occident. Vous constatez que les pseudo-dissidents qu'ils soient russes, europeens ou americains servent tous l'agenda satano-talmudique de manière directe ou indirecte. Voter n'a jamais rien changé, au contraire cela donne du credit a la dictature talmudique de l'antechrist/machiah/dajjal et ses affidés au sein des loges talmudo-maconniques occidentales, au controle de tous les partis politiques, le clerge noachide étant la résultante élitiste de toutes ses sectes dajjalistes. Ce qui se produit aux states, se produit dans toute l'occident. Les marranes juifistes en occident et leurs allies sepharades talmudistes dans le monde Musulman sont les charlatans créateurs de ce chaos talmudique du jubilé de la shemitah du dajjal, un agenda que les Musulmans mettent a mal sans probleme, déstabilisant les plans sionistes. 
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 12/11/2016: 08H02: OPÉRATION APOCALYPSE PARIS: CEUX QUI COMPRENNENT CE QUI SE DÉROULENT ONT VU QUE LES MUSULMANS ONT EN PARTI BLOQUER LA TRANSITION, LE BASCULEMENT PAR LE CYBER 911 ET ONT MIS EN PLACE LES MÉCANISMES QUI LEUR PERMETTRONT DE TIRER PROFIT, SEULS, DU BASCULEMENT IMPERIAL, EN PREPARANT L'ENFER POUR L'ENTITÉ SIONISTE ET SES CINQUIEMES COLONNES JUIVES SIONISTES DANS LE MONDE MUSULMAN, EN ASIE, EN AFRIQUE. LA TRANSITION ÉTANT COMPROMISE, ET NE PROFITANT QU'AUX MUSULMANS QUI GAGNENT MILITAIREMENT LES GUERRES. CE QUI SE PASSE AU SHAAM, YÉMEN, ALGÉRIE-LIBYE, MALI EST UN THÉÂTRE TALMUDIQUE DE PURIFICATION ETHNIQUE ET DE RECOMPOSITION DES FRONTIÈRES SELON LE PLAN ODED YNON. NOUS AVONS FAIT ÉTAT DE LA COMPLICITÉ DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE FRANCAIS DEPUIS LA POLOGNE ET LA RUSSIE, L'UKRAINE, ET DES RÉSEAUX DE HACKERS ISRAÉLIENS DANS LE PIRATAGE DES ÉLECTIONS AMÉRICAINES. LA MAFIA JUIVE SIONISTE A INSTALLÉ TRUMP ET CE SONT LES MÊMES QUI SONT DERRIERE LE FN DE NETANYAHU. KILLARY ETANT ELIMINEE, IL RESTE A ELIMINER TRUMP OU A LE LIGOTER PLUS EXACTEMENT DANS SON FORT INTERIEUR. CELUI-CI EST CHARGÉ DE BALKANISER LES ETATS-UNIS ET L'AMÉRIQUE DU SUD DEPUIS L'INTÉRIEUR COMME LE FONT LES BANKSTERS EUROPÉENS DEPUIS LONDRES, ZURICH, FRANKFORT, BALE, TOUT EN ENVOYANT LES EUROPEENS SE FAIRE MASSACRER POUR ISRAEL AU MAGHREB-SAHEL, MOYEN ORIENT, ASIE. LE PLAN DOIT SERVIR A RÉDUIRE L'OCCIDENT POUR INSTALLER LES NOUVELLES SUPERSTRUCTURES DE L'ÉTAT MONDIAL, AVEC 22 CITÉS-ÉTATS, DES RÉGIONS ET DES BLOCS CONTINENTAUX, UNE SUPER POLICE, UNE SUPER JUSTICE ETC... DONNANT L'IMPRESSION AUX MASSES D'UN MONDE MULTIPOLAIRE. TEL EST DÉSORMAIS L'ÉTAPE DU PLAN SIONISTE. MAIS IL LEUR FAUDRA COMME EN 2001 UN NOUVEL 911 POUR RÉALISER CELA, CETTE FOIS AU NIVEAU PLANÉTAIRE; L'OPÉRATION BLACKJACK. COMPROMISE PAR LE FEU NUCLÉAIRE QUI CONSUMERA L'EUROPE DEPUIS LA MÉDITERRANÉE SI UN SEUL PAYS EN OCCIDENT FRAPPAIT SES POPULATIONS AVEC DES ARMES NRBC ET ACCUSAIT DES MUSULMANS. POUR TERMINER NETANYAHU, IL SUFFIT DE PRENDRE TRUMP ET LES NÉO CONS DE SON ADMINISTRATION A LA GORGE AUX ETATS-UNIS. PUIS CERTAINES FACTIONS SIONISTES AMÉRICAINES SE CHARGERONT DE DÉPLOYER DES FORCES DE L'ONU/OTAN/PATO AUX ETATS-UNIS, CAR LA LOI MARTIALE N'Y POURRA RIEN. C'EST LE SCÉNARIO QUE NOUS AVIONS EXPLIQUÉ AU MOIS D'AOÛT DURANT 'L'OPERATION BURKINI', MAIS EN FRANCE. LA FRANCE AVEC LA FISTONE LE PEN, PROGRAMMÉE COMME TRUMP PAR LA MAFIA JUIVE SIONISTE, VERRA IMMÉDIATEMENT APRÈS LES ETATS-UNIS, UNE ARMÉE DE FRANCO-MAGHRÉBINS S'EMPARER DE LA FRANCE SELON LE MEME MODUS OPERANDI QU'AUX ETATS-UNIS, SAUF QUE NOUS NE LAISSERONS PAS L'ONU, NI L'OTAN INTERVENIR COMME CERTAINES FACTIONS SIONISTES FRANÇAISES LE PRÉPARENT POUR NOUS BARRER LA ROUTE. NOUS PROUVONS ENCORE UNE FOIS A NOS ENNEMIS JUIFS SIONISTES QUE NOUS SOMMES PLUS PUISSANTS A LA MANOEUVRE QU'EUX. AVANT L'INTRONISATION DU TOCARD DE TRUMP QUI AFFIRMAIT QUE LES ISRAÉLIENS ONT ORGANISÉ LE 11 SEPTEMBRE 2001, ET DONT IL A INTÉGRÉ LES ORGANISATEURS BI-NATIONAUX LOCAUX NEO-CONS COMME GIULIANI, BOLTON, ET PENCE DANS SON CABINET ET ADMINISTRATION, IL VA S'EN PASSER DES CHOSES. UNE GUERRE RAPIDE, UN BLITZ EST PRÉVU PAR TEL AVIV ET PARIS, LONDRES, BERLIN, BRUXELLES AU MOYEN ORIENT ET EN AFRIQUE DU NORD.  L'OBJECTIF EST DE DÉTRUIRE EDOM ET LE MONDE MUSULMAN AFIN QUE L'ENTITÉ SIONISTE OBTIENNE PAR LA GUERRE MONDIALE LE STATUT DE NOUVELLE SUPER-PUISSANCE RÉGIONALE, SPIRITUELLE AVEC LE TRANSFERT DE L'ONU PREVU VERS JERUSALEM/BAYT AL MAQDISS, SELON LES 'MODALITÉS TRUMP' AU CONTRÔLE DE TOUS LES CHAMPS DE GAZ ET DE PÉTROLE, DE L'EAU, DES TERRES, DES VOIES ÉNERGÉTIQUES, COMMERCIALES, HUMAINES AU CARREFOUR DE L'HUMANITE, PRÉLUDE A L'ARRIVÉE DE LEUR IMPOSTEUR ET CHARLATAN, L'ANTECHRIST/MACHIAH/DAJJAL. 2016 ÉTANT L'ANNÉE DU JUBILÉ DE LA SHEMITAH DU DAJJAL OU LES TALMUDISTES PRÉVOIENT D'ANNONCER LE PREMIER TÉMOIN DE LEUR MASCARADE SATANIQUE. NOUS CONSTATONS AVEC PLAISIR QUE CERTAINS EN ANALYSANT LES FAITS POLITIQUES, ÉCONOMIQUES, DIPLOMATIQUES, ET MILITAIRES, LES DONNÉES DU RENSEIGNEMENT SUR LE TERRAIN, EN ARRIVENT A LA MEME CONCLUSION QUE CE QUI A ETE DECRIT IL Y A PLUS DE 1400 ANS, WA LILLAHI AL HAMD WA CHOUKR. EUX AUSSI SOULIGNENT L'AGENDA SATANO-TALMUDIQUE DE LA SHEMITAH DU DAJJAL A L'OEUVRE DANS LES MILIEUX FINANCIERS ET DANS LES ÉLITES EN OCCIDENT. LIRE ICI.
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAELIEN: 08/11/2016: 07H22: ALORS QUE L'EGYPTE EST DESTABILISEE, LE MAROC DU KATSA DU MOSSAD AZOULAY EST PRIS DANS SA REPRESSION ANTI-POPULAIRE, LA DGSE-MOSSAD A CHOISI D'EVACUER HAFTAR EN JORDANIE ET SON AGENT TERRORISTE BOUTEFLIKA A GRENOBLE, L'AVANT VEILLE DES 'ELECTIONS' US, DATE DU DEBUT DU BLITZ FRANCO-ISRAELIEN SUR L'AFRIQUE DU NORD, ET LE SHAAM, LES PAYS DU GOLFE. TEL AVIV VA TENTER UNE GUERRE RAPIDE AVANT L'INTRONISATION DE SON AGENT A WASHINGTON LE 20 JANVIER 2017, UNE GUERRE QUI DOIT PERMETTRE DE RASER COMPLETEMENT GAZA, LA CISJORDANIE, S'EMPARER DU SINAI ET DU CAIRE. NOUS APPELONS CONFORMEMENT AUX APPELS ANTERIEURS A COMBATTRE LA FRANCE ET ISRAEL PARTOUT SUR LA PLANETE ET A DETRUIRE TOUTES LES POSITIONS MILITAIRES FRANCAISES SUR LE SOL FRANCAIS ET PARTOUT SUR LA PLANETE. L'ALGERIE EST ATTAQUEE PAR LES BOUTEFLIKA-DGSE ET AZOULAY, DE VILLIERS, VALLS, LE DRIAN, SUR LE FRONT OUEST ET LE MALI, ET SUR LE FRONT EST AVEC ESSEBSI ET LES MILICES HARKAS DE L'ETAT ISRAELIEN DE LA DGSE SUR LE FRONT LIBYEN, L'EGYPTE IMPLOSE UNE SEMAINE APRES LA DEVALUATION FORCEE DE SA MONNAIE, QUI N'A RIEN AVOIR AVEC LES PSEUDO POSITIONNEMENTS DE L'AGENT ISRAELIEN-MAROCAIN SISSI EN SYRIE OU AILLEURS AVEC L'ARABIE SAOUDITE. C'EST UN PLAN DE DESTRUCTION TOTALE DE TOUS LES PAYS MUSULMANS, AFIN DE FAIRE EMERGER L'ENTITE SIONISTE COMME LA NOUVELLE SUPER-PUISSANCE REGIONALE, AU CONTROLE DE TOUS LES GISEMENTS DE GAZ ET DE PETROLE, DE L'EAU, ET DES FLUX ENERGETIQUES, HUMAINS AU CARREFOUR DE L'HUMANITE. NOUS APPELONS LES PEUPLES MUSULMANS DU MAGHREB A L'UNION CONTRE LA FRANCE ET ISRAEL. IL EST TEMPS DE PARALYSER COMPLETEMENT LA FRANCE POUR EMPECHER LE DEBUT D'UNE GUERRE MONDIALE, QUE VALLS ET LE DRIAN ONT BIEN L'INTENTION DE DEBUTER, ALORS QUE HOLLANDE, SARKOZY, LA FISTONE LE PEN, JUPPE SONT FORCES DE RECULER CAR ILS SONT DEMASQUES. VALLS AFFIRME QU'IL DECLENCHERA UNE GUERRE MONDIALE DEPUIS PARIS, SUR LES ORDRES DE JACOB ROTSCHIELD ET SON LARBIN SHEYTANYAHU A TEL AVIV. NOUS PARLONS ICI DE DESTRUCTION DE LA FRANCE A 90%... QUE CELA BIEN CLAIR ICI, TRUMP OU KILLARY, LES DEUX SONT PROGRAMMES PAR LE LOBBY JUIF SIONISTE POUR FAIRE IMPLOSER EDOM ET LA DETRUIRE AFIN QUE LE POUVOIR SPIRITUEL, LA VILLE DE ROME PUIS LA MECQUE ET MEDINE, ET ECONOMIQUE (DESTRUCTION DE NEW YORK, LOS ANGLES, LONDRES, PARIS BRUXELLES, FRANKFORT ETC...) REVIENNENT VERS L'ENTITE SIONISTE. VACANCE DU POUVOIR A ALGER, IL EST TEMPS DE FRAPPER L'ENNEMI FRANCO-ISRAELIEN ET EXPULSER LA FRANCE-ISRAEL DE TOUT LE MONDE MUSULMAN! LIRE ICI
     
    LA DESTRUCTION D'EDOM, OU DE L'OCCIDENT EST UN AGENDA SATANIQUE, SIONISTE, MAÇONNIQUE, TALMUDIQUE. C'EST UNE ÉTAPE 'NÉCESSAIRE' POUR ALLER VERS LA DESTRUCTION DES NATIONS (PAS CELLE DES ETATS QUI SONT TOUS AUX ORDRES DU DAJJAL), DU CREDO DE LA VOIE DE LA RÉVÉLATION MONOTHÉISTE D'ALLAH SWT ET SES 124 000 ENVOYÉS ET MESSAGERS, PROPHÈTES, LA PAIX D'ALLAH SWT SOIT SUR EUX TOUS D'ADAM A MUHAMMAD SAWS. LA DESTRUCTION DU DEEN ET DE LA SUNNAH, LA MISE EN ESCLAVAGE DES ÊTRES HUMAINS PAR L'ARGENT-DETTE, TOUS SANS EXCEPTION, PUIS L'ÉTABLISSEMENT DU NOUVEL ORDRE MONDIAL, QUI PASSERA PAR UNE ONU TRANSFORMÉE APRÈS SA DESTRUCTION PLANIFIÉE A NEW YORK, EN NOUVELLE FAÇADE MULTIPOLAIRE, DERNIÈRE ÉTAPE AVANT LE RÉTABLISSEMENT DE LA MONARCHIE, QUE LES ALLEMANDS A LA TÊTE DE L'EUROPE AFFIRMENT VOULOIR. PUIS LA VENUE DE LEUR ANTECHRIST/GADLU/MACHIAH/DAJJAL/SAMIRI/SAMARITAIN, PRÉVUE SELON LES SECTES SIONISTES IMPERIALES ENTRE 2022 ET 2028. LE JUBILÉ DE LA SHEMITAH DU DAJJAL ÉTANT L'ÉVÉNEMENT CATALYSANT CES ÉTAPES, FOMENTÉES PAR LES ÉLITES OLIGARCHIQUES DES BANKSTERS SIONISTES A LA TÊTE DES BANQUES CENTRALES SUR LA PLANETE, ET LEUR CREATION ABOMINABLE QU'EST L'ENTITÉ SIONISTE, CHARGEE DE DÉCLENCHER LA GUERRE MONDIALE, ET D'OÙ LEUR ANTECHRIST DOIT SIÉGER A BAYT EL MAQDISS/JERUSALEM... ALLAH SWT A PRÉVU BIEN AUTRE CHOSE. CELA A ÉTÉ ANNONCE IL Y A PLUS DE 1400 ANS POUR CEUX QUI L'IGNORENT ENCORE!

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • LA DICTATURE NAZIE JUIVE SIONISTE TALMUDISTE lES ENVOIT DIRECTEMENT SOUS UN DÉLUGE DE FEU NUCLÉAIRE

    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 23/10/2016: 09H45: OPÉRATION 'APOCALYPSE PARIS': TEL AVIV A LANCÉ EN PARTIE SON CYBER 911 MAIS NE S'EST QUE FOCALISE SUR LE NET POUR VOUS EMPÊCHER DE VOUS RENSEIGNER DANS UN PREMIER TEMPS. SOUVENEZ-VOUS DÈS QUE L'ÉLECTRICITÉ EST COUPÉE, LES UNITÉS DONNENT L'ASSAUT SUR LE LOBBY JUIF SIONISTE PARTOUT EN OCCIDENT. NOUS APPELONS LES POPULATIONS FRANÇAISES ET EUROPÉENNES A SOUTENIR L'ACTION DES FORCES ARMÉES MUSULMANES QUI AU FINAL NE FONT QUE LES LIBÉRER DE LA DICTATURE NAZIE JUIVE SIONISTE TALMUDISTE QUI LES ENVOIT DIRECTEMENT SOUS UN DÉLUGE DE FEU NUCLÉAIRE. TOUS CEUX QUI DÉFENDENT L'ENTITÉ SIONISTE SONT DES CIBLES LÉGITIMES CAR ILS NOUS ONT MENACE DE GENOCIDE EN FRANCE. NOUS AVONS ANNONCÉ LEURS ATTAQUES, LES GENS ONT EUT LE TEMPS DE SE PRÉPARER, MAINTENANT NOUS DEVONS EXPULSER TEL AVIV, SES BANKSTERS DE L'OLIGARCHIE SIONISTE, CRÉATEURS DU CHAOS TALMUDIQUE DU JUBILÉ DE LA SHEMITAH DU DAJJAL ET LEURS CINQUIÈMES COLONNES DU POUVOIR EN OCCIDENT. NOS PARENTS ET GRANDS PARENTS ONT LIBÉRÉ VOS TERRES MAIS ILS N'ÉTAIENT QUE DES ESCLAVES DE FACTIONS JUIVES SIONISTES FRANÇAISES AYANT LE CONTRÔLE DE VOS ARMÉES EN 1945 ET TOUS VOS PAYS EN 2016. NOUS SOMMES DES HOMMES LIBRES... ET ALLAH SWT ET SON MESSAGER MUHAMMAD SAWS SAVENT ASSUREMENT LE MIEUX. LIRE ICI
     
    L'OPERATION 'APOCALYPSE PARIS' A-T-ELLE DEBUTEE? TEL AVIV, GOLDMAN SACHS, WALL STREET, LONDRES, BALE, FRANCFORT, ET NETANYAHU ONT CHARGÉ LES MARRANES JUIFISTES VALLS ET DE VILLIERS DE DÉCLENCHER LA DÉLIVRANCE FINALE DEPUIS PARIS, LA GUEOULA DURANT LE JUBILÉ DE LA SHEMITAH DU DAJJAL. UNE ATTAQUE NUCLÉAIRE SUR L'ALLEMAGNE DEVANT SCELLER LA DESTRUCTION D'EDOM AFIN QUE LEUR IMPOSTEUR DE MACHIAH PUISSE ARRIVER. CES ATTAQUES ÉTAIENT PRÉVUES POUR ÊTRE MISES SUR LE DOS DES MUSULMANS DE FRANCE COMME CELA FUT LE CAS EN 2015/2016, MAIS VOTRE FRÈRE A REIMS A FAIT SON TRAVAIL D'ÊTRE HUMAIN EN DÉVOILANT LE RÔLE DE L'ARMÉE FRANÇAISE DANS L'OPÉRATION DE CHARLIE HEBDO, ET CELLE EN PRÉPARATION SUR L'ALLEMAGNE. LA DONNE A CHANGÉ IL Y A QUELQUES SEMAINES LORSQUE LA FRANCE A DÉCOUVERT QUE LES MUSULMANS DISPOSAIENT DE LA DISSUASION NUCLÉAIRE DEPUIS LA MÉDITERRANÉE. AVEC UN DÉPLOIEMENT MILITAIRE DE PRÈS DE 250 000 MUSULMANS NÉS EN FRANCE, TEL AVIV N'A PAS PRÉVU CELA DANS SES SCENARIOS EN EUROPE. NOUS SOMMES CAPABLES DE MASSACRER LE 'GRAND YISRAEL' ET ZEMMOUR, SES POTES DE 'L'ALGÉRIE FRANCAISE-ALFI' ET SON 'OPÉRATION RONCE' A PARIS, DANS TOUTE L'EUROPE. MORT A LA FRANCE-ISRAEL-AFRIQUE... PREDICTIVE PROGRAMMING, VOIR ICI
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 22/10/2016: 10H08: URGENT: MAINTENANT QUE NOUS DISPOSONS DE LA DISSUASION NUCLEAIRE. NOUS AVERTISSONS TOUS  LES PAYS EUROPÉENS QUI SERAIENT TENTÉS DE FRAPPER SES PROPRES POPULATIONS AVEC DES BOMBES SALES, ARMES CHIMIQUES, RADIOLOGIQUES, NUCLÉAIRES ET D'ENSUITE VENIR ACCUSER LES POPULATIONS MUSULMANES VIVANTES SUR LEURS SOLS. NOUS LES VAPORISERONS SUR PLACE SANS AVERTISSEMENT. CET AVERTISSEMENT EST EFFECTIF ET SERA MIS EN APPLICATION IMMÉDIAT CONTRE LE GOUVERNEMENT BRITANNIQUE ET LA JUIFISTE THERESA MAY, CONTRE LA FRANCE, L'ESPAGNE, L'ITALIE, LE PORTUGAL, L'ALLEMAGNE, LA BELGIQUE, LE DANEMARK, LES PAYS BAS. SI UN  DE CES PAYS FRAPPAIT SA POPULATION A COUPS DE FALSE FLAG ET BLÂMAIT ENSUITE LES MUSULMANS, LA RÉPONSE SERA SANS ÉQUIVOQUE. SOUMETS TOI MARRANE JUIFISTE DE DE VILLIERS A PARIS OU NOUS TE SOUMETTONS PAR LA FORCE ARMÉE...  NOUS NE TE LAISSERONS JAMAIS DÉCLENCHER UNE GUERRE NUCLÉAIRE DEPUIS PARIS, NOUS VOUS EXTERMINONS SANS AUCUNE PITIE!
     

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Kanaky : Nous demandons l'inscription d'office des Kanak sur la liste référendaire de 2018

    Les élus Indépendantistes à la marche du 26/10/2016

    dont Mr Louis Kotra UREGEI, Président du Parti Travailliste 

    • Le Parti Travailliste appelle l'ensemble de ses adhérents et sympathisants, à se mobiliser massivement le mercredi 26 octobre 2016 au Mwa Ka à l'appel du Rassemblement Indépendantiste et Nationaliste, pour l'exigence de l'inscription automatique sans condition de tous les kanak sur la liste spéciale pour le référendum de sortie de l'Accord en 2018.
    • Tandis que le fraude légalisée sur les listes se poursuit dans les communes du Grand Nouméa pour l'inscription des nouveaux arrivants dans le pays, le nombre de kanak n'étant pas présent sur la liste référendaire est d'environ 25 000, ce qui est absolument inacceptable. Ce chiffre est le résultat du croisement entre la liste électorale générale et la liste de l'état-civil coutumier.
    • Le référendum de sortie est la consultation pour savoir si le pays doit accéder à son indépendance ou continuer à rester sous domination coloniale française. Il appartient donc en premier lieu au Peuple autochtone, peuple Kanak, peuple colonisé de ce pays, de se prononcer sur cet avenir et il n'est pas concevable que des milliers de kanak ne soient pas inscrits. 
    • Il est hors de question d'accepter ça alors tous ensemble le mercredi 26 octobre à partir de 11 heures au Mwa Ka pour crier haut et fort notre exigence, et que ce cri résonne jusqu'au prochain Comité des Signataires qui se tiendra le 07 novembre prochain.
    • Les militants et sympathisants qui ne pourraient se déplacer pour venir à Nouméa sont invités à se mobiliser sur place aux Iles Loyautés, aux Bélep et à l'Ile des Pins avec les autres structures indépendantistes.  
    • Pour le Bureau Politique du P.T Le Président, Louis Kotra Uregei 

    Lien permanent Catégories : Kanaky 0 commentaire
  • HOLLANDE DANS SA PANIQUE ET SA TERREURE, A ORDONNÉ A L'ARMÉE DE TIRER SUR LES POPULATIONS EN CAS DE RÉVOLTES GÉNÉRALES

    TALMUDISTE, ANNONCE DONC TON CHARLATAN ET VOIS CE QUI T'ARRIVE JUSTE APRES SUR TOUTE LA PLANETE, IL N'Y AURA AUCUN LIEU POUR TOI OU TE CACHER INSHA ALLAH....
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 24/09/2016: 08H37: HOLLANDE DANS SA PANIQUE ET SA TERREURE, A ORDONNÉ A L'ARMÉE DE TIRER SUR LES POPULATIONS EN CAS DE RÉVOLTES GÉNÉRALES SUIVANT UN 11 SEPTEMBRE NUCLEAIRE-CHIMIQUE FRANCAIS. L'ORDRE A ÉTÉ DONNÉ LE 29 AOÛT 2016. CELA VEUT DIRE QUE TEL AVIV ET PARIS ONT DÉCIDÉ DE FRAPPER MAIS POUR DES RAISONS ÉVIDENTES, NE LE PEUVENT PAS ENCORE... ON SE DEMANDE CE QUI LES RETIENT? VAS-Y JUIFISTE DE CALVAR FAIS TOI SAUTER A PARIS!!! LA NOUVELLE ANNÉE TALMUDIQUE 5777 DÉBUTE LE 2 OCTOBRE 2016, SUKKOT ET YOM KIPPOUR SE CONJUGUENT DU 5 OCTOBRE 2016 AU 22 OCTOBRE 2016, SOIT UN BLITZ FRANCO-ISRAÉLIEN PRÉVU DU 11 OCTOBRE AU 17 OCTOBRE 2016. LA VISITE DE SHEYTANYAHU A NEW YORK EST ORGANISEE DANS CE SENS. HOLLANDE A ETE INCAPABLE DE NEUTRALISER NOS SOURCES D'INFORMATIONS. IL A FAIT ENFERMER NOTRE FRÈRE A REIMS CAR IL SAIT QUE NOUS ALLONS DONNER LE COUP DE GRÂCE A LA FRANCE-ISRAEL-AFRIQUE. NOTRE FRERE A ETE CAPABLE DE DÉJOUER LES OPERATIONS DE L'ARMEE FRANCAISE EN ALLEMAGNE A LUI TOUT SEUL, IMAGINEZ DÉJÀ LE CHOC DE SES RÉVÉLATIONS SUR L'OPÉRATION KOUACHI ET LES LIENS AVEC LE GROUPE ISRAELITE TOTAL DEPUIS REIMS. SES DÉPLACEMENTS JOURNALIERS EN ALLEMAGNE ONT PERMIS DE DÉMONTER LES RENSEIGNEMENTS MILITAIRES FRANCAIS ET ISRAELIENS, APRÈS QUE NOUS AYONS HUMILIÉ LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE FRANÇAIS AU DESSUS DES CENTRALES NUCLÉAIRES. LES FRANCO-ALGÉRIENS DIRIGENT PARIS... ZEMMOUR ET LA MAFIA JUIVE SIONISTE N'Y PEUVENT ABSOLUMENT RIEN, MAIS DÈS QUE L'ÉLECTRICITÉ EST COUPÉE DEPUIS TEL AVIV, ILS DEVRONT RENDRE DES COMPTES DEVANT LA JUSTICE DES MUSULMANS EN FRANCE... 

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • les racailles juifistes, talmudistes comme Hollande, Valls, Zemmour, Sarkozy, Juppe, Aliot, Chevenement, Morin, Goasgen, Meyer, Bettita, Estrozi, Ciotti, Mariani,

    Selon les racailles juifistes, talmudistes comme Hollande, Valls, Zemmour, Sarkozy, Juppe, Aliot, Chevenement, Morin, Goasgen, Meyer, Bettita, Estrozi, Ciotti, Mariani, et le reste de la mafia juifiste, la gueoula, ou la délivrance finale de l'entité sioniste, part de Paris et de France, qui est détruite a 90%. C'est écrit dans leur talmud et ils l'affirment haut et fort dans leurs vidéos et leurs cours de théologie talmudique. Zemmour, le juif haineux d'Algerie, détourne l'attention car nous les avons mis a poils en relevant leurs codages et leurs plans des plus secrets! Recherchez ces 'prophéties' dans le Saint Quran ou les hadiths, vous n'en trouverez aucune semblables ou similaires. C'est un agenda satanique, sioniste, talmudique, mis en exécution par les membres de la communaute juive sioniste a Paris, et leurs loges maçonniques, affiliés a l'entité sioniste qui est en oeuvre, le seul moyen d'éviter le chaos, c'est d'abattre le gouvernement et l'etat terroristes francais aux mains de Netanyahu.. 

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Mais qui a donc créé AL QAEDA et DAESH ?

    Lien permanent Catégories : Amérique 0 commentaire
  • Ne pas oublier : Le Général Desportes au Sénat : “Daech a été créé par les États-Unis” [2014]

    Le général Desportes est un des très grands stratèges militaires français. Attaché militaire près de l’ambassade de France aux États-Unis d’Amérique, puis conseiller défense du Secrétaire général de la défense nationale (SGDN), il fut ensuite directeur du Centre de doctrine et d’emploi des forces (CDEF) jusqu’en juillet 2008. Le général Vincent Desportes prend la tête du Collège interarmées
     

     Le Général Desportes au Sénat : “Daech a été créé par les États-Unis” [2014]

     1 déc 2015

    Le général Desportes est un des très grands stratèges militaires français. Attaché militaire près de l’ambassade de France aux États-Unis d’Amérique, puis conseiller défense du Secrétaire général de la défense nationale (SGDN), il fut ensuite directeur du Centre de doctrine et d’emploi des forces (CDEF) jusqu’en juillet 2008. Le général Vincent Desportes prend la tête du Collège interarmées de défense (CID), de 2008 jusqu’à l’été 2010.

    Sanctionné en 2010 pour son franc-parler, il quitte l’armée. Il est aujourd’hui professeur associé à Sciences Po et enseigne la stratégie à HEC. Vincent Desportes est aussi codirecteur avec Jean-Francois Phelizon de la collection « Stratégies & doctrines » aux éditions Economica.

    Introduction par Hubert Védrine.

    Source : senat.fr, 17/12/2014

    COMPTES RENDUS DE LA COMMISSION DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA DEFENSE ET DES FORCES ARMEES

    Débat en séance publique sur la prolongation de l’opération Chammal en Irak – Audition de M. Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères

    La commission auditionne M. Hubert Védrine, ancien ministre des affaires étrangères, en vue du débat en séance publique sur la prolongation de l’opération Chammal en Irak, en application de la l’article 35 de la Constitution.

    M. Jean-Pierre Raffarin, président. – Je souhaite à présent en notre nom à tous la bienvenue à M. Hubert Védrine, ancien ministre des affaires étrangères. Monsieur le ministre, nous préparons la décision que nous prendrons le 13 janvier prochain sur la prolongation de l’opération Chammal en Irak. Votre expérience et votre analyse peuvent éclairer notre choix. Vous avez récemment déclaré que les pays occidentaux étaient incapables de changer le cours des choses, qu’ils n’avaient plus « les moyens de leurs émotions ». Nous menons en effet des opérations lourdes et complexes, qui ont de forts impacts sur la société et la mondialisation. Quel est votre sentiment sur ces questions ?

    M. Hubert Védrine, ancien ministre des affaires étrangères. – Je vous remercie de m’avoir invité. Je suis en ce moment dépourvu de toute responsabilité politique ; j’essaie de raisonner dans la durée, pour comprendre le décalage entre les politiques étrangères menées et les réactions des opinions publiques, surtout dans les pays qui estiment avoir un rôle spécial à jouer – les Etats-Unis, la France, la Grande Bretagne – et qui réagissent souvent à chaud ; sans doute seraient-elles favorables, après le carnage au Pakistan, à une intervention destinée à écraser les talibans…. Mais raisonnons depuis la chute de l’Union soviétique - et non depuis la chute du mur de Berlin - : depuis la fin 1991, l’Occident est intervenu plusieurs fois. Les résultats de ces opérations sont mitigés, parfois contre-productifs, comme en Irak en 2003 ou dans le cas libyen, où l’intervention, faite pourtant à la demande du secrétaire général de la Ligue arabe, a abouti au chaos actuel. Cela étant, nous ne nous serions jamais pardonné d’avoir laissé commettre le massacre annoncé de Benghazi…

    Récemment la France a eu raison d’accepter d’intervenir en Afrique. Elle a gardé une capacité militaire remarquable, et dispose d’un système décisionnel efficace ; peu de pays sont dans ce cas. Beaucoup d’Etats se désengagent progressivement, comme le Royaume-Uni, même si le vote négatif de la Chambre des communes sur la Syrie était d’abord un moyen de faire payer les mensonges de Tony Blair sur l’Irak. L’idée selon laquelle l’Occident a une responsabilité spéciale dans le monde demeure mais s’effrite. C’est une très longue tradition d’ingérence et d’intervention que l’on peut faire remonter jusqu’à Jules Ferry et qui est en train de l’affaiblir. Elle est fortement présente aux Etats-Unis, chez les liberal hawks démocrates comme chez les néoconservateurs. Mais les opinions publiques se demandent de plus en plus souvent « et après ? » ou « en avons-nous les moyens ? » D’où ma déclaration, que vous avez citée.

    Je n’en tire cependant pas la conclusion que nous ne pouvons rien faire. Déjà il existe une ingérence légale, un emploi légitime de la force, prévu à l’article VII de la charte des Nations unies si tous les membres permanents du Conseil de sécurité en sont d’accord, qui a servi pour justifier la libération du Koweït de l’invasion irakienne – intervention réussie et très peu contestée. Pour stopper le conflit au Kosovo, après dix-huit mois de négociations infructueuses, la tentative de Rambouillet, deux textes du Conseil de sécurité condamnant Milosevic, au titre du chapitre VII (mais qui ne comprenaient pas la formule : « emploi de tous les moyens »), il a bien fallu se résoudre à recourir à la force. J’y étais défavorable en premier lieu ; j’ai dû m’y résigner. Tous les pays voisins étaient d’accord, et les dirigeants serbes eux-mêmes se désolaient de l’obstination de Milosevic. L’OTAN en tant que telle n’a rien décidé : elle n’a fait que fournir les prestations militaires. Les Russes, trop faibles, ne pouvaient rien empêcher, mais ont pris ultérieurement cet épisode pour une marque de mépris. Nous avons finalement trouvé une cote mal taillée : s’abstenir de détruire les ponts – à la demande en particulier du président Chirac -, et soutenir une « autonomie substantielle » du Kosovo plutôt que l’accession à l’indépendance, qui n’a été acceptée qu’après, vers 2008. Bref, on a pu agir selon le cas avec ou sans le Conseil de sécurité des Nations unies.

    En l’absence d’accord au Conseil de sécurité, intervenir est politiquement plus périlleux. En Syrie par exemple, l’intervention aurait été unilatérale. Aurait-on été capables ensuite d’affaiblir l’armée d’Assad pour obliger celui-ci à négocier, ou aurait-on été pris, au-delà, dans l’engrenage de l’engagement ? En Libye, l’idéal aurait été d’empêcher le massacre de Benghazi et d’obliger ensuite les parties à négocier, mais on ne peut pas refaire l’histoire.

    Je suis plus réservé à propos de notre engagement en Irak. L’intervention américaine de 2003 était une erreur, d’autant plus que les arguments utilisés pour la justifier étaient mensongers. Mais, surtout, la politique qui a été mise en place après le renversement du régime a été une erreur plus grande encore. Elle a consisté à appliquer les mêmes méthodes qu’en Allemagne ou au Japon en 1945, en partant du principe qu’une fois la dictature renversée, on retrouvait la démocratie de façon automatique ! Or il faut du temps pour construire la démocratie. Si les États-Unis avaient été capables d’élaborer un plan constructif, évitant de renvoyer les membres du Baas dans l’extrémisme, nous aurions été obligés de reconnaître après coup le bien-fondé de leur intervention. Une troisième erreur a été commise, quand les troupes américaines sont parties. Certes, le président Obama avait été élu avec pour mission de désengager les forces américaines. Néanmoins, abandonner le gouvernement de l’Irak aux mains de M. Maliki, partisan d’une politique chiite sectaire, était une faute. Cet enchaînement de mauvaises décisions a conduit à la dégénérescence actuelle. Quel enseignement en tirer, sinon que toute intervention nécessite qu’on réfléchisse soigneusement à ses objectifs, aux conditions dans lesquelles elle se fera, sans parler des moyens ?

    Quant à Daech, il était compréhensible que le président Obama décide d’intervenir après les décapitations spectaculaires et de mettre sur pied une coalition. Grâce aux drones, aux forces spéciales et au renforcement des troupes kurdes, le mouvement a pu être à peu près endigué. Il n’y a pas eu de bataille de Bagdad. Il était rationnel que nous apportions notre aide, en engageant des moyens. Cependant, pour éradiquer le mouvement, il faudrait une action militaire au sol et une solution politique en Irak et en Syrie. Or aucun pays occidental ne souhaite envoyer des troupes au sol : le Congrès américain voterait contre, la Grande-Bretagne s’y refuse, tout comme la France. Créer une force à partir des contingents irakiens chiites, kurdes et saoudiens reste difficile. Quant aux solutions politiques, elles supposent la création d’un Irak fort où le gouvernement chiite respecterait les sunnites - or rien de tel ne se fera sans l’Iran - mais également en Syrie. La tête du système Daech est en Syrie. Mais si on casse Daech en Syrie, on consolide de facto le régime Assad, car il n’y a pas de force démocratique assez forte sur le terrain syrien. Nous sommes placés dans une contradiction insurmontable. Sur le plan réaliste, il faudrait pouvoir accepter de coopérer davantage avec l’Iran et nous résigner à ce que Bachar el-Assad ne tombe pas. Bien sûr, des alliances difficiles se sont nouées pendant la Seconde guerre mondiale : face à Hitler les Etats-Unis se sont alliés à Staline. Mais certains choix dramatiques sont difficiles à assumer par les diplomaties d’opinion. L’affaire syrienne nous place devant une contradiction que nous ne savons pas gérer. Comme s’en inquiétait déjà Tocqueville, dans les démocraties, « les politiques étrangères sont souvent menées à partir de la politique intérieure ».

    La Russie pourrait retrouver un rôle utile à jouer en Syrie, si elle dissociait ses intérêts de ceux du clan Assad. Encore faudrait-il avoir trouvé auparavant un compromis sur l’Ukraine, et avoir repensé les relations Russie/OTAN, UE, etc. Pour l’instant, aucun dirigeant occidental ne souhaite s’engager dans cette voie, sauf peut-être François Hollande.

    M. Gaëtan Gorce. - Les démocraties occidentales sont confrontées à un certain nombre de contradictions. La France a-t-elle intérêt à poursuivre son intervention en Irak ? Certes, nous avons commencé, mais faut-il aller au-delà ? Les militaires avancent également l’argument d’un devoir de réciprocité vis-à-vis des États-Unis qui nous ont soutenus en Afrique. Enfin, nous participerions à la lutte contre le terrorisme. Ce dernier argument reste contestable car, par manque de définition politique, la lutte contre le terrorisme nous entraînerait dans une intervention dont nous ne pouvons pas mesurer les conséquences. La priorité est sans doute de réfléchir avec un temps d’avance. En maintenant nos forces en Irak, nous contribuons à renforcer le pouvoir de l’Iran dans la région, ce qui aura des conséquences, notamment, sur la question du nucléaire. Il faut également prévoir un affaiblissement de la Turquie et l’émergence d’une puissance kurde. Quant à la France, elle se retrouverait en position subalterne par rapport aux États-Unis, tant sur le plan militaire que diplomatique. Sommes-nous prêts à cela ?

    Mme Hélène Conway-MouretUne zone d’ombre entoure l’engagement des 170 sociétés de sécurité américaines, qui ont presque toutes disparu, au moment où le gouvernement irakien s’est constitué. Quelle est votre opinion sur la face cachée de l’intervention américaine en Irak ?

    L’opinion publique est volatile. Comment expliquez-vous que les dirigeants lui accordent autant d’attention, alors qu’il n’y a eu aucun mouvement de foule comparable aux manifestations contre la guerre du Viêtnam, par exemple ?

    M. Aymeri de Montesquiou. - Monsieur le ministre, vous cultivez le paradoxe : vous nous dites que nous avons besoin de l’Iran et qu’Assad vaut mieux que Daech, mais qu’il est préférable de ne pas choisir… Je partage un certain nombre de vos interrogations. Néanmoins, ne vaudrait-il pas mieux défendre devant l’opinion publique l’idée qu’un non-choix serait la pire des solutions ? L’Iran, ce n’est pas l’idéal, Assad non plus, mais l’ennemi principal, c’est Daech. Et la toile de fond, n’est-ce pas le conflit entre Téhéran et Ryad ?

    M. Jean-Pierre Raffarin, président. - Vous proposez de faire d’Assad un objectif de conclusion et pas de départ, suivant là la ligne du maréchal Sissi.

    M. Hubert Védrine. – Le système militaire américain, qui dispose pourtant d’un budget considérable, trouve parfois moins coûteux et moins contraignant de faire appel à des sociétés privées de sécurité. Cela les regarde.

    Sur le poids de l’opinion publique, j’ai cité Tocqueville. La question demanderait plus de temps. À l’heure de la démocratie instantanée, de l’internet et des blogs, les pouvoirs publics sont menacés de perdre leur capacité d’action dans la durée, ce qui est pourtant stratégique. Ce processus pernicieux et handicapant touche maintenant aussi la politique étrangère en Occident. Pour l’opinion, le scénario à long terme ne compte pas ; elle réagit sur le moment. Donc la France ne devrait rester engagée en Irak que dans le cadre d’un projet politique clair et constructif.

    Je trouve un peu dangereux l’argument de la réciprocité Etats-Unis/France, Mali/Irak ; nous ne sommes pas intervenus en Afrique pour défendre nos intérêts, mais pour lutter contre la menace pour tous que représentait une base arrière terroriste. La lutte contre le terrorisme n’est pas non plus un argument suffisant. Pour l’emporter, il faudrait qu’au sein de l’Islam les modernistes s’imposent face aux extrémistes. Cela arrivera, un jour, mais quand ? Il faudrait aussi régler le problème israélo-palestinien. En revanche, le maintien de notre engagement se justifie dans la perspective d’une pacification générale à long terme du Moyen-Orient et en tant que membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies.

    Notre marge de manoeuvre devrait nous permettre de rester engagés tout en précisant notre vision sur l’avenir de l’Irak, incluant un scénario où l’Iran serait réintégré dans le jeu international, un pays dont le potentiel est immense. Mais nous devrons être vigilants pour obtenir un bon accord sur le nucléaire. La Turquie devra conserver un rôle. Quant aux Kurdes d’Irak, avec qui nous entretenons de bonnes relations, nous devrions les encourager à ne pas se montrer trop provocants ou impatients dans leurs exigences, pour ne pas provoquer la reconstitution d’une coalition des voisins contre un État kurde. L’existence du Kurdistan irakien autonome est déjà une belle victoire ! En Syrie, l’élimination complète de Daech est une priorité qui devrait passer avant une éventuelle élimination du régime.

    Sur toutes ces questions, je plaide pour une approche plus réaliste.

    M. Jean-Pierre Raffarin, président. - Vous plaidez en somme pour la mise en place d’une politique étrangère ! C’est un jugement sévère. Une mission d’information sur l’Iran doit bientôt commencer ses travaux au sein de notre commission. Nous vous recevions pour parler de notre politique de défense ; vous nous avez répondu en parlant de politique étrangère. Merci, en tout cas, pour vos analyses !

    ==============================================================

    Débat en séance publique sur la prolongation de l’opération Chammal en Irak – Audition du Général de division (r) Vincent Desportes, professeur associé à Sciences Po Paris

    La commission auditionne le général de division (r) Vincent Desportes, professeur associé à Sciences Po Paris, en vue du débat en séance publique sur la prolongation de l’opération Chammal en Irak, en application de l’article 35 de la Constitution.

    M. Jean-Pierre Raffarin, président. - Nous poursuivons nos travaux relatifs au débat, qui se tiendra en séance publique le 13 janvier prochain, sur la prolongation de l’opération Chammal.

    Mon général, je suis très heureux de vous accueillir. Vous êtes à la fois général et professeur, votre parole nous intéresse donc particulièrement. Nous sommes préoccupés par la situation. Nous aurions du mal à refuser d’autoriser la poursuite de l’intervention, néanmoins la simple continuité nous pose problème, notamment au regard des critères énoncés par le Livre blanc de 2008. Nous voudrions avoir votre point de vue, juste avant d’entendre le ministre de la défense.

    Général Vincent Desportes, professeur associé à Sciences Po Paris. – Avant de revenir vers les critères d’évaluation des opérations extérieures, je crois qu’il faut dire, affirmer et répéter sans faiblesse : « Daech delenda est ». Ayons la force de Caton l’Ancien.

    Daech est aujourd’hui le danger majeur. Nous n’avons certes pas les moyens de tout, en même temps. Les menaces doivent être priorisées, quitte à consentir quelques compromis avec les moins brûlantes : dans le monde réel, dans un contexte de ressources et de moyens limités, notre politique ne peut être que réaliste.

    « Daech delenda est » … mais nous ne pourrons répandre le sel sur le sol de l’Irak et de la Syrie. Il faudra au contraire le rendre fertile pour de nouvelles semences.

    « Daech delenda est » … et pourtant votre interrogation demeure fondamentale : personne ne doute ici qu’il faille détruire Daech, mais devons-nous participer nous-mêmes à cette destruction ?

    Un mot sur Daech, d’abord.

    Ne doutons pas de la réalité de la menace directe pour nos intérêts vitaux, dont notre territoire et notre population. Daech est le premier mouvement terroriste à contrôler un aussi vaste territoire (35% du territoire irakien, 20% du territoire syrien). Ce qui représente 200 000 km² (soit l’équivalent de l’Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, PACA et Rhône-Alpes réunis) et une population de l’ordre de 10 millions de personnes. Ce territoire est imparfaitement mais réellement « administré » par un « ordre islamique », fait de barbarie et de rackets. Daech dispose d’un véritable « trésor de guerre » (2 milliards de dollars selon la CIA), de revenus massifs et autonomes, sans comparaison avec ceux dont disposait Al-Qaïda. Daech dispose d’équipements militaires nombreux, rustiques mais aussi lourds et sophistiqués. Plus que d’une mouvance terroriste, nous sommes confrontés à une véritable armée encadrée par des militaires professionnels.

    Quel est le docteur Frankenstein qui a créé ce monstre ? Affirmons-le clairement, parce que cela a des conséquences : ce sont les États-Unis. Par intérêt politique à court terme, d’autres acteurs – dont certains s’affichent en amis de l’Occident – d’autres acteurs donc, par complaisance ou par volonté délibérée, ont contribué à cette construction et à son renforcement. Mais les premiers responsables sont les Etats-Unis. Ce mouvement, à la très forte capacité d’attraction et de diffusion de violence, est en expansion. Il est puissant, même s’il est marqué de profondes vulnérabilités. Il est puissant mais il sera détruit. C’est sûr. Il n’a pas d’autre vocation que de disparaître.

    Le point est de le faire disparaître avant que le mal soit irréversible, avant que ses braises dispersées n’aient fait de ce départ de feu un incendie universel. Il faut agir, de manière puissante et déterminée, avec tous les pays de la région.

    Il faut agir, mais qui doit agir ?

    Avant d’aller plus loin dans mon raisonnement, je voudrais, comme vous l’avez souhaité, étudier quelques-uns des critères retenus comme fil guide de ces auditions. J’aborderai d’abord celui de la capacité « d’analyse exacte du contour spatio-temporel et financier d’un engagement ». Ce critère est en opposition profonde avec la nature même de la guerre.

    Car, depuis que le monde est monde, personne n’a jamais pu « commander » à la guerre. Le rêve du politique, c’est l’intervention puissante, rapide, ponctuelle, qui sidère. C’est le mythe cent fois invalidé du « hit and transfer », du choc militaire qui conduirait directement au résultat stratégique et, dans un monde parfait, au passage de relais à quelques armées vassales immédiatement aptes et désireuses d’assumer elles-mêmes les responsabilités. Las ! Les calendriers idéaux (du genre « Cette opération va durer six mois ») sont toujours infirmés par ce que Clausewitz appelle la « vie propre » de la guerre. La guerre appartient à l’ordre du vivant, elle n’est pas un objet, elle est un sujet. Dès lors, n’espérons jamais « commander à la guerre » : c’est elle qui imposera son calendrier et ses évolutions. Cela a toujours été vrai : je relie mon propos à trois stratégistes qui inscrivent dans le temps éternel cette caractéristique incontournable de la guerre. 400 av. JC, évoquant la guerre du Péloponnèse, Thucydite indique que « La guerre ne se développe jamais selon un plan arrêté ». Au XVe siècle, Machiavel considère pour sa part que, si « on rentre dans la guerre quand on veut, on en sort quand on peut ». Il y a quelques années, un officier de cavalerie qui connaît la guerre mieux que personne pour en avoir souffert dans sa chair et l’avoir pratiquée à tous les niveaux, je veux parler de Winston Churchill, affirme dans ses mémoires, « Ne pensez jamais, jamais, jamais qu’une guerre peut être facile et sans surprise ; (…) l’homme d’Etat qui cède au démon de la guerre doit savoir que, dès que le signal est donné, il n’est plus le maître de la politique mais l’esclave d’événements imprévisibles et incontrôlables ».

    Il a tellement raison ! Prenons deux exemples récents. Quand les Etats-Unis se lancent dans la deuxième guerre du Golfe en 2003, ils ne savent pas qu’elle va les entraîner, 11 ans plus tard, dans une troisième guerre du Golfe. Quand la France décide de stopper les chars libyens devant Benghazi en 2011, elle ne sait pas que cela va l’entraîner en 2013 au Mali et pour de très longues années dans la bande sahélo-saharienne.

    De la première bataille à « la paix meilleure » qu’elle vise, il y a toujours un long chemin chaotique qui ne produit le succès que dans la durée, l’effort et la persévérance. Donc, quand on rentre dans une guerre, il faut avoir de la ressource, ce que j’appelle de la « profondeur stratégique » – notion fondamentale – pour pouvoir « suivre » (dans le sens du jeu de poker) et pouvoir s’adapter… ce que nous avons été tout à fait incapables de faire en Centrafrique par exemple.

    Je veux insister encore un peu sur ce problème du nombre, car il est crucial. Il est directement lié au concept de résilience. Résilience dans chaque crise et résilience globale. Aucune de nos interventions ne peut produire ses effets dans le temps court, mais notre capacité de « résilience ponctuelle » est très faible : à peine arrivés, il faut partir. C’est pire dans le temps long, et pourtant il faut bien intervenir face aux menaces extérieures.

    Au bilan, quelle que soit l’armée considérée, nous sommes engagés au-dessus des situations opérationnelles de référence, c’est-à-dire que chaque armée est en train d’user son capital sans avoir le temps de le régénérer. Nous avons des forces insuffisantes en volume. Pour compenser, tant au niveau tactique qu’au niveau stratégique, nous les faisons tourner sur un tempo très élevé qui les use. C’est-à-dire que si ce suremploi continue, l’armée française sera dans la situation de l’armée britannique sur-employée en Irak et en Afghanistan et obligée pendant quelques années d’arrêter les interventions et de régénérer son capital « at home ». L’effort considérable produit aujourd’hui au profit des interventions a des répercussions fortes et mesurables sur les forces en métropole, en termes de préparation opérationnelle en particulier.

    Le sens des responsabilités exige de tordre définitivement le cou au mythe de la guerre courte. Ecartons définitivement les faux rêves toujours invalidés du « first in, first out » et du « hit and transfert ». Cela n’a marché ni pour les Américains en Irak, ni pour nous au Mali. D’ailleurs le « hit and run » n’est pas un facteur de stabilité : nous en sommes à la cinquième opération « coup de poing » en Centrafrique, 34 ans après la première, Barracuda en 1979. Une opération qui dure n’est pas forcément une opération qui s’enlise !

    D’ailleurs le Livre blanc de 2008 a, au moins de manière théorique, bien pris en compte cette nécessité. Il postule que : « les phases de stabilisation peuvent s’étendre sur des années » ou que « ces opérations s’inscrivent dans le temps long » et avance que « l’aptitude à durer » est un facteur fondamental de l’efficacité des armées.

    Dans ces conditions, il est bien évident que la délimitation de l’espace et du temps, l’évaluation et la maîtrise des coûts relèvent de la gageure. Ce rêve peut être utile en termes de communication politique, mais son propre discours ne doit pas leurrer le politique.

    Comment compléter utilement la grille d’évaluation 2008 ?

    Je voudrais d’abord prendre un instant pour rappeler ce qu’il est convenu d’appeler la doctrine Powell, admirée en son temps puis oubliée avec ce dernier après son mensonge public, à la face du monde, le 5 février 2003.

    Cette « doctrine » a été définie à l’aube de la guerre du Golfe en 1990. Elle se résume à une série de questions :

    - Des intérêts vitaux sont-ils en jeu ?

    - Des objectifs atteignables ont-ils été définis ?

    - Les risques et coûts ont-ils été objectivement analysés ?

    - Toutes les autres options non-violentes ont-elles été épuisées ?

    - Existe-t-il une stratégie de sortie permettant d’éviter un embourbement ?

    - Les conséquences de l’intervention ont-elles été évaluées ?

    - Le peuple américain soutient-il cette action ?

    - Avons-nous un réel soutien de la communauté internationale ?

    Cette grille est bien imparfaite, mais elle est claire et pourrait encore utilement servir d’exemple à nos responsables exécutifs.

    Pour ma part, je dirais que toute intervention doit respecter les grands principes stratégiques. J’en citerai cinq :

    Premier principe : il ne faut s’engager que si l’on peut influencer au niveau stratégique. Sinon, on use ses forces sans capacité d’influence, on est plutôt discrédité et on ne gagne rien en image. C’est le cas de la Grande Bretagne en Irak et en Afghanistan ; elle a fini par y être relevée sans gloire après y avoir littéralement usé ses armées jusqu’à la corde. C’est le cas de la France en Afghanistan : elle y a conduit une « guerre américaine » sans influence stratégique globale, sans influence sur le cours des opérations, sans influence sur la direction de la coalition. A contrario, la Libye et le Mali – et l’opération Barkhane désormais – ont eu un effet profond sur la perception de la France dans le monde et par ses partenaires.

    Deuxième principe : il ne faut intervenir que là où cela a du « sens stratégique ». C’est-à-dire quand notre action vise à préserver nos intérêts, à être à la hauteur de nos responsabilités… et c’est aussi notre intérêt car la France est grande dans le monde, en particulier par sa place au Conseil de sécurité des Nations unies. Mais cette place lui est contestée tous les jours, et il faut qu’elle la défende, qu’elle la légitime tous les jours. Et elle ne peut le faire que par sa capacité de gestion utile des troubles du monde. Ce qui, au passage, impose absolument la nécessité de conforter notre capacité à agir comme « nation-cadre » et à « entrer en premier ». N’en doutons pas : notre place parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et notre influence dans les affaires du monde sont d’abord fondées sur notre capacité à agir de manière concrète dans les crises (capacité et crédibilité).

    Troisième principe : il faut définir des objectifs atteignables. Serval, au Mali, est un cas d’école : les objectifs fixés par le Président de la République, dont l’état final recherché, ont été clairs et, au moins initialement, compatibles avec les moyens disponibles. En Afghanistan, les objectifs ont très vite dérivé et dépassé les moyens dont la coalition disposait (en termes de temps et de capacité de contrôle de l’espace terrestre en particulier).

    Quatrième principe : il ne faut intervenir que quand l’action envisagée est compatible avec les moyens disponibles, immédiatement et à terme. Ici le contraste entre le Mali et l’Afghanistan, mais aussi entre le Mali et la RCA, est frappant. Pourtant le Livre blanc de 2008 était clair sur ce point. Il rappelait que « le critère du nombre – effectifs et équipements – demeure pertinent et ne peut entièrement être compensé par la qualité (…) il reste un facteur déterminant » quel que soit le milieu. Le Livre blanc 2013 parle de « volume de forces suffisants ». Dans les faits, l’opération Serval était un pari extrêmement risqué, chacun le sait, en raison du très faible volume de forces déployées, conjugué à la grande vétusté de la majorité des équipements utilisés. L’opération Sangaris est un pari qui a échoué : le pari fait de la « sidération initiale » a échoué. Ensuite, le déni de réalité conjugué à notre manque de moyens a empêché l’adaptation de la force à la réalité du terrain et au déploiement immédiat des 5 000 hommes qui étaient indispensables.

    Cinquième principe : il ne faut « pas faire le premier pas sans envisager le dernier ». La formule est de Clausewitz : deux siècles plus tard, elle est toujours d’actualité. Cela veut dire, avoir une stratégie de sortie : et on opposera facilement ici encore le Mali et RCA. Cela veut dire qu’il faut évaluer sans idéologie, sans aveuglement, les conséquences d’une intervention, surtout si l’on n’a pas l’intention d’aller jusqu’au bout.

    Il est bon ici de se rappeler ce que le Ministre Powell nommait le syndrome de « Pottery Barn », grande chaîne de magasins de vaisselle aux Etats-Unis. Nous étions en 2002, et Colin Powell voulait dissuader George W. Bush de lancer son agression de l’Irak. Il disait ainsi : « Quand vous entrez chez “Pottery Barn”, ce que vous cassez vous appartient ». Il avait raison. L’Irak et le Moyen-Orient « appartiennent » aux Etats-Unis, comme les conflits régionaux, en cascade, que cette agression a engendrés, tout comme l’Etat Islamique, « appartiennent » aux Etats-Unis. De la même manière, la Libye appartient à la France, tout comme le chaos régional que nous avons provoqué sur toute la bande Sahélo-saharienne. Du moins si l’on considère qu’il y a un lien entre le sens de la civilisation et le sens de la responsabilité …

    Je tiens à évoquer votre quatrième point, celui du poids budgétaire des OPEX. Il ne s’agit pas « d’avoir les moyens de ses émotions ». Il s’agit de « consentir les investissements nécessaires à la sécurité des Français », selon le mot du ministre Le Drian. Cela n’a rien à voir !

    Il est d’abord bien évident que s’offrir une Porsche et être ensuite incapable de payer le carburant pour la faire rouler relève du non-sens. Madeleine Albright avait bien raison quand elle posait la question : « A quoi servent nos belles forces armées si nous ne pouvons nous en servir ».

    Le sous-dimensionnement patent du budget OPEX a des effets pervers considérables dont doivent être conscients ceux qui en décident. D’abord, laisser dire par les media, sans démenti formel, que les armées dépensent indûment le maigre budget français relève de la faute morale, au moment où nos soldats se battent sur tous les fronts, pour la France et à ses ordres, avec des ressources beaucoup trop comptées. Ensuite, parce que nous sommes toujours en dessous de la « taille critique », ce sous-dimensionnement du budget a des conséquences directes tant sur le succès des opérations que sur la sécurité de nos soldats : ils s’en retrouvent mis en danger.

    Aujourd’hui dès qu’une opération est décidée, les planificateurs ont pour ordre strict de limiter au maximum les moyens, non en fonction des exigences opérationnelles mais selon une stricte logique budgétaire. Puis, dès que l’opération est lancée, la seule préoccupation des planificateurs est de rapatrier au plus tôt le maximum des moyens déployés. Avec trois conséquences funestes :

    Premièrement, nos soldats se retrouvent toujours en sur-danger par rapport à une opération planifiée normalement, c’est-à-dire en fonction de sa finalité et des exigences opérationnelles. Les options tactiques sont rarement des options « opérationnelles » : ce sont des choix tactiques par défaut, sous forte contrainte. L’opération Sangaris est un exemple dramatique de cette dérive : moyens très insuffisants dès le départ et aucune adaptation des volumes, même lorsque le besoin est criant ;

    Deuxièmement, nos forces ont le plus grand mal à remplir leurs missions et agissent en opposition flagrante avec un principe premier de la guerre, le principe de masse et de submersion. L’action, exécutée à moyens comptés, tarde à produire ses effets et coûte finalement beaucoup plus cher. Ainsi, nos forces sont conduites à mener des opérations séquentielles et non parallèles. C’est l’exemple type de Sangaris : d’abord la Séléka, puis les anti-Balaka : la force française y perd son efficacité et son caractère d’impartialité ;

    Troisièmement, nos armées ont été déjà transformées en « kit expéditionnaire », donc capables de gagner des batailles mais pas de gagner les guerres – c’est-à-dire produire un « état de paix meilleur que le précédent » selon le mot de Liddell Hart. Aujourd’hui, on accélère leur retrait, gâchant leurs succès initiaux qu’elles ne peuvent plus transformer en succès stratégique et politique. Après avoir repoussé, détruit ou conquis, nous n’avons jamais assez de forces pour « mailler » et « tenir ».

    Ainsi, de l’Afghanistan à la RCA en passant par le Mali, le problème majeur est celui de la « permanence » et le syndrome qui lui correspond, celui de « Sisyphe guerrier », reconquérant tous les matins ce qu’il a dû abandonner la nuit.

    J’en arrive à Chammal. Après quelques détours, j’en conviens, mais l’on ne perd jamais son temps à prendre un temps de recul stratégique, à une époque où, justement, la tendance est de raisonner dans le temps court, en termes de dépenses de comptoir, des problèmes qui relèvent du temps long et d’investissements lourds.

    Je ne m’attarde pas sur l’ahurissante contradiction actuelle entre, d’une part, l’embrasement du monde à nos portes, à notre est, à notre sud-est, à notre sud, la multiplication de nos interventions et, d’autre part, la détérioration profonde et rapide de nos capacités budgétaires avec, en aval, celle de nos capacités militaires. Tout le monde le sait, à droite et à gauche. Certains, trop peu nombreux, le disent.

    Il y a toujours plus d’opérations et toujours moins de moyens. Et nous courons sans espoir derrière au moins un succès concret. Nous déshabillons Pierre pour habiller Paul, puis Paul pour rhabiller Pierre et habiller Jacques.

    Trop tôt, nous réduisons nos forces au Mali parce qu’il faut aller en RCA ; là, notre faible contingent produit des résultats bien imparfaits mais déjà nous le déshabillons parce qu’il faut bien faire Barkhane … mais qu’il faut aussi aller reconquérir au Mali l’ Adrar des Ifoghasque nous avons lâché trop vite. L’adjudant Thomas Dupuy y trouvera la mort …

    Alors ? Tenons-nous au principe bien connu de la guerre : le principe de concentration … ou à sa version populaire : « qui trop embrasse mal étreint ». Arrêtons de nous éparpiller ! Regardons les choses en face.

    Etat islamique. « Daech delenda est » : certes ! Nous sommes profondément solidaires, mais nous ne sommes aucunement responsables. Nos intérêts existent, mais ils sont indirects. Nos capacités sont limitées et dérisoires, là-bas, par rapport à celles des Etats-Unis et notre influence stratégique est extrêmement limitée. Bien que nous soyons le 3e en termes de participation aérienne, nous sommes considérés par les Américains comme le 9e contributeur, derrière l’Arabie Saoudite. Au sein de l’état-major interalliés et interarmées opératif au Koweït, notre poids et notre accès est très limité, avec seulement une cinquantaine de postes non ABCA sur un millier. Le problème est d’une très grande complexité et ne sera réglé que dans le temps très long, en exigeant toujours plus de moyens.

    Barkhane. Nous sommes profondément responsables. A la fois du chaos que nous avons créé et, qu’on le veuille ou non, de la stabilité de la bande sahélo-saharienne et de la frange nord-ouest de l’Afrique noire. De plus, nous y avons des intérêts directs de toute nature. Le problème est militairement beaucoup plus simple, avec des solutions politiques plus claires. La sortie sera plus aisée. Personne ou presque ne viendra nous aider, parce que la solidarité internationale, parce que la solidarité européenne n’existent pas. A défaut d’aide internationale, nous disposons d’une grande autonomie stratégique. Nous, nous y sommes pour longtemps et il faudra bien aller, un jour, en outre, s’occuper du chaos libyen et de la menace Boko Haram qui va continuer à se poser de manière croissante. Nous n’aurons pas le choix.

    Alors ? Alors, de grâce, concentrons-nous. Laissons quelques officiers planifier dans les centres d’opérations ; laissons nos trois couleurs flotter sur l’état-major de la coalition anti-Daech. Il faut continuer à payer le prix minimal pour le ticket d’accès à l’information, mais il fait veiller au contrôle de son inflation, déjà en oeuvre. Mais concentrons tous nos efforts et nos maigres moyens sur cette opération Barkhane, gigantesque défi stratégique et logistique, conduit aujourd’hui avec un effectif dérisoire pour une mission de sécurité ultra-complexe couvrant une zone immense de cinq pays aux frontières poreuses, avec un dispositif français déjà au bout de ses capacités.

    Et nous n’avons pas le choix : nous devons y vaincre, forcément sur le temps long. Pour le monde. Mais surtout pour la France et la sécurité de nos concitoyens.

    M. Jacques Gautier. - Concernant le sous-dimensionnement du budget des OPEX, je me satisfais de la formule actuelle, consistant à inscrire une dotation déterminée dans le budget du ministère de la défense et à prévoir un financement interministériel du dépassement, dans la mesure où l’engagement des OPEX est une décision d’ordre politique. Compte tenu de la contrainte de réduction des coûts, je m’interroge, par ailleurs, sur ce que peut apporter la participation du porte-avions Charles de Gaulle à l’opération Chammal, dès lors que la France dispose déjà de Mirage en Jordanie et de Rafale aux Emirats Arabes Unis.

    M. Joël Guerriau. - J’ai apprécié votre remarquable exposé et retenu les cinq principes que vous avez cités. Vous avez dit que la France avait eu raison d’intervenir au Mali et en Libye tout en précisant, ce qui m’a rassuré, qu’il convenait d’aller jusqu’au bout et d’y restaurer une paix durable. Je retiens de votre propos la règle d’or suivante : il ne faut s’engager dans une guerre que si on a la capacité à durer.

    M. Jean-Marie Bockel. - J’apprécie l’originalité et la finesse de vos analyses depuis que je vous connais. Mais je note qu’au sein de l’institution militaire, vos prises de positions font débat.

    M. Aymeri de Montesquiou. - Vous avez remisé aux oubliettes la doctrine Guderian de la guerre éclair (Blitzkrieg). Vous avez souligné l’importance du territoire de Daech (200 000 km) au regard des effectifs limités dont il dispose (30 000 hommes). Il s’agit là d’un point faible pour Daech, d’autant qu’il n’a pas d’aviation. En outre, je me demande comment il est possible d’influencer une coalition : soit on la dirige, soit on est dirigé. Et quand on est dirigé, défend-on vraiment ses intérêts ?

    M. Daniel Reiner. - Aurait-il été imaginable que la France ne fasse pas l’opération Chammal ?

    M. Gilbert Roger. - Dans votre propos, vous n’avez pas évoqué l’Europe. J’ai le sentiment que la France est bien seule, politiquement et militairement. D’un point de vue stratégique, Daech dispose d’immenses ressources, notamment grâce à un trafic de pétrole à ciel ouvert. N’est-on pas en mesure de détruire cette source d’enrichissement ? Pourquoi ne le fait-on pas ?

    M. Robert del Picchia. - Vous défendez l’idée que pour intervenir, il faut d’abord tout prévoir. Quid de l’urgence ? Quand il y a urgence, il n’y a donc pas d’intervention possible ?

    Général Vincent Desportes. – Je répondrai de façon synthétique à l’ensemble de ces questions.

    D’abord, je comprends le raisonnement de M. Gautier. La logique poursuivie par le Gouvernement est compréhensible. Cependant, elle se traduit par de nombreux effets pervers. Les options tactiques sont prises par défaut, sous fortes contraintes budgétaires. Mesurées dès le départ au plus juste, les forces sont redimensionnées au plus tôt, ce qui affecte tant la sécurité de nos soldats que l’efficacité de la mission.

    S’agissant de l’emploi du porte-avions en OPEX, avant qu’il ne rentre en indisponibilité technique, si ce renfort paraît utile, je n’y vois pas d’objection, pour autant que cela ne coûte pas trop cher et n’impacte pas les autres budgets ; je ne suis pas un spécialiste de cette question. Mais la priorité, à mes yeux, est de renforcer les moyens alloués à l’opération Barkhane.

    Pour revenir sur la nécessité de ne s’engager que lorsqu’on dispose de la capacité de le faire dans la durée, je précise que l’opération libyenne, au moment de son lancement, était selon moi raisonnable – arrêter les chars à Benghazi, c’était une décision légitime et morale. La dérive est venue ensuite : nous n’avons ni pu, ni su gérer « l’après » de notre intervention.

    M. Daniel Reiner. - On ne sait pas le faire !

    Général Vincent Desportes. – Dans ce cas, arrêtons-nous ! Nos armées, aujourd’hui, sont des sortes de « kits » expéditionnaires, sans profondeur stratégique ; on n’a pratiquement jamais les moyens de « durer » dans les opérations. Or il n’y a jamais de succès stratégique dans le temps court ! Ce que la France a fait au Mali a d’abord été très bien fait, mais nous avons réduit beaucoup trop vite nos effectifs. Dans un contexte de moyens contraints, il importe de concentrer nos interventions, et d’inscrire celles-ci dans le temps long. Les opérations « aller et retour » permettent d’atteindre des résultats d’ordre technique, mais pas d’aboutir aux solutions politiques nécessaires. C’est l’histoire du monde !

    A l’attention de M. Bockel : je crois qu’au sein des armées où j’ai de nombreux contacts, la majorité approuve mes propos. J’ajoute qu’un problème fondamental des militaires réside dans le fait de ne pas pouvoir s’exprimer lorsqu’ils portent l’uniforme, parce qu’ils le portent, puis de ne plus pouvoir parler lorsqu’ils l’ont quitté, car ils sont alors censés ne plus connaître les sujets sur lesquels ils auraient pu s’exprimer ! Les armées constituent aujourd’hui le seul corps social de la Nation à ne pas disposer de système d’auto-défense, d’une forme d’ordre professionnel. Ainsi, pour des raisons ancrées dans l’histoire, le corps des officiers, à mon sens, ne remplit plus aujourd’hui le rôle qui est le sien dans la Nation, souvent par excès de déférence, me semble-t-il. C’est un sujet dont il faudrait débattre.

    M. Jean-Marie Bockel. - Très bien !

    Général Vincent Desportes. – Sur Daech, je suis d’accord avec M. de Montesquiou : plus cette organisation terroriste cherchera à étendre son emprise territoriale, plus elle se fragilisera et sera susceptible de subir nos frappes. Ce choix de la territorialisation signe la mort programmée de Daech – Napoléon fut défait devant Moscou ! Et c’est ainsi que Daech mourra avant Al-Qaïda. Quant à la question de rompre les flux qui en assurent le soutien, je pense, sans connaître le détail opérationnel en cause, qu’une part de la difficulté tient au fait que l’on frapperait là en territoire ami.

    En Afghanistan, nous avons servi à peu de chose. A l’inverse, l’opération Barkhane est utile et bien menée, nous y disposons d’une capacité de direction et d’influence ; ce n’est pas le cas dans l’opération Chammal.

    Enfin, pour revenir sur la question de l’urgence, je crois que l’on est tout à fait capable d’agir et de se projeter en urgence quand cela est nécessaire – on a su le faire au Mali ; mais que l’urgence n’empêche pas la réflexion stratégique.

    M. Jean-Pierre Raffarin, président. - Merci, mon général, pour l’ensemble de ces éléments, et pour votre liberté de parole et votre ouverture au débat, ainsi que la clarté avec laquelle vous exposez vos convictions.

     

     Source : senat.fr, 17/12/2014

    25 réponses à Le Général Desportes au Sénat : “Daech a été créé par les États-Unis” [2014]

    Commentaires recommandés

    francois marquet Le 01 décembre 2015 à 09h15

    “rompre les flux qui en assurent le soutien (De Daesh), je pense, sans connaître le détail opérationnel en cause, qu’une part de la difficulté tient au fait que l’on frapperait là en territoire ami.
    Des détails mon général! Arabie Saoudite? Quatar? Turquie? Israel? Jordanie?
    Quelles pressions politiques et/ou militaires peut on exercer sur ces pays qui alimentent Daesh, ou par ou passent les exportations de Daesh? Il me semble que l’approche Russe est claire (engager politiquement tous les acteurs, frapper fort là ou c’est internationalement légal(pas moral mais légal),
    et que l’on pourrait s’y rallier. On pourra se brouiller avec certains (comme la Russie se brouille avec la Turquie) mais au moins il y aura de la lisibilité.Et puis sur le long terme, ne vaut-il mieux pas la Russie et l’Iran que le Quatar et l’Arabie Saoudite?

     

    source

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • LA FRANCE-ISRAEL-AFRIQUE, EN PERDITION APRÈS LE FIASCO DE NICE

    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 15H14: LA FRANCE-ISRAEL-AFRIQUE, EN PERDITION APRÈS LE FIASCO DE NICE, ORGANISE AU SEIN DES MINISTÈRES DE LA DÉFENSE, L'INTÉRIEUR, LA JUSTICE, LE PARLEMENT, LE SENAT LE GÉNOCIDE DES MUSULMANS DE FRANCE POUR PERPETUER LE VOL ET LE PILLAGE DES RICHESSES DES PEUPLES MUSULMANS AU MAGHREB-SAHEL, MOYEN ORIENT, ET ÉTENDRE LES FRONTIÈRES DE L'ENTITÉ SIONISTE. C'EST L'AVEU DE LA DÉFAITE FRANCO-ISRAÉLIENNE, L'ARMÉE FRANÇAISE EST ENVOYÉE SE FAIRE MASSACRER POUR QUE NETANYAHU RESTE AU POUVOIR.... ILS PRENNENT LEURS RÊVES POUR LA RÉALITÉ. REGARDES BIEN ZEMMOUR, PARIS EST NOTRE! LIRE ICI 
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 16/09/2016: 09H34: LE 'GRAND YISRAEL' EN MODE PANIQUE EN APPELLE A SON ARMÉE DE HARKIS ET DE MERCENAIRES FRANCO-ISRAELIENS POUR GENOCIDER LES MUSULMANS DE FRANCE. CE N'EST PAS ZEMMOUR, QUI A LE SEUM TALMUDIQUE QU'IL FAUT ATTAQUER, MAIS BIEN LE DRIAN, HOLLANDE, CAZEFEUJ, URVOAS ET VALLS, ET TOUS LES PARTIS POLITIQUES FRANCAIS POUR GÉNOCIDE PRÉMÉDITÉ DEPUIS TEL AVIV. OU SONT NOS JURISTES ET AVOCATS POUR ATTAQUER L'ETAT FRANCAIS QUI PAR LA BOUCHE FIELLEUSE DE LA MAFIA JUIVE SIONISTE FRANCAISE APPELLE A L'ÉRADICATION DES MUSULMANS? A QUOI JOUENT DONC CES ONG ET ORGANISATIONS MUSULMANES? IL Y A MATIERE A ATTAQUER LA FRANCE AU NIVEAU INTERNATIONAL ET A INITIER UN DÉPLOIEMENT MILITAIRE MASSIF SUR LE SOL FRANCAIS POUR PROTÉGER LES POPULATIONS ET MINORITÉS, VU LA FAILLITE COMPLÈTE DE TOUTES LES INSTITUTIONS FRANÇAISES ET L'INCAPACITÉ DE L'ETAT A ASSURER LA SÉCURITÉ DES CITOYENS. LA SEULE ET UNIQUE RAISON DE CET ÉTAT DE FAIT, C'EST LA COMPROMISSION DES SERVICES DITS DE 'SÉCURITÉ' FRANCAIS, CIVILS ET MILITAIRES, ET LA PRÉSENCE EN LEUR SEINS D'AGENTS ISRAÉLIENS, POUR LA PLUPART ORIGINAIRES DE PAYS DU MAGHREB, INSTALLÉS A PARIS, DANS LE SUD DE LA FRANCE, EN CORSE. DES PIEDS NOIRS, DES DÉCRET CRÉMIEUX, DES JUIFS HAINEUX D'ALGERIE. SARKOZY, JUPPÉ, HOLLANDE, CHEVÈNEMENT SONT DES TERRORISTES ISRAÉLIENS DE DAESH/ISIS. HOLLANDE EST BON POUR LA POTENCE AVEC 'OPÉRATION RONCES', DE MEME QUE LE MARRANE JUIFISTE DE VILLIERS ET PRESQUE TOUT L'ÉTAT-MAJOR DE L'ARMÉE TERRORISTE FRANÇAISE, MAINS SALES DE LA COLONISATION DES PAYS MUSULMANS, ORGANISÉE PAR NETANYAHU EN FRANCE ET AU MAGHREB-SAHEL. NOUS VOUS AVIONS PRÉVENUS QUE TOUS CES ATTENTATS COMMIS PAR L'EGORGEUR DE PRÊTRE PATRICK CALVAR DEPUIS LEVALLOIS-PERRET, BERNARD BAJOLET, CAZEFEUJ, LE DRIAN, HOLLANDE, VALLS, MOLINS, BENICHOU, SARKOZY, JUPPÉ, TOUS LES PARTIS POLITIQUES FRANCAIS COMPLICES DE LA RAPINE COLONIALE DE LA FRANCE-ISRAEL-AFRIQUE, SERVAIENT L'AGENDA ISRAÉLIEN UNIQUEMENT. 'OPÉRATION RONCES' EXISTE BEL ET BIEN DEPUIS LE DÉBUT DES ANNÉES 1990. LE JUIFISTE PIED NOIR D'ORAN CHEVENEMENT CREATEUR DU GIA EN ALGÉRIE AVEC LE JUIFISTE D'ABOULKER DIT BELKHEIR, LE SAIT BIEN, IL EST L'UN DES PARRAINS DE CE PLAN FRANCO-ISRAELIEN. IL NOUS FAUT COUPER L'ALGERIE DE LA FRANCE ET INTERDIRE A LA FRANCE DE SURVOLER L'AFRIQUE DU NORD, LE SAHEL, CECI COMBINÉ A L'ACTION MILITAIRE ARMEE, OFFENSIVE SUR LE SOL FRANCAIS POUR NEUTRALISER LES TERRORISTES JUIFS SIONISTES PARISIENS QUI ONT PIRATÉ L'ETAT FRANCAIS, COMME ILS L'ONT FAIT AUX ETATS-UNIS, EN BANQUEROUTE TOTALE DÉSORMAIS, DONT LE ROLE DEVOLU EST DE DÉCLENCHER UNE GUERRE MONDIALE, DONT LES VELLÉITÉS GÉNOCIDAIRES SONT PUBLIQUES.  LES POPULATIONS EN FRANCE DOIVENT COMPRENDRE QUE LEUR AVENIR EST CELUI DES ETATS-UNIS, FAILLITES COMPLÈTE, GUERRE CIVILE SI ELLES NE PARTICIPENT PAS ACTIVEMENT A LA CHUTE DE L'ETAT ET DU GOUVERNEMENT TERRORISTES FRANCO-ISRAÉLIEN, EN EMPÊCHANT LES PANTINS DE SOROS, DÉJÀ PRÊTS A REMPLACER LES LARBINS DÉCHUS DANS LE CADRE DE LEUR TRANSITION VERS LEUR NOUVEL ORDRE MESSIANISTE TALMUDIQUE. LA DÉFAITE MILITAIRE DES ANGLO-SAXONS SE TRADUIT PAR LA DÉFAITE MILITAIRE DES TERRORISTES AU SEIN DE L'ARMÉE HARKIE FRANÇAISE, DE LA GENDARMERIE ET LA POLICE NATIONALE FRANÇAISE, COMPLICES DE TOUS LES ATTENTATS EN FRANCE, EN EUROPE, ET DES INVASIONS, COUPS D'ÉTAT, GUERRES CIVILES EN FRANCE, AU MOYEN ORIENT, AU MAGHREB-SAHEL. C'EST LA DERNIÈRE ÉTAPE, ZEMMOUR EST UN PAUVRE FOU! LES MUSULMANS ONT GAGNÉ LA GUERRE EN FRANCE, L'ARMÉE FRANÇAISE EST DÉFAITE A ALGER ET PARIS. DE PLUS TOUS LES RAPPORTS DES RENSEIGNEMENTS OCCIDENTAUX INDIQUENT QUE LES POPULATIONS OCCIDENTALES, FATIGUÉES PAR LES GUERRES ET ATTENTATS, CRISES ÉCONOMIQUES FOMENTÉS PAR LES ISRAÉLIENS ET LEURS MAÎTRES BANKSTERS, SOUTIENNENT MASSIVEMENT LES POPULATIONS ENTRÉES EN RÉBELLION CONTRE L'OCCUPATION JUIVE SIONISTE DE LEURS TERRES EN OCCIDENT ET DANS LE MONDE MUSULMAN DU FAIT DE LEUR VICTOIRES MILITAIRES ACQUISES, INCONTESTÉES AVEC LA PERSPECTIVE DE NOUVEAUX HORIZONS ÉCONOMIQUES. AUCUN PEUPLE NE VEUT LA GUERRE, SAUF LES ISRAÉLIENS QUI SÈMENT LE CHAOS TALMUDIQUE PARTOUT OU ILS SE TROUVENT. ZEMMOUR ET LES ISRAELIENS DE FRANCE  SAVENT DE QUOI NOUS PARLONS ICI. POUR LE MOMENT NOTRE PÉDALE DE SHEYTANYAHU ET SES PROSTITUEES PARISIENNES N'ONT PAS ENCORE EUT LE COURAGE DE COUPER L'INTERNET ET LES CENTRALES NUCLÉAIRES, ÉLECTRIQUES AVEC LEUR CYBER 911, QU'ILS ANNONCENT DEPUIS 12 MOIS, DEVENUS FOUS ET HYSTÉRIQUES, ILS LE FERONT SUREMENT AVANT LES ÉLECTIONS AMÉRICAINES, SI ELLES SONT MAINTENUES. NOUS DEMANDONS A LA FRANCE, SON ÉTAT RACISTE, ISLAMOPHOBE, CRIMINEL DE GUERRE, GENOCIDAIRE  ET SON GOUVERNEMENT DE RABBINS MESSIANISTES SIONISTES, DE RACAILLES MYTHOMANES, DE PROSTITUES RACISTES ET D'INCOMPÉTENTS, DE POSEURS DE BOMBES ET D'ASSASSINS, DE TERRORISTES D'AVOIR LE COURAGE DE FAIRE SAUTER LEURS BOMBES RADIO-NUCLÉAIRES SALES, CHIMIQUES EN FRANCE, AUX ETATS-UNIS, EN OCCIDENT. ET NOUS VERRONS QUI SERA DERONCE SUR LE PAS DE SA PORTE... N'EST-CE PAS DE VILLIERS, NOUS T'ATTENDONS DES DEUX CÔTÉS DE LA RIVE! LA RACAILLE JUIFISTE DE CHEVÈNEMENT, EMIR ET VIZIR DU GIA, ÉTAIT PRÉFET D'ORAN, OÙ SON PÈRE, JUIF, EST NÉ ET EST ORIGINAIRE, LORSQUE LE GÉNÉRAL JUIFISTE FRANCO-ISRAÉLIEN JOSEPH KATZ DE L'OCCUPATION SIONISTE FRANÇAISE MASSACRAIT DES MILLIERS DE CIVILS A ORAN EN JUILLET 1962. COMMENT EXPLIQUER QUE SEULS DES CRIMINELS DE GUERRE DE CONFESSION ISRAÉLITE OPÈRENT AU SEIN DE L'ARMÉE, LA POLICE, LA GENDARMERIE, LA JUSTICE ET TOUS LES CORPS DE SÉCURITÉ EN FRANCE, A LA TÊTE DE TOUS LES PARTIS POLITIQUES SANS EXCLUSIVE, DES MÉDIAS EN FRANCE. C'EST LE GRAND REMPLACEMENT QUI A EUT LIEU AU SOMMET ET DONT LES LARBINS COMME HOLLANDE, CHEVÈNEMENT, ATTALI, BHL, FABIUS, DRAY, KHALIFAT, MÉNARD, ETC... SONT LES FILS DE COLONS TERRORISTES, RACISTES, PIEDS NOIRS, MEMBRES DE L'OAS-MOSSAD, DÉROULENT L'AGENDA ISRAÉLIEN D'EXTERMINATION DES MUSULMANS, DONT ZEMMOUR, DE LA MEME ENGEANCE, NE VEUT PAS NOUS PARLER. POURQUOI LES DE VILLIERS, PUGA COMME MENARD, HOLLANDE, CACHENT LEURS VÉRITABLES ORIGINES, ONT-ILS HONTE D'AVOIR DES ANCETRES JUIFS? CETTE MAFIA DE LA FRANCE-ISRAEL-AFRIQUE EST EXTRÊMEMENT DANGEREUSE, NOUS DEVONS LA MATER MILITAIREMENT EN FRANCE EN DÉPLOYANT UNE FORCE DE PROTECTION CAPABLE DE LES DÉTRUIRE EN 3 JOURS, SINON NOUS AURONS 2 MILLIONS DE MORTS. MATONS LA FRANCE-ISRAEL-AFRIQUE A L'ELYSÉE, MATIGNON, DANS TOUS LES SERVICES DE L'ETAT TERRORISTE FRANCAIS, TOUS LES MINISTÈRES, LE SÉNAT, LE PARLEMENT, TOUS LES PARTIS POLITIQUES, LES MEDIAS DES OLIGARQUES JUIFISTES... MATONS CES CHIENS DE COLONS TERRORISTES, RACISTES, GENOCIDAIRES!  Lire ici
     

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Syrie : un député israélien accuse Israël de soutenir le Front Al-Nosra sur le plateau du Golan 12/09/2016

    Syrie : un député israélien accuse Israël de soutenir le Front Al-Nosra sur le plateau du Golan

    Un député israélien a accusé l'Etat hébreux d'aider directement Fateh al-Cham (ex-Front Al-Nosra) sur le front du plateau du Golan, apportant une aide logistique et médicale aux combattants d'une organisation classée terroriste.

    Dans un statut publié sur sa page Facebook, le député israélien centriste du parti Kulanu, Akram Hasson, a affirmé que le groupe Fateh al-Cham bombardait le village druze de Khadar, avec le soutien et la protection du ministre de la Défense, Avigdor Lieberman.

    Akram Hassam a déclaré que depuis ce week-end, le village sans histoire de Khadr situé à proximité de la frontière syrienne était victime de nombreux bombardements des islamistes de l'ex-Front Al-Nosra, rebaptisé depuis peu Fateh al-Cham. «Nous avons eu des informations issues de tous les fronts et d'individus occupant des responsabilités dans le village, selon lesquelles le Front Al-Nosra opérait avec un soutien sans précédent venant d'Israël, car ses combattants occupent des positions qui ont déjà été bombardées par Israël lorsqu'elles étaient occupées par la Syrie. De plus, Israël leur fournit de l'aide logistique et médicale», écrit le député.

    «Cette nouvelle stratégie, menée par Avigdor Lieberman depuis qu'il est entré en fonction, a renforcé le Front Al-Nosra qui se met aujourd'hui a attaquer nos frères», ajoute-il avant de s'adresser directement au ministre de la Défense israélien : «Lieberman, arrêtez immédiatement votre soutien au Front Al-Nosra. Il est temps que nous nous unissions et j'appelle tous les membres de la Knesset et les représentants religieux dirigés par le Cheikh Muwafaq Tarif à organiser une réunion d'urgence avant que nos frères à Khadr ne soient massacrés. Il n'y a pas de temps à perdre.»

    Fateh al-Cham, classée comme organisation terroriste par Israël, tout comme par les Etats-Unis, ne bénéficierait d'aucun soutien selon une déclaration fait par un militaire israélien de haut-rang au quotidien israélien Haaretz.

    Ce n'est pas la première fois qu'Israël est accusé d'aider les opposants au président Bachar el-Assad dans le conflit syrien. En dehors des frappes aériennes régulières de l'aviation israélienne visant l'armée arabe syrienne ou ses alliés du Hezbollah, l'agence de presse Sana a avancé que des armes israéliennes à destination de l'Etat islamique avaient été interceptées en avril dernier.

    Dans le Golan, occupé illégalement par Israël depuis 1967, un hôpital de campagne a été créé en 2013 pour soigner les combattants désirant renverser Bachar el-Assad. Mais Tel Aviv assure que les seules personnes qui y sont soignées sont des membres de l’opposition dite «modérée», ainsi que des civils.

    Lien permanent Catégories : Palestine 0 commentaire
  • ISRAËL A ORGANISÉ L'ATTAQUE DU 11 SEPTEMBRE 2001

    el  adha.jpg

     

    LE SHEYKH OUSSAMA IBN AWAD IBN LADEN A ACCUSÉ EN SON TEMPS ISRAËL D'AVOIR ORGANISÉ L'ATTAQUE DU 11 SEPTEMBRE 2001 ET IL A NIÉ PUBLIQUEMENT, PLUSIEURS FOIS, UNE QUELCONQUE IMPLICATION DANS LES ATTAQUES. LES FRANCO-ISRAÉLIENS PEUVENT FRAPPER DEMAIN LES ÉGLISES QUI COMMÉMORENT LE 11 SEPTEMBRE, 15 ANS APRÈS L'ATTAQUE QUI A VU L'ARMÉE FRANÇAISE TRANSPORTER LES TÊTES NUCLÉAIRES AYANT PERMIS LA DESTRUCTION DU WTC, ET LES MOSQUÉES LE 12 SEPTEMBRE 2016, DATE DU EID AL ADHA. VOILÀ CE QUE LES FRANCAIS ET ISRAÉLIENS PRÉPARENT POUR DÉCLENCHER UN MASSACRE GÉNÉRAL DES MUSULMANS EN EUROPE ET EN OCCIDENT. LIRE ICI
    Lien permanent Catégories : Islam 0 commentaire
  • Les musulmans de France... vers un massacre annoncé ??

    Les musulmans de France... vers un massacre annoncé ??
    Dans l’histoire récente du monde, on a assisté ébahis et impuissants en 1994 au génocide rwandais des tutsis orchestrée par une minorité hutu et exécuté avec le consentement de la majorité. Un an plus tard, c’était autour des bosniaques de subir une extermination par des serbes qui jusqu’à peu de temps vivaient avec eux en harmonie. Pour les massacrer, violer leurs femmes et prendre leurs biens, il fallait mettre en avant qu’ils étaient musulmans et qu’ils étaient des envahisseurs, reliquat de la présence turque dans le pays.
    Au Maroc, la région autour de la capitale s’appelle Rabat, Zemmour, Zaïr. On retrouve là des similitudes avec le nom de famille de celui qui prophétise depuis des années sans craindre le ridicule le transfert des musulmans de France, et par la force s’il vous plait. Et pour cause, Eric Zemmour est l'enfant d’un pied noir, venu d’Algérie pendant la guerre d’indépendance, un natif d’Algérie ayant acquis la nationalité française grâce au Décret Crémieux (Décret qui déclare citoyens français les israélites indigènes de l'Algérie).
    Comme un certain nombre d’enfants de pieds noirs, il leur est insupportable de voir les musulmans vivre et acquérir une place, souvent difficilement, au sein de la société française. D’autant plus que tant qu’ils se sentent musulmans, ils défendront la Palestine et son peuple face à une occupation et un terrorisme d’État. Alors semer l’idée que ces personnes sont fondamentalement incompatibles du fait de leur religion est de bonne guerre. Les attentats qui ensanglantent la France, deviennent ainsi une aubaine à la libération de la parole de haine et de rejet.
    Selon wikipédia : ‘’ Eric Zemmour a été condamné le 17 décembre 2015 à 3000€ d’amende pour provocation à la haine envers les musulmans, pour des propos tenus au journal italien Corriere della Sera le 30 octobre 2014. Il y déclarait que les musulmans "ont leur code civil, c’est le Coran. Ils vivent entre eux, dans les périphéries. Les Français ont été obligés de s’en aller". Il estimait notamment que l'hypothèse de la déportation des cinq millions de musulmans français, bien que "irréaliste", pouvait se comparer avec les "cinq ou six millions d'Allemands qui ont dû quitter l'Europe centrale après la guerre" ou avec l'expulsion "d'un million de pieds-noirs" d'Afrique du Nord dans les années 1960 ‘’. On y est !!
    Les musulmans français se demandent légitimement à qui profitent les attentats perpétrés en France depuis quelques années. Attentats meurtriers et spectaculaires commis par des jeunes apparentés musulmans, qui connaissent à priori plus la délinquance que l’Islam, ce qui est antinomique pour ce qui connaît le b.a.-ba de l’Islam ou de n’importe quelle religion. Des jeunes tous morts ou sacrifiés, et qui par conséquent ne pourront pas nous expliquer les tenants et les aboutissants de leurs actes. Ceci laisse libre champ à ceux qui tiennent place sur les plateaux télés et s'accaparent les colonnes de journaux pour nous livrer leur version des faits toujours alambiqués.
    Les attentats profitent également aux vendeurs de guerre pour recruter d'autres jeunes de bonne foi qui souhaitent défendre leur pays menacés et d’avoir des coudées franches pour mener des guerres un peu partout dans des pays musulmans en ruine. Le choc émotionnel à répétition est imparable pour commettre de tels forfaits.
    Et Eric Zemmour, encore lui, nous livre dans une émission de propagande de son livre que son rêve de nettoyage ethnique est dans les cartons de l'armée française. Cette dernière se fait aider par des experts de l’armée israélienne qui a de l’expérience face aux palestiniens pour nettoyer les banlieues de ses ‘’colonisateurs’’ musulmans. Une sorte de bataille d’Alger inversée. Ceci parait ridicule, puis insensé pour devenir un jour évident. Le spectre Daech, les attentats et l’indigence voir la complicité "intellectuelle" aidant !!

    Dr Zouhair Lahna, medecin humanitaire
     

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • NOUS ACCUSONS LE MINISTERE DE LA DEFENSE FRANCAIS D'AVOIR TRANSPORTE LES TETES NUCLEAIRES DEVANT SERVIR A FRAPPER FANKFURT/'FRANC-FORT

    TOUTES LES DATES SATANO-TALMUDIQUES SONT EXPLICITÉES SUR CE SCHÉMA. 
     
     
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAELIEN: 08/09/2016: 07H04: NOUS ACCUSONS LE MINISTERE DE LA DEFENSE FRANCAIS D'AVOIR TRANSPORTE LES TETES NUCLEAIRES DEVANT SERVIR A FRAPPER FANKFURT/'FRANC-FORT'. CE QUE ZEMMOUR A ANNONCE, NOUS LE SAVONS DEPUIS 2001. LES ATTENTATS QUE PATRICK CALVAR DEPUIS LEVALLOIS-PERRET VA DECLENCHER SONT NUCLEAIRES ET CHIMIQUES. C'EST POUR CELA QUE NOUS DEMANDONS LE DEPLOIMENT IMMEDIAT DE TROUPES DE PROTECTION DES POPULATIONS MUSULMANES ET MINORITES, VICTIMES D'UN GENOCIDE FRANCO-ISRAELIEN, https://twitter.com/reponseauccif, DONT LES LOIS NAZIES CIBLANT UNIQUEMENT LES MUSULMANS SUR LE HIDJAB, NIQAB, BURKINI, CANTINE, HALAL, L'ETAT D'URGENCE APPLIQUE UNIQUEMENT CONTRE LES MOSQUEES QUI BRULENT TOUS LES JOURS, LES ECOLES, LES COMMERCES APPARTENANT AUX MUSULMANS, LES POPULATIONS MUSULMANES PRISES A PARTI PAR LES MEDIAS, L'ELYSEE, MATIGNON, LE SENAT, LE PARLEMENT, ET RELAIS SIONISTES QUI POUSSENT A LA GUERRE CIVILE ANTI-MUSULMANE H24/7 A PARIS, LES RAFLES DE LA GESTAPO DU CRIF-LIKUD, DGSI/DGSE DE LEVALLOIS-PERRET, LES ENLEVEMENTS EXTRA-JUDICIAIRES, LES ASSIGNATIONS A RESIDENCE, LES SEQUESTRATIONS, LES TORTURES, LES DEPORTATIONS, LES AGRESSIONS VERBALES, PHYSIQUES ET ASSASSINATS QUOTIDIENS, ET LES MANQUEMENTS AU DROIT LE PLUS FONDAMENTAL, LES TENTATIVES D'ASSASSINATS SUR NOTRE FRERE MOHAMED BOUTICHE A REIMS DANS LE CADRE DE L'OPERATION KOUACHI, COMBINES AUX FRAPPES TERRORISTES DES SERVICES FRANCO-ISRAELIENS SUR PARIS, NICE, BRUXELLES, TOULOUSE, MONTAUBAN, TRIPOLI, BENGHAZI, ALGER, TUNIS, RABAT, NOUAKCHOTT, BAMAKO, ETC... DOIVENT SERVIR A REDUIRE AU SILENCE LES MUSULMANS DE FRANCE, LES TERRORISER, PUIS VIENT L'INVASION DE L'ALGERIE-LIBYE ET MAINTENANT L'EGYPTE, TRES RICHE EN GAZ OFF-SHORE. NOUS APPELONS TOUT MUSULMAN VIVANT EN FRANCE ET EN EUROPE A SE TENIR DEBOUT POUR DEFENDRE LES OPPRIMES ET A COMBATTRE L'ETAT ET LE GOUVERNEMENT TERRORISTES FRANCAIS DES QUE NETANYAHU LANCE SON CYBER 911 ET SA VAGUE D'ATTENTATS EN OCCIDENT.   L'ARMEE FRANCAISE A DEJA TRANSPORTE LES TETES NUCLEAIRES AYANT SERVI A FRAPPER NEW YORK EN 2001. TOUT CECI EST DOCUMENTE, PROUVE, IRREFUTABLE. COMME EST IRREFUTABLE L'ACTION DE LA POLICE, DE LA DGSI, ET DU MINISTERE DE LA DEFENSE SUR LA PROMENADE DES ANGLAIS A NICE. C'EST UNE OPERATION GOUVERNEMENTALE FRANCO-ISRAELIENNE DESTINEE A MAINTENIR NETANYAHU AU POUVOIR A PARIS AFIN QU'IL ENVAHISSE L'AFRIQUE DU NORD ET COMPLETE L'EXTENSION DES FRONTIERES DU 'GRAND YISRAEL'. NOUS AVONS L'ACCORD DE PLUSIEURS PAYS POUR ATTAQUER LA FRANCE, DES LES PREMIERS ATTENTATS.  LES MUSULMANS ONT LE DROIT DE TUER EN FRANCE, EUROPE, OCCIDENT QUICONQUE LES MENACE, CELA S'APPELLE DE LA LEGITIME DEFENSE. LES MORTS VONT COMMENCER A S'EMPILER A PARIS. PREPAREZ-VOUS AU CHAOS COMPLET ET TOTAL. ZEMMOUR, VALLS, LE DRIAN, CALVAR, BAJOLET, URVOAS, HOLLANDE, SARKOZY, JUPPE, LE PEN, DE VILLIERS, KHALIFAT, NETANYAHU, NOUS SOMMES SUR LE PAS DE VOS PORTES. FAITES DONC SAUTER VOS BOMBES. LIRE ICI!  
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 29/08/2106: 11H42: CYBER 911: DES QUE NETANYAHU LANCE SES ATTAQUES SUR LES INFRASTRUCTURES EN OCCIDENT, ET DÈS QUE LES COUPURES GÉNÉRALES D'ÉLECTRICITÉ AURONT LIEU DANS LES GRANDES VILLES, NOUS DEMANDONS AUX FEMMES, ANCIENS ET ENFANTS, ADOLESCENTS DE  RESTER CHEZ EUX ET DE NE PAS SORTIR DANS LES RUES SOUS AUCUN PRÉTEXTE. LE SANG  DE LA MAFIA JUIVE SIONISTE VA COULER A FLOT A PARIS...EN OCCIDENT. LA FRANCE-ISRAEL SUR LE POINT DE FRAPPER AVEC DES ARMES NON-CONVENTIONNELLES L'ALLEMAGNE ET LES ETATS-UNIS. POUR ÉVITER CE NOUVEL 11 SEPTEMBRE NUCLEAIRE-CHIMIQUE FRANCAIS, IL FAUT  ABATTRE L'ETAT ET LE GOUVERNEMENT TERRORISTES FRANCAIS AUX MAINS DE NETANYAHU. IL FAUT LES ABATTRE MAINTENANT, IL Y A AUCUNE AUTRE SOLUTION CAR PARIS EST LE POINT DE DÉPART DE LA GUERRE MONDIALE VOULUE PAR LES BANKSTERS JUIFISTES DANS LE CADRE DE LEUR AGENDA DU JUBILÉ DE LA SHEMITAH DU DAJJAL. LIRE ICI.  
     
    SUKKOT A LIEU EN OCTOBRE 2016, COMME YOM KIPPOUR, JUSTE AVANT L'ÉLECTION AUX ETATS-UNIS. UTILISER L'AGENDA SATANO-TALMUDIQUE ET LE RETOURNER CONTRE L'ENNEMI SIONISTE A REUSSI AUX FORCES ARMÉES MUSULMANES. ETES-VOUS PRÊTS MUSULMANS A LIBÉRER VOS TERRES ET A ANEANTIR L'ENNEMI? 
     
    LES 'TWIN TOWERS' DE LA DEUTSCHE BANK EN BANQUEROUTE A FRANKFURT/'FRANC-FORT' SONT L'UNE DES CIBLES FRANCO-ISRAÉLIENNES. SOUVENEZ-VOUS DES MENACES DE MERKEL... ILS PRÉVOIENT DE FERMER LES BANQUES APRÈS UN NOUVEL 11 SEPTEMBRE NUCLEAIRE, CHIMIQUE. CELA PEUT SE PASSER AVANT LE G20 EN CHINE. 
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 11H25: URGENT: TEL AVIV FRAPPERA SELON LES DATES TALMUDIQUES QUE VOUS POUVEZ TROUVER DANS LA SECTION COMMENTAIRE. MAIS COMPRENEZ QUE LA FRANCE EST IMPLIQUÉE DANS TOUS LES ATTENTATS. LA FRANCE-ISRAËL FRAPPERA L'ALLEMAGNE, L'ITALIE, LA SUÈDE, L'ANGLETERRE, LA BELGIQUE, L'ESPAGNE  CAR LA MAFIA JUIVE SIONISTE NE PEUT PLUS TENIR AU POUVOIR APRÈS LE FIASCO DE NICE. TEL AVIV EST L'OUTIL DES BANKSTERS DE L'OLIGARCHIE SIONISTE QUI VEULENT UNE GUERRE NUCLÉAIRE MONDIALE POUR PERMETTRE LA DERNIÈRE TRANSITION LORS DE LA 32 SHEMITAH FINISSANT LE 2 OCTOBRE 2016 VERS LA 33 SHEMITAH, FINISSANT EN 2022 ET LA MISE EN PLACE DE LEUR NOUVEL ORDRE MONDIAL, DESTINÉ A RECEVOIR LEUR MAÎTRE, LE MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL, LA3NATU ALLAH 3ALEYHI WA 3ALA AWLIYAIHI  DONT L'ENTITE SIONISTE EST LE QUARTIER GENERAL, JERUSALEM/BAYT AL MAQDISS, SON SIEGE IMPERIAL. LES DATES DE SEPTEMBRE ET OCTOBRE 2016 SONT TRES IMPORTANTES A SAISIR. ELLES SONT DÉVELOPPÉES DANS LA SECTION COMMENTAIRES PAR VOS FRÈRES ET SOEURS. LE 1ER SEPTEMBRE 2016, DATE DE L'ÉCLIPSE SOLAIRE, LE SOMMET DU G20 LES 4 ET 5 SEPTEMBRE 2016 EN CHINE OU LES CHINOIS VONT ANNONCER L'UTILISATION DE LEUR MONNAIE ADOSSÉE A L'OR, METTANT FIN AU DOLLAR ET A L'EURO. LE 11-12 SEPTEMBRE DATES DU AID AL ADHA, NETANYAHU VOUDRA FRAPPER A CE MOMENT POUR ACCUSER LES MUSULMANS, LE 22 SEPTEMBRE 2016, LE 2 OCTOBRE EST LA NOUVELLE ANNÉE DE L'HÉGIRE, C'EST AUSSI LE DERNIER JOUR DE LA SHEMITAH DU DAJJAL DU JUBILÉ DE 2016. TEL AVIV CHOISIRA DE FRAPPER LORS DES FÊTES ISLAMIQUES POUR BLÂMER LES MUSULMANS. LE 16 OCTOBRE 2016 EST LA LUNE DE SANG SATANO-TALMUDIQUE DE SUKKOT, LE YOM KIPPUR SUIT, NOUVELLE GUERRE DES 6 JOURS, JUSTE AVANT LES ÉLECTIONS AMÉRICAINES POUR VOLER, BLITZER LES CHAMPS DE GAZ ET DE PÉTROLE. EN PRENANT PARIS, NOUS ÉVITONS TOUT CELA, C'EST POUR CELA QUE LE DÉPLOIEMENT DE FORCES ARMÉES EN FRANCE EST INÉVITABLE, IRRÉVERSIBLE, ET QUE PLUS RIEN, NI PERSONNE NE PEUT L'ARRETER. LA FRANCE EST DAESH/ISIS, LA FRANCE DOIT PAYER POUR TOUS LES ATTENTATS, MASSACRES, GENOCIDES QU'ELLE A COMMIS!  SI PAR LE PLUS GRAND DES MALHEURS TEL AVIV ET LES BANKSTERS JUIFISTES DÉCIDAIENT DE FAIRE APPARAÎTRE LEUR PREMIER TÉMOIN SATANO-TALMUDIQUE, PSEUDO-DESCENDANT D'ELI/ELIAS, ALEYHI SALAM, (DE YUSUF/JOSEPH, ALEYHI SALAM, POUR DUPER LES CHRÉTIENS TALMUDISTES), VIA SHALOMOV ET 'SON ALLIANCE' INTRA/EXTRA-TERRESTRES/DJINNS/DJANNS, VENUS SOIT DISANT METTRE UN TERME A UN DÉBUT DE GUERRE MONDIALE QU'ILS PRÉVOIENT DE LANCER DURANT LES 6 DERNIÈRES SEMAINES DE LA SHEMITAH. ALORS ALLAH AWJ A ANNONCÉ SA FRAPPE, IL Y A PLUS DE 1400 ANS. RELISEZ ET MEDITEZ SOURATE AL HAQQA. SI ALLAH SWT ET SON MESSAGER SAWS VOUS ONT DEMANDÉ DE VOUS RENDRE A LA MECQUE OU A MÉDINE, FAITES-LE! LA CHUTE DE TEL AVIV A PARIS, LA JÉRUSALEM SPIRITUELLE DES TALMUDISTES, SIGNIFIE NI PLUS, NI MOINS QUE LA REPRISE DE BAYT AL MAQDISS. NOUS DEMANDONS AUX MUSULMANS DE FRANCE DE PRENDRE LEURS RESPONSABILITÉS ET D'ABATTRE L'ENNEMI DES QUE LE SIGNAL APPARAÎTRA. NETANYAHU DONNE LE SIGNAL DU CYBER 911, A L'INSU DE SON PLEIN GRÉ! ILS VONT COUPER INTERNET ET TENTER DE NOUS FAIRE ARRÊTER, COMME A REIMS, NOUS AVONS PRÉVU LE COUP INSHA ALLAH.

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • LES COUPURES GÉNÉRALES D'ÉLECTRICITÉ AURONT LIEU DANS LES GRANDES VILLES

    COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 29/08/2106: 11H42: CYBER 911: DES QUE NETANYAHU LANCE SES ATTAQUES SUR LES INFRASTRUCTURES EN OCCIDENT, ET DÈS QUE LES COUPURES GÉNÉRALES D'ÉLECTRICITÉ AURONT LIEU DANS LES GRANDES VILLES, NOUS DEMANDONS AUX FEMMES, ANCIENS ET ENFANTS, ADOLESCENTS DE  RESTER CHEZ EUX ET DE NE PAS SORTIR DANS LES RUES SOUS AUCUN PRÉTEXTE. LE SANG  DE LA MAFIA JUIVE SIONISTE VA COULER A FLOT A PARIS...EN OCCIDENT. LA FRANCE-ISRAEL SUR LE POINT DE FRAPPER AVEC DES ARMES NON-CONVENTIONNELLES L'ALLEMAGNE ET LES ETATS-UNIS. POUR ÉVITER CE NOUVEL 11 SEPTEMBRE NUCLEAIRE-CHIMIQUE FRANCAIS, IL FAUT  ABATTRE L'ETAT ET LE GOUVERNEMENT TERRORISTES FRANCAIS AUX MAINS DE NETANYAHU. IL FAUT LES ABATTRE MAINTENANT, IL Y A AUCUNE AUTRE SOLUTION CAR PARIS EST LE POINT DE DÉPART DE LA GUERRE MONDIALE VOULUE PAR LES BANKSTERS JUIFISTES DANS LE CADRE DE LEUR AGENDA DU JUBILÉ DE LA SHEMITAH DU DAJJAL. LIRE ICI.  
     
    SUKKOT A LIEU EN OCTOBRE 2016, COMME YOM KIPPOUR, JUSTE AVANT L'ÉLECTION AUX ETATS-UNIS. UTILISER L'AGENDA SATANO-TALMUDIQUE ET LE RETOURNER CONTRE L'ENNEMI SIONISTE A REUSSI AUX FORCES ARMÉES MUSULMANES. ETES-VOUS PRÊTS MUSULMANS A LIBÉRER VOS TERRES ET A ANEANTIR L'ENNEMI? 
     
    LES 'TWIN TOWERS' DE LA DEUTSCHE BANK EN BANQUEROUTE A FRANKFURT/'FRANC-FORT' SONT L'UNE DES CIBLES FRANCO-ISRAÉLIENNES. SOUVENEZ-VOUS DES MENACES DE MERKEL... ILS PRÉVOIENT DE FERMER LES BANQUES APRÈS UN NOUVEL 11 SEPTEMBRE NUCLEAIRE, CHIMIQUE. CELA PEUT SE PASSER AVANT LE G20 EN CHINE. 

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Comment l’Occident a contribué à créer l’« État Islamique »

    160112022612-iraq-isis-child-soldiers-elbagir-pkg-00021214-large-169

     

    Comment l’Occident a contribué à créer l’« État Islamique »

     

    Par Maxime Chaix

     

    En armant le Front al-Nosra dès 2012, les services secrets occidentaux et leurs alliés proche-orientaux ont directement et massivement soutenu le futur « État Islamique », comme je tente de le démontrer dans ma dernière analyse sur le conflit syrien. Publiée sur le site Contrepoints.org, elle inclut de brèves mais percutantes interventions du spécialiste de la Syrie Fabrice Balanche et du député PS Gérard Bapt. Je les remercie d’avoir pris le temps de répondre à mes questions, et je vous encourage à diffuser largement cet article si vous estimez qu’il est digne d’intérêt.

     

    Le site du magazine Foreign Policy vient de publier une enquête particulièrement instructive sur la rencontre qui a conduit à la séparation entre le Front al-Nosra – la branche syrienne d’al-Qaïda dirigée par Abou Mohammed al-Joulani –, et le réseau qui était alors connu sous le nom d’État Islamique en Irak (EII). Dans cet article, Foreign Policy nous détaille cette rencontre cruciale entre d’importants commandants jihadistes, dont Abou Bakr al-Baghdadi, qui était alors le leader de l’EII, et Abou Omar al-Shishani, le chef militaire de Daech qui a été tué par une frappe de l’U.S. Air Force en juillet 2016. Initialement, al-Shishani avait été formé par des instructeurs du Pentagone lorsqu’il combattait au sein des Forces spéciales géorgiennes en 2006. Décrit comme un « élève star » à cette époque, il avait combattu l’armée russe en 2008 lors du conflit en Ossétie du Sud. En 2013, avec les miliciens du mouvement jihadiste qu’il avait fondé, le Jaish al-Muhajireen wal-Ansar, il a joué un rôle déterminant dans la prise de la base aérienne de Menagh, au nord d’Alep. Il recevait alors ses ordres du colonel Okaidi, un commandant de l’Armée Syrienne Libre (ASL) soutenu par les États-Unis et la Grande-Bretagne qui, de son propre aveu, entretenait des relations « fraternelles » avec les extrémistes du Front al-Nosra et de l’État Islamique en Irak et au Levant (EIIL). Cette même année 2013, Abou Omar al-Shishani prêta allégeance à l’EIIL, s’imposant rapidement comme le « ministre de la guerre » de Daech. Comme nous le verrons, al-Shishani est loin d’être le seul combattant de cette organisation à avoir bénéficié d’un soutien occidental direct, du moins jusqu’en 2013.

     

    Organisée en avril de cette même année, cette rencontre entre chefs jihadistes a lancé le processus de création de l’« État Islamique », qui fut décrété au mois de juin 2014 par son leader, Abou Bakr al-Baghdadi. Au plan symbolique, elle a conduit au changement de nom de l’EII, qui s’est alors rebaptisé l’EIIL (État Islamique en Irak et au Levant). Interrogé par Foreign Policy, un participant à cette rencontre – surnommé « Abou Ahmad » pour des raisons de sécurité –, décrit le fonctionnement interne de ces milices terroristes. Essentiellement, cet article nous indique que cette rencontre a abouti non pas à une scission entre ces deux organisations, mais à une véritable absorption des combattants, des cadres et des moyens militaires et logistiques du Front al-Nosra par l’EIIL d’al-Baghdadi au printemps 2013. Nous analyserons donc dans quelle mesure les opérations clandestines de la CIA et de ses alliés, dont les services français, ont alimenté dès 2012 la montée en puissance de l’EII au sein d’al-Nosra, donc de ce qui allait devenir l’EIIL en avril 2013, puis l’« État Islamique » en juin 2014.

     

    Printemps 2013 : l’EII absorbe la majorité des moyens humains et militaires d’al-Nosra

     

    Pour le lecteur averti, l’information la plus importante de cet article de Foreign Policy se trouve dans sa conclusion. En effet, lors de la séparation d’avril 2013 entre l’EII et le Front al-Nosra, une « large majorité de commandants et de combattants d’al-Nosra en Syrie ne suivirent pas » leur leader Mohammed al-Joulani – le fondateur d’al-Nosra issu de l’EII, qui durant l’été 2011 avait été envoyé en Syrie par Abou Bakr al-Baghdadi pour y mener le jihad. Au contraire, ces combattants prêtèrent massivement allégeance à al-Baghdadi, se séparant du Front al-Nosra et constituant ce qui allait officiellement devenir l’« État Islamique » en juin 2014. Selon Foreign Policy, « le changement de l’EII vers l’EIIL signifiait que tous les groupes ou factions qui avaient rejoint l’EIIL perdraient leur nom. Pour le Front al-Nosra et son leader, Abou Mohammed al-Joulani, ce développement était un potentiel désastre ; il pouvait signifier la fin de leur influence dans le champ de bataille jihadiste le plus important au monde. Al-Joulani ordonna donc aux combattants d’al-Nosra de ne pas rejoindre l’EIIL, et d’attendre que [le numéro un d’al-Qaïda Ayman] al-Zawahiri se prononce sur qui devait diriger le jihad sur le théâtre de guerre syrien. Une large majorité de commandants et de combattants d’al-Nosra en Syrie ne suivirent pas [al-Joulani]. Lorsqu’Abou Ahmad visita Alep quelques semaines plus tard seulement, environ 90 % des combattants d’al-Nosra dans cette ville avaient déjà rejoint l’EIIL. Les nouveaux soldats de Baghdadi ordonnèrent aux quelques derniers loyalistes d’al-Nosra de quitter l’hôpital d’al-Oyoun, qui avait été jusqu’à présent la principale base d’al-Nosra dans cette ville. “Vous devez partir ; nous constituons al-dawla [l’État] et nous regroupons la vaste majorité des combattants” dirent-ils aux hommes d’al-Nosra, selon Abou Ahmad. “Donc ces quartiers généraux nous appartiennent.” Partout dans le Nord de la Syrie, l’EIIL s’empara des QG d’al-Nosra, des caches de munitions et des dépôts d’armes. Étonnamment, la branche d’al-Qaïda en Syrie devait soudain combattre pour sa survie. Une nouvelle époque démarrait – celle de l’État Islamique. »

     

    Interrogé sur ces informations de Foreign Policy, l’expert de la Syrie Fabrice Balanche confirme leur exactitude, tout en précisant que « ces faits étaient connus à l’époque, mais plutôt du côté des spécialistes ». Selon lui, « entre avril 2013 et janvier 2014, la majorité du Front al-Nosra s’est rangée du côté de l’EIIL. Al-Joulani s’est donc retrouvé en minorité. Le rapport devait être d’un quart de combattants restant loyaux à al-Nosra, contre trois quarts se ralliant à l’EIIL. La majorité des combattants du groupe jihadiste étaient des étrangers, dont beaucoup d’Irakiens. Ils ont donc préféré al-Baghdadi. » D’après ce chercheur, qui travaille actuellement au Washington Institute, « al-Nosra en Syrie regroupait environ 20 000 combattants avant la scission d’avril 2013. Par conséquent, près de 15 000 auraient rejoint l’EIIL et 5 000 seraient restés combattre sous la bannière d’al-Nosra – même si ces chiffres sont approximatifs. Par la suite, al-Nosra s’est renforcé en s’alliant avec d’autres groupes syriens contre l’EIIL. Dans cette histoire complexe, il faut retenir que la guerre entre al-Nosra et l’EIIL fut particulièrement sanglante durant l’hiver 2013-2014. Elle a laissé des traces, ce qui empêche les deux groupes de joindre leurs efforts. » Également interrogé sur cette scission, le député socialiste Gérard Bapt précise que « l’EIIL a ensuite été soutenu par les services spéciaux du prince Bandar pour contrer l’influence des Frères Musulmans qui s’exprimait à travers le Front al-Nosra, une milice appuyée principalement par le Qatar et la Turquie. Les Saoudiens n’imaginaient probablement pas les conséquences d’un tel soutien, avec la proclamation désastreuse de l’État Islamique entre l’Irak et la Syrie en juin 2014. »

     

    Les services secrets saoudiens et la CIA : du jihad afghan au takfir syrien

     

    Rappelons alors qu’en juillet 2012, le prince Bandar était nommé à la tête des services spéciaux saoudiens, ce qui avait été analysé par la plupart des experts comme un signe de durcissement de la politique syrienne de l’Arabie saoudite. Surnommé « Bandar Bush » du fait de sa proximité avec la dynastie présidentielle du même nom, il était ambassadeur à Washington à l’époque des attaques du 11-Septembre. Depuis plusieurs années, cet homme intimement lié à la CIA est accusé par l’ancien sénateur de Floride d’avoir indirectement soutenu certains des pirates de l’air désignés coupables de ces attentats. Après qu’il fut écarté de son poste de chef des services spéciaux en avril 2014, le Guardian souligna que « Bandar avait dirigé les efforts saoudiens visant à mieux coordonner les livraisons d’armes aux rebelles combattant el-Assad en Syrie. Néanmoins, il a été critiqué pour avoir soutenu des groupes islamistes extrémistes, risquant ainsi le même “retour de bâton” que celui des combattants saoudiens d’Oussama ben Laden rentrant au pays après le jihad contre les Soviétiques en Afghanistan dans les années 1980 – une guerre sainte qui avait été autorisée officiellement. » Or, comme à l’époque du jihad afghan, la CIA et les services secrets saoudiens ont étroitement collaboré en Syrie, la grande proximité du prince Bandar avec l’Agence facilitant cette politique clandestine.

     

    En réalité, les relations entre la CIA et les services saoudiens sont littéralement fusionnelles. Début 2016, le New York Times révéla que l’Arabie saoudite avait été « de loin » le principal financeur de la guerre secrète anti-Assad de la CIA, baptisée « opération Timber Sycamore ». Afin de renverser le gouvernement syrien, l’Agence a mobilisé « environ un milliard de dollars » chaque année depuis 2013, dans le cadre de ce que le Washington Post a décrit comme un « plus vaste effort de plusieurs milliards de dollars impliquant l’Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie », c’est-à-dire les trois États notoirement connus pour soutenir les factions extrémistes en Syrie. En d’autres termes, la CIA a facilité et coordonné dès janvier 2012 les opérations syriennes des services secrets de ces pays, essentiellement financées par les pétrodollars saoudiens. Comme des experts et des journalistes américains l’on expliqué à l’automne 2015, cette guerre secrète aurait pu aboutir au renversement de Bachar el-Assad, essentiellement du fait des pertes infligées à l’armée syrienne par les missiles TOW made in USA. En 2013, sous couvert d’équiper sa garde nationale et son armée de terre, l’Arabie saoudite avait acheté plus de 15 000 missiles TOW à la multinationale américaine Raytheon – soit un investissement de 1,1 milliard de dollars. En réalité, plusieurs milliers de missiles ont été distribués aux rebelles anti-Assad par différents services depuis les « MOC » (Military Operations Centers), des bases secrètes supervisées par la CIA en Turquie et en Jordanie.

     

    Toujours selon le New York Times, « les efforts saoudiens [en Syrie] furent dirigés par le flamboyant prince Bandar ben Sultan, (…) qui demanda aux espions du royaume d’acheter des milliers [de mitrailleuses] AK-47 et des millions de munitions en Europe de l’Est pour les rebelles. La CIA a facilité certains [sic] de ces achats d’armements pour les Saoudiens, dont un vaste deal avec la Croatie en 2012. Durant l’été de cette même année, ces opérations semblaient être hors de contrôle à la frontière entre la Turquie et la Syrie, les nations du Golfe transmettant de l’argent et des armes à des factions rebelles – y compris à des groupes dont les hauts responsables américains craignaient qu’ils soient liés à des organisations extrémistes comme al-Qaïda. » En réalité, malgré ces craintes, la CIA coordonnait clandestinement depuis le mois de janvier 2012 au moins deux réseaux d’approvisionnement en armes financés par les pétromonarchies du Golfe et la Turquie : une série de livraisons aériennes depuis les Balkans, qui a récemment fait l’objet d’une enquête approfondie du BIRN et de l’OCCRP confirmant le rôle central de la CIA dans ce trafic d’armes illégal ; et une autre voie d’approvisionnement maritime depuis la Libye, selon les révélations jamais démenties du journaliste d’investigation Seymour Hersh. Concernant le trafic en provenance des Balkans, seuls cinq médias francophones ayant rapporté cette enquête sont recensés par Google Actualités. Et parmi eux, seuls Mediapart.fr et Bruxelles2.eu ont souligné la coresponsabilité des États-Unis dans ces opérations, contrairement à Liberation.fr, DirectMatin.fr, et LOpinion.fr – qui se sont contentés d’articles laconiques pour traiter ce sujet.

     

    En juillet 2013, d’après le parlementaire britannique Lord Ashdown, ces opérations clandestines de la CIA et de ses partenaires avaient armé « presque exclusivement » les jihadistes du Front al-Nosra, qui incluait jusqu’au printemps 2013 l’EII d’al-Baghdadi. Bon connaisseur des Balkans, cet ancien Haut Représentant des Nations-Unies en Bosnie-Herzégovine confirmait ainsi les révélations du New York Times, qui nous avait informés en mars 2013 que les services spéciaux turcs, qataris, jordaniens, émiratis et saoudiens avaient introduit au moins 3 500 tonnes d’armements en Syrie depuis janvier 2012 avec l’aide discrète de la CIA – ce qui a considérablement renforcé la coalition Front al-Nosra/EII avant la séparation d’avril 2013. Et comme nous l’avons démontré, la majorité des combattants d’al-Nosra ont alors été absorbés par l’EII, qui s’est rebaptisé EIIL et qui s’est accaparé les principales ressources humaines, logistiques et militaires d’al-Nosra. Il est donc indéniable que ces politiques clandestines ont grandement encouragé le développement de ce qui allait devenir Daech en juin 2014, du moins sur le théâtre de guerre syrien. En Occident, le fait que si peu d’observateurs l’aient souligné semble être symptomatique d’une réticence collective à accepter que les réseaux d’al-Qaïda en Syrie furent massivement armés et soutenus par nos propres services spéciaux, et ce dans le but de renverser Bachar el-Assad. L’irrésistible montée en puissance de Daech est donc bel et bien une conséquence directe de cette stratégie, comme l’avait prédit le Renseignement militaire du Pentagone dès 2012. 

     

    La coresponsabilité des alliés occidentaux et israéliens de la CIA dans le chaos islamiste en Syrie

     

    Bien qu’ils aient joué un rôle majeur dans ce désastre, la CIA et ses alliés turcs et pétromonarchiques n’en sont pas les seuls fautifs. Selon les magistrats de la Haute Cour criminelle britannique, les services spéciaux de Sa Majesté ont soutenu la coalition Front al-Nosra/EII, potentiellement pour le compte de la CIA afin que cette dernière puisse échapper à la supervision du Congrès. Depuis 2014, il est de notoriété publique qu’Israël soigne des combattants d’al-Nosra et, comme le grand reporter Robert Parry l’a souligné, Tsahal « a également mené des frappes aériennes en Syrie qui ont soutenu les avancées d’al-Nosra, ce qui a notamment impliqué l’élimination de conseillers du Hezbollah et de l’Iran qui aidaient le gouvernement syrien ». En décembre 2012, le ministre des Affaires étrangères français Laurent Fabius avait repris à son compte les arguments des alliés pétromonarchiques de la France, qui pensaient que le Front al-Nosra faisait du « bon boulot sur le terrain » alors que le Département d’État plaçait cette milice sur la liste onusienne des organisations terroristes – en contradiction avec la politique clandestine de la CIA et de ses partenaires. Cette déclaration stupéfiante, qui fut relayée par le journal Le Monde, n’avait pas été reprise dans la presse. Elle avait été prononcée par Laurent Fabius alors que l’EII faisait partie intégrante de ce réseau terroriste ce qui, manifestement, n’a été relevé par aucun observateur.

     

    En mars 2016, le magazine Marianne a révélé que la direction de la prospective du Quai d’Orsay avait, dès octobre 2012, alerté le ministre des Affaires étrangères et l’Élysée sur le fait que l’Arabie saoudite et le Qatar finançaient les groupes jihadistes en Syrie. Dans une note qui fut ignorée par leur hiérarchie, ces experts soulignaient que le « piège [venait] du Golfe », et que « nous [risquions] d’y tomber ». Finalement, à partir de 2014, plusieurs députés de l’opposition ont affirmé que la France avait soutenu le Front al-Nosra. Interrogé sur cette question, le député Gérard Bapt confirme un « soutien clandestin de l’État français en faveur des différentes mouvances islamistes en Syrie, au regard de la porosité et de la proximité entre ces groupes alliés sur le terrain. Or, l’aide française aux rebelles en Syrie, et plus généralement le soutien occidental en leur faveur, se sont poursuivis y compris après les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Casher, pourtant revendiqués par al-Qaïda. » 

     

    Nous pouvons conclure de ces différentes révélations que les services secrets occidentaux et leurs partenaires régionaux ont, au moins jusqu’en 2013, massivement armé et soutenu la milice takfiriste qui allait devenir Daech l’année suivante, puisque l’EII et al-Nosra constituaient une seule et unique entité avant leur séparation d’avril 2013. Par conséquent, le Pentagone et ses alliés, qui incluent les forces aériennes françaises, sont en train de bombarder une organisation terroriste dont la CIA et ses partenaires ont grandement favorisé la montée en puissance en Syrie à partir de janvier 2012. Hélas, cette schizophrénie stratégique subsiste : depuis deux ans, nos armées sont engagées dans des opérations contre Daech à l’efficacité d’ailleurs contestable, alors que la CIA et ses alliés continuent de soutenir al-Qaïda pour renverser le gouvernement el-Assad. Or, selon un prestigieux think tank britannique cité par le Guardian en décembre dernier, « plus de la moitié des combattants rebelles en Syrie qui sont opposés au Président Bachar el-Assad sont favorables aux vues de l’État Islamique ». Dans ce même article, il est précisé que « si Daech est vaincu [en Irak et en Syrie], au moins 65 000 combattants appartenant à d’autres groupes salafistes-jihadistes sont prêts à prendre sa place ».

     

    Ainsi, comme l’avait préconisé Michel Colomès en octobre 2015, il serait peut-être temps d’arrêter de « jouer les “bons” contre les “méchants” islamistes », une politique qui revient selon lui à « payer la corde qui nous pendra ». Et comme l’avait dénoncé la représentante au Congrès Tulsi Gabbard le 19 novembre 2015 – soit moins d’une semaine après les attentats de Paris –, « renverser le gouvernement syrien d’el-Assad est le but de Daech, d’al-Qaïda et d’autres groupes islamistes extrémistes. Nous ne devrions pas nous allier avec ces fanatiques en les aidant à remplir leur objectif, car cela est contraire aux intérêts sécuritaires des États-Unis et de la civilisation. » Quinze ans après le 11-Septembre, et dans un contexte de multiplication des attentats en Occident, ces arguments ne peuvent que remettre en cause l’impunité que la raison d’État légitime, et qui encourage des politiques échappant totalement aux contre-pouvoirs démocratiques.

     

    source

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Merci de signer la pétition demandant la remise en liberté de Moh

    OPERATION KOUACHI
     
    - COUP D'ETAT ANTI-ISRAÉLIEN: 27/08/2016: 09H07: DES FORCES ARMEES DE PROTECTION SONT DÉPLOYÉES CONTRE L'AVIS DE LA MAFIA JUIVE SIONISTE. NOTRE FRÈRE DE REIMS A FAIT PASSER LE MESSAGE AU TERRORISTE DU LIKUD HOLLANDE. NOUS VOUS DEMANDONS DE FAIRE PASSER CE LIEN: https://twitter.com/reponseauccif A TOUS VOS PROCHES ET NOUS DEMANDONS A LA POPULATION DE SOUTENIR L'OPERATION. LES COUPURES D'ÉLECTRICITÉ  LORS DU CYBER 911 PRÉVUS PAR NETANYAHU ÉTANT LE SIGNAL. NOTRE FRERE EST EN DANGER VOICI LA CLINIQUE OU IL EST DÉTENU, CAR LES SERVICES FRANCO-ISRAELIENS PENSAIENT POUVOIR ARRÊTER ET CONTENIR L'OPÉRATION EN COURS. ILS ONT CHANGÉ SON MÉDECIN, QUI N'EST PLUS LA DR GERALDINE DELCAMBRE MAIS: 
    Docteur André WONG TEN CHIN 
    Clinique 
    Henry Ey 
    8 rue Roger Aubry 
    51100 REIMS 
    Tel: 03 26 61 16 26  
    LE CHEF DE L'UNITÉ EST UN SÉPHARADE D'ALGÉRIE LE DR PATRICK CHEMLA. VOUS COMPRENEZ QUE NOTRE FRÈRE EST EN TRÈS GRAND DANGER ET QUE DES TÊTES A PARIS ET A REIMS DOIVENT ETRE COUPEES. COMMUNICATION ENVOYÉE A L'UNITÉ ZR04, DONT L'UNITÉ 'SHOLEM' FRANCO-ISRAÉLIENNE DE REPROGRAMMATION MENTALE SUR REIMS.
    FAITES VOS RECHERCHES SUR CETTE UNITÉ ET VOUS VERREZ CE QU'ILS SONT EN TRAIN DE FAIRE A NOTRE FRERE.
     

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Moh est suivi par les services francais et israeliens et ses relais au sein de cette unité, dont le préfet Savy couvre les operations

    Voici l'email de l'unité ZR04 (G04.extra@epsm-marne.fr) ou le Dr Wong, qui a remplacé la Dr Delcambre, qui a du comprendre elle la gravité des mensonges et de la situation, et le chef de service Patrick Chemla officient. Ca veut dire que Mohamed Boutiche est suivi par les services francais et israeliens et ses relais au sein de cette unité, dont le préfet Savy couvre les operations. Mohamed Boutiche est en fait puni pour avoir informer la population que les frères Kouachi avaient des liens directs avec le préfet Dartout, que la DGSI et la DGSE les ont formés, entraînés, et protèges, puis armés et utilisés dans le cadre de l'opération sur Charlie Hebdo. Mohamed Boutiche a été capable de contacter le beau-frère des frères Kouachi, Tarek Bouarfa et d'obtenir des informations compromettantes pour l'etat et le gouvernement son premier ministre, le ministre de l'intérieur et celui de la défense, tous impliqués avec une partie de l'opposition liées a Benjamin Netanyahu via les relais sarkozystes opérant au sein du ministère de l'intérieur et de la justice, de la préfecture de Reims.  Cette même pseudo-opposition LR franco-israélienne a décidé de faire diversion avec des arrêtés anti-burkini, après avoir été mise en cause publiquement dans les attaques de Nice ou la encore le ministère de l'intérieur a brillé par ses mensonges caractérisés, et ses liens directs avec plusieurs protagonistes de l'affaire. 
     
    Mohamed Boutiche a recontacté Tarek Bouarfa et a pu obtenir des informations concernant les persécutions policières, judiciaires, similaires aux siennes, sur le cas de Mourad Hamyd, innocente dans le cadre de l'affaire de Charlie Hebdo mais comme Mohamed suivi de près par la DGSI et harcèle en permanence pour éviter que les informations confirmant l'implication des services de l'etat dans les attaques de Paris en janvier 2015 ne puissent fuiter de la part de l'entourage de la famille Kouachi. Voila ce qui se passe, le service ZR04  lui a inventé une maladie imaginaire, pour aider a le neutraliser et maintenant éliminer Mohamed Boutiche qui par ses informations permet de déstabiliser le gouvernement et les services de l'etat. Ceci est une tentative de  meurtre, ni plus ni moins. Dr Wong a selon Mohamed deja eut a gérer des personnes liées aux activités clandestines des services francais. Ces personnes sont conditionnées chimiquement en prison ou dans des hôpitaux et servent ensuite de cobayes a des experimentation dignes de celles des nazis allemands, des japonais lors de la seconde guerre mondiale, ou des israéliens sur les populations Palestiniennes. le Dr Chemla en conviendra, Mohamed Boutiche est en danger dans son service, en tres grand danger! Il confirme d'ailleur que le personnel médical le menace et l'intimide, le terrorise, est-ce sa mission que de couvrir les opérations terroristes des services francais et israélien et des fous et psychopathes comme le rabbin Carlos Manuel Valls dirigeants le gouvernement ? 
     

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Al hamdulillah, de nouvelles de notre Frère Moh

    Je viens de parler avec Mohamed Boutiche ce matin. Il est toujours détenu contre son gré dans l'unité de reprogrammation franco-israélienne 'sholem'. Il passe devant le juge demain. Il confirme que la mission du staff medical est de l'intimider et de le terroriser. Je lui ai demandé de fournir mon email et téléphone au juge afin que je lui explique qu'il a été arrêté car une demande au conseil de sécurité de l'onu est en cours pour le déploiement immédiat de forces armées d'interpositions en France, demande effectuée avant  la prochaine vague d'attaques franco-israéliennes sur Paris et l'Ile de France, qui correspond exactement a l'effondrement financier organisé. Mohamed Boutiche a parlé directement avec le beau frère des frères Kouachi, Tarek Bouarfa dans le cadre de l'affaire mourad Hamyd, persécute comme Mohamed par la DGSI depuis l'operation franco-israelienne sur Charlie Hebdo. et que l'on a publié son témoignage sur le blog https:islamic-intelligence.blogspot.com. De même que les enregistrements de la dernière conversation avec la psychiatre qui le suit le Dr Geraldine Delcambre ou Mohamed dénonce les persécutions, le traitement au xeplion et confirme son souhait d'attaquer le ministère de l'intérieur, le préfet et la psychiatre pour tentative de meurtre. Les témoignages de la belle famille des Kouachi confirment les persécutions de natures politiques et impliquent meme le recours au secret défense par Matignon qui n'a fourni aucune explication au staff médical si ce n'est l'application des traitements israéliens infligés aux Palestiniens dans les prisons de le but de briser les plus forts et les plus courageux, mentalement, psychologiquement et dans certains cas les rendre dépendant a des traitements chimiques qui permettent de prendre le contrôle total de la vi de ces prisonniers. Ceci a été développé par les nazis allemands, et cette recherche est désormais en cours dans tous les hôpitaux français, et prisons françaises qui servent de viviers pour la DGSI lorsque l'etat a besoin de sacrifier quelques têtes pour ne pas s'effondrer sous la pression populaire qui demande des comptes. Nice a vu les rapports de tous les services de renseignements confirmer que la population est désormais convaincue que les services de l'etat, les politiques binationaux, franco-israéliens comme Sarkozy ou Hollande, poussent la France vers la guerre civile anti-musulmane délibérément dans le cadre de la stratégie du choc des civilisations voulue par les israéliens et leurs soutiens occidentaux. Il faut protéger Mohamed Boutiche car le ministre de l'intérieur veut l'assassiner comme il a fait assassiner Helric Fredou. Ils se sont chargés de lui coller de la diffamation et des affaires anciennes qu'il a eut par le passé, mais absolument rien de valide et de solide devant une juridiction nationale ou internationale. Le ministère de l'intérieur et la DGSI, DGSE qui ont entraîné, armé et protège les frères Kouachi en Libye et au Yémen avec l'agent Benghalem également qui a été entraîné dans le même camp français au Yémen. Coulibaly était lui directement sous la férule de Patrick Calvar et du renseignement militaire, dont la gendarmerie de Lille a fourni les armes depuis Bruxelles. L'affaire Miguel Gonzales de Reuvin le confirme. Les témoignages recueillis spar mohamed Boutiche déstabilisent directement le ministre de l'intérieur, dont nous avons qu'il est l'interface du mossad avec le rabbin Carlos Manuel Valls a Matignon. Hollande comme Sarkozy est impliqué jusqu'au coup. Nous allons detaille cela au juge et lui faire comprendre que la chute de l'etat ne peut protéger personne a Paris. Mohamed Boutiche doit sortir, sinon nous savons nous aussi faire usage de la force et de la coercition lorsque l'etat menace de nous assassiner et nous genocider. 
     
     
     

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Liste référendaire : les recommandations de l'ONU

    Après les travaux des commissions administratives spéciales sur la liste référendaire, les experts de l'ONU ont rendu leur rapport.

    Quelles sont les recommandations ?

    © Haut-Commissariat NC
    © Haut-Commissariat NC

    Les Commissions administratives spéciales

    Elles sont encouragées à :
    •  procéder à un examen plus systématique des dossiers d’inscription d’office pour prévenir d’éventuelles failles dans ces dossiers ;
    •  respecter scrupuleusement l’ordre d’examen des dossiers, à savoir les inscriptions d’office avant les demandes volontaires ainsi que l’inscription sur la base d’un seul critère, en l’occurrence le plus pertinent ;
    • renforcer entre leurs présidents la concertation en vue de prévenir les biais possibles susceptibles de conduire à une rupture du principe d’égalité de traitement des électeurs dans l’application des critères, notamment en ce qui concerne l’interruption légale de la domiciliation continue, l’opportunité et les modalités des investigations, et les IMM ;
    • minimiser l’influence négative du critère informel de la connaissance commune et de la notoriété des électeurs en s’abstenant d’y recourir dans le processus décisionnel au sein des CAS.

    Les mairies

    Elles sont encouragées à :
    •  Améliorer la préparation des travaux des CAS :
    o En ce qui concerne les dossiers d’inscription d’office, en particulier pour la
    catégorie des électeurs de l’article 218 – 2- II 4°, la recherche de la filiation et
    la vérification de l’inscription ou non de l’un des parents sur la liste électorale
    spéciale à la consultation du 8 novembre 1998 ;
    o En ce qui concerne les inscriptions volontaires, accompagner les requérants dans
    la constitution des dossiers sans pour autant opérer un quelconque filtrage des
    dossiers ;
     
    •  Instruire leurs représentants dans les CAS à jouer leur rôle avec davantage d’impartialité dans leurs prises de position;
    •  Apporter leur assistance aux électeurs pour la formalisation de leurs recours gracieux en s’appuyant sur le formulaire fourni en amont par le HC ;
    •  Faire davantage preuve de coopération envers les électeurs et favoriser la communication des procès-verbaux conformément aux décisions de la CADA ;
    •  Mettre régulièrement à jour les coordonnées des électeurs et privilégier le courrier avec accusé de réception ;
    •  Transmettre régulièrement à l’ISEE les actes de décès des électeurs décédés pour leur radiation, et une actualisation des listes électorales. 
    •  Relayer la campagne d’information et de sensibilisation des électeurs entreprise par l’Etat.
     

    L’Etat

    Il est encouragé à :

    • tenir davantage compte, dans la planification des travaux des CAS, du volume de travail assigné aux CAS pour l’allocation du temps et des moyens humains nécessaires, à prévoir dans les scénarios la possibilité d’un redéploiement des magistrats qui finissent leurs travaux pour appuyer les CAS ayant un volume de travail plus important, et à prévoir en conséquence un nombre suffisant de tiers électeurs et d’autres membres en vue de constituer d’éventuelles CAS additionnelles ;
    • promouvoir, en concertation avec le Gouvernement de la Nouvelle Calédonie, les mesures concrètes pour la mise à jour régulière du registre de l’état civil coutumier et son articulation avec les fichiers de l’ISEE ;
    • assurer la formation des préposés des mairies pour renforcer leurs capacités dans l’accompagnement des électeurs à l’occasion de la constitution des dossiers d’inscription et de l’utilisation des divers formulaires (recours gracieux, etc.) ;
    • veiller à la bonne application des décisions des CAS, en particulier à l’occasion de la consolidation des données statistiques par les mairies et l’ISEE.

    Veuillez trouver ci-joint le rapport, en intégralité, de la mission de l'ONU relatif à l'établissement de la liste référendaire.
    Powered by
    Publish for Free
    source
    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • La france pas une lumière ! Habillez-vous, déshabillez-vous !

    Les français ont décimé dans les colonies des peuples afin de les civiliser, en leur expliquant comment s'habiller convenablement pour ne pas les heurter.
     
    2016 la police des mœurs en uniforme et armée demande à une Femme sur une plage française de se dévêtir !
     
    Allez-vous faire ... bande de fachos.
     

     

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire