• Dernier message de Forsane Alizza

     Comme annoncé fréquament durant l'année 2011 par l'ex porte-parole de Forsane Alizza (Mohammed Achamlane alias Abou Hamza): « A l'approche des élections présidentielles, le gouvernement n'ayant rien contre Forsane Alizza et ses membres, cherchera à tout prix à nous incriminer, quitte à venir perquisitionner chez nos membres et prétendre avoir découvert des armes. J'ai de bonnes raisons de le penser. Je vous préviens dès maintenant que je n'ai ni armes, ni explosifs, ni drogues, ni même quoi que ce soit d'illégal....
    Si cela venait à arriver, soyez intelligent réfléchissez et souvenez vous que depuis sa création et jusqu'à la fin, Forsane Alizza use et n'usera, que de sa liberté d'expression et son droit à manifester contre des lois injustes et illégal au vu des droits de l'homme. D'ailleurs toutes nos actions sont non violentes et elles le resteront.


    Souvenez-vous de ce que je dis, car cela se passera probablement en 2012 à l'approche des élections. C'est ce que je pense. Malgré la menace de false flag, je ne reculerai pas afin de montrer à tout le monde l’hypocrisie démocratique à la française et la (pseudo) liberté d'expression à géométrie variable.


    Je vois déjà une photo de moi bien choisie, avec une bien méchante tête dans les médias [rire]. »


    http://www.forsane-alizza.com/

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Golfe persique : une concentration de navires de guerre qui inquiète

     Vue globale-page petit-00ab4
    L’économiste américain Lyndon LaRouche avait fait remarquer en janvier dernier que les forces navales occidentales déployées dans le Golfe persique et la région environnante excédaient bien au-delà les capacités de défense iraniennes. Par conséquence, et vu la faillite de l’ensemble du système financier monétariste transatlantique, on est bien obligé d’envisager l’hypothèse du pire, celle d’une conflagration globale avec la Russie et la Chine pouvant impliquer y compris les armes nucléaires.

     

    Nous faisons ici un premier point sur les forces en présence, d’après les sources publiques en date du 26 mars 2012 :

     

    Etats-Unis : sur les 11 portes-avions et navires d’accompagnement (formant des groupes d’action navale) que possède la marine américaine, le USS Abraham Lincoln est présentement dans le Golfe, et le USS Carl Vinsonpatrouille au sud des côtes de l’Iran dans la mer d’Arabie. Un troisième, leUSS Enterprise, va franchir sous peu le détroit de Gibraltar pour se rendre en Méditerranée orientale, puis sera éventuellement déployé dans le Golfe persique en cas d’attaque contre l’Iran.

     

    Quatre dragueurs de mines sont basés en permanence au Bahreïn, et l’état-major américain a demandé le 16 mars le départ de quatre autres dragueurs depuis San Diego, pour se rendre également au Bahreïn. Aucune date n’a été précisée.

     

    Royaume-Uni : selon un article du quotidien The Sun du 26 février, la Royal Navy a discrètement réuni sept vaisseaux de guerre dans le Golfe. Le HMS Daring, un tout nouveau et puissant destroyer, est arrivé dans le Golfe en janvier, pour se rejoindre la frégate HMS Argyll.

     

    Les dragueurs de mines Pembroke, Quora, Middleton et Ramsey sont basés au Bahrein et un sous-marin nucléaire était en route au 26 février. Un second sous-marin nucléaire devrait être envoyé, mais aucune date n’a été précisée.

     

    France : le porte-avion Charles de Gaulle a quitté Toulon le 16 mars pour des exercices en Méditerranée (orientale ?), et sera rejoint par d’autres navires de guerre pour constituer un groupe d’action navale complet.

     

     

     

    Source: Solidarité et Progrès

     

     

     

    PNG - 488.4 ko
    Pour agrandir cliquer ici
    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • March to Jerusalem: A look from Beirut

     

    Friday, 30 March 2012 / RT - The first Global March to Jerusalem will take off in dozens of cities across the world following a noon prayer on Friday, March 30. The street action planned in Lebanon is expected to be the most politicized.

    RT correspondent Nadezhda Kevorkova follows the preparations for the event in Beirut.

    Most of the prospective participants of Beirut’s March to Jerusalem are Palestinians and Lebanese. Palestinian refugee camps are introducing lists of marchers as a precaution against provocation and bloodshed.

    Some 268 activists from Europe and America have arrived in Beirut for the march. Another 150 visitors (mainly coming from Asian nations) were still being kept in the Port of Beirut as this story was being filed. The march’s organizing committee reports these people are not being permitted into the country, and they have not received either food or water since the morning of their arrival.

    Originally, March 30 has been marked as the Land Day beginning in 1976, commemorating the plight of the Palestinians of Galilee, who were expelled from their homes, driven out of their land and murdered.

    Revolutionaries in Egypt were planning to launch a Million March last year to show their solidarity with the Palestinians and their cause. However, the Egyptian Provisional Government would cancel the march time after time.

    The Year of Revolutions and the Arab Spring in the Middle East have prompted some observers to jump to a conclusion that the Palestinian issue looks simply irrelevant these days against the background of such sweeping changes. Now a global political action is in the works to reconfirm the world’s solidarity with the Palestinian people. It involves every known Palestinian organization, and is being co-sponsored by other Arab groups, Islamic and Christian alike.

    Activists in Egypt, the Gaza strip, the West bank, Jordan, Syria and Lebanon are planning to march to the Israeli border with their respective localities. In Israel, Muslim marchers will proceed to the al-Aqsa Mosque in Jerusalem, while Christian marchers will head for the Church of the Holy Sepulchre for a prayer. In other countries, an Israeli embassy will serve as the destination for the march.

    Activists from the march’s Beirut organizing committee explain that all venues and actions prepared under the aegis of the march are considered equal. The march in Beirut is expected to be the most politicized, as it is being co-sponsored by Hezbollah and Hamas. Local Shias, Sunnis and Christians are expected to attend.

    The march in Jordan is expected to draw the highest numbers, as 70 per cent of Jordan’s population are ethnic Palestinians.

    Activists will march under the flag of Palestine rather than flags of specific Palestinian organizations. They do not plan to attempt breaking through the Israeli border.

    “This will be the first march of the kind,” says Assad, a 28-year old activist of the Arab Youth Nationalists union. We are on a ride to the Sabra and Shatila Palestinian refugee camp in southern Beirut, where some of the foreign participants of the march are gathering.

    “We are expecting rabbis from Neturei Karta, from London and the US. Our commitment takes root in our faith, and our cause is not an end in itself. That is why the Palestinian issue brings all of us together: Christians, Muslims and Judaists alike. Israel has got state-of-the-art weapons in abundance, and what we have is our dignity and our will,” says Assad.

    Sabra and Shatila is probably the most famous of all Palestinian refugee camps. It became the site of a massacre in the autumn of 1982, when a Lebanese Christian Phalangist militia and Israeli troops led by Ariel Sharon launched an assault against the refugee camp, slaughtering hundreds of civilians.

    Nowadays, the site of the tragedy features a grove planted to commemorate the victims. This is probably the only refugee camp in the world where space was made available amidst a normally crammed slum to accommodate a grove.

    Famous American singer Stephan Said, an anti-war activist from New York and the author of several anti-war songs, is taking part in the march. He supported the Occupy Wall Street movement. Said is 43 years old, the son of an Iraq father and Austrian mother. “I was born in America, I sopped its culture. I feel that I can be useful. The world has been set in motion. Look how many Jewish groups around the globe are advocating Palestinian rights!  Even Thomas Freedman is writing that time has come to take the measure of Israel’s policy. I am an optimist. I was at Tahrir Square in Cairo. The world is changing.”

    Gretta Duisenberg from Amsterdam first learnt about the Palestinian movement during the Second Intifada. She posed a question why her neighbors had put up Israeli flags outside their houses, and found out they had done so in support of Israel’s military actions, which aroused her interest in the Middle Eastern affairs. She deemed it her duty to do at least something to balance what she considered to be unfair, so she decided to hang a Palestinian flag. At that time, her husband worked at the World Bank but even he made no secret of his convictions. It took the couple twenty years to create an organization of solidarity with Palestine. The price of that was a ban on entry to Israel. Gretta says that in the Netherlands, protest rallies against support for Israel will take place outside parliament on Thursday. Similar protests will be organized outside the Israeli embassy on Friday.

    The Hechts are a Jewish couple from Germany.

    “My father was the head of a society of Jews who survived the horrors of Auschwitz. They couldn’t ban me from visiting Israel. But I don’t go to Israel because I don’t want injustices to be done to the Palestinians in my name,” says journalist and activist Evelin Hecht-Galinsky.

    Evelin was a designer. She and her husband owned a textile company.

    She thinks that her compassion for the Palestinians started with a swift, passing emotion when she and her mother visited Israel in 1967.  “The Israelis spoke ill of the Palestinians while the Palestinians were nice and friendly…”

    Kenneth Stone, a French language teacher from Canada, also felt sorry for the Palestinians when he visited Israel under the Law of Return.

    “My cousin who lived in Israel was residing on land taken away from the Palestinians. I couldn’t understand why Palestinians had to beg for a job at an employment bureau. That land belonged to them. My cousin grew to hate me for my questions. She has left Israel long ago,” Kenneth said.

    Stone believes any action supporting Palestine can be effective, though the media often portrays the demonstrators as a handful of petty and marginal individuals. He is sure that Canada failed to become a UN Security Council member because of its government’s unconditional support for Israel.

    Elisa Davinca of Austria explains her interest in the refugees’ destiny by the fact that she herself comes from a family of refugees. Her parents were Germans resettled from Croatia and the Czech Republic. “I am also a child of refugees. I understand them,” she said.  Elisa is an Internet activist working in social networks, creating communities and devoting all her time free from university studies to the work.  She’s a member of the “Women in Black” organization, which an Israeli woman founded in Haifa twenty years ago.

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Toulouse : A tattoo on his left cheek


    Martine will substantiate the claim by providing a precision which should facilitate the work of investigators in their research: "I was shopping. I left the pharmacy, I went to the tobacconist where the killer shoved me. He turned and, in the movement, the visor of his helmet was lifted a few centimeters. I then saw a tattoo or a scar on his left cheek. I also glimpsed her eyes through the visor. He had a cold stare, a frightening lucidity. A look that is not forgotten. "


    The following takes place in fractions of seconds. The killer returns to his powerful scooter and flees through the streets of Montauban before disappearing screens video security cameras in the city. For several hours, Martine will keep total silence, truly paralyzed by this tragedy. Even his companion discover that testimony yesterday afternoon.
     
    "Of medium height, rather stout"

    Martine brings his memories yet to provide the fullest possible description of the killer. "He was of medium height, one meter seventy and about rather stout. If this is the mark on the face, I have not seen other distinctive individuals. "

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Témoin, elle a « vu le visage du tueur » : Montauban

     

    Un tatouage sur la joue gauche

     

    Martine va étayer son affirmation en apportant une précision qui devrait faciliter le travail des enquêteurs dans leurs recherches : « Je faisais des courses. Je sortais de la pharmacie, j'allais au bureau de tabac lorsque le tueur m'a bousculée. Il s'est retourné et, dans le mouvement, la visière de son casque s'est relevée de quelques centimètres. J'ai alors aperçu un tatouage ou une cicatrice au niveau de sa joue gauche. J'ai aussi entrevu ses yeux à travers la visière. Il avait un regard froid, d'une lucidité effrayante. Un regard que l'on n'oublie pas. »

     

    La suite se déroule en quelques fractions de secondes à peine. Le tueur regagne son puissant scooter et prend la fuite à travers les rues de Montauban avant de disparaître des écrans vidéo des caméras de sécurité de la ville. Pendant plusieurs heures, Martine va garder un silence total, véritablement paralysée par ce drame. Même son compagnon découvrira ce témoignage hier après-midi.

     

    « De taille moyenne, assez corpulent »

     

    Martine rassemble encore ses souvenirs pour fournir un descriptif le plus complet possible du tueur. « Il était de taille moyenne, un mètre soixante-dix environ et assez corpulent. Si ce n'est cette marque sur le visage, je n'ai pas vu d'autres signes distinctifs particuliers. »

     

    http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/18/1309048-montauban-militaires-executes-a-montauban-temoin-elle-a-vu-le-visage-du-tueur.html

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • La Chine et la Russie mèneront un exercice maritime conjoint

     

    La Chine et la Russie mèneront un exercice maritime conjoint entre avril et mai, a annoncé jeudi le porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale, Yang Yujun.

    http://3.bp.blogspot.com/-S44Em8I2T0k/T3UVG9BuvsI/AAAAAAAAAcM/GM0L9cvp9LM/s1600/russie-chine-21.jpg

    Cet exercice militaire sera organisé sur la base d’un consensus atteint par Chen Bingde, chef de l’Etat-major général de l’Armée populaire de Libération de Chine, et des dirigeants militaires russes, a fait savoir le porte-parole lors d’un point de presse mensuel.

    Les deux parties travaillent aux préparatifs de cet exercice conjoint, qui vise à approfondir le partenariat stratégique sino-russe de coopération, a-t-il ajouté.

    « Il a également pour objectif d’améliorer les capacités des deux pays à relever les défis et sauvegarder la paix et la stabilité dans la région Asie-Pacifique et dans le monde », a souligné M. Yang.

    La Chine et la Russie ont effectué depuis 2005 plusieurs exercices militaires conjoints dans le cadre de l’Organisation de coopération de Shanghai.

    Source: chine-informations.com

    Lien permanent Catégories : asie 0 commentaire
  • 150 blessés et des dizaines d’arrestations dans de violents affrontements à Jérusalem occupée

     
    [ 30/03/2012 - 17:36 ]
     
     
    Al-Qods occupée – CPI

    Après la prière du vendredi, les activités de la Journée de la Terre ont été lancées en Palestine occupée et la diaspora, mais elles ont été interrompues par de violents affrontements à al-Qods occupée.

    Les forces d’occupation ont réprimé la marche principale, faisant 23 blessés et 45 personnes environ ont été arrêtées parmi ceux qui avaient été interdits d’entrer dans la Mosquée d’Al-Aqsa.

    Lors des affrontements, le député Hatem Abd al-Qader, l’ex ministre des Affaires d’al-Qods pour le gouvernement de Salam Fayyad, et le président du Comité qatari-palestinien ont été blessés. Dix-huit ont été transportés à l’hôpital de la ville, et six à l’hôpital islamique de bienfaisance.

    Les forces d’occupation, les prétendus gardes-frontières, et la gendarmerie ont interrompu le discours du gouverneur d’al-Qods occupée, l’ingénieur Adnan Husseini, et ont dispersé la foule qui se trouvait  Porte de Damas, lieu de départ de la marche principale à al-Qods occupée. Onze personne ont été interpelées sur le champ, puis des infiltrés criminels ont procédé à l’arrestation des présents qui ont été entrainés vers des voitures stationnées près de la Porte de Damas, rue Sultan Soulayman. 

    Des affrontements ont éclaté dans les quartiers d’at-Tour et Wadi Jouz, où les voitures de l’occupant ont été lapidées de pierres et de bouteilles vides. Dans le camp de Shuafat et Selwan, les forces d’occupation ont renforcé leur présence où des bus israéliens et des colons ont été la cible de jets de pierres et de bouteilles vides, près de la route coloniale adjacente au camp de Shuafat par l’ouest.

    Les forces d’occupation ont pris d’assaut le camp de Qalandia, au nord d’al-Qods occupée, avant et après la marche à laquelle avaient appelé les forces islamiques et nationales sur ce barrage militaire sioniste qui représente un poignard dans le flanc de Jérusalem. Ce barrage empêche l’accès des citoyens de Cisjordanie à Jérusalem occupée, et les forces d’occupation sont tombées sur les citoyens qui étaient sortis dans une manifestation pacifique scandant des slogans contre l’occupation. Plus de 120 ont été blessés, la majorité étant des jeunes dont 23 ont été transportés à l’hôpital de Ramallah, tandis que 17 ont été arrêtés.  

    Wassil Abdel-Aziz Al Haj Hussein a indiqué à notre correspondant par téléphone que l’un des résidents du camp a été blessé directement à la tête après avoir été visé par des tirs de balles en caoutchouc, le laissant dans un état critique.

    Il a déclaré que de nombreuses troupes de l’armée et des forces spéciales sionistes ont envahi le camp par le sud, en passant par le barrage militaire sioniste, et ont agressé les citoyens en lançant des bombes à gaz lacrymogène et de gaz suffocant.

    Au sud d’al-Qods occupée et sur ses frontières avec Bethléem, différents affrontements se sont produits avec les soldats d’occupation près de la mosquée Bilal. Vingt-six citoyens ont été blessés, et trois jeunes interpelés.

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Conférence débat sur le Transfert du Droit Civil

    Pour revoir la conférence débat : cliquez ici

    Marie-Anne FRISON ROCHE, professeur agrégée des Universités à l' Institut d'Etudes Politiques de Paris (Sciences-Po), a présenté un exposé sur le tranfert du droit civil, une réelle opportunité pour la société calédonienne. A l'issue de son exposé le public à pu débattre ave le professeur.



    - Revoir la séance -

    http://ncrichpub.endirectv.com/window.php?OPE_ID=921&FEN_ID=2986

    Lien permanent Catégories : Kanaky 0 commentaire
  • La Marche Mondiale vers Jérusalem (Global March To Jérusalem)

    La Marche Mondiale vers Jérusalem (Global March To Jérusalem) est un mouvement innovateur à l'origine du mouvement de résistance civile pacifique qui se tiendra le 30 mars 2012 (La journée de la Terre palestinienne). La marche combinera les efforts de Palestiniens, d'Arabes, de musulmans, de chrétiens, de juifs et de tous les citoyens conscientisés du monde visant à mettre un terme au mépris du droit international que manifeste Israël en continuant à occuper Jérusalem et le reste du territoire palestinien.

    La MMJ prévoie organiser des marches pacifiques de grande envergure vers Jérusalem ou vers l'endroit le plus près selon les pays impliqués. Ces marches auront lieu en Palestine (aux prises de 1948), en Cisjordanie et dans la bande Gaza) et dans les quatre pays voisins, soit en Jordanie, en Égypte, en Syrie et au Liban. Les participants étrangers se rendront dans l'un de ces pays en caravane en passant par l'Asie ou en avion.

    Par ailleurs, dans le monde entier, des actions de solidarité auront lieu en appui aux demandes suivantes de la MMJ : la fin des politiques sionistes d'apartheid, de nettoyage ethnique et de judaïsation des territoires occupés.

    La participation mondiale à cette marche confirmera au monde que ces politiques et pratiques racistes de l'État d'Israël contre Jérusalem et ses citoyens constituent un crime non seulement contre les Palestiniens, mais contre l'humanité tout entière

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Les chars de l’armée israélienne prennent d’assaut la bande de Gaza

     Les chars de l’armée israélienne prennent d’assaut la bande de Gaza

     

    IRIB- Les chars de l’armée du régime sioniste ont fait irruption dans la bande de Gaza.

    Jeudi soir, les chars israéliens, en violant l’espace de la ville frontalière de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, y ont fait irruption. En même temps, les sources palestiniennes ont fait état de l’attaque des hélicoptères de combat de l’armée israélienne contre le sud de Gaza. Le bilan des éventuelles pertes n’est pas encore établi. L’armée du régime occupant Qods attaque systématiquement les Palestiniens résidant dans la bande de Gaza et la Cisjordanie.

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Toulouse : L’assassinat politique programmé par Israël pour faire main basse sur l'UNIFEM et le CDH de l’ONU

     L’Etat d’Israël a l’Iran dans sa cible. Résolution ou pas de l’ONU, il attaquera d’après Netanyahu. Les Nations Unies pressés par le Qatar le 24 février dernier et d’autres nations arabes a décidé de porter une résolution votée le 22 mars, jour du siège de Toulouse et de l’assassinat (qu’on le veuille ou non) de M. Merah, une résolution dont le but est de vérifier les droits de l’homme dans Jérusalem-est ainsi que dans les territoires palestiniens. Israël est au courant depuis plusieurs mois déjà de ce qui se trame à New-York pour la simple raison que la femme de Samuel Sandler dont les enfants et petits-enfants sont morts, travaille justement comme directrice exécutive aux Nations Unies : Joanne Sandler, dont le visage n’apparaît pas et n’était pas à montrer ! La pauvre Joanne était un contact malgré elle très utile aux Nations-Unies… 

    zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

     

    Johanne Sandler de l'ONU et son fils Jonathan Sandler 

     


     

    Joanne Sandler est Directrice exécutive du Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM). Elle guide les efforts visant à mettre en œuvre les programmes fondés sur les droits et les résultats en matière d’autonomisation et de droits des femmes dans le monde. Elle a également fait partie de conseils d’administration et d’organisations internationales et nationales, y compris l’Association pour le droit des femmes au développement, au travail et le droit de faire des films. 

     


     Le but de cette résolution est de retarder l’échéance d’une guerre contre l’Iran qui enflammerait tout le Proche-Orient, d’où la colère aujourd’hui d’Israël qui a décidé de rompre toute relation avec le Comité aux droits de l’Homme (CDH) de l’ONU.

     

    Pour démontrer sa toute-puissance, Israël a mis en place un projet qui leur permettra de tenir ce grade : Tuer les derniers garçons Sandler. Eh oui, avec l’assassinat de Jonathan et ses enfants, Gabriel et Arié, le nom de famille Sandler s’arrête là. On comprend maintenant pourquoi Mohamed Merah, chargé de la mission, a poursuivi ses victimes pour s’assurer qu’ils ne s’en sortent pas, et voilà pourquoi la fille a survécu !

     

    C’était le nom de famille qu'il fallait abattre. Mais pourquoi ? Simplement pour montrer sa force à l’ONU ou bien, pour se prouver, ou parce qu’un autre élément entre en compte ?

     

    Executer la famille Sandler pour faire pression sur l'UNIFEM et les CDH de l’ONU, afin de couper cours aux relais d'information sur la situation réelle de cet Etat et du non-respect des droits de l'homme. C'est une probabilité car Wikistrike démontre le lien entre la famille Sandler et la mère du défunt  Jonathan Sandler,  Joanne Sandler Directrice exécutive du Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM).

     

    La création de l’Etat d’Israël remonte à 1948, la création de l’ONU  à 3 années plus tôt, en 1945, au sortir de la seconde guerre mondiale. Si l’on s’intéresse maintenant à l’ancêtre de l’ONU, la Société des Nations, on peut s’apercevoir que le dernier Président de l’Assemblée est un… Sandler ! Monsieur Rickardes Johannes Sandler. Il prit ses fonctions en 1934, à l’éveil du nazisme.

     ric.jpg

     

    Rickard Johannes Sandler de la Société des Nations en 1934

     


     

     Rickard Johannes Sandler, né le 29 janvier 1884 à Torsåker, Ångermanland, Suède, mort le 12 septembre 1964 à Solna, est un homme politique socialiste réformiste suédois. Il est successivement Ministre d'État (chef du gouvernement) de 1925 à 1926 et ministre des Affaires étrangères de 1932 à 1936 puis de 1936 à 1939. Il est également président de l'Assemblée générale de la Société des Nations en 1934.

     


     

        Durant l’existence de la Société des Nations née suite à la tragédie de la 1ère guerre mondiale, ni Israël (qui n’existait pas), ni les USA n’en faisaient partis. Il leur a fallu pour cela attendre la création de l’ONU.

     

    En assassinant le nom de famille Sandler, Israël et les USA toujours main dans main pour faire les pires conneries, tuent définitivement le passé dont ils se sentaient exclus et revendiquent comme tous les droits à l'ONU où ils se sentent désormais les Pères fondateurs ! Ils montrent ainsi aux nations qui y sont représentées que rien ni personne ne pourra les arrêter dans leur entreprise de mondialisation. Il faut dire que Sandler était un social-réformiste ou si vous préférez un marxiste, un communiste, tout ce qu'ils haïssent.

     

    La mort de la famille Sandler n’est donc pas anodine. Elle représente beaucoup dans le symbole. L’acte est POLITIQUE.

     

    Ne pas oublier que la famille Sandler est ultra-orthodoxe (80% des ultra-orthodoxes sont tous opposés à l'apartheid et aux crimes commis par Tsahal, et beaucoup d'entre eux sont même contre l'Etat d'Israel puisque le sionisme est purement politique, alors qu'eux en tant, qu'ultra-orthodoxes, estiment qu'il faut attendre le messie pour retrouver les terres d'Israel, beaucoup sont donc haït par le gouvernement israëlien ) 

     

    Pour montrer comme les deux s'aiment bien, les chaînes de télévision n'ont rien diffusé que des extraits des obsèques des 3 pauvres enfants et de Jonathan.  

     

    Concernant les 3 militaires de Montauban, l’explication est simple. Ils ont été choisis pour faire diversion. Cela a marché !

     
     

    merahPourquoi le choix de Mohamed Merah ?

     

    La décision a été prise très rapidement, certainement en février. Et elle est décisive pour la suite des affaires israéliennes et Etats-uniennes, prendre un islamiste parti faire un tour dans des pays remplis de terroristes, le coincer en Israêl, le renvoyer en France. Il leur fallait un jeune algérien pour une seule raison, l’Algérie est le seul pays nord-africain a ne pas avoir subi de changements de régime. Du Maroc à l’Egypte, les pouvoirs en place sont tombés  est passés (placés) entre les mains des islamistes, tous sauf un… l’Algérie.

     

    Les Etats-Unis ont demandé aujourd'hui même la création d’un CNT algérien, information passée à la trappe, mais qui tombe plutôt bien tandis que le jeune salafiste s’y fera enterré. Un joli symbole non ?!

     

    La famille Merah, et Mohamed (qu'on ne pardonnera jamais) a bien été manipulée pour remplir les besoins d'une nation désireuse de pouvoir: Israël.

     

    D'une pierre ils font plusieurs coups, ils font éliminer un "opposant" tout en légitimant dans les consciences une haine pour appuyer la prochaine attaque en Iran, le renversement prochain du gouvernement algérien et le renforcement en Europe de lois liberticides, sur le net et dans la rue.

     

    Les deux compères US-Israël qui se prêtent les bombes atomiques ont donc décidé de créer un climat de peur en Europe pour légitimer une attaque sur l’Iran. Hélas, ils y parviendront. Car aucun journaliste aujourd’hui n’a le courage de dire la vérité, et surtout aucun journaliste n’est plus libre de ce qu’il dit ou écrit.


    http://www.wikistrike.com/article-toulouse-l-assassinat-du-nom-de-famille-sandler-par-israel-pour-montrer-sa-puissance-a-l-onu-102343861.html

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • OUVERTURE DU SOMMET DES PAYS FER DE LANCE MELANESIENS A Suva FIDJII.

     

    Rythmée par le protocole militaire  d’une part, et culturelle d’autre part, l’ouverture du sommet spécial des Leaders du Groupe Fer de lance Mélanésien  a du être déplacée dans la plus grande salle omnisport de  Suva – Vodafone Arena-  en raison de la pluie, ensuite les Leaders se sont diriges vers ce qui était encore jusqu’à quelques semaines encore, le Grand Conseil des Chefs pour prononcer leur discours et vont se réunir pendant deux jours avant de partir en retraite et d’acter les résolutions de ces deux dernières semaines qui ont concrétisé un an de travail par le secrétariat de Port-Vila.
    Dans son discours d’ouverture, le représentant du FLNKS, Victor Tutugoro : a déclare au Premier Ministre Fidjien le Commandant Josaia Voreqe Bainimarama que le FLNKS sera prêt à l’accueillir en juillet prochain au pays.
    En effet, le président du Groupe Fer de Lance Mélanésien, a décidé d’avant de donner la main à Kanaky de faire le tour des Capitales de la Mélanésie.
    Kanaky avec notre processus en cours intéresse particulièrement les Leaders de la Mélanésie.

    Victor Tutugoro a aussi déclare que :


    Le FLNKS réuni en congrès le week-end end dernier a décidé de mettre en œuvre une stratégie commune, rassemblée et unitaire pour porter l’accord de Nouméa et relever l’un des défis majeurs qui est celui de convaincre pour rassembler une majorité électorale autour de son projet d’accession à l’indépendance et à la pleine souveraineté pour Kanaky..

    Et que ce même congres  a rappelé par ailleurs l’importance pour Kanaky/Nouvelle Calédonie à s’insérer pleinement et entièrement dans la région aux côtés des pays de la Mélanésie pour relever les enjeux qui se posent aux peuples du Pacifique. Fin de citation.

    Enfin, il a aussi précise  que le FLNKS s’appuiera de la logistique du Secrétariat afin de préparer nos échéances en matière régionale qui sont le prochain sommet, les Jeux dela Mélanésie et le 25eme anniversaire du groupe tout ca l’année prochaine. Evènements qui toujours selon Victor Tutugoro donneront un éclat particulier en Kanaky

    De Suva Fiji Magalie Tingal pour Radio Djiido.

    Credit photo : Secretariat du GFLM - de gauche a droite : Victor Tutugoro, representant du FLNKS, HOn. Gordon Darcy Lilo Premier ministre des Iles Salomons, Premier Ministre et President du GFLM le commandant Bainimarama,  Hon. Sato Kilman Premier Ministre du Vanuatu, Hon. Mr Ano Pala, ministre des Affaires Etrangeres de Papouasie Nouvelle Guinee (representant officiel du Premier Ministre O'Neil)

    Lien permanent Catégories : Kanaky 0 commentaire
  • La marche « Vers Qods » poursuit son chemin, Israël panique

    A l'approche de la marche internationale « Vers Qods », prévue fin mars, à l'occasion de la journée de la "Terre", l'armée israélienne, qui s'est déjà mise en état d'alerte, a donné de tirer sur les participants aux manifestations sur les frontières de la Palestine occupée.
    Une marche internationale est prévue le vendredi 30 mars, simultanément à la journée de la Terre, sur les frontières de la Palestine occupée aussi bien que partout dans le monde. Des centaines de milliers de pacifistes de tous les continents du monde, sont déjà arrivés, selon les organisateurs, aux pays voisions de la Palestine occupée. Ils doivent se diriger, le 30 mars, du Liban, de l'Egypte, de la Jordanie, de Gaza, de la Cisjordanie et des autres terres occupées en 1948, vers Qods. Des manifestations et rassemblements sont aussi prévus le même jour devant les ambassades du régime sioniste dans les capitales de divers pays du monde. La journée de la Terre est une journée symbolique pour les Palestiniens célébrée et commémorée, chaque année, depuis quatre décennies, en guise de protestation contre les politiques expansionnistes du régime sioniste, notamment la confiscation des terres et maisons des Palestiniens. Les responsables de Tel-Aviv ont, déjà, mis en garde les pays voisins contre tout accord avec la tenue de la marche « Vers Qods », à la journée de la Terre, toutefois, un comité international représentant les cinq continents a décidé, il y a deux mois, d’organiser, une marche internationale, en vue de retenir l'attention de l'opinion publique à travers le monde sur la question de la ville sainte de Qods. Elle entend réclamer "la libération de la Palestine et la cessation de la judaïsation de Qods". Il est vrai que la judaïsation et la destruction des monuments historiques, nationaux et religieux, durant quatre décennies d'occupation de Qods, s'est, de plus en plus, accélérée, de la part du régime sioniste; le monde s'inquiète ainsi des impacts négatifs que cela pourrait avoir pour la ville sainte de Qods, ville de la paix et du salut, qui est occupée depuis 1967 par l'armée israélienne. Plus d'une centaine de colonies de peuplement sioniste y ont été construites tandis que des monuments historiques, des mosquées et des endroits sacrés voire des cimetières, datant des millénaires, détruits. Ce sont une seule partie des démarches expansionnistes du régime israélien. Ceci dit, les épris de la liberté, partout dans le monde, représentant 700 organisations populaires, de 64 pays du monde, ont décidé, cette année, d'organiser et participer à une marche internationale pour contraindre la Communauté internationale à réagir face à Israël. Les responsables de l’entité sioniste sont déjà paniqués par cette marche internationale, à l’instar de la Journée mondiale de Qods. Désemparés, ils multiplient alertes et mises en gardes.

    IRIB

    Incha'Allah bientôt la Libération définif de la Palestinne


    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Jordan: Government allows million-man march towards Jerusalem

     Monday, 26 March 2012 / Jordan Times, by Taylor Luck – Jordanian authorities confirmed on Sunday that they will permit a planned march in the Jordan Valley on Friday as organisers denied any intentions to storm the Jordanian-West Bank border.

    According to the Public Security Department (PSD), authorities will allow Islamist activists to lead a march as part of global demonstrations “in support of Jerusalem”.

    PSD Spokesperson Lt. Col. Mohammed Khatib said a “heavy” security presence will be deployed to maintain order during Friday’s march, when Islamists and pro-Palestinian activists are expected to converge near the Kingdom’s borders with the West Bank.

    The PSD’s confirmation comes amidst reports in the Israeli press that Jordanian authorities had agreed to prevent the march from reaching the border area upon Tel Aviv’s request.

    In a press statement on Saturday, Minister of State for Media Affairs and Communications and Government Spokesman Rakan Majali denied that the government has received any request from Israel to prevent the demonstration, stressing that authorities “cannot prevent” functions that are “peaceful, non-violent and do not threaten the Kingdom’s security”.

    Meanwhile, the Islamist movement stressed that the march will be “peaceful and well organised”, dismissing fears of participants attempting to storm the border as “baseless” .

    Kathem Ayesh, a Muslim Brotherhood shura council member and march organiser, said they will ensure that participants will not stray from the designated rally site, pointing out that Islamists held a similar rally in the Jordan Valley last November without incident.

    “This will be a peaceful rally in support of Jerusalem, not a call to storm Jerusalem,” Ayesh told The Jordan Times.

    Activists from across the country plan to gather in the village of Kafrein near the Baptism Site, some 10 kilometres from the Kingdom’s border with the Palestinian territories, following noon prayers.

    Organisers say they have no concerns about a repeat of May 2011, when clashes erupted between so-called thugs, security forces and participants at a rally marking the anniversary of Nakba, or catastrophe. The event also witnessed multiple attempts by activists to storm the border.

    “We are taking every precaution possible and are coordinating with concerned authorities to make sure our call for the end to the occupation is a peaceful call,” Ayesh said.

    Friday’s rally comes under the umbrella of the Global March to Jerusalem, which will feature the participation of activists in 80 countries, with rallies planned on the borders of Israel and the occupied Palestinian territories with Jordan, Egypt and Lebanon.

    http://gm2j.com/main/

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Les participants et les soutiens à la Marche mondiale pour Jérusalem en pleins préparatifs et mobilisations

    Par ISM-France

    "Libération de Jérusalem", "Refus de la judaïsation de la Palestine", "Non au nettoyage ethnique à Jérusalem et en Palestine", "Droit au Retour", telles seront les revendications des milliers de personnes qui participeront aux manifestations prévues dans le monde entier le vendredi 30 mars, à l'occasion de la Journée de la Terre palestinienne. Certains sont en route pour le Liban, la Jordanie, la Syrie et l'Egypte, où les marches se dirigeront vers la frontière avec la Palestine. D'autres fourbissent slogans, pancartes et drapeaux pour se rassembler devant les ambassades israéliennes de leurs pays, ou sur les places des capitales et des grandes villes. Quelques témoignages, en photos et vidéos, des préparatifs en cours, ou des mobilisations de ces derniers jours.

     

    Les participants et les soutiens à la Marche mondiale pour Jérusalem en pleins préparatifs et mobilisations

     

    Les marcheurs de la caravane-Asie, arrivés en Turquie, s'équipent avant de participer à la manifestation de soutien à Ankara (Turquie)

    Photo

    La caravane Asie de la Marche mondiale sur Jérusalem a visité le 26 mars la ville historique de Quniya, en Turquie. Elle partira le 27 pour le Liban.


    Photo

    Rassemblement de soutien à Ankara (Turquie)


    Photo

    En Inde


    Photo

    En Malaisie


    Photo

    Au Pakistan


    Photo

    En Tunisie


    Le 25 mars à Rabat, Maroc, énorme manifestation de 1 million de personnes en soutien à la mosquée Al-Aqsa et au peuple palestinien






    Lire aussi :
    - "Les femmes de Gaza se joignent aux revendications de la Marche mondiale sur Jérusalem", ISM-France, 26.3.2012
    - "La caravane GMJ-Asie pour Jérusalem a traversé la frontière iranienne", ISM-France, 19.3.2012
    - "Des personnalités mondiales s'unissent pour la Marche Mondiale sur Jérusalem", ISM-France, 19.3.2012
    - "Les préparatifs de la Marche mondiale sur Jérusalem continuent", ISM-France, 2.3.2012
    - "Marche mondiale sur Jérusalem le 30 mars 2012", ISM-France, 7.2.2012


    Site officiel de la GM2J : Global March to Jerusalem

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • " Nicolas Sarkozy a les mains pleines de sang " selon Oscar Temaru

     PAPEETE, 23 mars 2012 – Le Président indépendantiste de la Polynésie française Oscar Temaru, proche du PS, a affirmé vendredi soir que Nicolas Sarkozy avait « les mains pleines de sang » sur les deux chaînes de télévision polynésiennes et devant un journaliste de l’AFP. 


    « J’espère que Monsieur François Hollande sera élu Président de la République, parce qu’en tant que chrétiens, ce n’est pas possible que nous puissions voter pour Monsieur Sarkozy, qui a les mains pleines de sang » a-t-il déclaré en direct sur le plateau de Tahiti Nui Télévision. 

    « En Lybie, les enfants ont été tués, les mères de famille, des personnes âgées… pour tuer une personne qu’ils recherchaient parce que cette personne a fait savoir qu’en 2007, c’est Monsieur Kadhafi qui a financé cette campagne » a-t-il poursuivi. 

    « J’espère que la cour internationale de justice, qui aura à juger le fils de Kadhafi, fera une enquête également, et j’espère que l’on m’entende : comment il a fait pour financer la campagne de Nicolas Sarkozy ? » a-t-il conclu. 

    « C’est quelqu’un qui a les mains pleines de sang » a-t-il répété une demi-heure plus tard, en direct sur la chaîne Polynésie Première, en développant les mêmes thèses. 

    temaru-copie-1.PNG Les relations entre l’Etat et le Président indépendantiste de cette collectivité d'outre-mer se sont tendues après son arrivée au pouvoir, le 1er avril 2011. 

    En septembre 2011, Oscar Temaru avait traité Alain Juppé « d’étranger » et avait refusé de le rencontrer, alors qu’ils étaient tout deux à Auckland, en Nouvelle-Zélande, pour le forum des îles du Pacifique. 

    La quasi-totalité des partis autonomistes locaux, et notamment ceux des anciens présidents Gaston Flosse et Gaston Tong Sang, soutiennent la candidature de Nicolas Sarkozy. 

    Le parti indépendantiste d’Oscar Temaru a conservé son soutien à François Hollande, bien que ce dernier ait exprimé son opposition à l’indépendance. 
    Lien permanent Catégories : Colonies françaises 0 commentaire
  • Popular Committees’ preparations of struggle against occupation, including GMJ

    Monday, 26 March 2012 / PNN - The High Follow-Up Popular Resistance Commission during a regular meeting held this afternoon at the Office of mobilization and organization in Ramallah in the presence of the Popular Resistance coordinators from different sites called to broader popular participation in the activities of “Land Day” which falls on the thirtieth of this month.

    The commission reviewed all the preparations undertaken by the Popular Committees in positions of popular struggle against the occupation.

    The meeting also addressed the need to organize the largest possible number of popular rallies in all Palestinian sites as a fulfillment for each drop of blood bled from a martyr or wounded and to every prisoner’s sigh lost freedom while defending our land to preserve its Arab identity. The Commission emphasized on the need for an active popular participation in the central peaceful marches “The Global March to Jerusalem” which begins after Friday prayers at 12:30 pm at Qalandia military checkpoint the North Gate of Jerusalem, the march of Bethlehem next to the apartheid wall, the march in our capital Jerusalem which will start marching from Damascus gate, as well as the march of our people in the occupied Palestine in 48 in Sakhnin and Deir Hanna, all these marches will coincide with the Global March to Jerusalem which will be launched in a number of Arab and international countries the same time.

    In the same context, the Commission called on to actively participate in the olive planting activity in the Kafr Edik threatened land on Thursday, 3/29/2012 at 11 noon, the martyrs and land day activity in the village of Nabi Saleh on Friday 30.3.2012, in addition to the central activity marking the “Land Day” in Beit Omar town on Saturday, 31/3/2012 at one o’clock afternoon.

    The commission also valued the outstanding efforts made by the people of Kafr Kadoum who stood up in face of the occupier to defend their land and dignity and condemned the brutal methods used by the Israeli occupation. At the same framework the commission called the parties leaderships to actively participate in the activities of popular resistance and to activate the regulatory decisions in this regard which will reflect significantly on the ground.

    The commission called the government to provide the necessary financial and moral support to support the citizens’ steadfastness on their land and to reinforce their peaceful resistance to the unprecedented settlement attack. In the prisoners’ case, the commission pointed out the seriousness of the situation inside the Israeli occupation prisons, especially after the health status deterioration of the captive Hana Al-Shalabi, Kefah Hattab and the rest of the prisoners who are on hunger strike, in addition to the suppression of the prisoners and forcing them to do DNA tests.

    Therefore, the commission called to escalate the supportive popular activities to the prisoners to meet their demands and release them. Commission members (popular committees): Hebron South Hills (Yatta) committees, Hebron city, Beit Ommar, Alm’sara, northwest Jerusalem committees, Jericho, Budrus, Ni’lin, Bil’in, Nabi Saleh, Nablus, Iraq Burin, Burin, Kof Kaddoom, Salfit, Kor Eddik.


    http://gm2j.com/main/


    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Vendredi:Plus de deux millions de militants de 80 pays célébreront la marche de Jérusalem

    [ 26/03/2012 - 12:51 ]

     

    Amman – CPI

    Le comité organisateur de la marche mondiale de Jérusalem a achevé ses préparatifs techniques et médiatiques pour le lancement de la marche, le vendredi prochain 30/3.

    Le coordonateur général de la marche mondiale de Jérusalem, Dr. Rabhi Haloum, a dit dans une déclaration de presse, le dimanche 25/3, que des militants provenant d'environ 80 pays, dont leur nombre atteint plus 2 millions de personnes, célébreront la marche mondiale qui sera organisée dans 4 pays arabes limitrophes à la Palestine.

    Haloum a ajouté que des délégations internationales se sont dirigées vers ces quatre pays pour participer dans la marche qui sera organisée à l'occasion de la Journée de la terre qui marquera le 30 mars.

    Il a souligné que des personnalités morales mondiales participeront dans la marche, y compris quatre rabbins américains des juifs hostiles à l'occupation et qui refusent son Etat et sont les dirigeants du groupe juif "Neteuri Karta" qui rejette l'existence du prétendu temple dans la ville de Jérusalem et réfute également la judaïté de la Palestine, tandis qu'il croit que la Palestine historique appartient aux indigènes de la Palestine.

    Dr. Haloum a renouvelé la confirmation sur le pacifisme de la marche et qu'elle n'est pas soumise à des agendas politiques ou partisanes, locaux ou régionaux, assurant que la marche qui sera organisée en Jordanie haussera le drapeaux Jordanien et palestinien seulement.

    En ce qui concerne le programme détaillé de la marche, il a déclaré que les manifestants se conduiront à travers de toutes les provinces de la Jordanie vers le lieu déterminée près de la région de Maghtas, soulignant que le centre principal du lancement à Amman sera dans la cour limitrophe à l'hôtel Rajinsi près du tournant du ministère de l'intérieur à Amman et dans les camps.

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Visite en Australie d’une délégation du Congrès de Nouvelle Calédonie conduite par son président M. Roch WAMYTAN (19-22 mars 2012)

     Une visite qui s’inscrit dans le cadre de la politique d’intégration croissante de la Nouvelle Calédonie dans son environnement régional, tant d’un point de vue politique qu’économique. Elle reflète la volonté consensuelle des partis calédoniens soutenue par l’Etat français. Elle fait suite à d’autres visites du Président Wamytan dans la région.

     M. Roch Wamytan, Président du Congrès de Nouvelle-Calédonie, a conduit en Australie du 19 au 22 mars 2012 une délégation de six élus du Congrès représentative de toutes les sensibilités politiques.
    M. Roch Wamitan est reçu à la résidence de l'Ambassade de France par S.E.M. Stéphane Romatet, Ambassadeur de France en Australie. ©CongrèsNCalédonie/JW

     M. Roch Wamitan est reçu à la résidence de l’Ambassade de France par S.E.M. Stéphane Romatet, Ambassadeur de France en Australie. ©CongrèsNCalédonie/JW

    Cette visite s’inscrit dans le cadre de la politique d’intégration croissante de la Nouvelle Calédonie dans son environnement régional, tant d’un point de vue politique qu’économique. Elle reflète la volonté consensuelle des partis calédoniens soutenue par l’Etat français. Elle fait suite à d’autres visites du Président Wamytan dans la région.

    M. Roch Wamytan et M. Peter Slipper, Président de la Chambre des Représentants. ©CongrèsNCalédonie/JW  Dans le cadre de ce déplacement en Australie, la délégation a    rencontré notamment le Président du Sénat M. John Hogg ; le Président de la Chambre des Représentants M. Peter Slipper (photo à gauche) ; le secrétaire d’Etat pour le Pacifique et les affaires étrangères, M. Richard Marles ; le Président du groupe parlementaire d’amitié France – Australie également secrétaire d’Etat au Trésor, M. Bernie Ripoll ; la Présidente et le Président Adjoint du groupe parlementaire d’amitié Australie-Iles du Pacifique, Mme Amanda Rishworth et M. Patrick Secker.
    La délégation rencontre M. Bernie Ripoll, Président du groupe parlementaire d'amitié France-Australie et secrétaire d'Etat au Trésor. ©CongrèsNCalédonie/JW

     La délégation rencontre M. Bernie Ripoll, Président du groupe parlementaire d’amitié France-Australie et secrétaire d’Etat au Trésor. ©CongrèsNCalédonie/JW

    La délégation rencontre Mme Amanda Rishworth, Présidente du groupe parlementaire Australie-Pacifique. ©CongrèsNCalédonie/JW

    La délégation rencontre Mme Amanda Rishworth, Présidente du groupe parlementaire Australie-Pacifique. ©CongrèsNCalédonie/JW

    Les autorités rencontrées ont réaffirmé le plein soutien australien à la candidature de la Nouvelle-Calédonie à un statut de membre plénier du Forum des Iles du Pacifique.

    La coopération interparlementaire a été au cœur des discussions. La possible participation du Congres de Nouvelle Calédonie a des forums de coopération interparlementaire régionaux a été discutée ; les objectifs d’une coopération entre le Parlement fédéral australien et le Congres de Nouvelle-Calédonie ont été dessinés ; les possibilités de jumelage du Congrès de Nouvelle-Calédonie avec l’un des Parlements des Etats fédérés du Commonwealth d’Australie ont été examinées.

     La délégation du Congrès a également sollicité la venue en Nouvelle-Calédonie d’experts universitaires et parlementaires australiens dans les domaines des droits civil et commercial dont la compétence sera assumée par la Nouvelle Calédonie en 2013

     La délégation du Congres s’est également préoccupée des moyens de développer les échanges d’étudiants calédoniens et australiens, y compris en redynamisant l’accord passé entre l’ANU et l’Université de Nouvelle-Calédonie.
    La délégation s'entretient avec des chercheurs de l'Australian National University, Collège Asie-Pacifique.©CongrèsNCalédonie/JW

     La délégation s’entretient avec des chercheurs de l’Australian National University, Collège Asie-Pacifique.©CongrèsNCalédonie/JW

    Les responsables australiens ont d’une façon générale exprimé un grand intérêt pour la Nouvelle Calédonie, sollicitant la venue régulière en Australie de responsables calédoniens afin d’expliquer le processus d’autonomisation en cours. Certains responsables australiens ont évoqué le rôle de « modèle » qu’elle pourrait jouer dans la région Pacifique. Dans ce contexte, l’Australie encourage les Etats du Pacifique à entretenir un dialogue continu avec la Nouvelle-Calédonie.

    http://www.ambafrance-au.org/spip.php?article4750

    Lien permanent Catégories : Kanaky 0 commentaire
  • 0 27 000 Palestiniens des régions classées (c) en Cisjordanie vont être expulsés par l'occupant

     [ 26/03/2012 - 10:08 ]

     

     Nazareth – CPI

     Une organisation israélienne a mis en garde que les autorités de l'occupation planifient pour expulser les bédouins palestiniens qui habitent dans les régions classées (C) en Cisjordanie occupée selon l'accord d'Oslo et contrôlées par les forces occupantes et habitées par plus de 27 000 personnes.

     Le Centre de B'Tsalem a déclaré que la première étape de ce plan sera organisé au cours de l'année 2012, où l'administration civile appartient à l'armée occupante vise à transférer environ 2300 Palestiniens bédouins qui habitent dans la région de la colonie "Maale Adumim" et de manière obligatoire vers un autre site près du village d'Abou Dis à l'est de la ville occupée de Jérusalem.

    Le centre a ajouté dans un communiqué de presse que la deuxième phase sera achevée au cours de trois à six années, dans laquelle des groupes bédouins dans la région de la Vallée du Jourdain.

     

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Deux Ambassadeurs,Portugais et de l'Afrique du sud agressés par les forces occupantes en Cisjordanie

     [ 25/03/2012 - 06:52 ]

     

    Qalqilia – CPI

      L'ambassadeur du Portugal et de l'Afrique du Sud et des dizaines de militants étrangers ont été blessé suite à la répression des forces occupantes à la marche organisée à Kafr Kadoum près de Qalqilia dans le nord de la Cisjordanie occupée contre la colonisation.

     La marcha a été organisée après la prière de vendredi 23/3, vers la porte qui ferme la route principale depuis des années, en participation des ambassadeurs et représentants des pays européens, des membres de l'Union européenne, députés du conseil législatif palestinien et des dizaines de citoyens et militants étrangers.

     Lors de l'arrivée de la marche à la porte, des dizaines de soldats de l'occupation ont lancé sur les manifestants des centaines de bombes de gaz toxique, ce qui a entraîné la blessure de l'ambassadeur de l'Afrique du Sud et celui du Portugal par l'inhalation du gaz, en plus de la blessure de la militante française, Mita, après avoir été touchée par une bombe de Gaz lancée sur lui directement.

     Les organisateurs de la marche ont confirmé que les forces occupantes ont intensifié leur répression à la marche pacifique hebdomadaire organisée dans le village, ciblant les maisons résidentielles avec les bombes de gaz et les eaux usées.

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Chef de la diplomatie suédoise: "Le danger n’est pas l’Iran, c’est Israël"!

     
    su.jpg Le ministre suédois des Affaires étrangères, Carl Bildt a estimé que l'entité sioniste est le principal danger dans les négociations diplomatique avec la république islamique d'Iran sur son programme nucléaire. 

    Lors d’une conférence de presse, à l’issu de la récente réunion formelles des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne à Copenhague, le chef de la diplomatie suédoise a demandé à l'entité sioniste de ne pas mettre des bâtons dans les roues des négociations entre l’Iran et les 5+1. 

    " Entraver les efforts diplomatiques témoigne de l’irresponsabilité", a-t-il ajouté. 

    Il a, également émis l’espoir que les Etats-Unis, la Chine, la Russie et l’UE reprennent leurs efforts. 

    « Selon les derniers rapports des services de renseignement américains l’Iran ne mène aucune activité dans le sens de l’arme atomique, a-t-il rappelé.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=55139&cid=19&fromval=1&frid=19&seccatid=40&s1=1 http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=55139&cid=19&fromval=1&frid=19&seccatid=40&s1=1 

     
    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Les Ulémas de la Palestine appellent à une large participation dans la marche mondiale de Jérusalem

     [ 24/03/2012 - 21:19 ]

     Gaza-CPI

       Le président de l'Association des Ulémas musulmans à la bande de Gaza, Dr Salem Salama, a appelé à une large participation dans la marche mondiale de Jérusalem qui se déroulera le 30 du mois en cour.

    Dans une conférence de presse, samedi 24/03, à Gaza, avec la participation d'un certain nombre d'ulémas, Salama a déclaré en disant: "Chers Ulémas, intellectuels et musulmans partout dans le monde, quelques jours nous séparent du trente mars, c'est votre jour où toute la nation vous attend, c'est la journée mondiale de Jérusalem (el-Qods occupée) et la journée de la marche mondiale jusqu'au plus proche point du saint des saints."

     D'une part, il a exhorté les Ulémas à être en tête des marches de millions qui commenceront depuis tout endroit sur la terre vers Jérusalem jusqu'elles arrivent au plus proche point de la Palestine occupée, afin de transmettre à l'ennemi terroriste un fort message que derrière Jérusalem et la Palestine y a une nation et un peuple qui ne s'humiliera jamais."

     

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Bilan de sarkozy

     

     

    N’oublions jamais :

     

    • l’affaire Karachi
    • l'affaire Takieddine (patrimoine de 40 m€ non imposé, Karachigate, SAWARI II, MIKSA (350 millions d'euros), contrats avec la Libye notamment d'espionnage de la population avec l'appui d'une entreprise française et commissions occultes, tractations obscures avec la Syrie, la protection qu'il a ou a, eu selon Mediapart, de la DGSE
    • l’affaire GDF
    • l’affaire Tapie, enrichie d'évasion fiscale du magot vers la Belgique
    • l’affaire Clearstream
    • l’affaire Bettencourt
    • les affaires Wildenstein
    • l'affaire César
    • l'affaire Pleyel
    • l'affaire Facebook
    • l’affaire de Compiègne
    • l’affaire Peugeot
    • l'affaire Abdallah Senoussi, bras droit de Kadhafi, patron des services spéciaux libyens et beau-frère de Kadhafi, condamné à une peine de perpétuité en France dans l'affaire de l'attentat contre le DC10 d'UTA et visé depuis lors par un mandat d'arrêt international., que Guéant et Sarkozy ont tenté de protéger
    • les affaires Djourhi, Takieddine
    • les possibles mallettes de Bongo pour financer la campagne de 2007
    • les micros partis de Copé, Wauquiez, Woerth, Sarkozy etc.
    • l'affaire du Fetia Api
    • l'affaire Dexia près de 12 milliards d'euros de pertes
    • les discours de Caen, Metz, Nice, du bois de Boulogne, Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay, la lettre de Guy Môquet, le parrainage d'un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden
    • l'invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d'El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos, les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence l'ouverture des JO de Pékin et le fils Louis dans les bras de Poutine
    • les fils Pierre et Jean invités dans les voyages officiels à l'étranger (Mexique, Maroc) alors qu'ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de la nation, la protection du fils Pierrot, son rapatriement d'Odessa
    • la gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise financière, celle de l'Europe, celle des révolutions tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen, l'inaction en Syrie
    • l’affaire de la Jatte, du Fouquet's payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois par semaine, du voyage en Egypte, celle des stylos, celle de la déclaration de patrimoine …
    • l’affaire Pérol
    • l'affaire Yannick Blanc
    • l’affaire de l’Epad (et des deux scooters)
    • Gandrange
    • les vaccins du virus H1N1
    • les accords entre l'UMP et le Parti Communiste Chinois, l'UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac, l'envoi par l'UMP des bulletins d'adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 %
    • les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard, Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Squarcini, Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye), Dupuydauby, Fontaine, Squarcini, Courroye, Ceccaldi Raynaud, fils Tibéri …
    • l'utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées
    • l'utilisation de l'Elysée pour recevoir les caciques de l'UMP et les satellites jusqu'à plusieurs fois par semaine, l'utilisation des moyens de l'Etat pour la propagande et pour préparer et faire la campagne du candidat Sarkozy, la proposition de Sarkozy à Lauvergeon d'une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu'il sortait l'argent de sa poche
    • les légions d'honneur (Servier, Widenstein, Desmarais, Frère, Maistre, Bourgi, Richard, Peugeot etc.)
    • l'Air Sarko One (250 millions d'euros dont 50 % de dépassement selon René Dosière) et ses deux fours à plus de 131 000 € (TTC et avec l'étude), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner pour l'UPM à 1 million d'euros, les 4 X 4 Nissan de Megève
    • la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension, et le débat sur la nationalité, le fichier EDVIGE, Wauquiez et son cancer de la société, le RSA
    • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007 (rémunération comme ministre de l'intérieur alors que Nicolas Sarkozy est président), l'augmentation stratosphérique, le divorce, le mariage, l'inscription hors délai sur les listes électorales, la déclaration des impôts en retard, le tout illégal ou non pénalisé
    • la circulaire Hortefeux, ses amitiés avec Takieddine, ses déclarations d'Auvergnat, celles de Guéant dont celles répétées sur l'échec scolaire des enfants d'immigrés, l'autre récidiviste, celles de Guaino (béatification, prison, etc.)
    • la nomination à la têtes des chaînes audio et vidéo publiques par le pouvoir
    • la réforme constitutionnelle
    • les ministres aussi maires ou élus, le mélange des genres, la non séparation de l'exécutif et du législatif avec le retour sans élection des députés virés du pouvoir 
    • l'irresponsabilité pénale du Président de la république
    • la position d'Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui
    • l’affaire des sondages
    • les classements du parquet
    • le site France.fr (des millions d'euros pour rien)
    • les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets
    • la paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président, les 12 000 € de frais de bouche par jour, chaque jour, la baisse des œuvres sociales de l'Elysée passées de 300 000 € en 2006 à 165 000 en 2010
    • l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage
    • l’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac
    • la scientologie
    • l'affaire Servier dont Nicolas Sarkozy a été l'avocat. Coût 1,2 milliards à la Sécurité Sociale en plus des morts.
    • l'affaire Bongo
    • la proposition de MAM d'aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne, les lacrymos et son voyage entre Noël et le jour de l'an et ses quatre mensonges fondamentaux, les petites affaires des parents, et Ollier (ses amitiés libyennes en plus), l'utilisation de la Libye et du Japon par Nicolas Sarkozy pour raison électorale
    • les vacances de Fillon payées par Moubarak dont la clique a détourné plus de 45 milliards de $ et dont 3 ministres ont été arrêtés pour corruption et détournement de fonds publics, et sa justification, celles Sarkozy au Maroc. Et la Ferrari prêtée en 2009 en pleine crise à Fillon, ses voyages à 27 000 € pour retourner en Sarthe alors que le train met 1h20
    • la possible affaire Clara Bruni
    • l'affaire Facebook

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-veritable-journal-facebook-de-111335

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Besancenot : «Il n’y a pas trop d’immigrés dans ce pays, il y a trop de racistes»

     

    Trop fort le postier! Pour qu’il y ai moins de problèmes de racisme en France, y’a qu’à virer voire flinguer les racistes car ce ne sont pas les immigrés le problème, ce sont les racistes, logique. Petits problèmes qui se doivent d’être soulevés, et si l’immigré en question est un raciste, on fait comment? Et ce n’est pas tout, à l’entendre il n’y aurait QUE les immigrés qui sont victimes de racisme, alors les blacks, les beurs, les asiatiques et les hindous qui sont français, de naissance ou non, ils ne sont pas victimes? Politiquement, nous sommes au beau milieu d’un beau bordel ou chaque attaque le camp adverse quelle que soit la formule…

     


     

    Olivier Besancenot était l’invité du 19 heures de Public Senat jeudi. Le dirigeant du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) a réagi aux annonces faites par Nicolas Sarkozy sur la lutte contre le terrorisme : « On est encore dans l’affichage et dans la tentative, une nouvelle fois, de faire en sorte que la campagne électorale n’ait plus lieu que sur le terrain de l’insécurité, cher à la droite et l’extrême droite, en oubliant toutes les autres questions de l’insécurité sociale ». « Il faut faire en sorte que l’emploi, le logement, les salaires », ces « préoccupations majeures de millions de personnes », « non seulement ne soient pas oubliées mais reviennent au premier plan », selon Olivier Besancenot.
    Revenant sur la tuerie de Toulouse, l’ex-candidat à la présidentielle a dénoncé la « récupération » et une « théâtralisation presque morbide ». « Quand on voit que c’est l’UMP qui ose dire que ce sont d’autres qui n’ont pas respecté le deuil, c’est l’hôpital qui se fout de la charité », ajoute-t-il. « L’unité de la Nation (…) aux cotés de Marine Le Pen, Claude Guéant ou Nicolas Sarkozy, quand on connait leurs propos justement sur le terrain du racisme, faudra compter sans moi », prévient Besancenot.
    Pour le leader trotskyste, la question c’est « comment on fait pour que le climat change et qu’il n’y ait pas une stigmatisation, une islamophobie qui s’installe ». « Quand François Hollande, on lui pose quatre fois la question au 20h pour savoir s’il y a trop ou pas d’immigrés en France et qu’il n’est pas capable de répondre, ça veut dire qu’il y a un malaise. Il ne doit pas y avoir de malaise. Il n’y  a pas trop d’immigrés dans ce pays, il y a trop de racistes, il y a trop de racisme. C’est ça qu’il faut combattre », lance-t-il.
    Sur la candidature de Philippe Poutou pour le NPA, qui stagne à 0,5% d’intentions de voix « ça ne veut rien dire. En 2002 (…) Lire la suite sur publicsenat.fr

    Source: fr.news.yahoo.com

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Israel Warns of the Consequences of Jerusalem Global March

     Friday, 23 March 2012 / PNN - Israel issued a warning to the nearby Arab states if they allowed the global march to take place next Friday 30th March. Israel also stated that if anyone neared their borders, they would be accused of trespassing.

    It claimed that the march is organized by “anti-Israeli parties” and said that this march won’t be allowed to reach Israel’s borders.

    Political sources said that the Israeli government sent warning letters to governments including; Syria, Lebanon, Egypt, Jordan and Hamas’ in the West Bank and to the Palestinian authority, asking them to put a stop to the possible escalation of tension as a result of these marches.

    Israeli military authorities put a “security plan” in place, to face the risk of the flow of protesters to the borders. The plan will be presented in a meeting of the Israeli government on Sunday, 25th March to implement it.

    According to the Israeli correspondent of the Israeli official TV, this plan contains strategies to suppress the masses, which the Israeli military units in the Army and border guards have trained for.

    Two months ago, the international committee of the Global March to Jerusalem began organizing the global march under the logo “Freedom for Jerusalem, No Occupation, No Ethnic Cleansing and Segregation, No for Judaising of Palestine, its land and holy sites.”

    The committee chose 30th March to coincide with the anniversary of Palestinian “land day”; Palestine Land Day is a day celebrated by Palestinians on 30th March each year. The event marks the events of March, 1976, following the Israeli authority’s confiscation of thousands of dunums of private and public land in the majority of Palestinian areas, especially the Galilee. Following these events the Arab masses inside Palestine declared a general strike, confronting the Israeli authorities for the first time since the occupation of Palestine in 1948. The Israeli response was militant and violent, as the Israeli troops, backed up by tanks, entered Palestinian villages and re-occupied them, causing a number of martyrs and many wounded and detainees among the civilians.

    The march will unite the efforts of Palestinians, Arabs, Muslims, Christians, Jews, and all citizens of conscience in the world to put an end to Israel’s disregard for international law through the continuing occupation of Jerusalem and Palestinian land.

    Massive marches will be organized in Palestine, as well as from Asia, Africa and Europe to and in neighbouring countries to Palestine (Jordan, Egypt, Syria and Lebanon) and towards Jerusalem or to the nearest point possible according to the circumstances of each country and through the coordination between all groups and institutions of civil society taking part in the march, in coordination with the official and national bodies concerned.

    Mass protests will also be organized in front of Israeli embassies in the capitals of different countries and in the main public squares in the big cities of the world, including the Arab and Muslim capitals and large cities.

    http://gm2j.com/main/


    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Gaza: 200 000 manifestants au vendredi de son éclairage et du dévoilement du complot

     [ 24/03/2012 - 07:37 ]

     
    Gaza – CPI

     Plus de 200 mille citoyens palestiniens ont participé dans les marches de "Vendredi d'éclairage de Gaza et du dévoilement du complot organisées dans toutes les régions de la Bande de Gaza, pour protester contre la crise de l'électricité et le carburant, en participation des dirigeants du Hamas, les ministres et les députés, après la prière de vendredi 23/3.

     

    Les correspondants du Centre Palestinien d'Information ont déclaré que les manifestants se sont rassemblés dans une massive marches dans la rue de Tarnis à Jabalia dans le nord de la Bande de Gaza et dans la ville de Gaza, le regroupement était devant la tour de Chawa et de Hasri, dans la province centrale, la marche a été organisée sur la route de Salah Eddine et devant la grande mosquée à Khan Younès, alors que la marche de Rafah a été organisée au tournant d'Awda.

     

    Les participants ont répété des slogans condamnant le complot, confirmant la fermeté et la stabilité sur la résistance, parlant également sur des accusations à l'autorité de Ramallah d'être impliquée avec l'occupation, les Etats-Unis et des parties arabes à renforcer et étendre le blocus sur Gaza et de créer la crise de l'électricité.

     

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Israël : 35ème jour de grève de la faim pour Hana Chalabi !

    Hana Chalabi, militante palestinienne détenue injustement dans les geôles sionistes.Hana Chalabi, militante palestinienne détenue injustement dans les geôles sionistes.
     

    Israël : 35ème jour de grève de la faim pour Hana Chalabi !

    Célèbre pour son combat contre les agissements injustes de la « justice » israélienne, la militante palestinienne Hana Chalabi poursuit une grève de la faim depuis 35 jours.

    Une docteure indépendante de Médecins pour les droits de l'Homme-Israël (PHR-Israël) qui l’a examinée a conclu, lundi 19 mars, que son état s'était considérablement dégradé et qu'elle risquait de mourir.

    La praticienne a constaté « un affaiblissement musculaire, avec une perte de poids de 14 kg, un pouls très faible et une chute des niveaux de sodium dans le sang ».

    De ce fait, Hana « a été évacuée vers le service des urgences de l'hôpital Meïr de Kfar Saba, puis ramenée en prison, après examen », a précisé la porte-parole de l'administration pénitentiaire israélienne, Sivan Weizman.

    Hana Chalabi a suivi l’exemple de Khader Adnane qui était en détention dans une prison israélienne et a fini par arracher la victoire aux diktats de la justice sioniste, après 66 jours de grève de la faim. Elle entend par son action courageuse mettre fin à une détention arbitraire et sans jugement.

    A ce jour, plus de 4.000 Palestiniens croupissent dans les prisons israéliennes, la majorité d’entre eux pour des motifs de sécurité, selon le ministère palestinien chargé des Prisonniers…

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Témoin, elle a « vu le visage du tueur » : Montauban

    Un tatouage sur la joue gauche

    Martine va étayer son affirmation en apportant une précision qui devrait faciliter le travail des enquêteurs dans leurs recherches : « Je faisais des courses. Je sortais de la pharmacie, j'allais au bureau de tabac lorsque le tueur m'a bousculée. Il s'est retourné et, dans le mouvement, la visière de son casque s'est relevée de quelques centimètres. J'ai alors aperçu un tatouage ou une cicatrice au niveau de sa joue gauche. J'ai aussi entrevu ses yeux à travers la visière. Il avait un regard froid, d'une lucidité effrayante. Un regard que l'on n'oublie pas. »

    La suite se déroule en quelques fractions de secondes à peine. Le tueur regagne son puissant scooter et prend la fuite à travers les rues de Montauban avant de disparaître des écrans vidéo des caméras de sécurité de la ville. Pendant plusieurs heures, Martine va garder un silence total, véritablement paralysée par ce drame. Même son compagnon découvrira ce témoignage hier après-midi.

    « De taille moyenne, assez corpulent »

    Martine rassemble encore ses souvenirs pour fournir un descriptif le plus complet possible du tueur. « Il était de taille moyenne, un mètre soixante-dix environ et assez corpulent. Si ce n'est cette marque sur le visage, je n'ai pas vu d'autres signes distinctifs particuliers. »

    http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/18/1309048-montauban-militaires-executes-a-montauban-temoin-elle-a-vu-le-visage-du-tueur.html

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire