• La Palestine à l’ONU ! Et maintenant ?

    Communiqué de l’AFPS, vendredi 30 novembre 2012

    La Palestine vient d’être admise comme Etat non-​​membre au sein des Nations Unies par 138 voix pour, 9 voix contre et 41 abs­ten­tions. Comme elle l’avait fina­lement annoncé la France a voté pour, entraînant des par­te­naires euro­péens sur ce même vote.

    Nous nous réjouissons hau­tement de cette situation. C’est une pré­cieuse vic­toire diplomatique.

    Ce vote marque, en effet, une étape impor­tante dans la lutte du peuple pales­tinien pour la pleine réa­li­sation de ses droits nationaux.

    Le texte adopté basant l’entrée de l’Etat de Palestine au sein des Nations unies qui se réfère notamment aux réso­lu­tions 181 et 194 de l’Assemblée générale, stipule expres­sément que cette admission se fait « sans pré­judice des droits acquis, pri­vi­lèges et rôle de l’OLP à l’ONU en tant que repré­sentant du peuple pales­tinien. » Cet Etat doit avoir des fron­tières pré­cisées, celles de 1967, et une capitale : Jérusalem-​​Est.

    Ainsi les énormes pres­sions américano-​​israéliennes ne sont pas par­venues à empêcher le vote ou à en édul­corer la portée : il est clair que pour sortir des diverses impasses nées après Oslo, le droit inter­na­tional est le seul fon­dement pour qu’aboutissent de futures négo­cia­tions et la paix.

    Ce vote et ces résultats ne sau­raient pour autant cacher que beaucoup reste à faire pour mettre un terme à la stra­tégie israé­lienne de colo­ni­sation et de dépos­session et que pour qu’enfin, deux Etats viables, vivent côte à côte et en sécurité.

    L’unité nationale inter-​​palestinienne, affirmée au Caire, relancée à Doha est de nouveau en marche depuis l’échec essuyé par Neta­nyahou dans l’agression contre Gaza en ce mois de novembre. Elle sera un des éléments du nouveau rapport de forces qu’il faut main­tenant tra­vailler à élargir. Les deux autres « piliers » des avancées futures sont la résis­tance popu­laire à l’intérieur, d’une part, et la soli­darité inter­na­tionale, d’autre part.

    Nous nous sommes mobi­lisés avec succès pour amener la France à prendre une position conforme au rôle que notre pays doit jouer dans le monde.

    Dans la logique de son vote à l’ONU, la France doit à présent recon­naître l’Etat de Palestine et exercer de réelles pres­sions sur Israël dont les diri­geants ont érigé la vio­lation du droit en principe stratégique.

    Elle doit prendre sans tarder des mesures concrètes pour qu’il soit mis un terme à l’impunité de cet Etat. Il serait illu­soire de penser que des négo­cia­tions directes, en tête à tête, et « sans condi­tions » pour­raient aboutir. La Com­mu­nauté inter­na­tionale a fait bouger les lignes aujourd’hui. Elle doit continuer à le faire.

    La bataille d’opinion a marqué un point important aujourd’hui. Nous avons l’ambition d’élargir et d’amplifier le mou­vement de soli­darité afin, plus que jamais, de sou­tenir la lutte du peuple pales­tinien pour la réa­li­sation de ses droits nationaux légitimes.

    Le bureau national

    http://www.france-palestine.org/La-Palestine-a-l-ONU-Et-maintenant

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • 43 martyrs et 432 blessés: les enfants à la tête du bilan sanglant israélien

     

     
    Gaza – CPI

     
    Les enfants sont venus à la tête des objectifs israéliens dans la guerre féroce menée par l'ennemi occupant israélien sur la Bande de Gaza, avec le martyre de 43 enfants, alors que 432 autres sont blessés.


    Des sources médicales à Gaza ont déclaré que le nombre des enfants martyrs dans l'agression menée par les forces armées de l'occupant israélien, durant 8 jours, sur la Bande de Gaza depuis le mercredi soir 14/11 jusqu'à hier, a atteint 43 enfants, soit 27% du nombre total des martyrs et que le nombre des enfants blessé est plus de 432 enfants, c'est-à-dire, 35% du nombre total de blessés.

    Bardawil: Nous combattons pour libérer la Palestine de la mer au fleuve
     
     
     
     
    Gaza – CPI
    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Gaza : Bilan sanglant au 7ème jour de l'agression : 112 martyrs et 900 blessés

    22h30. La tour dans laquelle se trouve le bureau de l’AFP à Gaza a été touchée par une frappe israélienne, selon un photographe de l’AFP. Le photographe, Mahmoud Hams, qui se trouvait dans le bureau, au 4e étage de la tour qui comprend également un centre commercial au rez-de-chaussée, a précisé que ni lui ni aucun employé de l’AFP n’avait été touché, ajoutant que trois roquettes semblaient avoir touché le sixième étage.

    Bilan sanglant au 7ème jour de l'agression : 112 martyrs et 900 blessés

     
     Genocide de la bande de Gaza: Couverture en direct des evenements:

    http://www.megalivestream.com/alquds-tv/

    http://www.megalivestream.com/al-aqsa-tv/

    http://www.megalivestream.com/tv-live/arabic/

    http://www.livestation.com/ar/rt/ar
     
    http://www.almayadeen.net/ar/Live

    Pour les gens qui cherchent de l'information en francais sur Gaza, voici le lien de la resistance palestinienne, lire ici et ici


    Netanyahu fils de .... Resistant Frappe Frappe Tel Aviv, le nouveau tube du net !!!

    20H25: Le criminel de guerre et cerveau du 11 septembre 2001, Ehud Barak reconnait qu'il sera impossible de battre la resistance. L'entite sioniste frappe a la frontiere avec l'Egypte. Sarayat al Quds en psosession de missiles sol-mer capables d'abattre les fregates sionistes, plusieurs tirs ce jour contre les navires de l'occupation. 
     
    20H21: Les Kataeb Shouhadas Al Aqsa liquident un colon a Bitar 'Ilib. 
     
    19H55: Le sheykh Ali Benhadj appele les Algeriens a lutter aux cotes des Palestiniens pour liberer Al Aqsa, voir ici 
     
    19H29: Pas de moins de 150 missiles ou roquettes se sont abattues sur l'entite sioniste ce jour, une israelienne est morte et un immeuble de 7 etages a ete touche faisant plusieurs blesses selon les medias sionistes, pour ce qui n'a pas ete cache. Les bombardements sionistes n'ont absolument aucun effet sur la Resistance. L'entite sioniste a perdu la bataille de l'intelligence au sol egalement puisqu'elle n'a plus les moyens d'infiltrer comme auparavant. Au sol, un combat a un contre, un voit la victoire totale de la Resistance, sur les modeles de guerres asymetriques iraquiens, somaliens et afghans. Toutes perdues par l'imperialisme sioniste US-UE-Tel Rabii (Tel Aviv). 
     
    18H50: Nouvelle Victoire de la Resistance, excellente analyse du sheykh Omar Mazri, lire ici



    18H49: La resistance se prepare a une invasion terrestre, armes et combattants entrent dans Gaza.

    18H42: Sarayat Al Quds affirme a voir tue un soldat de l'occupation avec un missile Kornet tire pres de Gaza. Il y aurait peut etre plusieurs morts et blesses. Un abattu pour sur!  



    17H42: La resistance frappe Tel Aviv, Richon Tsion, et les colonies sionistes, avec la meme intensite. Les USA ont affirme a Nertnayhu qu'il etait seul au sol et que toute invasion terrestre ne serait pas cautionnee.  Shaytanyahu 

    17H36: La chaine Al Aqsa TV qui passe des messages en hebreux et qui derange au plus haut point l'occupant vient de perdre deux de ses journalistes Mahmoud Koumi et Hassan Salamah et plusieurs autres blesses, ont ete assassines deliberement par les nazis de Tel Aviv. En direct conference de presse a Gaza sur ce sujet! 

    17H34: Shaytanyahu annonce une treve pour ce soir, mais personne le croit!


    Gaza - CPI


    Les forces armées de l'occupation israélienne ont poursuivi leur agression contre la bande de Gaza, et ont lancé, dans les premières heures de ce matin, des dizaines de raids sur différentes parties de la bande de Gaza.

    Notre correspondant a affirmé que les avions de guerre israéliens ont bombardé le siège de la Banque Nationale Islamique au centre de la ville de Gaza, ce qui a conduit à sa destruction totale et la blessure de 7 civils habitants des maisons voisines.


    Les forces armées occupantes ont continué le ciblage des maisons des civiles et des résistants. Les maisons des deux résistants  d'el-Qassam Oussama Abou Anza et Samer Abou Daka ont été bombardées dans les zones "Grand Abassan" et "Nouveau Abassan", à l'est de Khan Younis.

    Notre correspondant a rapporté que les avions de guerre de l'occupant israélien ont également bombardé une maison(composée de 3 étages)  appartenant à la famille Kholi, près de la jonction du Quartier Hay Ezaytoun sans causer de blessures, et la maison d’un chef d'el-Qassam Raed el-Attar dans la ville de Rafah.

    Des dizaines de raids ont été lancés également sur les terres agricoles, les terres vides, et les sites de formation appartenant à la résistance déjà bombardée.

    Des sources locales ont confirmé que les forces israéliennes ont intensifié les opérations de bombardements d'artillerie tout au long de la zone adjacente à la barrière de sécurité israélienne à l’est du secteur, où des centaines d'obus d'artillerie ont été tirés.

    Ce matin, l'aviation israélienne a bombardé un bureau du mouvement du Jihad islamique dans la tour Abdel Muti al-Agha près de la Grande Mosquée au centre de Khan Younes causant des dégâts.
    Violations sanitaires

    Au même temps, le ministère de la Santé, a affirmé que les violations israélienne contre le personnel médical ont déjà conduit au martyre d’un membre des équipages médicaux palestiniens, et le ciblage de 6 ambulance (3 voitures appartenant au ministère de la Santé, 2 voitures pour l'armée de services militaire, et une voiture du Croissant-Rouge) ainsi que le ciblage de 2 Sièges des services d'ambulance et d'urgence (une station d’ambulance appartenant au ministère de la Santé et une autre appartenant au Croissant-Rouge). Les proximités de l'hôpital européen de Gaza ont aussi été ciblées causant des dommages à l'accueil et aux urgences ainsi que le ciblage de la clinique Hijazi. Notre correspondant a également affirmé la clinique japonaise de l'UNRWA à Khan Younes a été endommagée  ainsi que la clinique Mawasi.

    Il est à noter que le résultat de l'agression israélienne contre la bande de Gaza a augmenté jusqu'à 112 martyres et plus de 900 blessés. Hier était le jour le plus sanglant, où plus de 40 citoyens ont été tués parmi eux la famille-Zour (3 martyres et 20 blessés, y compris les enfants et les femmes), la famille Bachir (3 Martyres) et la famille Hijazi (4 martyres: un homme, sa femme et leurs deux enfants), et plus de 200 blessés.
     


    Commandant Qassam : La guerre terrestre sera le plus grand espoir pour la libération des prisonniers
     
     
     
     
    Gaza - CPI


    Le commandant général des Brigades d’al-Qassam, Mohamed al-Dhif, a mis en garde contre le fait que la guerre terrestre que l’occupation utilise pour effrayer est le plus grand espoir pour capturer les soldats.
    Dans un bref discours, et après que la bataille des « Pierres d'argile » a atteint son 7ème jour, al-Dhif a menacé l’ennemi occupant israélien de capturer ses soldats et de lui infliger un lourd tribut, dans le cas d’une incursion terrestre dans la bande de Gaza.

    Al-Dhif a également affirmé que « l'opération Pierres d'argile est intervenue après une longue préparation et un effort continu, après la sueur et le sang versés dans la formation et la fabrication, après la guerre de 2009 ».

    Le commandant général a souligné, par ailleurs, que la direction de ses brigades sont en session permanente et suivent le cours de la bataille, saluant, en outre, les efforts des cadres d’al-Qassam sur le terrain, en faisant subir à l’occupation des pertes importantes.

    D’autre part, il a adressé son message aux membres d’al-Qassam en déclarant « c’est votre jour, alors montrez votre bien à Dieu ».

    Les Brigades d’al-Qassam ont également diffusé, juste après le message d’al-Dhif, une vidéo en arabe et en hébreu révélée pour la première fois qui représente la destruction des chars de Merkava appartenant à l’ennemi sur les frontières de la bande de Gaza, avertissant l’occupation que ce qui arrivera à l’avenir sera plus important, si elle entre dans la bande de Gaza.


    Un expert : L’occident se précipite vers une trêve pour sauver le prestige d’israël qui est affecté
     
     
     
     
    Beyrouth - CPI


     
    L’expert libanais dans les affaires arabo-israéliennes, Faisal Jaloul, s’est focalisé sur l’intérêt croisant et sans précédent de l’occident dans cette dernière agression israélienne contre la bande de Gaza, à la suite de la réaction de la résistance, qu’il est subite et présente une tournure dans l'histoire du conflit israélo-palestinien et arabo-israélien en général.

    Dans des déclarations à l’agence Quds Press, Jalloul considère que l'entité commence à s’affaiblir face à la résistance, et affirme : "L’intérêt de l'Occident dans la récente intensification de l’agression dans la bande de Gaza est qu'elle ne ressemble pas à la guerre de 2008, car c’est la première fois que des missiles de la résistance atteignent l’intérieur de Tel-Aviv et que les symboles d'Israël sont ciblés, ce qui signifie en pratique que toute la technologie qui a déjà été utilisée pour assurer la sécurité d'Israël a échoué, ce qui a instauré la peur et la panique non seulement en Israël, mais également dans les capitales occidentales autour d'Israël".

    Le Hamas et la résistance ont déjoué le jeu de l'occupation, qui a perdu la manœuvre militaire et politique, et c'est la première fois dans l'histoire de l'occupation qu’elle appelle à une trêve et cela représente un succès historique pour la résistance qui doit être bien exploité dans la bonne direction, a-t-il ajouté
    Jalloul a ajouté qu’un changement considérable a touché l'armée israélienne qui ne permet pas au gouvernement d’entrer dans une guerre terrestre, et a déclaré : "Nous devons également noter que l'actuelle armée israélienne n'est pas l'armée  de 48, 56 et 67, mais c'est une armée qui manque d’expérience, se cache des roquettes et craint les batailles au sol, car l’invasion terrestre ferait perdre à "Israël" son élément de force qui est l'aviation, et perdra alors la bataille".

    Jalloul a appelé les dirigeants du Hamas à bien exploiter la victoire de la résistance à Gaza et a déclaré : "Certains croient qu'il est très possible que le printemps arabe contribue à la victoire de la résistance, mais en réalité, c’est la résistance qui va triompher, et ce qui s'est passé à Gaza ne peut être qu’en faveur et au profit de la résistance".


    Ehud Barak s’attend à des moments douloureux face au Hamas
     
     
     
     
    Palestine – CPI


     
    Le ministre israélien de la défense Ehud Barak a approuvé l’appel de trente mille réservistes, dans le cadre de l’élargissement de la campagne militaire israélienne engagée contre les groupes palestiniens armés de la bande de Gaza. Toutes les portes restent ouvertes, a dit le général brigadier Yoav Mordekhaï à la deuxième chaîne israélienne.

    Pour sa part, le porte-parole de l’armée de l’occupation sioniste a confirmé que l’armée de l’air z déjà détruit des dizaines de bases de lancement de missiles de moyennes et de longues portées.
    Selon ce responsable, l’armée tenterait de réaliser les objectifs de l’opération "Pilier de défense" dans les plus bref délais, afin d’assurer le retour de l’accalmie. Des brigades et des parachutistes s’entraînent depuis plusieurs mois, dans leur préparation d’une opération terrestre dans la bande de Gaza.
    Ce n’est qu’une question de temps pour que cette opération terrestre ait lieu, après la phase des bombardements aériens. Cette opération serait encore plus vaste que la dernière guerre agressive sioniste menée contre Gaza, fin 2008/début 2009.

    Barak a menacé qu’"Israël" fera tout pour reprendre sa force de dissuasion. Des sources politiques et militaires n’écartent pas l’idée que l’escalade entre "Israël" et la bande de Gaza aille jusqu’à une guerre totale.

    Les personnalités de l’Etat hébreu continuent à lancer leurs menaces contre les chefs du mouvement du Hamas. Barak a dit qu’"Israël" se trouve dans une bataille qui n’est pas facile et qui ne sera pas courte : « Nous aurons des moments difficiles, douloureux. Mais nous sommes déterminés à reprendre la force de dissuasion et à retrouver le calme, comme avant. Nous ferons tout, je répète tout, afin d’arriver à cet objectif ».

    « Al-Jaabari a été liquidé, ajoute-t-il. Et tout le système des missiles Fajr pouvant atteindre Tel-Aviv a été quasiment paralysé. Selon nos estimations, leurs capacités ont été largement endommagées. Et ce n’est que le début ».

    Pour arriver à ses fins, l’armée de l’occupation sioniste a déployé de grandes forces sur les frontières avec la bande de Gaza.

    Le chef de cette nouvelle opération d’agression contre Gaza a donné des déclarations qui sont sur la même longueur d’onde que son chef Barak, disant que ce n’est que le début.

    Sur un autre niveau, les Israéliens s’accordent à dire que cette agression aura ses effets sur les élections parlementaires du 22 janvier prochain. Elle serait bénéfique pour Benyamin Netanyahu ainsi que pour le ministre de la guerre Ehud Barak, qui est sur point de s’effacer de la scène politique.
    (Dans les heures et les jours à venir, l’arrogance des occupants sionistes sera vérifiée : vont-ils vers leur guerre totale ou cherchent-il la trêve ?)

    Article paru dans le journal hébreu Haaretz, le 17 novembre 2012, traduit et résumé par le département français du Centre Palestinien d’Information (CPI)


    Les brigades d'al-Qassam revendiquent le bombardement de Jérusalem
     
     
     
     
    Gaza – CPI


     
    Les brigades d'el-Qassam, la branche militaire du mouvement du Hamas, ont revendiqué le bombardement de la ville occupée de Jérusalem (el-Qods), mardi après-midi.

    Les sirènes ont été entendues dans la ville occupée de Jérusalem, au moment où un missile a chuté dans la ville, faisant des blessés et des dommages matériels.

    Les brigades ont déclaré dans un communiqué militaire que leurs combattants ont bombardé mardi à l'aube la ville occupée de Jérusalem avec un missile fabriqué localement de type "M75", dans le cadre de la riposte aux massacres israéliens et le bombardement des maisons et les établissements civils, promettant de poursuivre le bombardement si l'agression israélienne continue sur Gaza.

    Dans le même contexte, une grande explosion a été entendue mardi à l'aube dans le bloc colonial "Gush Etzion" près de la ville de Bethléem après l'activation des sirènes dans la région.

    Des témoins oculaires ont confirmé que les sirènes ont été entendues dans Etzion durant plusieurs minutes après la chute d'un missile dans la colonie Danial, et un climat de terreur et de peur régnait au sein des colons dans la région. Un autre missile a frappé une zone proche du quartier d'Etzion près d'un village palestinien


    Organisation mondiale:Les enfants de Gaza s'exposent à un affreux carnage de l'agression israélienne
     

    Les quatre enfants de la famille el-Dallou assassinés par raid aérien sur leur maison
     
    Washington – CPI


    Une organisation mondiale a déclaré que les enfants palestiniens s'exposent actuellement à un affreux cranage perpétuelle par l'agression de l'occupation israélienne sur le secteur sinistré.

    depuis une semaine, mettant en garde contre les résultats catastrophiques de cette agression sur eux.

    L'organisation mondiale "Save The Children"  (sauvez les enfants) a souligné dans un communiqué de presse publié, le lundi soir 19/11, que les enfants dans la Bande de Gaza souffrent énormément des instants très dangereux et terribles, particulièrement de la terreur due à la continuation des bombardement qui prennent en cible les maisons et régions résidentielles surpeuplées, et qu'ils s'exposent aux risques sanitaires en raison du manque de l'aliment et les eaux pures à boire, en plus de l'absence du soin médical, en raison des grands dommages causés pour les cliniques.

    L'organisation, opérant au domaine de l'aide des enfants et à soutenir leurs questions et a un siège principal aux Etats-Unis, a affirmé que les familles à Gaza qui vivent toujours des conditions très difficiles, commencent à souffrir de l'épuisement de l'aliment et l'eau, alors que les hôpitaux sont totalement endommagés et non financés, soulignant aux grands dommages dans les écoles et les cliniques.
    Selon le communiqué qui vient en coïncidence avec la journée mondiale de l'enfant qui marque, le lundi 20/11, plus d'un million et 700 000 personnes vivent dans la Bande de Gaza, dont la moitié sont des enfants et qu'ils sont assiégés dans leurs maisons, depuis plusieurs jours, à la lumière de la panne d'électricité durant 18 heures par jour et totalement frappés par l'agression incessante de l'occupation israélienne.

    Le communiqué a rapporté de la présidente de l'Organisation, Caroline Milez, en disant: "Les instants actuels sont très dangereux et terribles pour les enfants qui forment la moitié des habitants de la Bande de Gaza, tout en assurant que la majorité des familles Gazaouites sont encerclées dans leurs maisons, depuis 7 jours, et qu'elles sont inaptes d'avoir les nécessités principales.

     Foukaha: Les Etats-Unis sont impliqués dans l'agression et les crimes de l'occupant israélien


    Ramallah - CPI


    Le député au Conseil législatif palestinien de la ville de Ramallah Abde Jaber Foukaha a dénoncé le ciblage de l'occupation des médias dans la bande de Gaza, soulignant que ceci constitue une violation très flagrante et explicite  du droit international, qui interdit les attaques contre les institutions médiatiques.
    Il a ajouté que le bombardement des médias à Gaza dévoile l’intention de l'occupation de cacher ses crimes de peur de montrer la vérité de l'agression sur la population civile de la bande de Gaza et les massacres horribles commis contre les enfants, les femmes et les personnes âgées.

    Il a appelé la communauté internationale à briser l’appui qu’elle procure au criminel en soutenant l’occupation et son agression contre la bande de Gaza, en particulier l'Amérique, qui ne prend pas en compte les droits des Palestiniens et ne se soucie pas des victimes innocentes ni des enfants qui sont tués par des armes américaines et avec du sang froid.


    Foukaha a mis l’entière responsabilité sur l’Amérique pour les crimes commis contre le peuple palestinien la considérant comme «  le vrai partenaire de l’entité israélienne dans ses crimes, et évidemment impliquée dans la récente agression barbare », ajoutant que la poursuite du soutien américain à l'occupation israélienne viole, sans précédent et plus que jamais, les droits humains et le droit international par l'occupation sans se soucier de quiconque.

    Il a également appelé les pays arabes et islamiques à soutenir encore plus la bande de Gaza et la résistance, qui est aujourd'hui la première ligne de défense pour la nation arabo-islamique.
     
     Mort d'une israélienne et des blessés dans un bombardement de la résistance
     

    Jérusalem occupée – CPI



    Des médias hébreux ont confirmé la mort d'une israélienne et plusieurs israéliens blessés, dont deux états graves, résultant du bombardement continu de la résistance palestinienne, le mardi 20/11, sur les villes occupées et les colonies israéliennes avec différents types de missiles et d'obus palestiniens.
    La deuxième chaîne de la télévision israélienne a confirmé la mort d'une femme israélienne après sa chute d'un haut bâtiment par crainte, lorsqu'un missile de type "Grad" lancé par les brigades d'el-Qassam ce matin a frappé la ville occupée d'Ashkelon.

    La radio hébreu a déclaré qu'un colon juif a été grièvement blessé dans la chute d'une roquette sur la ville occupée. Il a été transféré immédiatement par hélicoptère à l'hôpital de "Tel Hachoumir" en raison de son état grave.

    Dans le même contexte, la dixième chaîne israélienne a confirmé qu'un soldat israélien a été blessé dans la colonie d'Ashkol située à l'est de la Bande de Gaza.

    La chaîne a ajouté que le soldat a été gravement blessé après qu'un obus de mortier lancé à partir de la Bande de Gaza a frappé la colonie et que son pronostic vital reste inconnu.

    Selon la radio hébreu, la ville de Beer Sheva et ses alentours dans le sud de la Palestine occupée en 1948 ont été la cible aux cours des dernières heures de 24 missiles lancés depuis la Bande de Gaza. Un colon juif a été légèrement blessés tandis que d'autres souffrent de terreur. De plus, des dizaines de missiles ont été lancés sur les régions situées dans la périphérie de Gaza, y compris Ashkelon, Ashdod et Ofakim, sans des blessés signalés, selon les prétentions de la radio.

    Les brigades d'el-Qassam, la branche armée du mouvement du Hamas, ont confirmé mardi matin dans un communiqué militaire qu'elles ont bombardé la ville de Beer Sheva avec 30 missiles de type "Grad" et un seul missile de type "Fajr-5".

    Les brigades ont ajouté qu'elles ont également bombardé les régions de Raim, Yafoul et Houlit et des troupes militaires israéliennes à l'est du camp d'el-Bureidj, en plus de Zakim et le site militaire de Kissoufim avec 20 missiles de type "Grad" et "107".

    De plus, les brigades d'el-Qods, la branche armée du mouvement du Djihad islamique en Palestine, ont revendiqué leur responsabilité dans le bombardement de la ville de Beer Sheva et Ashkol avec 10 missiles de type "Grad" et "107".

    Les brigades d'el-Nasser Salah Eddine ont à leur tour lancé un missile Grad sur la colonie d'Ashlok, tandis que les brigades d'el-Nasser ont frappé le site militaire israélien de Sofa avec trois roquettes de la fabrication locale de type "Ansar1".


    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Gaza

    L'occupation vise systematiquement les civils pour tenter de les faire fuir vers l'Egypte. C'est une guerre de massacres, d'extermination, de purification ethnique. Shaytanyahu cherche a exterminer ce qui reste des Palestiniens en terre Sainte, c'est la solution finale!

     
     


    Voici 4 des enfants de la famille Dalou, rahimahum Allah, visee deliberement a Gaza, dont 11 membres de la famille sont morts sur le coup, assassines par l'occupation pour semer l'effroi et la terreure et obliger tous les Palestiniens a quitter Gaza. Ceci est un crime de guerre qui aurait du etre condamne par toute la communaute internationale, mais non! Et les chiens de juifs sionistes de Paris comme Fabius ou Hollande visitent Tel Aviv (Tel Rabii) pour prendre leurs ordres et couvrent tous ces massacres, au nom du communautarisme et du tribalisme talmudique! Meme chose a Washington, Londres et Berlin, ou les khazars talmudistes au pouvoir comme la mere Merkel protegent les criminels de guerre en faisant de l'inversion psychologique archaique!  Doit-on commenter l'inaction et le brassage de vent des 'organisations pro-palestiniennes francaises'? Comparees aux autres europeenes ou nord americaines, elles ne levent jamais de fonds pour Gaza, n'attaquent jamais les criminels de Tel Aviv (Tel Rabii) en justice, ni les criminels des services franco-israeliens a Paris qui participent a ces massacres et ce genocide. Elles ne  defendent jamais le droit des Palestiniens a se defendre militairement (car elles melangent droit a l'auto-defense, qui est egalement du Djihad), ce faisant, elles font de l'islamophobie rampante et ne font que de la diversion totale!  Ce sont des matons de la communaute Musulmane, qui la neutralise, comme de bon capots des services, au nom de la defense du CRIF et du grand Israel !!! (AS)  



     Genocide de la bande de Gaza: Couverture en direct des evenements:

    http://www.megalivestream.com/alquds-tv/

    http://www.megalivestream.com/al-aqsa-tv/

    http://www.megalivestream.com/tv-live/arabic/

    http://www.livestation.com/ar/rt/ar
     
    http://www.almayadeen.net/ar/Live

    Pour les gens qui cherchent de l'information en francais sur Gaza, voici le lien de la resistance palestinienne, lire ici et ici



    20H50: Bilan provisoire 106 martyrs et 840 blesses selon les autorites medicales de Gaza. 

    20H42: L'entite sioniste admet que des millions de cyber attaques ont eut lieu depuis le debut des massacres sur Gaza, lire ici



    20H22: L'hopital jordanien bombarde a Gaza selon les sources mediatiques Arabes. 

    20H20: Operation de la resistance, un soldat et un colon abattu a Khalil. 

    19H25: Sahul Mofaz, le juif sioniste iranien, et criminel de guerre notoire, demande un arret immediat des combats cote israelien, avant que la situation ne degenere serieusement. 



    19H22: Nasrallah menace de balancer les noms des dirigeants Arabes qui soutiennent le blocus de Gaza depuis 2005, tout en faisant croire qu'ils soutiennent la cause Arabe et Palestinienne. (Les saouds, la Jordanie, le Maroc et le Qatar).  

    19H20: L'occupant demande 24 heures pour repondre aux requetes du HAMAS, mais il semble que la pression soit du cote de shaytanyahu, qui attaquera Gaza, car c'est un malade! 


    19H17: Bill Clinton au Caire pour imposer une treve aux Palestiniens qui eux affirment pouvoir tenir encore plusieurs mois sans problemes. 

    17H40: Sur la chaine deux sioniste en ce moment, un general du nom de Amrum Mistanagh  appelle a un cessez-le-feu unilateral cote sioniste ou une catastrophe s'en suivra !


    12H35: Conference de presse de Bahr avec le president de l'assemblee egyptienne le Dr Akaktni et des representants de Gaza. Les gazaouis presents interrompent la conference de presse en demandant aux egyptiens de fournir armes et combattants sur le champ et d'arreter de les 'endormir' avec des discours creux et 'de l'aide medicale'. Les Gazaouis, les Palestiniens veulent des armes pour se defendre!  Appels a un embarguo sur les livraisons de petrole sur l'Europe et les USA ou de faire monter les prix le plus haut possible pour assomer les pays occidentaux aux mains des sionistes comme la France, l'Angleterre, l'Allemagne, le Canada, les USA, l'Australie qui sont dans une crise economique majeure...

    12H11: Reunion entre Khaled Meshaal, Ramadan Abdallah Shalah et le chef des renseignements egyptiens en ce moment au Caire. Pas de treve a l'horizon. Shaytanyahu est pris a son propre piege, et il paie l'assassinat de Stevens a Benghazi car il ne peut plus peser sur l'Egypte depuis la Libye, apres l'elimination de Romney. Un coup de poker perdu, 4 milliards investis dans la candidature de Romney par la mafia juifiste! Et la destabilisation des services franco-israeliens a Paris! Netanyahu est un ane qui a une grande gueule et il est maintenant mort!  

     
     

    11H31:  L'occupation cible le personel medical et les ambulances. Beaucoup de blesses des staffs medicaux et para-medicaux a Gaza, ce matin.

    10H53: Preparatifs Musulmans: Appel au Djihad et a la 'Grande Bataille' sur les chaines satellitaires du sheykh Al Zendani depuis le Yemen! 

    10H42: Deterance nucleaire: Le ministre des affaires etrangeres pakistanais au Caire puis a Gaza! Voila une visite qui va faire jaser dans les chaumieres de toute la planete! Puisque les 'rumeurs' affirment 'qu'un clan saoudien tres bien implante au Caire' a pu negocier un accord strategique majeur entre lui-meme, (ce clan saoudien), l'Egypte et le Pakistan, qui permettrait au Pakistan de frapper Israel aves ses tetes nucleaires depuis l'Egypte, si Israel tentait d'envahir le Khaleej. Ce sont des 'rumeurs', mais qui sont persistantes. 
     
    10H22: La resistance possede maintenant du material electronique de brouillage de premiere generation, fournie gracieusement par l'ambassade de Chine au Caire, comme on l'a vu cette technologie permet de pirater les drones sionistes et empeche les navires sionistes d'approcher trop pres de la cote pour intercepter les communications. La resistance a deja teste elle meme ses propres drones, voir ici 




    10H01: L'occupation cible les civils systematiquement pour pousser a une treve car c'est l'impasse totale pour Tel Rabii (Tel Aviv). Bilan provisoire ce matin 92 martyrs et 740 blesses. 15 martyrs ce matin seulement dans un quartier residentiel. 

    07H39: Bilan provisoire 89 martyrs et pres de 700 blesses selon autorites medicales de Gaza.

    L’agression israélienne connaîtra un échec évident, croient des analystes

     

    Al-Doha – CPI

    http://www.palestine-info.cc/fr/

     

    Les occupants sionistes ont mené une grande agression, une invasion meurtrière, une guerre unilatérale contre la bande de Gaza, fin 2008/début 2009. Ils ont fait des centaines de morts parmi les civils, des milliers de blessés. Les dégâts étaient énormes. Mais cette invasion des plus meurtrières nommé par les Palestiniens « La guerre d’Al-Forqan » et qualifiée, par les agresseurs, l’opération « Plomb durci », n’a pas réalisé ses objectifs. Ces occupants sionistes mènent depuis quelques jours une nouvelle agression de grande ampleur contre la bande de Gaza. Cette fois, arriveront-ils à leurs objectifs ?


    Le général Safwat Az-Zayyat, expert militaire et stratégique, n’y croit pas, pas du tout. Il va jusqu’à qualifier, dans une interview publiée sur la chaîne satellite Al-Jazeera, "Israël" et ses dirigeants de « stupides ». Il ne croit pas qu’ils en sortiront victorieux, cette fois encore : ils continueront à bombarder par le ciel la bande de Gaza et la résistance palestinienne continuera à tirer ses roquettes.
    La bataille actuelle est une « bataille de volontés » entre l’occupation et la résistance palestinienne. Les occupants sionistes ont une mémoire très courte, ils ont déjà oublié leur échec à stopper les roquettes de la résistance par leur agression et par le « dôme de fer ».

    Netanyahu, le perdant

    Nachaat Al-Aqttach est un analyste politique palestinien et conférencier spécialiste des médias de l’université de Birzayt, dans la ville de Ramallah. Il est sur la même longueur d’onde que le général Az-Zayyat. Il pense que Benyamin Netanyahu sera le grand perdant de cette agression contre la bande de Gaza : sans aucun doute, il sortira perdant des élections à venir, à cause de cette nouvelle agression.

    Al-Aqttach confie à l’agence de presse turque Anadol que Netanyahu essaie de prouver qu’il possède une force de dissuasion, mais il échouera : « Surtout s’il s’avère que la résistance palestinienne possède des missiles qui pourront atteindre les villes éloignées de la Bande ».

    Si Tel-Aviv, ajoute-t-il, restait menacée durant une semaine et ses habitants devaient restés dans leurs abris, cela signifierait une dépense de plusieurs milliards de shekels. Cela pousserait les Israéliens à jeter un œil à la politique de ses dirigeants qui ne font que mettre l’économie israélienne dans des crises successives par des dépenses militaires inutiles.

    Jusque-là, il s’est avéré que la résistance palestinienne de Gaza possède des missiles de longue portée de type Fajr 5. Cela voudrait dire qu’un nouvel équilibre des forces se met en place, car Tel-Aviv et l’aéroport de Ben Gourion sont désormais à la portée des roquettes de la résistance palestinienne.

    Les brigades d’Al-Qassam, bras armé du mouvement de la résistance islamique Hamas, ont visé la ville de Tel Aviv, à plus de 70 kilomètres de Gaza, avec un missile Fajr 5. Auparavant, elles l’ont visée avec une roquette de fabrication locale.

    L’analyste politique Al-Aqttach ne croit pas que les occupants sionistes vont jusqu’à une invasion de grande envergure, une guerre totale contre la bande de Gaza. Il ajoute que les Israéliens quittent le sud de l’entité sioniste, par peur des roquettes de la résistance palestinienne ; ce déplacement de la population serait la cause d’un échec évident de ces agressions contre Gaza.

    Il est vrai que l’agression apporte beaucoup de souffrances au peuple palestinien, mais elle représente, à son avis, une chance à ne pas rater pour les voisins arabes.

    Par exemple, explique-t-il, c’est une chance en or pour l’Egypte afin d’annuler tous les accords et leurs annexes dans le domaine de la sécurité avec "Israël". C’est aussi une occasion pour l’Egypte d’envoyer des forces supplémentaires dans le Sinaï.

    Par ailleurs, le Liban et la Jordanie, entre autres, vivent des crises intérieures, ajoute-t-il. L’occasion se présente pour qu’ils prennent des positions fortes face à ces agressions sionistes, une manière de montrer à leurs peuples leur nationalisme.

    Une agression manquée

    Dans le même contexte, l’ingénieur Iyhab Al-Ghassin, directeur du bureau d’information du gouvernement, s’est montré sûr que l’agression sioniste, sans arrêt, se heurtera à un échec cuisant, que tous les projets agressifs de l’occupation sioniste se briseront sur le rocher de la volonté de notre peuple palestinien et de sa résistance héroïque.

    Dans un communiqué dont notre Centre Palestinien d’Information (CPI) a reçu une copie, Al-Ghassin a appelé le peuple palestinien à plus de cohésion face à cette agression sioniste et plus de soutien au gouvernement de la bande de Gaza et sa direction.

    Tous les ministères et les services du gouvernement travailleront, malgré tout, à servir le citoyen palestinien. L’occupation sioniste montre son incohérence surtout dans le front intérieur.

    Puis il a appelé le pays arabes et islamiques à soutenir le peuple palestinien. Il a profité de l’occasion pour remercier les médias qui mettent sous la lumière du jour les crimes de l’occupation sioniste et mettent en avant son vrai visage.

    Al-Qassam étend la puissance de ses missiles locales et bombarde Herzliya à 80 km
     
     
     
     
    Gaza - CPI

     
    Les Brigades d’Izz al-Din al-Qassam, l'aile militaire du Mouvement de la résistance islamique Hamas ont étendu la puissance des missiles tirés sur les buts israéliens dans les territoires occupés en 1948, pour atteindre la ville côtière de Hertselia qui est située au nord de la ville de Tel-Aviv.

    Les brigades ont déclaré, dans un communiqué diffusé par les militaires que les derniers missiles lancés par des combattants sont un missile développé qui se lance pour la première fois et a ciblé la zone nord de Herzliya, qui se trouve sur la bande de Gaza, à environ 80 km, pour l’instant.

    Il est à noter que c'est la deuxième lancée établie par el-Qassam, est le dimanche, ciblant un navire de guerre dans la mer de Gaza, et a utilisé maintenant un missile à longue distance qui a atteint au-delà de Tel Aviv, et qui est considéré comme une évolution dangereuse pour les israéliens.
    Les brigades d’el-Qassam ont déclaré aujourd'hui sa responsabilité de l'attentat de la ville de Tel Aviv, Majdal, Nirim, et Nah el-Oz, ainsi bien qu'un navire de guerre israélien avec un certain nombre de missiles locales en plein mer.

    Les brigades ont confirmé dans plusieurs déclarations militaires qu’ils ont bombardé Tel-Aviv avec un missile développé de type M75, Nirim avec six roquettes de type 107, Nahal Oz avec trois missiles 107, et trois obus Hawn, tout en ciblant un navire de guerre israélien en plein mer de Gaza avec cinq roquettes de type 107, et Majdal avec neuf roquettes de type Grad.

    Les brigades d’el-Qassam ont confirmé dans un communiqué militaire que le bombardement vient comme réponse aux forces de l'occupation qui ont bombardé des maisons et des bureaux de presse.
     


    Al-Qassam bombarde Tel Aviv avec un missile local M75  

    Gaza - CPI


     
    Les Brigades d’el-Qassam, l'aile militaire du Mouvement de la résistance islamique Hamas, ont déclaré leur responsabilité de l'attentat de la ville, Tel Aviv, el-Majdal, Nirim et Neh el-Oz avec un certain nombre de missiles locales, ainsi bien qu’un navire de guerre en mer.
    Le dixième canal israélien a admet que la roquette est tombée sur Tel Aviv et a détruit une voiture après l’avoir ciblé directement.

    Les Brigades ont confirmé dans plusieurs déclarations militaires qu’ils ont bombardé Tél-Aviv avec un missile développé de type m75, Nirim avec six roquettes de type 107,  Nahal Oz avec trois missiles 107, trois obus Hawn et tout en ciblant un navire de guerre israélien au milieu de la mer de Gaza avec cinq roquettes 107, et Majdal avec neuf roquettes de type Grad.

    Les brigades d’el-Qassam ont confirmé dans un communiqué militaire que le bombardement vient comme réponse aux forces de l'occupation qui ont bombardé des maisons et des bureaux de presse.
     
    Onze martyrs dans un massacre israélien qui a ciblé la famille el-Dalou
     
    Gaza - CPI


     
    Les forces d'occupation ont commis, dimanche après-midi (18 | 11), à l'ouest un terrible massacre dans la ville de Gaza, après avoir bombardé une maison de la famille el-Dalou alors que ses membres étaient à l’intérieur,  ils ont blessé et tué tous ceux qui étaient à l’intérieur.

    Des sources locales ont dit qu’un avion israélien a bombardé après-midi, une maison appartenant à la famille el-Dalou dans la rue de la Victoire à l'ouest de la ville de Gaza et l’a démoli entièrement.
    Des sources médicales ont dit que les ambulanciers et les membres de la défense civile ont pu récupérer le corps de 11 martyrs, la plupart des enfants et des femmes, Tahani Hassouna el-Dalou, Suhaila el-Dalou, Samah el-Dalou, Abdullah el-Mezner, ont été reconnus tandis que quinze autres, la plupart des enfants et des femmes, ont été blessés et le nombre est prévu à augmenter.

    Après les 11 palestiniens martyrisés, le nombre des martyrs pendant l'opération militaire israélienne, qui a commencé le mercredi (14 | 11) a augmenté à 66 martyres.
     
     
    Gaza : Trois martyrs dont un père et son enfant dans deux raids
     
     
     
     
    Gaza - CPI


     
    Trois Palestiniens sont tombés en martyres, dimanche soir (18 | 11), dont un père et son enfant, un quatrième a été blessé dans deux raids qui ont ciblé deux voitures dans la bande de Gaza et dans le nord.

    Un témoin a déclaré qu’un avion a tiré deux missiles vers une voiture qui transportait l'eau potable et qui roulait dans le camp des réfugiés de Jabalya, tuant tous ceux qui étaient à l’intérieur du véhicule.

    Des sources médicales palestiniennes ont confirmé l'arrivée des restes des martyrs à l'hôpital dans le nord de la bande de Gaza, Suhail Rami Hamada (45 ans) et son fils Momin (15 ans).

    Les avions israéliens ont également bombardé une autre voiture de la ville de Gaza tuant le jeune Sami Ghafir (24 ans), et blessant un autre, selon des sources médicales palestiniennes.
     

     

    Gaza : Le ministère des Legs pieux dénonce le ciblage d'un cimetière
     
     
     
     
    Gaza – CPI


     
    Le ministre palestinien des Legs pieux et des affaires religieuses, Ismaïl Redouan, a dénoncé le fait que les forces armées de l'occupation israélienne ciblent le cimetière "Tawarea" situé dans la ville de Gaza et utilisé pour enterrer les corps des morts dans les cas d'urgences et les guerres.

    Redouan a exprimé dans une déclaration de presse, le dimanche soir 18/11, son étonnement face à la politique de l'occupation qui cible les cimetières, après avoir bombardé le cimetière de Tel Zarab à Rafah lors de son agression sur la Bande de Gaza.

    Le ministre s'est interrogé :" Est-ce que les morts dans les cimetières lancent des missiles et tirent sur les forces occupantes ?". Tout en disant que "l'ennemi israélien bombarde les maisons sur les têtes de leurs habitants et les morts dans les cimetières".

    Le ministre a appelé la communauté internationale avec ses associations à assumer ses responsabilités et faire face à l'occupation qui cible toute la Bande de Gaza.

    L'occupation reconnaît la mort de 7 personnes et 187 blessés par les missiles de la résistance
     
     
     
     
    Gaza – CPI


     
    Les brigades d'el-Qassam, la branche armée du mouvement du Hamas et les autres factions de la résistance palestinienne poursuivent pour le 6ème jour le bombardement de sites militaires israéliens avec un nombre intensifié chaque jour de différents types de missiles.
     
    L'ennemi israélien a reconnu la mort de 7 sionistes, alors que 187 autres ont été blessés, dont plusieurs dans un état grave, en plus de la destruction d'un grand nombre de maisons, hôtels et véhicules, ainsi que l'incendie de plusieurs usines israéliennes et magasins, après que les Brigades d'el-Qassam ont confirmé d'avoir lancé plus de 1039 missiles depuis le début de l'agression.
     
    Les brigades d'el-Qassam ont lancé le nom "Pierres d'argile" sur son opération en face de "Pilier de défense" des sioniste.
     
    Les brigades d'al-Qassam ont pour la première fois bombardé la ville de Tel-Aviv et la ville occupée d Jérusalem (el-Qods) avec des missiles de types Fajr-5 et M75 de fabrication locale. Elles ont également surpris en ciblant deux vedettes militaires, deux avions de combat, un drone, une Jeep avec une roquette orientée et le ciblage d'un hélicoptère avec un missile sol-air.
    Un autre jour sanglant à Gaza : un bilan de 83 morts
     
     
     
     
    Gaza – CPI

     
    Aux premières heures de lundi matin, le sixième jour consécutif de la guerre lancée par l'occupation israélienne sur la Bande de Gaza, d'autres civils palestiniens ont été tués dans de nouveaux bombardements.

    A 6h15, la petite fille, Rama el-Chandi, a été tuée, après le ciblage de la maison de sa famille dans le quartier Zaytoun à l'est de la Bande de Gaza, ce qui a abouti au martyre de 4 citoyens palestiniens, y compris un enfant, un jeune homme et deux femmes. Plus de 35 autres ont été blessés dont la majorité sont des enfants, dont 9 dans un état critique de la famille d'Azzam Yahia. ce qui a élevé. Le bilan sanglant de l'agression israélienne sur les Gazaouis s'élève désormais à 83 morts et plus de 710 blessés.

    Mort d’un bébé palestinien dans le camp de réfugiés de Qalandia  


     
    Jérusalem-CPI


    Un bébé palestinien a été tué, hier soir, suite à des brûlures causées par la chute d'une bombe lacrymogène dans la maison de sa famille dans le camp camp de réfugiés de Qalandia. Le matelas avait pris feu ce qui a conduit à la brûlure de l'enfant puis à sa mort. 
     
    Des sources locales ont déclaré que les forces d'occupation israéliennes ont tiré des bombes à gaz lacrymogènes lors des manifestations en Cisjordanie par solidarité avec les citoyens palestiniens dans la bande de Gaza et pour protester contre la poursuite de l'agression pour le cinquième jour.
    Des sources médicales ont confirmé, hier soir, le martyre du bébé brulé Najib Ahmad Najib, âgé de 20 mois.

    Les mêmes sources ont indiqué que le bébé est arrivé au complexe médical souffrant de brûlures sur son corps. L’équipe médicale de l'hôpital a essayé de lui porter secours mais l'enfant n’a pas résisté à ses brulures intenses.

    Un autre garçon palestinien a été grièvement blessé après que des soldats israéliens ont tiré des balles réelles lors d'affrontements avec les jeunes dans le sud de la Cisjordanie.
    Selon des sources médicales, le garçon Ibrahim Abu Eisha (13 ans) souffre de fractures du crâne dues à une blessure par balle à la tête, et a été transféré à l'hôpital de la ville. Son état est très critique.

    Rafah : 4 Palestiniens tués dans le bombardement d’une voiture et une maison
     
     
     
     
    Rafah – CPI


    Quatre palestiniens ont été tués dimanche soir, tandis que d’autres ont été blessés à Rafah dans le bombardement d'une voiture et d'une maison. 
     
    Notre correspondant a affirmé que l'avion israélien avait visé une voiture civile qui roulait vers l'ouest de la ville de Rafah près d'une station essence où trois Palestiniens ont été tués sur place, et un autre a été blessé.

    Des sources médicales palestiniennes ont annoncé avoir retrouvé le corps d'une femme âgée dans les décombres de la maison, tandis qu'un homme et un enfant ont été blessés dans un autre bombardement de la maison de Mahmoud Hachach à l'est de Rafah.

    Les résidents locaux s'attendent à d’autres victimes et les équipes de secours sont en train de chercher.
    Suite au martyre des quatre Palestiniens à Rafah, le nombre des tués s'élève à 76.

    Gaza accueille une haute délégation de l'Organisation de la Coopération islamique
     
     
     
     
    Gaza - CPI


     L'Organisation de la coopération islamique a déclaré qu’une délégation de haut niveau de l'organisation et du comité des institutions Malaisiennes "Mabim", arrive dans la bande de Gaza ce matin dans le but d'inspecter la situation humanitaire dans le secteur au cours de l'agression et les bombardements de l'occupant israélien perpétuels pour le 6ème jour. 

    L'organisation a ajouté, dans un communiqué de presse, que la délégation comprend 12 représentants personnels du Secrétariat général de l'Organisation de la Coopération islamique et de "Mabim", en plus de 50 personnes, y compris les experts dans le domaine des catastrophes et des crises et les médecins spécialistes.

    Elle a noté que la délégation arrive dans le secteur à travers le passage de Rafah et lors de sa visite, elle lancera un appel du Secrétaire général de l'Organisation de la Coopération Islamique aux pays arabo-islamiques pour sauver la bande de Gaza.

    La délégation se rendra également à l'hôpital Shifa à Gaza et effectuera quelques opérations spéciales pour certains blessés, où une surveillance sera effectuée par le Département des affaires humanitaires de l'Organisation concernant les besoins urgents de la population du secteur suite à l'agression israélienne.

    Jaara: La résistance affecte des millions occupants israéliens
     
     
     
     
    Naplouse-CPI


     
    L'analyste politique palestinien Omar Jaara a déclaré que ce que la résistance est en train de réaliser comme progrès dans la bande de Gaza, en dépit de tous les ciblages, avait des  répercussions négatives sur le peuple israélien dans la Palestine occupée.

    L’analyste des affaires israéliennes a déclaré à l’agence "Quds Press" que les canaux hébreux diffusent des images des villes et des villages autour de la bande de Gaza,  qui sont devenus dépeuplés après que les colons sionistes ont quitté leurs maisons.

    Le professeur conférent à l'Université nationale d'el-Najjah"Succès" a souligné que l'intérieur d'Israël (les territoires palestiniens occupés) est devenu visé par la résistance qui a fait des progrès sur terrain, et que les occupants "Israéliens" ne vivent pas une vie normale, et que les médias de l'occupant israélien tentent parfois de montrer le contraire, parce qu'ils se sont rendus compte que des millions d’Israéliens se sont bien affectés par la résistance, soulignant que les responsables au sein de l'entité occupante appellent la population (qui est sujet au bombardement de la résistance) de rester aux abris ou à proximité des abris.
     
    Jaara a expliqué qu'il existe une considérable divergence entre les dirigeants et les analystes israéliens sur l'agression contre la bande de Gaza, ceux qui sont pour sa continuation et de commencer une guerre de grande envergure contre le secteur assiégé (la bande de Gaza), d’autres voient que leur armée ne sera pas en mesure d'atteindre ses objectifs, tout en indiquant que la résistance palestinienne continue de bombarder malgré les centaines de raids aériens.

    De nombreux analystes occupants israéliens ont signalé que les résultats sur terrain sont en faveur de la résistance et que toute invasion terrestre répètera le scénario de 2006 au Liban et en 2008/2009 dans la bande de Gaza (baptisé "Plomb durci"), et que la résistance palestinienne n’abandonnera jamais. A-t-il ajouté.


    Bilan de la résistance : 1093 missiles atteignent l’occupant
     
     
     
     
    CPI


    Les brigades d’el-Qassam, bras armé du mouvement de Hamas, ont annoncé avoir bombardé l’occupant israélien de plus de 1000 missiles et projectiles depuis le début de l’agression israélienne sur la bande de Gaza, mercredi 14/11, jusqu’à dimanche soir, le18/11/2012.
     
    Les brigades ont affirmé avoir lancé, hier, 192 projectiles, l’un d’eux, lancé pour la première fois, a atteint la ville de Hartsilia qui se trouve à 80km de Gaza.

    "D’autre part un autre missile terre-air a visé un hélicoptère, ce qui augmente le total des missiles et projectiles à 1093 lancés depuis la bande assiégées", ont révélé les brigades d'el-Qassam.


    Washington et ses alliés sont responsables de la criminalité israélienne à Gaza

     
    Beyrouth – CPI

     

    L'association palestinienne pour les droits de l'homme (Rassed) a confirmé qu'il surveille ce qui se passe de crimes contre les Palestiniens avec profonde préoccupation, colère et en condamnation à toutes les pratiques barbares, inhumaines commises par l'armée de l'occupation israélienne contre les civils désarmés, de crimes du meurtre délibéré des enfants et les innocents, ainsi que la destruction de l'infrastructure et les bâtiments des citoyens, en plus que le ciblage claire de l'armée occupante contre les régions surpeuplées de civils, voyant que cela représente des crimes d'extermination contre le peuple palestinien.

    Rassed a fermement condamné dans un communiqué, lundi 19/11, l'attaque ciblant le tour qui contient les journalistes dans le but de paralyser la vois de la vérité qui dévoile les crimes de l'armée occupante à Gaza.

    Le communiqué a souligné: "Nous appelons la communauté internationale à s'étendre chez ses responsabilité politiques, juridiques et humanitaires à arrêter cette agression contre les Palestiniens à Gaza et nous considérons que les Etats-Unis et leurs alliées dans la régions sont les responsables de ce qui se passe de la criminalité israélienne dans la Bande de Gaza, en raison de la justification de ces crimes sous le slogan de l'autodéfense, en oubliant que les enfants et les innocents sont ciblés devant le monde entier à la lumière d'un silence arabe honte et impliqué avec la politique de l'occupation et son arrogance sur certains gouvernements arabes et occidentaux, y compris l'administration américaine".

    Il a ajouté: "Nous appelons tous les associations locales libres à envoyer des convois d'aides pour sauver les sinistrés et opprimés dans la Bande de Gaza assiégée, et nous appelons le gouvernement égyptien à faire plus d'efforts pour cesser l'agression sauvage et mettre fin à l'injustice imposée sur le secteur, ainsi que l'ouverture du passage de Rafah devant les citoyens sans condition".

     

    MAJ: Preparatifs intenses Arabes et Musulmans contre une invasion terrestre sioniste dans Gaza et en Cisjordanie dont l'objectif est d'expulser tous les Palestiniens vers le Sinai et la Jordanie

     
    Les nouvelles surprises d'Al-Qassam.Un navire de guerre israélien cible et touche !

     
     
     Genocide de la bande de Gaza: Couverture en direct des evenements:

    http://www.megalivestream.com/alquds-tv/


    http://www.megalivestream.com/al-aqsa-tv/


    http://www.megalivestream.com/tv-live/arabic/


    http://www.livestation.com/ar/rt/ar

     
    http://www.almayadeen.net/ar/Live


    Pour les gens qui cherchent de l'information en francais sur Gaza, voici le lien de la resistance palestinienne, lire ici et ici



    21H33: 500 jeunes egyptiens devant l'hopital Al Shifa pour encourager la resistance du peuple Palestinien. 

    21H01: Estimation des forces defensives combattantes a Gaza entre 50 000 et 75 000. Estimation du soutien Arabe et Musulman en cas d'invasion entre 25 000 et 40 000 (combattants Musulmans venant des pays voisins et d'Afrique du Nord), dans la premiere quinzaine, puis 150 000 combattants pouvant entrer chaque mois, estimation revue a la baisse, le conflit est le plus mediatise de la planete! Estimation des combattants egyptiens (potentiel entre 250 000 et 400 000 Mujahid mobilisables avec l'argent des peuples Musulmans). Ici on parle des armees des peuples Musulmans, les Mujahidines, pas des armees gouvernementales Arabes qui ne servent a rien sinon a massacrer leurs propres peuples. Israel ne tiendrait pas 60 jours a ce rythme meme avec l'appui de tout l'armee americaine, decimee en Iraq et de l'OTAN! Netanyahu est un homme mort!  

    20H38: L'avion de chasse sioniste abattu cet apres midi au dessus de Gaza, s'est abime en mer. Al Qassam est a la recherche du pilote de l'helicoptere Apache. Plusieurs explosions entendues a Eilat, sur la mer rouge. 



    20H17: Les sirenes d'alertes retentissent a Eilat. Gaza refuse de se rendre et l'envoye sioniste au Caire rentre! L'occupation vise les medias, tous les medias qui rapportent la realite du terrain. La television Al Aqsa TV qui passe les messages en hebreux aux colons et aux fiottes est la cible principale. Plusieurs chaines satellitaires organisent des levees de fonds, les gens appellent et donnent en moyenne 400  euros a chaque fois

    18H03: Un helicoptere Apache abattu au dessus de Gaza selon la resistance! 

    17H10: Plusieurs explosions ont eu lieu a Tel Aviv, apres que les sirenes d'alertes aient retenties selon les chaines de tele sionistes! 



    16H58: Un second avion de chasse abattu au dessus de Gaza par un missile RDG selon les brigades d'Al Qassam!  La resistance en possession de missiles STRELA-7, SAM-5, RPG 7, KORNET. Confirmation par les medias sionistes. Tout ce qui a fait la defaite US en Iraq! 

    16H03: Tres interessant ! Putin declare que la Russie se tient derriere l'Egypte, fait rare! La Chine fait de meme! Le revirement geo-strategique dans la region s'opere grace aux malades comme Sarkozy, Cameron, Merkel, Romney et shaytanyahu. Apres la defaite de Romney, vous aurez note que les chiens sionistes comme Hollande et Fabius ont cesse d'appeler a une guerre au Mali et l'a reporterait a mai 2013 voir septembre 2013. Et vous noterez que Sarkozy est convoque-mis en examen, chez le juge a Bordeaux. Que les americains et leurs chiens allemands et londoniens ont commence a attaquer ouvertement les elites corrompues francaises, ayant soutenu l'operation de Benghazi, en affirmant que la France etait le talon d'achille de l'Europe. Voila pour les goy souchiens qui soutiennent les partis politiques francais pro-israeliens qui donnent dans le terrorisme comme l'UMPS-FN, ceux-ci vous menent droit a l'abattoir, il n'y a rien a gagner a soutenir Israel dans ses guerres messianiques. Absolument rien sinon la crise, la misere, le chomage, la haine et la guerre civile!    

    15H56: On comprend mieux pourquoi les bureaux de Russia Today a Gaza ont ete bombardes ce jour, rapporter la realite a Gaza est interdit par le sionisme international, en lisant cet article sur leur site en anglais: les enfants premieres victimes a Gaza . Un article que vous ne verrez jamais dans aucun media francais!

    15H50: Il semble que tout le monde ait compris que Gaza vient de sortir vainqueur et renforcee et que Netanyahu a perdu les elections de Janvier 2013. Analyses de Gilad Atzmon ici autre lien et demonstration que shaytanyahu a compris que Gaza a le soutien de 2 milliards de Musulmans et  probablement autant sur la planete, lire ici!



    15H39: La famille Dalou de la rue Nasr, a Gaza a ete decimee par une frappe directe sur sa maison. 11 membres de cette famille sont morts tues sur le coup par un bombardement delibere. Aucun pays occidental n'a proteste et au contraire les USA et l'UE couvrent les massacres et crimes de guerre des civils a Gaza.  



    15H37: Les missiles et roquettes 107, Grad, Hawn pleuvent avec la meme intensite sur l'entite sioniste pour le cinquieme jour consecutif.  

    15H36: Au moins 69 martyrs et 600 blesses. Ce jour seulement 20 martyrs en tres grande majorite des enfants et des femmes, les quartiers residentiels sont vises deliberement.



    15H32: Les sirenes d'alerte retentissent sur Al Quds occupe, les colonies sont visees.  Nouveaux messages envoyes en hebreux aux colons et fiotasses sionistes sur la chaineAl Aqsa TV
    12H25: Bilan provisoire selon les autorites medicales de Gaza: 52 martyrs et 550 blesses. Au moins 7 enfants, et deux femmes tuees ce jour a Gaza.  
    Voila comment vous reconnaitrez les Musulmans, wa Allah swt 'alam: 
     
    Du Noble Quran:
     
    « Certes, cette communauté qui est la vôtre est une communauté unique (une), et Je suis votre Seigneur. Adorez-Moi donc. » [Sourate 21, verset 92]

    « Les Croyants ne sont que des frères. Ramenez donc la paix (la réconciliation) entre vos deux frères »[ Sourate 49, verset : 10.]

    « Et obéissez à Dieu et à Son messager; et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force » [Sourate 8 , verset 46]

    De la Sunnah (tradition prophetique):


    Le Prophète (paix et salut sur lui) dit:


    « …ô hommes, votre Seigneur est Un (le même), et votre père (Adam) est le même, il n’y a de privilège pour un arabe sur un non arabe ni pour un non arabe sur un arabe, ni pour un rouge (blanc) sur un noir, ni pour un noir sur un rouge (blanc) ; si ce n’est par la piété »[Extrait du sermon du Prophète (صلى الله عليه و سلم) avant sa mort]
    روى الإمام البيهقي، من حديث جابر رضي الله عنه، أن النبي صلى الله عليه وسلم، خطب في خُطبة الوداع، في أوسط أيام التشرق، فقال
    يا أيها الناس: إن ربكم واحد، وإن أباكم واحد، ألا لا فضل لعربي على عجمي، ولا لعجمي على عربي، ولا لأحمر على أسود، ولا لأسود على أحمر إلا بالتقوى
    رواه أحمد في المسند (23489)، وقال محققوه: إسناده صحيح، عن من سمع النبي، وقال الهيثمي في مجمع الزوائد: رواه أحمد ورجاله رجال الصحيح (3/586)

    Le Prophète Muhammad saws (paix et salut sur lui) dit:
    « Les Hommes sont (tous) les fils d’Adam et Adam (a été créé) de terre »[rapporté par Abû Dâwud, At-tirmidhî et Al-bayhaqî]
    وفي حديث آخر: رواه أبو داود والترمذي وحسنه والبيهقي:الناس بنو آدم وآدم من تراب

    Le Prophète Muhammad saws (paix et salut sur lui) dit:
    «on se désavoue de celui qui appelle à la ‘Asabiyya (Solidarité uniquement basée sur la cohésion d'un groupe social qui se reconnaît dans une généalogie commune) »[rapporté par Abû Dâwud dans ses Sunans].
    جاء في سنن أبي داود أن النبي صلى الله عليه وسلم:(ليس منا من دعا إلى عصبية، وليس منا من قاتل على عصبية، وليس منا من مات على عصبية)
    وروى الترمذي عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال: (إن الله قد أذهب عنكم عبية الجاهلية وفخرها بالآباء، إنما هو مؤمن تقي أو فاجر شقي، الناس بنو آدم ، وآدم خلق من تراب، ولا فضل لعربي على عجمي إلا بالتقوى)

    An-Nu‘mân Ibn Bashîr (que Dieu l’agrée) a rapporté que l’Envoyé de Dieu saws a dit :
    « Tu vois les croyants dans leur amour, leur affection, et dans leur miséricorde qu’ils se portent mutuellement, comparables à un seul corps. Lorsqu’un membre est affecté, c’est l’ensemble du corps qui veille et s’enfièvre pour lui ( par solidarité). »[Hadîth n° 2018, p. 852, chap. Le livre de l’autorisation pour entrer chez autrui, dans Le sommaire du Sahîh al-Bukhârî de l’imam Zayn ad-Dîn Ahmad Ibn ‘Abd al-Latîf az-Zubaydî.]
    قال رسول الله صلى الله عليه وسلم:
    مثل المؤمنين في توادهم وتراحمهم وتعاطفهم كمثل الجسد الواحد إذا اشتكى منه عضو تداعى له سائر الجسد بالسهر والحمى

    Selon Abû Hurayra (que Dieu soit satisfait de lui), l’Envoyé de Dieu saws a dit : « “Ne vous jalousez pas, n’enchérissez pas les uns sur les autres[1] , ne vous haïssez pas, n’agissez pas avec perversité les uns à l’égard des autres, et ne concluez pas d’achats au détriment les uns des autres. Soyez, ô serviteurs de Dieu, tous frères. Le musulman est le frère du musulman, il ne l’opprime pas, ni ne l’abandonne, il ne lui ment pas, ni ne le méprise. La crainte de Dieu est ici (en désignant trois fois sa poitrine).” Puis il ajouta : “Le pire de l’iniquité est de mépriser son frère musulman. Tout ce qui appartient au musulman est sacré pour le musulman : son sang, son bien, son honneur.” » [Rapporté entre autres par l’imam an-Nawâwî dans les Quarante hadîths, hadîth n° 35.]

    Anas Ibn Mâlik (que Dieu l’agrée) a rapporté que l’Envoyé de Dieu  saws (que Dieu lui accorde Sa Grâce et Sa Paix) a dit : « Ne vous détestez pas, ne vous enviez pas les uns les autres et ne fuyez pas les uns les autres et soyez des serviteurs de Dieu, frères. Il n’est pas permis à un musulman de fuir son frère (coreligionnaire) au delà de trois jours[2] »[ Hadîth 2034 (p 856) le livre de l’autorisation pour entrer chez autrui dans « le sommaire du sahih al-bukhârî » par L’Imam Zein Ed-Dine Ahmed ibn Abdul-Latif A-Zoubaidi.]  
     
    12H03: L'axe Qatar-Turquie a pris un gros sur la tete et est depasse par les evenenements. Les sefarades d'al saouds sont etrangements siliencieux, ils attendent que le Qatar tombe 'pour reprendre le leadership'. Le premier ministre qatari Ben Jassim a du faire face un de violentes critiques suite a son intervention hier, annoncant que le Qatar ne soutiendrait pas d'actions militaires contre Israel, alors que le Qatar destabilise tout le Maghreb-Sahel avec la DGSE et la CIA et le mossad, et le Shaam. Ces fausses revolutions retourneront a leur points d'origines, qui est une guerre totale de liberation Islamique de tous les pays Musulmans et un Djihad total contre le sionisme occidental! C'est la que se joue la veritable bataille, ce que ce blog annoncait juste avant la defaite de Romney-Netanyahu a Washington. L'argent ne fait pas la difference sur le terrain, c'est bien la foi et le credo Islamique, la raison, l'entraide et l'elimination de tous ceux qui portent les germes de la division, qui l'emportent. Apres les defaites de Sarkozy, celle de Romney, viendra celle de Netanyahu qui joue sa survie dans cette guerre, puis de Peres, puis d'Israel et de tous les larbins que les sionistes ont mis en place en terres Musulmanes depuis 600 ans, Al Assad et Erdogan y compris, ne nous trompons pas de combat!  
     
    11H49: Un responsable sioniste sur la chaine 7 : ' Un cessez-le-feu maintenant serait une defaite de notre part aux yeux du monde'. Les sionistes n'ont plus le choix que d'aller de l'avant et vers l'inconnu pour eux, qui est la pire des defaites. Plusieurs appels de responsables politiques Musulmans notamment du Pakistan pour que l'Egypte arrete de jouer le jeu  des sionistes car les Palestiniens meurent que ce soit 'sous la treve ou sous la guerre' et que le changement geo-strategique doit s'operer militairement sur le terrain. Il faut armer les Palestiniens convenablement pour qu'ils puissent se defendre et c'est le minimum qui est demande par les peuples Musulmans, dont les enfants se chargeront sur le terrain de la defaite de l'occident en terre Sainte, comme celles qui ont eu lieu en Iraq, Somalie, Yemen et Afghanistan, lire ici en anglais 



    10H27: Haaretz affirme que l'aeroport Ben Gourion n'est plus en securite et que les vols sont suspendus du fait des missiles qui tombent sur Tel Aviv et sa region



    09H53: La resistance passe des messages en hebreux sur la chaine Al Aqsa TV  incitant les colons a quitte la Palestine occupee car leur gouvernement est incapable de les proteger et leur a menti sur toute la ligne. Des messages en hebreux pour les fiotasses de l'armee les prevenant de la mort qui les attend a Gaza. 

    09H51: Les USA font tout leur possible pour obtenir un cessez-le-feu car ils ont compris que Gaza avec la porte de Rafah ouverte sera une defaite strategique majeure pour l'entite sioniste et l'occident.  



    09H50: Les missiles tombent sur Tel Aviv et les chaines sionistes ont recu l'ordre de minimiser constament les degats. Les sirenes retentissent sur Tel Aviv.  

    09H37: Des bateaux de tourisme europeens devant accoster en Palestine occupee rebroussent chemin du fait de l'incapacite de l'entite sioniste d'assurer leurs securites. C'est une defaite strategique majeure pour shaytanyahu. Extraordinaire mobilisation au sol du peuple egyptien qui compense l'inaction de Morsy et de son gouvernement. Les harkis de la DGSE en Libye et en Algerie toujours silencieux a Tripoli et Alger. 

    09H35: La ville d'Herlitzia touchee par les missiles de la resistance. C'est la ville qui abrite le QG du mossad. 
     
     
     
     
     
     
    Gaza - CPI


     Les brigades d’al-Qassam, l'aile militaire du Mouvement de la résistance islamique "Hamas", ont ciblé ce matin un navire de guerre israélien au large des côtes de la bande de Gaza par cinq roquettes de types 107.


    Al-Qassam a déclaré que ses moudjahidine ont réussi à lancer cinq roquettes de type 107, ce matin, vers un navire de guerre israélien qui était stationné à la mer près du camp de réfugiés de Nuseirat.

    En confirmation de ce que les Brigades Al-Qassam ont annoncé, l’occupation a également confirmé le bombardement du navire mais n’ont toujours pas annoncé de victimes dans le rang des forces militaires d'occupation.

     "Abu Obeida," le porte-parole d'al-Qassam, avait promis aux forces d'occupation dans un discours hier de nouvelles surprises à venir.

    Bilan du 5e jour d’agression : 52 morts et plus de 550 blessés


     
     
     
     
     
     
     
    Gaza – CPI


    L’agression sioniste sur la bande de Gaza assiégée entre dimanche dans son cinquième jour consécutif, laissant derrière elle des dizaines de morts et des centaines de blessés palestiniens. Elle a également semé la terreur et la panique chez les sionistes suite aux tirs de roquettes qui n’ont pas cessé et qui ont surpris l’entité en atteignant la ville occupée de Tel-Aviv depuis les premières 24 heures de l’agression.
    Ashraf al-Qudra, le porte-parole du ministère de la Santé, a déclaré dans un communiqué que le bilan de cette offensive s’élève dimanche à 52 martyrs dont des femmes et des enfants, et plus de 550 blessés.
    Ce matin à l’aube, deux enfants ont été tués, et 16 autres palestiniens ont été blessés dans un bombardement aérien de l’occupation sur deux maisons au nord de la bande de Gaza.
     
    Des sources locales ont indiqué à notre correspondant que les avions de guerre sionistes ont tiré leurs missiles sur deux maisons habitées dans la localité de Jabaliya au nord de la bande de Gaza, causant la mort de deux enfants frères. 
     Elles ont ajouté que le bombardement a également blessé 16 palestiniens dans les deux familles, et certains sont dans un état critique.

    L’aviation sioniste a bombardé intensivement ce matin le complexe gouvernemental qui est complètement détruit, après que des explosions ont secoué la région.

    « L’un des missiles n’a pas explosé et a atterri à deux cent mètres du QG, et les nuages de poussière dus au bombardement s’est propagé très loin », ont ajouté les sources. Un climat de terreur règne au sein des habitants, et des maisons ont été détruites avec quatre blessés dans le voisinage du QG qui ont été transportés à l’hôpital.

    D’autres régions ont été touchées dans d’autres bombardements, comme à Gaza-ville sans blessés signalés.


    Morsi prévient l'occupation contre les conséquences de l'invasion terrestre de Gazza
     
     
     
     
    Le Caire-CPI

     Le président de la République arabe d'Égypte, Mohammed Morsi, a mis en garde l'entité israélienne contre les conséquences de l'invasion terrestre de la bande de Gaza, et a déclaré lors d'une conférence organisée hier soir «S'il ya une invasion terrestre de la bande de Gaza, il y aura de très mauvaises conséquences dans la région.»

    «Nous ne pouvons pas accepter l'invasion, parce que Gaza et ses habitants ont des droits et nous avons des devoirs envers eux. »

    Morsi a souligné que le stade actuel du gouvernement égyptien est différent de ses prédécesseurs, et le peuple de cette région est aussi diffèrent dans ses actions.

    Il a souligné les efforts inlassables fournis par l'Egypte pour mettre fin à l'agression israélienne contre la bande de Gaza et cessez-le-feu.

    Morsi a déclaré que l'Egypte était responsable de ​​la trêve, et était parvenu à un accord entre les parties palestinienne et israélienne, mais cette dernière a violé la trêve par l’assassinat du chef d’Al-Qassam Jabari.

    Il a souligné que la guerre et le blocus sur la bande ne peuvent pas parvenir à fournir la paix et la stabilité aux peuples de la région.

    De son coté, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que son pays a mené des contacts intensifs avec la plupart des dirigeants du monde entier pour parvenir à un accord entre les deux parties pour cessez-le-feu à Gaza.

    Il a expliqué que l'utilisation de la violence excessive par l'entité israélienne, sous le prétexte de protéger la sécurité, va causer la haine humaine contre elle, soulignant que l'humanité ne lui pardonnera pas.

    Trois soldats israéliens sont blessés dans un bombardement de missile par la résistance
     
     
     
    Gaza-CPI


      Trois soldats israéliens ont été blessés, samedi 17/11, en raison de la chute d’une grenade propulsée par fusée, dans le voisinage du soi-disant Conseil régional ; Eshkol, à l’ouest de Néguev (au sud des territoires occupés en 1948), notant que les blessés ont été emmenés à l’hôpital.
     
    D’autre part, la radio hébreu a affirmé que les fragments d’une roquette ; qui a atterri dans la ville de Beer Sheva, ont été, apparemment, arrachés à la suite d’une interception de missile sur la ville, sans faire de victimes.

    Il est à noter que, l’une des roquettes tirées, à partir de la bande de Gaza, a atteint une maison dans le Conseil local, à Beer Tovia.

    Les prisonniers annoncent une journée de solidarité avec Gaza
     
     
     
     
    Naplouse - CPI


    Les prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes ont annoncé une journée de solidarité avec la bande de Gaza condamnant l'agression israélienne et les massacres sanglants commis contre la bande de Gaza. 
     
    Des sources dans les prisons de l'occupation ont déclaré à notre correspondant que les prisonniers ont repoussé leurs repas et ont déclaré leur état de deuil dans toutes les prisons. Ils ont aussi refusé de travailler et de sortir à la cour.

    Les sources ont souligné qu’un message au nom de tous les prisonniers a été envoyé au directeur des prisons publiques, dans lequel les prisonniers ont exprimé leur indignation et leur colère face à l'agression barbare contre la population de la bande de Gaza, et ont estimé que cette agression aura un impact significatif sur les conditions des prisonniers dans les prisons. Ils ne resteront pas neutres face à ces crimes atroces dont des enfants et des femmes dans le secteur sont victimes.

    Gaza : L'occupation admet avoir bombardé délibérément des bureaux médiatiques
     
     
     
     
    Nazareth-CPI


    Des sources militaires officielles de l’occupation affirment être responsables du bombardement de deux bâtiments dans la bande de Gaza, ce matin, suite à une décision militaire, et qu'ils étaient conscients qu’il y avait des bureaux des médias locaux, arabes et internationaux.
     
    La radio hébreu a cité, dans les nouvelles diffusées il y a quelques instants, que des sources militaires israéliennes officielles ont affirmé, suite au bombardement des étages supérieurs des tours de Choa et Chourouk dans la ville de Gaza où se trouvent les bureaux de divers médias y compris les chaînes d’Al-Qods, Al-Manar, Al-Aqsa et Al-Arabiya en plus des radios britanniques comme la BBC et Sky News, que le bombardement a ciblé les antennes de diffusion de certaines chaînes de télévision, ajoutant que les bombardements aériens israéliens continuent.

    Les avions de guerres israéliens ont lancé deux raids sur deux bâtiments dans la bande de Gaza qui comprennent un grand nombre de bureaux de divers média blessant six journalistes dont la jambe de l’un d’eux a été amputée. Les bombardements avaient d'abord ciblé spécifiquement le bureau de la chaine d’Al-Qods .
    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Genocide de la bande de Gaza: Couverture en direct des evenements:

    http://www.megalivestream.com/alquds-tv/

    http://www.megalivestream.com/al-aqsa-tv/


    http://www.megalivestream.com/tv-live/arabic/


    http://www.livestation.com/ar/rt/ar

     
    http://www.almayadeen.net/ar/Live

    Pour les gens qui cherchent de l'information en francais sur Gaza, voici le lien de la resistance palestinienne, lire ici et ici

    Lien permanent Catégories : moyen orient 0 commentaire
  • Gaza ; C'est un massacre de civils, de femmes et d'enfants sans precedent dans l'histoire de l'humanite!

    Shaytanyahu est pris dans son propre piege, la guerre s'etend a toute la region, puis vient l'Europe. La France sera le premier pays a sombrer dans une guerre civile organisee au plus haut niveau de l'etat francais par la DCRI et la DGSE, par les israeliens de France et le CRIF!

     
    Campagne mondiale anti-israelienne. 9000 sites israeliens pirates, des milliers de base de donnees corrompues, les emails et communication de l'armee d'occupation ont ete decryptes en rendus acessibles a tous!

    C'est un massacre de civils, de femmes et d'enfants sans precedent dans l'histoire de l'humanite! Rahimahum Allah (swt)!

    Genocide de la bande de Gaza: Couverture en direct des evenements:

    http://www.megalivestream.com/alquds-tv/

    http://www.megalivestream.com/al-aqsa-tv/


    http://www.megalivestream.com/tv-live/arabic/


    http://www.livestation.com/ar/rt/ar

     
    http://www.almayadeen.net/ar/Live

    Pour les gens qui cherchent de l'information en francais sur Gaza, voici le lien de la resistance palestinienne, lire ici et ici

    19H39: Shaytanyahu a envoye un emissaire secret au Caire ce soir, le fils de chien a senti que le vent avait tourne et maintenant hesite a engager les combats au sol! 

    19H33: Al Aqsa TV (lien au dessus) annonce que le commandement de la resistance palestinienne fera passer un message important au peuple Palestinien ce soir

    19H25: Nos sources en Egypte, dans le Sinai confirment qu'il existe maintenant un effort militaire officieux Musulman  qui est mis en place, qui prend forme tres rapidement et que les resultats devraient se voir des l'invasion terrestre de Gaza par l'occupation.    

    19H15: 44 martyrs dont 21 enfants, et 440 blesses selon les autorites medicales de Gaza.  70% des victimes sont des femmes et des enfants. L'Egypte envoit des aides medicales depuis ce matin sur Gaza, et les aides internationales et equipes medicales internationales commencent a entrer dans Gaza, mais c'est encore insuffisant selon les autorites medicales car les differents hopitaux manquent de medicaments de premieres necessites. 



    19H10: 1 martyr et 2 bleses a Khan Younes

    19H05: Bombardements intenses sur le quartier de Hay Zeitoun a Gaza. Les medias sionistes parlent d'une treve negociee par un pays europeen en ce moment meme au Caire. Morsy 'ne peut recevoir Meshaal' ce jour, il le verra demain! Le cirque de la ligue arabe continue. Les 'experts sionistes' en securite craignent un enlisement dans Gaza si la frontiere sud n'est pas 'hermetique'... Et elle ne l'est pas du tout! 

      19H02: La resistance balance 83 roquettes sur les colonies avoisinantes Gaza. Les colons fuient aides par l'armee. 
    16H34: Couvre feu impose sur tout le sud de la Palestine occupee par l'occupant. Signal precurseur de l'invasion terrestre. 

    16H29: Surencheres entre les pays du camp Syrie-Iran  (et Turquie-Qatar) qui menacent d'intervenir directement dans le conflit si Gaza est envahie et si l'Egypte n'envoit pas son armee la proteger Gaza, signe Larijani depuis Teheran !  (ndlr: on aimerait plus d'actions et moins de paroles)
    0: Roquettes s'abattent encore en ce moment et pour la premiere fois sur la colonie de Bir Toubiya selon la chaine sioniste 10. 

    15H52: Les langues se delient a Gaza! Lors de sa visite a Gaza le 23 octobre dernier, Jabba le Huth du Qatar a offert nombreux petits cadeaux en or 22 carats, s'il vous plait, a de nombreux leaders du Hamas et autres organisations (montres et stylo), emettant a de tres basses frequences vers les satellites sionistes. Ce sont ces gadgets qui ont permis de localiser precisement Al Jaabari et le commandant Ahmad Abu Jalal, assassine lui aussi hier dans le quartier de Maghazi a Gaza. La source est un responsable militaire de la branche armee du Hamas.  


    15H42: Sarayat Al Quds envoit des roquettes Grad sur Asdud, Nahr 'Our et la colonie de Kisouvim.  

    15H41: Les Palestiniens de Cisjordanie voient les roquettes et missiles s'abattrent sur l'entite sioniste et temoignent sur les chaines satellitaires Arabes! 

    15H40: Encore des missiles FAJR 5 sur Tel Aviv, la 'kippa de fer' est une farce!

    15H33: C'est une honte ce qui se passe au Caire! Erdogan, Jaba le Huth du Qatar et Morsi sont complices de shaytanyahu! Absolument rien n'est fait, ils laissent le peuple Palestinien se faire massacrer et font de la diversion mediatique. Comment se fait-il que le Qatar envoit armes et mercenaires partout au nom de la demoncratie et que Gaza ou la liberation d'Al Quds ne soient pas du Djihad? Ces gens la ne trompent que leur propre personne!    

    15H16: Bilan provisoire 41 martyrs dont 21 enfants! et pres de 400 blesses selon les autorites medicales de Gaza! 



    15H13: Apres 4 jours de bombardements intensifs sur Gaza, le meme nombre de roquettes, missiles est tire depuis Gaza sur les colonies et les plus grandes villes de Palestine occupee. L'ouverture d'un second front demolirait l'entite en 48 heures! 

    15H07: L'aviation sioniste frappe la frontiere Palestine-Egypte, 1 martyr et 7 blesses. Shaytanyahu a perdu la bataille du controle de la frontiere sud de Gaza, les autorites egyptiennes laissent faire pour le moment et les tunnels marchent a plein regime! Ce que redoute le plus les sionistes c'est que des armes de premieres generations russes ou chinoises arrivent en premiere ligne tres tot dans la bataille, car le nombres de pertes sera tres lourdes cote sioniste. L'emir du Qatar est hue au Caire!   



    14H48: Al Qassam affirme avoir envoye plusieurs missiles FAJR 5 sur Tel Aviv. Au moins 2 missiles ont frappe Tel Aviv selon les medias sionistes. 



    14H47: Salves de roquettes sur Bir Seb'ha selon les chaines sionistes. 



    14H45: Les medias sionistes affirment que 700 roquettes et missiles se sont abattues sur la Palestine occupee. C'est l'heure de la priere du Maghreb a Gaza! 

    14H41: Des missiles s'abattent sur Tel Aviv, les sirenes retentissent en ce moment.
     

    14H14: Des roquettes s'abattent sur Asdud en ce moment, la tele sioniste parle de maisons touchees. Manifestation s dans 23 grandes villes europeens contre les massacres de Gaza. 


    13H41: Le occupants tentent d'avancer par le nord et l'est mais les resistants frappent les blindes. Au moins 5 blesses et un vehicuel en feu dans l'est de Gaza. Internet est coupe ou tres lent dans une partie du moyen orient (Egypte, Jordanie, Liban, Syrie, Palestine occupee)

    13H35: Salves de roquettes sur Ashkol et bombardements intensifs sur le nord et le centre de Gaza. Les autorites medicales previennent que le nombre de victimes va augmenter car beaucoup de blesses arrivent et ont des blessures critiques. Les hopitaux de Gaza manquent de tout, absolument tout, au niveau sanitaire, c'est une catastrophe

    13H29: Plusieurs colons morts et blesses (5 au total) a Asdud selon la tele sioniste.  Les chaines sionistes informent beaucoup moins que les premieres 48 heures car les degats et les morts sont extremement eleves dans les colonies, on compte au moins 18 colons sionistes morts et 10 fiotasses de l'armee sioniste abattues depuis mercredi, et ce sont les morts vu pres de Gaza par la resistance et confirme par la suite par les medias sionistes. La on a un black out total, je viens d'ecouter les medias juifistes de France, la couverture est ouvertement raciste et pro-sioniste. Meme Fox news fait mieux que France Inter ou France Tekl Avivision. 
     
    13H28: Defile de 'ministres arabes' a Gaza qui confine au ridicule. Les gazaouis attendent une aide concrete pas du cinema et des paroles!


    Quant a ceux qui croient que 1 millions de Jordaniens peuvent sortir comme cela dans les rues, dans un pays sous controle israelien, juste pour protester contre la flambee des prix, provoquee par les banksters sionistes dans le but de renverser leur pantin anglo-juifiste, dont ils n'ont plus besoin maintenant, et expulser tous les Palestiniens de Cisjordanie vers la Jordanie! Meme scenario a Gaza ou les sionistes veulent provoquer un exode massif de Gazaouis dans le Sinai (AS)

    Le bilan de l’agression: 36 martyrs et 335 blessés

     
     
     
     
     


     Le nombre de martyrs a augmenté suite aux agressions continues contre la bande de Gaza depuis mercredi dernier. Le bilan a atteint, jusqu'à présent, 36 martyrs et 335 civils blessés, leur plupart est des enfants, femmes et hommes âgés, après une série de raids lancée la nuit dernière et ce matin sur diverses zones de Gaza. 
     
    Le ministère palestinien de la Santé a déclaré que le bilan agressif sanglant contre la population civile de s'est élevé à 36 martyrs et 335 blessés dont une majorité d'enfants et femmes.

     Des sources médicales ont confirmé l'arrivée aux hopitaux de trois martyrs lors de deux raids aériens qui ont en cible le camps d'el-Maghazi au centre de Gaza, indiquant que deux citoyens sont tombés également en martyr, après que l'aviation de l'occupant ont ciblé une maison dans le quartier d'el-Salam à Deer el-Balah au milieu de Gaza, et le deuxième raid aérien a bombardé une zone à l'ouest de Rafah.

     Les sources médicales ont déclaré qu'elles ont pu arraché un cadavre d'un martyr non identifié, une femme et petite fille blessées des décombres d'une maison visée dans le quartier d'el-Zeitoun.

    "30 citoyens ont été blessés lors d'un raid aérien qui a pris en cible une habitation à Jabalia basse, au nord de la bande de Gaza", ont révélé les sources médicales.

    Les sources ont confirmé que quatre citoyens ont été blessés après que l'aviation de guerre de l'occupant israélien a lancé deux raids aériens ciblant deux motocycles, l'un à Khan Younis au sud de Gaza, et l'autre à Rafah.
    Le ministère a indiqué que le nombre de martyrs a atteint 32 personnes dont 8 enfants, deux femmes et deux hommes plus âgés, ainsi que 335 blessés, dont 150 enfants et femmes.
    Il est à noter que l'armée israélienne a annoncé dans sa dernière déclaration, la nuit dernière seulement, qu'elle avait lancé 600 raids sur Gaza.
     
    De leur part, les factions palestiniennes de la résistance nationale ont revendiqué avoir pris en cible la nuit dernière la ville d'el-Qods occupé par une roquette de type "M5" de langue porté "75 km", et deux roquettes sur Tel-Aviv, en riposte contre l'agression barbare incessante de l'occupation israélienne.


    Des médias hébreux: 5 millions Israéliens sont dans les cibles des missiles d’el-Qassam
     
     
     
     
    Nazareth - CPI


     Les médias hébreux ont signalé que les préparations ont augmenté dans les hôpitaux israéliens aux territoires palestiniens occupés depuis 1948.
     
    La deuxième chaîne hébreu à déclaré dans son site web aujourd’hui que « les hôpitaux ont élevés les préparations puisque 5 millions de colons sont dans les endroits ciblés par el-Qassam.

    Dans un contexte lié, les Jérusalémites ont affirmé que les larges campagnes d’évacuations ont déjà commencé dans la ville occupée de Jérusalem et l'abolition des réservations d'hôtel, après qu'une roquette palestinienne a été tirée par "el-Qassam" sur des cibles au nord de Jérusalem, hier soir.

    Les médias turcs: Ce qui se passe à Gaza est une guerre des symboles religieux
     
     
     
     
    Istanbul – CPI


     
    L'Agence officielle turque de la presse "Anatoli" a décrit dans un rapport sur la guerre de l'occupant israélien contre Gaza et le lancement des missiles de la résistance palestiniennes sur des objectifs choisis comme une guerre des symboles religieux.

    Elle a déclaré que les Brigades d'el-Qassam, la branche militaire du mouvement du Hamas a répondu au processus militaire mené par les forces armées de l'occupation sous le nom "Colonne de nuages", avec le lancement d'un grand nombre de missiles sur des sites de l'occupant israélien.

    Les brigades d'el-Qassam ont lancé le nom "Pierres d'Argile" sur le processus du lancement des missiles.
    Il est à noter que "Pierres d'Argiles" est un symbole des pierres par lesquelles Allah a protégé el-Kaba et les opprimés lors de la campagne menée par Ibraha Habachi sur La Mecque bénie.

    Alors que l'expression "Colonne de nuages" diffusé dans la bible falsifiée soulignant à la protection qui sera fournie pour Israël contre ceux qui se tiennent dans les rangs de leurs ennemis

    El-Qassam : Le missile « M 75 » dédié au leader Makadma
     
     
     
     
    Gaza-CPI


     
      Les brigades de Ezzeddine el-Kassam, bras armée de Hamas, ont dévoilé la signification du nom du missile "M 75" qui a été produit localement et qui a atteint el-Quds et la ville de Tel-Aviv (tel-Arrabiaa)
    Les brigades ont déclaré que la première lettre «  M » fait référence au nom du leader Makadma alors que 75 fait référence à la portée du missile qui est à environ 75-80 km.

    L’occupant israélien a exprimé son étonnement devant ce missile affirmant que ses responsables de sécurité « ne connaissent rien à son propos », selon les brigades d'el-Qassam

    Il est à noter que Makadma a été assassiné,  le 08/03/2003, avec trois de ses compagnons suite à un raid aérien, est l’un des célèbres leaders de la résistance islamique et l’un de ses penseurs, il a écrit plusieurs livres et articles qui soutiennent la résistance.
     
     
    Missiles de la résistance : L’occupation israélienne cherche un refuge
     
     
     
     
    Nazareth -CPI

     
    Une source hébreu a dévoilé que des efforts sont déployés pour abriter les Israéliens qui s’étaient enfuis après le bombardement des régions sud des terres occupées par les roquettes de la résistance, dans les colonies de la Cisjordanie. 

    La chaîne « Israël national news » a rapporté que des efforts déployés  depuis le mercredi dernier tentent d’abriter les familles juives momentanément dans les colonies de Gouch Atsioun et Moudiin ainsi que certaines colonies illégales à Naplouse et ce afin de les protéger des roquettes lancées par la résistance palestinienne.

    Il est à noter que, devant le pessimisme de l’opinion public des occupants israéliens après l’atteinte de Tel-Aviv par les Katiouchas de la résistance, le ministre de la sécurité du front interne Avi Dichter a estimé que les missiles de la résistance continueront à tomber par centaines.
    L’occupant veut une trêve et convoque 75 000 soldats réservistes
     
    CPI

     
    Le gouvernement de l’occupation israélienne a annoncé la bienvenue de toute initiative égyptienne pour une trêve avec le mouvement de la résistance islamique Hamas, et ce au moment où il a convoqué 75 000 soldats réservistes pour une éventuelle agression terrestre sur Gaza.

    Le porte-parole du ministère des affaires étrangères de l’occupant avait déclaré que son pays attend de nouvelles informations du côté égyptien, après la visite de son premier ministre Hichem Kandil accompagné des responsables des renseignements à la bande de Gaza.

     Les factions de la résistance s’étaient mis d’accord, vendredi 16/11/2012, sur la continuation de la résistance affirmant que les déclarations de l’occupant concernant la trêve ne sont pas sérieuses.  
    Dr. Sami Abou Zouhri, porte-parole de Hamas, a affirmé que son mouvement a reçu plusieurs contacts pour conclure une trêve mais, tout en réitérant: « on s’est mis d’accord avec les factions  de la résistence nationale que l’occupant n’est pas sérieux ».
     
     
     
    Jérusalem : affrontements et arrestations après la chute des deux roquettes

    Jérusalem - CPI

     De violents affrontements ont éclaté dans le quartier de Bab Hutta de la Vieille Ville de Jérusalem, hier soir, entre les gens du quartier et l'occupation israélienne. Cette dernière a arrêté trois frères Mohammed, Tariq et Omar Salaymeh et les a transférés à la détention et à l’enquête à Maskoubiya à l’ouest de Jérusalem.
    Des sources locales ont déclaré à notre correspondant que huit civils ont été blessés par balles en métal recouvert de caoutchouc et de nombreuses victimes étouffées par les bombes de gaz lacrymogène lors des affrontements qui ont éclaté au village d’Issawiya à Jérusalem.

    Dans la zone de Ras el-Amoud, au nord de Jérusalem, un certain nombre de citoyens ont été blessés par balles et par des grenades assourdissantes ainsi que par le gaz lacrymogène à la suite des affrontements dans le quartier.

    Des affrontements ont aussi éclaté dans le quartier central, Ain Elouz et Beer Ayoub, de la ville de Silwan, au sud de la mosquée d’el-Aqsa conduisant à l’étouffement de dizaines de personnes.
    Il est indiqué que la ville occupée de Jérusalem est dans un état de panique et de renforcement de la sécurité, surtout après la chute des roquettes de la résistance.


    Le chef de la diplomatie tunisienne à Gaza
     
     
     
    Chef de la diplomatie tunisienne Rafik Abdessalem, au milieu, lors d’une courte visite à Gaza
     
     
    Agences


     
    « Le chef de la diplomatie tunisienne, Rafik Abdessalem est arrivé, samedi matin, à Gaza, à travers le point de passage de Rafah à la frontière avec l'Egypte, pour une courte visite de solidarité », a révélé ce matin une source officielle du Hamas.

    Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Islam Chahwane a déclaré que la délégation tunisienne dirigée par le ministre des Affaires étrangères, Rafik Abdessalem, est arrivée à Gaza et se dirige vers le siège du gouvernement détruit par l'occupant ce matin, pour rencontrer des responsables du gouvernement de Gaza.

    Notons que la Tunisie a condamné fermement l’actuelle agression brutale et sanglante menée par l’aviation de guerre de l’occupation israélienne sur la population civile de la bande de Gaza, exhortant la communauté internationale, notamment la Ligue des Payas Arabes et l’Organisation de la coopération islamique d’intervenir d’urgence pour mettre fin à l’agression 
    Le Premier ministre égyptien, Hicham Kandil, est arrivé hier vendredi à la Bande de Gaza à la tête d'une délégation gouvernementale de haut niveau, où il a rencontré le Premier ministre palestinien, Ismaïl Haniyeh, à Gaza.
    Les avions de combat israéliens ont détruit samedi matin le siège du gouvernement palestinien dans la ville de Gaza avec cinq missiles.


    Gaza : L'occupation bombarde le Stade international de Palestine avec cinq missiles
     
     
     
     
    Gaza – CPI

     
    Les avions de guerre de l'occupation israélienne ont bombardé samedi matin le stade international de Palestine situe à l'ouest de la ville de Gaza, causant de grands dommages.

    Un observateur sur le terrain a déclaré que les avions militaires de l'occupation israélienne ont lancé cinq missiles directement sur le stade international de Palestine, causant de grands dommages dans le côté sud.

    L'occupation cible le siège du gouvernement à Gaza
     
     
     
     
    Gaza – CPI


     
    Les forces armées de l'occupation israélienne ont intensifié leurs agressions sur la Bande de Gaza, samedi à l'aube, et ont ciblé le siège du gouvernement et le département de police d'Arafat, en plus de dizaines d'objectifs le long de la Bande de Gaza.

    Le correspondant du CPI a déclaré que les avions de guerre israéliens ont bombardé le QG de la présidence du gouvernement avec cinq missiles, en le détruisant complètement samedi matin, après avoir reçu hier le premier ministre égyptien, Hicham Kandil, qui devrait aujourd'hui recevoir la délégation tunisienne présidée par le ministre des Affaires étrangères.

    Le gouvernement a renouvelé sa stabilité sur ses positions et de se tenir avec le peuple palestinien après le ciblage de son siège.
    Les raids israéliens ont eu lieu aujourd'hui à l'aube,mettant fin à l'état de calme qui a régné durant une courte période la nuit dernière.
    Les avions de combat israéliens ont détruit le siège principal de la Police à l'ouest de Gaza, en plus de multiples cibles.

    Des sources de sécurité ont déclaré à notre correspondant que les avions de l'occupant israélien ont lancé 30 raids aériens sur la région des tunnels à Rafah.

    Les forces armées occupantes ont lancé 10 raids aériens sur la ville de Khan Younès, 7 sur le centre du secteur, et plus de 30 autres raids sur le nord de la Bande de Gaza, faisant des dommages et de blessés.
    De son côté, le gouvernement palestinien a confirmé sa stabilité sur ses positions et de se tenir au côté du peuple palestinien, insistant sur le fait que le bombardement de son siège ne paralyse pas la visite de la délégation tunisienne officielle qui arrivera à la Bande de Gaza aujourd'hui.

    Le porte-parole du gouvernement palestinien, Tahar al-Nounou, a déclaré dans un communiqué dont le CPI a obtenu une copie que cela reflète la haine de l'occupation envers le gouvernement palestinien, ses réalisations et son succès à conduire l'étape et à traiter les causes politiques.

    Gaza: 8 Palestiniens tués samedi matin
     
     
     
     
    Agences


     

    Huit Palestiniens ont été tués, aujourd’hui, samedi matin, dans de nouveaux raids israéliens sur la bande de Gaza, ce qui a porté à 39 le nombre de Gazaouis martyrs, depuis l'agression militaire de l’occupation israélienne, incessante dès son lancement le mercredi, selon les services d'urgence et sources médicales à Gaza.


    Le porte-parole des services d'urgences  Adham Abou Salmia a précisé : « Quatre Palestiniens ont trouvé la mort dans le quartier de Zouhour à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza assiégée.
    Il a indiqué que citoyens palestiniens avaient trouvé la mort dans le camp de réfugiés de Maghazi, tout en souligant qu’un quatrième citoyen avait ensuite été tué dans le quartier de Tel-el-Sultan à Rafah.
    Ces derniers martyrs portent le bilan agressif sanglant de la guerre de l’occupation israélienne contre la population de la bande de Gaza, à 39 martyrs Palestiniens depuis le lancement mercredi de l'opération « Pilier de défense » par l'assassinat d'Ahmad Jaabari, le chef des opérations militaires du Hamas.
    Les sources médicales, à Gaza, ont révélé que 345 civils Palestiniens ont été blessés dont une majorité dans d’enfants, femmes et hommes âgés.


    L'occupation demande une trêve et la panique continue de régner à Tel-aviv
     
     
     
     
    Gaza – CPI


     
    Un responsable de haut niveau au ministre palestinien à Gaza a dévoilé que son gouvernement a reçu vendredi soir des contacts onusiens et européens pour écouter ses conditions et réaliser une trêve avec l'occupation israélienne.
    Cela est arrivé au moment où l'ancien vice-président du Shin Bet, Yitzhak Ilan, a reconnu que la guerre sur Gaza n'arrête pas les missiles, et que le mouvement du Hamas est très organisé et possède une quantité importante de missiles à longue portée.

    Le vice-président du Bureau politique du mouvement du Hamas, Moussa Abou Marzouk, a déjà confirmé à la presse que ces contacts intensifs sont en cours pour réaliser une trêve et contenir la situation, mais il a exclu la possibilité que cela se concrétise prochainement.

    Le site Web "al-Jazeera net" a cité d'un responsable au gouvernement palestinien que des pays européens et un responsable onusien ont contacté le mouvement du Hamas en Palestine occupée et à l'étranger pour connaître sa position sur une éventuelle trêve, et il a été démontré que ces contacts sont incités par une décision israélienne.

    Le responsable du Hamas a ajouté que son mouvement a informé les médiateurs que toute trêve avec Gaza doit se réaliser avec des garanties qui incluent la levée du blocus, l'arrêt de toutes les agressions et de la politique d'assassinat ciblé contre les Palestiniens à Gaza.

    Il a poursuivi que le Hamas se réunit avec les autres factions avec de discuter de l'unification de la position palestinienne envers les propositions reçues pour reprendre la trêve avec l'occupation.

    Panique en Israël
     
    Dans le même contexte, les brigades d'al-Qassam, la branche militaire du Hamas, ont déclaré qu'elles ont lancé une nouvelle roquette de fabrication artisanale sur la ville de Tel-Aviv, à 75 kms de la Bande de Gaza et deux autres sur le siège de la Knesset israélienne dans la ville occupée de Jérusalem (el-Qods).
    Les sirènes ont été entendues vendredi soir dans la ville occupée de Jérusalem pour la première fois depuis 1991 lorsque le régime de Saddam Hussein en Irak a lancé des missiles sur Israël.

    Les brigades d'al-Qassam ont déclaré qu'elles ont lancé un missile développé de type "M-75" sur un site israélien dans la ville de Tel-Aviv.

    Des sources israéliennes ont reconnu la chute du missile à l'intérieur de Tel-Aviv, où les sirènes ont retenti dans la ville, ce qui a semé la terreur au sein des israéliens.
    La résistance palestinienne a tiré depuis le début de l'agression sur Gaza des centaines de missiles sur les villes et les villages palestiniens occupés en 1948, faisant 4 morts et plusieurs blessés dans les rangs des israéliens, selon les déclarations de l'occupation jusqu'à maintenant.

    Les soldats de l'occupation se cachent dans les toilettes !
     
     
     
     
    Jérusalem occupée – CPI


    Les proches de plusieurs soldats sionistes mobilisés sur le front sud, près de la Bande de Gaza, ont demandé d’accorder une permission à leurs enfants après que trois d’entre eux ont été blessés vendredi par des roquettes palestiniennes, dans la base militaire de Hof Ashkol.
     
    La radio de l’armée sioniste a rapporté hier soir de la sœur d’un des soldats son appel lancé aux responsables de l’armée à la nécessité de démobiliser son frère, craignant pour sa vie. « J’ai perdu l’un de mes proches lors d’un précédent conflit, je ne veux pas perdre mon frère maintenant », a-t-elle admis.

    Elle affirme que son frère « se trouve dans une base militaire au sud des territoires occupés, et la direction de l’armée ne leur fournit aucun refuge où s’abriter lors de chutes de missiles, excepté les toilettes où on leur dit de se cacher lorsqu’ils entendent les sirènes ».

    Elle a ajouté avec colère : « Je pense qu’ils les laissent dans la base pour qu’ils se fassent attraper comme des lapins dans des conditions de service difficiles, et je demande la démobilisation de tous les soldats ».


    Le Caire: Mechaal, Erdogan et Ihsanoglu discutent de la situation de Gaza
     
     
     
     
    Le Caire – CPI


     
    Des sources égyptiennes bine-informées ont déclaré que le président du bureau politique du mouvement du Hamas, Khaled Mechaal, est arrivé, le samedi à l'aube 17/11, à la capitale égyptienne, le Caire, à la tête d'une haute délégation du Hamas.

    Les sources ont déclaré au CPI que Mechaal est arrivé, au Caire, en coïncidence avec l'arrivée du premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, et le secrétaire général de l'Organisation de Coopération islamique, Ekmeleddine Ihsanoglu, tandis qu'une délégation tunisienne de haut niveau composante de 11 ministres et présidée par le ministre des affaires étrangères, Rafik Abdul-Salam, était arrivée à la Bande de Gaza, via le passage de Rafah, pour fournir l'aide et la solidarité pour les habitants du sectur.

    Les sources ont ajouté que l'Emir du Qatar, le Cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani arrive, lui aussi, au Caire pour que tous rencontrent le président égyptien Dr. Mohamed Morsi, afin de discuter les occasions de l'imposition d'une trêve sur les deux côtés (Palestinien et Israélien) après les événements regrettables vécus à Gaza au cours des 4 jours de l'agression israélienne continue.

    Ce mouvment politique vient après des contacts égyptiens menés avec un certain nombre des forces internationales, y compris les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l'Italie et la Russie, pour discuter la possibilité de prendre une forte position internationale et cesser l'escalade militaire israélienne sur Gaza.

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • Nouvelle calédonie, Kanaky: Communiqué du Comité 150 ans

    Dans le cadre de la décolonisation voulue par l’Accord de Nouméa qui doit mener le pays kanak à son émancipation et à sa pleine souveraineté, le « Comité 150 ans après », trouve son origine au sénat coutumier, à travers le CNDPA, œuvre dans ce sens.
    Le 24 septembre 2003 a marqué le 150e anniversaire de la prise de possession du pays par la France. Pour cet anniversaire, le MWA – KAA (porté par 25 000 personnes) a été implanté à Nouméa, « pour remettre l’esprit de l’homme du pays à sa place ».
    Dans la continuité du 24 septembre 2003, le « Comité 150 ans après » a organisé chaque 24 septembre sur un thème permettant de mesurer le chemin parcouru jusqu’au terme du processus de l’Accord de Nouméa. Ainsi, chaque année a été célébré autour des thèmes suivants :
    - 2004 : la pirogue .
    - 2005 : le barreur .
    - 2006 : le pacte citoyen .
    - 2007 : l’arbre de la parole .
    - 2008 : l’appel des clans .
    - 2009 : le comité citoyenneté (en partenariat avec le gouvernement de Nouvelle-Calédonie)
    - 2010 : l’universel est dans la case
    - 2011: le drapeau (« rendre le pays à l’homme de l’endroit » : pose, à Balade, d’un drapeau sculpté 1 t.2)
    - 2012 : le nom du pays : KANAKY (avec l’opération « la tribu dans la ville » installée en baie de la Moselle)

    Le « Comité 150 ans après » indique qu’à chaque célébration du 24 septembre, les démarches coutumières ont été effectuées, dans les règles, auprès des autorités coutumières du pays que sont le sénat coutumier et les conseils coutumiers de chaque aire coutumière . S’agissant plus particulièrement de l’organisation du 24 septembre 2012, et dans le cadre de l’organisation du mois de la citoyenneté en partenariat avec le gouvernement du pays, plusieurs réunions ont été organisées avec le gouvernement via le comité citoyenneté, la mairie de Nouméa, et le représentant de l’Etat. Cette démarche n’a pas été comprise du côté de nos interlocuteurs, pour divers raisons : les échanges ont permis d’aboutir à un accord pour la réalisation, de manière temporaire, à cet endroit de la baie de la Moselle, de l’opération « la tribu dans la ville », puis, de manière définitive, au Quai F.E.D (Procédure administrative de mise à disposition du terrain engagé. Réunion technique à la demande du Comité 150 ans après.. tenue dans les locaux du gouvernement en présence des collaborateurs du Vice-Président du Gouvernement de la Nouvelle Calédonie, Mr TUYENON Gilbert).


    L’accord signé entre les parties (le « Comité 150 ans après.. », le gouvernement du pays, la commune de Nouméa et le représentant de l’État) constitue donc la parole donnée du « Comité 150 ans après.. ».


    Concernant la délocalisation :Plusieurs rencontres s’organisent au niveau des instances coutumière, une assemblé générale de l’aire DJUBEA KAPONE se tient le 12 octobre 2012 , elle décide de la mise en œuvre de la délocalisation de la tribu dans la ville par le comité 150 ans après.. .I l est prévu ce même jour une rencontre avec les membres du collectif, ces derniers déclineront l’offre de rencontre sous l’égide de l’aire DJUBEA KAPONE .


    Vendredi 12 octobre dans l’aprés midi le geste coutumier de l’aire DJUBEA KAPONE et du comité 150 ans après reçoit un refus catégorique de la part de soit disant « propriétaire terrien » et de l’ensemble des personnes présents sur le site de la baie de la Moselle ce jour là .


    Le samedi 13 octobre , la case de l’aire DJUBEA KAPONE est délocalisée .


    Le samedi 27 octobre 12 , la case commune est délocalisée. Sur cette même période plusieurs rencontres se tiennent .


    Le vendredi 9 novembre, le sénat coutumier accompagné des représentants de l’aire DREHU se présente sur la place du MWA– KAA pour demander au comité 150 ans après.. de mettre en œuvre la délocalisation de la case DREHU .
    La procédure reçoit un refus catégorique des soit disant propriétaire terrien . Cette ultime tentative de rencontre ayant pas aboutit ,le geste coutumier refuser, la décision est prise de se retirer de la gestion de se dossier, le Comité 150 ans après… et le sénat coutumier.

    L’image , véhiculée aujourd’hui sur la « tribu dans la ville » n’est pas celle du comité 150 ans après…


    PS : conseil national droit des peuples autochtone .


    LE COMITÉ 150 ANS APRÈS…

    Lien permanent Catégories : Kanaky 0 commentaire
  • 20 raids aériens : L’occupant intensifie sa guerre enragée sur Gaza

     [ 15/11/2012 - 21:31 ]

     
     

    «L’occupant israélien a intensifié cette nuit, il y a quelques minutes, sa guerre enragée sur la population civile de Gaza. Les avions de guerre israéliens ont lancé plus d’une vingtaine de raids aériens en une seule frappe concentrée sur Gaza », a révélé une source bien informée sur la chaîne d’el-Jazeera.

    Juste avant un quart d’heure, le premier ministre de l’occupant israélien, Benjamin Netanyahu a menacé d’élargir l’agression sur la bande de Gaza, a-t-on pris la source.

    Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a par ailleurs approuvé jeudi le rappel de jusqu'à 30'000 réservistes. Ces soldats seront mobilisés à tout moment, selon le porte-parole de l'armée israélienne.

    De sa part, le porte-parole, le général Yoav Mordechaï a déclaré à la télévision de son entité occupante : « Nous sommes en train d'étendre la campagne" à Gaza », confirmant également que le ministre de la guerre ( prétendu de défense ) a rappelé 30'000 soldats", pour l’agression de grande envergure, selon ses allégations.

    Les Etats-Unis ont de leur côté demandé jeudi à l'Egypte d'user "de son influence régionale" pour aider à mettre fin aux violences, selon leurs propos.

    Lien permanent Catégories : moyen orient 0 commentaire
  • Nouvelle-Calédonie, Kanaky: Communiqué du COMITÉ 150 ANS APRÈS…

    Dans le cadre de la décolonisation voulue par l’Accord de Nouméa qui doit mener le pays kanak à son émancipation et à sa pleine souveraineté, le « Comité 150 ans après », trouve son origine au sénat coutumier, à travers le CNDPA, œuvre dans ce sens.

    Le 24 septembre 2003 a marqué le 150e anniversaire de la prise de possession du pays par la France. Pour cet anniversaire, le MWA – KAA (porté par 25 000 personnes) a été implanté à Nouméa, « pour remettre l’esprit de l’homme du pays à sa place ».

    Dans la continuité du 24 septembre 2003, le « Comité 150 ans après » a organisé chaque 24 septembre sur un thème permettant de mesurer le chemin parcouru jusqu’au terme du processus de l’Accord de Nouméa. Ainsi, chaque année a été célébré autour des thèmes suivants :

    - 2004 : la pirogue .
    - 2005 : le barreur .
    - 2006 : le pacte citoyen .
    - 2007 : l’arbre de la parole .
    - 2008 : l’appel des clans .
    - 2009 : le comité citoyenneté (en partenariat avec le gouvernement de Nouvelle-Calédonie)
    - 2010 : l’universel est dans la case
    - 2011: le drapeau (« rendre le pays à l’homme de l’endroit » : pose, à Balade, d’un drapeau sculpté 1 t.2)
    - 2012 : le nom du pays : KANAKY (avec l’opération « la tribu dans la ville » installée en baie de la Moselle)

    Le « Comité 150 ans après » indique qu’à chaque célébration du 24 septembre, les démarches coutumières ont été effectuées, dans les règles, auprès des autorités coutumières du pays que sont le sénat coutumier et les conseils coutumiers de chaque aire coutumière . S’agissant plus particulièrement de l’organisation du 24 septembre 2012, et dans le cadre de l’organisation du mois de la citoyenneté en partenariat avec le gouvernement du pays, plusieurs réunions ont été organisées avec le gouvernement via le comité citoyenneté, la mairie de Nouméa, et le représentant de l’Etat. Cette démarche n’a pas été comprise du côté de nos interlocuteurs, pour divers raisons : les échanges ont permis d’aboutir à un accord pour la réalisation, de manière temporaire, à cet endroit de la baie de la Moselle, de l’opération « la tribu dans la ville », puis, de manière définitive, au Quai F.E.D (Procédure administrative de mise à disposition du terrain engagé. Réunion technique à la demande du Comité 150 ans après.. tenue dans les locaux du gouvernement en présence des collaborateurs du Vice-Président du Gouvernement de la Nouvelle Calédonie, Mr TUYENON Gilbert).

    L’accord signé entre les parties (le « Comité 150 ans après.. », le gouvernement du pays, la commune de Nouméa et le représentant de l’État) constitue donc la parole donnée du « Comité 150 ans après.. ».

    Concernant la délocalisation :

    Plusieurs rencontres s’organisent au niveau des instances coutumière, une assemblé générale de l’aire DJUBEA KAPONE se tient le 12 octobre 2012 , elle décide de la mise en œuvre de la délocalisation de la tribu dans la ville par le comité 150 ans après.. .I l est prévu ce même jour une rencontre avec les membres du collectif, ces derniers déclineront l’offre de rencontre sous l’égide de l’aire DJUBEA KAPONE .

    Vendredi 12 octobre dans l’aprés midi le geste coutumier de l’aire DJUBEA KAPONE et du comité 150 ans après reçoit un refus catégorique de la part de soit disant « propriétaire terrien » et de l’ensemble des personnes présents sur le site de la baie de la Moselle ce jour là .

    Le samedi 13 octobre , la case de l’aire DJUBEA KAPONE est délocalisée .

    Le samedi 27 octobre 12 , la case commune est délocalisée. Sur cette même période plusieurs rencontres se tiennent .

    Le vendredi 9 novembre, le sénat coutumier accompagné des représentants de l’aire DREHU se présente sur la place du MWA– KAA pour demander au comité 150 ans après.. de mettre en œuvre la délocalisation de la case DREHU . La procédure reçoit un refus catégorique des soit disant propriétaire terrien . Cette ultime tentative de rencontre ayant pas aboutit ,le geste coutumier refuser, la décision est prise de se retirer de la gestion de se dossier, le Comité 150 ans après… et le sénat coutumier. L’image , véhiculée aujourd’hui sur la « tribu dans la ville » n’est pas celle du comité 150 ans après…

    PS : conseil national droit des peuples autochtone .

    LE COMITÉ 150 ANS APRÈS…

    Lien permanent 0 commentaire
  • Kanaky : Tribu dans la ville, quel gachis : communiqué du Sénat

     L'autorité coutumière déniée par de jeunes radicaux, un risque de défiance entre communautés, un coup de canif dans la construction du destin commun, voilà les premières conséquences visibles de l’opération démolition menée mardi matin.

    Une solution extrême est venue répliquer à une position intransigeante. Reste qu’il faudra trouver un jour un espace de vie et d’affichage de la culture kanak à Nouméa.

    Une solution extrême est venue répliquer à une position intransigeante. Reste qu’il faudra trouver un jour un espace de vie et d’affichage de la culture kanak à Nouméa.

    Photo Archives LBC

     

     

    Elles étaient belles, ornées de flèches faîtières et entourées de sculptures. Elles ont été construites avec amour et ferveur par de jeunes Kanak qui ont montré pour l’occasion leur sens artistique et leur courage.

    Il n’en reste plus que des amas de paille, de bois et de pierre. La tribu dans la ville n’existe plus. Il n’est pour l’heure plus question de la déplacer près du musée maritime. Un beau gâchis qui résulte d’une succession d’incompréhensions, de paroles données par les uns puis réinterprétées, et finalement, reniées par les autres.

    • La coutume ébranlée

    Le monde kanak sort ébranlé de cet épisode. Si ces cases ont vu le jour pour la Fête de la citoyenneté, alors que la mairie de Nouméa faisait la sourde oreille, c’est parce que les élus indépendantistes et les responsables coutumiers ont fait le forcing auprès du gouvernement. Un accord a été trouvé et un engagement pris avec la mairie. Les cases seraient bien construites, mais ensuite démontées à la fin des festivités et placées ailleurs en ville.

    Quelques semaines plus tard, ceux-là même qui avaient mouillé la chemise pour obtenir la construction des cases se faisaient traiter de « vendus aux Blancs » par la jeune génération. Aujourd’hui le Sénat coutumier n’est plus reconnu par une partie de la jeunesse kanak. Les anciens expriment depuis des années leur crainte de ce décrochage des jeunes. On y est.

    • Parole donnée

    Le respect de la parole donnée est un des fondements de la société kanak. Mais que faire quand la parole donnée « en haut » n’est pas respectée « en bas ».

    Le Sénat coutumier dans un communiqué sévère, demande soit la dissolution, soit la restructuration du Comité 150 ans après, accusé de double langage et de double jeu, et de s’être, au bout du compte, fait déborder par le collectif La tribu dans la ville.

    Deux coutumes du Sénat coutumier ont été refusées par le collectif. Un véritable sacrilège.

    • Crise de confiance

    La perte de confiance dans la parole donnée ne touche pas que les institutions mélanésiennes. Elle affecte également les autres partenaires de la construction d’un destin commun.

    Le maire de Nouméa a insisté sur ce point. Et c’est une des raisons pour lesquelles la destruction des cases a été approuvée par l’ensemble des responsables indépendantistes.

    Seul Louis Kotra Uregeï a dénoncé la brutalité de la méthode employée.

    • Excès de brutalité ?

    La ville de Nouméa pouvait-elle employer une méthode plus douce ? Démonter sans démolir ? Bien sûr, mais ça aurait été plus long.

    Et la crainte, dans ce type d’opération, c’est que la lenteur ne laisse le temps à une action de rue violente de s’organiser.

    • Une autre tribu dans la ville ?

    Le fait est que la ville de Nouméa laisse peu de place à la vie et à l’expression de la culture kanak. Le refus catégorique du collectif à accepter un déménagement vient aussi de sa méfiance envers la municipalité. Pourtant, bien gérée et bien mise en valeur, une « tribu dans la ville », ou un village d’artistes, pourrait constituer un atout pour la cité, et un signal fort envers un peuple premier qui se sent exclu chez lui. Un tel espace pourra-t-il voir le jour ? Pour le moment, le maire de Nouméa est échaudé. Les bâtisseurs des cases sont sous le choc. Il n’empêche que le destin commun a besoin de symboles bien vivants pour prospérer. Une solution verra-t-elle le jour quand les esprits seront apaisés ?
     

    Trop d’instrumentalisations

    Cette triste affaire est aussi la résultante d’une série d’instrumentalisations politiques. Quelques heures après le passage des bulldozers, un membre du collectif déclarait ne pas comprendre une telle action « à la veille de 2014, année où il y aura un changement radical dans ce pays. »

    Un tel raccourci montre une grande méconnaissance du processus d’émancipation en cours. Il montre aussi que les discours simplificateurs de certains responsables politiques ont fait leur ouvrage.

    Dans un article mis en ligne sur son site, le Palika dénonce les apprentis sorciers qui ont contribué à la radicalisation de la situation. « La folklorisation à outrance de la culture kanak par le Comité 150 ans après produit inévitablement l’effet contraire à ce qui était escompté. L’ambition de réaliser l’unité du peuple kanak avec les communautés du pays dans la perspective d’un destin commun risque de n’être qu’un vœu pieux après les confusions entretenues. » Le Sénat coutumier exprime la même inquiétude, jugeant intolérable « l’attitude de ceux qui, sous prétexte qu’ils luttent, se permettent de remettre en cause la légitimité du Sénat, lequel est le fruit du combat mené par le peuple kanak. Ces attitudes doivent être recadrées par les clans dont ces personnes sont membres, car elles portent les germes de l’intolérance et du désordre. »

     

    Communique Senat

    http://www.lnc.nc/article/pays/les-lecons-d-un-gachis-document

    Lien permanent Catégories : Kanaky 0 commentaire
  • VIDEO. Israël pilonne la bande de Gaza, le chef militaire du Hamas tué

    Gaza city, ce 14 novembre.  L'armée israélienne a rapidement confirmé avoir «visé» Ahmad Jaabari, «directement responsable» selon elle  «de l'exécution d'attentats terroristes contre l'Etat d'Israël ces dernières années».

    Gaza city, ce 14 novembre.  L'armée israélienne a rapidement confirmé avoir «visé» Ahmad Jaabari.

    L’assassinat d’Al-Jaabari, un but ou le début d’une vaste agression contre la bande de Gaza ?
     
     
     
    Paris – CPI

     

    Sont de plus en plus nombreuses les indications confirmant la volonté des occupants sionistes d’attaquer la bande de Gaza. Une grande opération militaire, une nouvelle agression de grande envergure, une invasion contre la bande beaucoup plus vaste que ces incursions quasi-quotidiennes, est en préparation. Il y a en préparation une agression semblable à celle menée fin 2008/début 2009 baptisée par les agresseurs « Plomb durci », en référence à un poème pour enfants composé par Nahman Bialik ! Vont-ils vers une deuxième version, vers une opération « Plomb durci 2 » ? Les indications sont nombreuses dans ce sens.

    En effet, de cette deuxième version, la septième chaîne de l’entité sioniste en a déjà parlé il y a quelques temps. A la mi-octobre, cette chaîne a confirmé que l’armée de l’occupation sioniste se prépare à une vaste invasion pour éliminer les tunnels de la bande de Gaza. Elle s’attend à une occasion, une simple excuse, pour provoquer cette guerre.

    Pour sa part, la deuxième chaîne israélienne s’entraîne, modernise ses armes. Elle a même mis en place des plans opérationnels.

    Un mois plus tard

    Depuis cette date, les Israéliens n’arrêtent pas leurs provocations. Ils pratiquent leurs incursions, tuent adultes et enfants (voir notre rapport d’hier sur l’enfant footballeur Ahmed tué par les tanks israéliens). Les résistants palestiniens ne peuvent pas rester les bras croisés pour toujours. Ils répliquent avec leurs roquettes. On dirait que les occupants sionistes prient le ciel qu’un de leurs enfants soit blessé, car contrairement aux enfants palestiniens qui perdent tous les jours la vie, la blessure d’un enfant israélien méritent de déclencher une attaque très meurtrière contre plus d’un million d’âme.

    En attendant un tel incident, Benyamin Netanyahu, le premier ministre israélien, se prépare à une campagne dans tous les médias mondiaux présentant les colonies entourant Gaza comme des victimes. Il a aussi appelé les ambassadeurs étrangers pour le rencontrer, dans ces colonies, pour les préparer à une telle opération.

    Dans cette campagne de victimisation, où le loup est présenté comme l’agneau, la victime, comme le martyr de l’Histoire, le ministère israélien des affaires étrangères a appelé toutes les ambassades israéliennes à pratiquer leur matraquage médiatique habituel, en parlant de « la souffrance humaine » des colonies du Sud, à chaque conversation, à chaque rencontre. On se demande s’ils en ont vraiment besoin, étant donné que la machine médiatique occidentale est pro-sioniste, sinon sioniste. Peut-être le font-ils pour la forme !

    Un mois après, l’escalade est là, les préparations israéliennes sont là, les officiers israéliens continuent à parler de la vaste attaque. Mais, ils ne parlent pas d’une agression moins vaste que celle de la fin de 2008, d’un mini « Plomb durci », a dit hier la dixième chaîne israélienne.

    Un mois après, l’escalade est là. Les Israéliens provoquent et attaquent ; les résistants palestiniens, en particulier le Hamas et le Djihad Islamique, répliquent. Un mois après, il y a une sorte d’équilibre des forces qui n’est pas au goût des occupants sionistes. L’agression israélienne viendra tôt ou tard.

    Jusqu’où ira cette agression ? Les occupants sionistes iront-ils loin, vers une invasion de très grande envergure, à l’instar de « Plomb durci » ? Ou se contenteront-ils de frappes ciblées, d’assassiner quelques chefs du Hamas et du Djihad Islamique ?

    Au moment de boucler cet article, les nouvelles tombent : les occupants israéliens ont commencé leurs frappes et ont tué Al-Jaabari, commandant adjoint des brigades d’Al-Qassam, bras armé du mouvement du Hamas. Est-ce que c’est le but de l’agression ? Ou est-ce un début pour une autre agression plus vaste, plus meurtrière, plus criminelle ? Les jours à venir nous le diront !

                        Département français du Centre Palestinien d’Information (CPI),

    Cette vidéo a été diffusée sur le canal officiel de l'armée israélienne

    Lien permanent Catégories : moyen orient 0 commentaire
  • Une ancienne sénatrice écartée du barreau pour son « militantisme efficace »

     

    L’ancienne sénatrice écologiste Alima Boumediene Thiery voulait devenir avocate sur la base de son expérience de parlementaire.

     Le barreau du Val-d’Oise a refusé son inscription en raison de sa participation à la campagne « Boycott, désinvestissement, sanction “ contre l’Etat d’Israël.

     D’après l’Ordre des avocats :

     ‘Alima Boumédiene Thiery exerce un militantisme efficace [qui] apparaît contraire à l’honneur, à la probité, aux bonnes mœurs et aux respects des principes essentiels de probité, de désintéressement, de modération et de confraternité.

    Si le militantisme politique est parfaitement compatible avec la profession d’avocat, il n’en est pas de même des opérations de commando dans les centres commerciaux invitant les clients à boycotter tous les produits venants d’Israël au nom de l’antisionisme. Ces agissements peuvent être constitutifs de qualifications pénales.’

     Alima Boumediene Thiery a fait appel de cette décision. Son cas doit être examinée mercredi à Versailles.

    http://www.rue89.com/2012/11/13/une-ancienne-senatrice-ecartee-du-barreau-pour-son-militantisme-efficace-237007

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Alima Boumedienne Thiéry: une interdiction professionnelle pour motif politique!

     UNE INTERDICTION PROFESSIONNELLE POUR RAISONS POLITIQUES
    Soutien à Alima BOUMEDIENE-THIERY pour son recours

     Le texte que nous vous faisons suivre est pour informer et assurer le soutien le plus large possible et dépasse celui sur son département du Val d’Oise.
    Ce comité de soutien sera constitué de citoyennes et citoyens, d’associations et d’organisations politiques.
    Nous en appelons à tous les démocrates pour la défense de la démocratie !
    Il nous faut informer tous nos amis et les réseaux autour de nous, afin de les inviter à venir soutenir le 14 Nov et répondre rapidement
    à ce courrier pour que ce comité unitaire soit un succès.

    Nous comptons sur vous pour réagir vite le plus efficacement possible, car cette discrimination politique est un fait grave, anti-démocratique qui rappelle des heures sombres. Les démocrates de notre pays doivent se mobiliser pour le respect du droit et de la justice.

    Pour donner votre soutien et nous informer de vos initiatives, nous vous proposons d’envoyer votre nom, prénom et qualité(s) à l’adresse : gilles.monsillon@free.fr

    Avec la mention dans l’objet du message : En soutien à Alima BOUMEDIENE-THIERY pour son recours

    Et dans le texte du corps au début : Je conteste ce rejet, illégal et discriminatoire, j’appuie le recours déposé à la Cour d’Appel de Versailles

    Merci de diffuser autour de vous ce message en urgence

    Mettre en exergue si le soutien concerne une organisation ou une association.

    Suite à votre soutien, nous vous tiendrons au courant de la suite

    Solidarité et Fraternité

    Gilles Monsillon
    Pour la Fédération pour une Alternative Sociale et écologique (FASE 95)

    —————————————————————————————————————————-
    UNE INTERDICTION PROFESSIONNELLE POUR RAISONS POLITIQUES
    LE CONSEIL DE L’ORDRE DES AVOCATS DU VAL D’OISE
    DEVANT LA COUR D ’APPEL DE VERSAILLES

    Depuis décembre 2011, Alima BOUMEDIENE THIERY a déposé sa demande d’inscription au barreau des avocats du Val d’Oise… celle-ci lui est refusée malgré ses diplômes universitaires (Deug, Licences, Maîtrises, DEA et DESS, doctorat), sa formation de juriste et son expérience de 12 ans de parlementaire tant au Parlement Européen qu’au Sénat.

    Que lui reproche le Conseil de l’Ordre des avocats du Val d’Oise pour lui opposer ce refus ?

    Le Mémoire déposé par le Bâtonnier représentant l’Ordre des Avocats du Barreau du Val d’Oise ne remet pas en cause les conditions juridiques nécessaires à son inscription.
    Néanmoins il indique que l’intéressée « exerce un militantisme efficace dans le cadre des ses activités politiques lequel apparaît contraire à l’honneur, à la probité, aux bonnes mœurs… et aux respects des principes essentiels de dignité et de modération… ».

    Les actions pacifiques de boycott sont qualifiées « d’opérations de commando… invitant les clients à boycotter tous les produits venant d’Israël au nom de l’anti-sionisme ». L’appel au boycott des produits venant d’Israël est invoqué comme une incitation à la discrimination. Il convient de noter l’utilisation du terme « commando » par le Conseil de l’Ordre !!!

    Le Conseil de l’Ordre des Avocats du Val d’Oise considère que, « même si ces faits n’ont pas été suivis de condamnation, il apparaît clairement que les missions engagées par Mme Alima BOUMEDIENE THIERY sont contraires aux principes de modération, de dignité et de probité…. et que ces agissements peuvent être constitutifs de qualifications pénales», bien que la Cour d’Appel de Paris ait confirmé que « le soutien au boycott pour des motifs politiques ne caractérise en aucun de ses éléments le délit de provocation à la discrimination, la haine ou la violence…. ». Ainsi, la Cour relève que « la critique pacifique de la politique d’un Etat relevant du libre jeu de débat politique, se trouve, aux termes de la jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, au cœur même de la notion de société démocratique ».

    Ainsi, l’Ordre des Avocats du Val d’Oise n’hésite pas à commenter le jugement du 14 octobre 2010, précisant que « la relaxe est -sous entendu, seulement- due au vice de procédure », puis il fait mention d’une nouvelle instance engagée à l’encontre de Mme Alima BOUMEDIENE THIERY devant le TGI de Pontoise, audience renvoyée en septembre 2013, au mépris du principe fondamental de la « présomption d’innocence » dont il s’affranchit aisément, comme celui du droit à la liberté d’exprimer ses opinions politiques, reconnu à tout citoyen, y compris aux avocats.

    Enfin, l’Ordre des Avocats du Barreau du Val d’Oise rejette la demande d’inscription au tableau des Avocats du Barreau du Val d’Oise de Mme Alima BOUMEDIENE THIERY, constatant que « son attitude, en ce qu’elle milite activement dans le cadre de l’incitation à entraver l’exercice normal d’une activité économique en visant de façon discriminatoire les producteurs et fournisseurs de produits en raison de leur appartenance à une nation, en l’occurrence ISRAEL, ne respecte pas les principes de moralité, de modération et de dignité nécessaire à l’inscription sur le tableau d’un ordre d’avocat. »

    Mme Alima BOUMEDIENE THIERY conteste ce rejet qu’elle qualifie d’illégal et discriminatoire, et a donc déposé un recours à la Cour d’Appel de Versailles qui devra, en audience publique, nous dire si le fait d’être militante active et pacifique est contraire au respect des principes essentiels de la profession d’avocat !

    Rendez Vous : Mercredi 14 novembre à 10 h à la Cour d’Appel de Versailles : 5 rue Carnot
    – salle n°1 rez de chaussée Gauche (1ère chambre, 1ère section) – RER Versailles Rive Gauche -

    http://www.bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=920%3Aalima-boumediene-thiery-sanctionnee-a-cause-de-bds&catid=9%3Aevenements-bds-france&lang=fr


    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Nouvelle-Calédonie, Kanaky: Les cases du Mwa-Ka : intervention des forces de l’ordre

    A cinq heures, ce mardi, les forces de l’ordre sont intervenues pour évacuer les cases du Mwa-Ka installées illégalement depuis le 24 septembre dernier sur la Baie de la Moselle à Nouméa. Il n’ y a pas eu d’ échauffourées, probablement à cause de l’effet de surprise.

    Les occupants des cases du Mwa-Ka à Nouméa ont été réveillés par l’arrivée des forces de l’ordre sur le site de la Baie de la Moselle et par le bruit du moteur d’un bulldozer. Après avoir évacué les personnes qui dormaient à l’intérieur des cases, les forces de l’ordre ont fait procéder à la démolition des cases, en commençant par la case de l’aire coutumière Nengone.
    En accord avec le haut-commissariat de Nouvelle-Calédonie et le sénat coutumier, la mairie de Nouméa a donc finalement obtenu la destruction des cases installées depuis le 24 septembre à proximité de la statue du Mwa-Ka en plein centre-ville de Nouméa. Selon un protocole d’accord signé entre les institutions et le "comité 150 ans après ", les cases Kanak dressées pour les cérémonies du 24 septembre, devaient être démontées le 30 septembre dernier au plus tard. Mais le collectif " une tribu dans la ville " avait refusé de quitter la Baie de la Moselle, même après la mise à disposition d’un nouveau site par le port autonome près des quais de la ville.
    Une affaire de principe, une opposition entre l’application de la loi et des revendications politiques et culturelles et surtout l’ échec du dialogue entre les parties opposées ont donc aboutit à l’intervention radicale d’un bulldozer. "Il fallait malheureusement en arriver à une telle extrémité" a déclaré Gael Yanno, adjoint au maire de Nouméa, "nous avons pris nos responsabilités et fait en sorte que la parole donnée par les organisateurs des cérémonies du 24 septembre soit respectée" a t-il précisé. Du côté du collectif "une tribu dans la ville", la stupéfaction a vite cédé la place à l’incompréhension et  à la colère, " c’est honteux, enlever les cases c’est renier l’ Accord de Nouméa" a notamment déclaré en pleurs, une femme qui occupait une case depuis le début de l’ affaire "Cases du Mwa-Ka".  
    Un membre du collectif " une tribu dans la ville" a été interpellé par la police, mais la destruction des cases s’est déroulée sans heurts, beaucoup plus calmement que prévu, les forces de l’ordre avait d’ailleurs prévu un dispositif conséquent afin d’éviter des dérapages.
    A l’heure où nous publions, tout est calme sur la Baie de la Moselle sous haute surveillance. Cette destruction des cases qui a une haute valeur symbolique va provoquer de multiples réactions dans le monde politique calédonien. Après avoir longuement hésité, Albert Dupuy a donc finalement décidé de faire intervenir les forces de l’ordre, il était en effet difficile pour le représentant de l’Etat de laisser cette situation s’enliser à une dizaine de jours de la venue de Victorin Lurel, ministre des Outre-mer en Nouvelle-Calédonie.


    A cinq heures, ce mardi, les forces de l’ordre sont intervenues pour évacuer les cases du Mwa-Ka installées illégalement depuis le 24 septembre dernier sur la Baie de la Moselle à Nouméa. Il n’ y a pas eu d’ échauffourées, probablement à cause de l’effet de surprise.

    Evacuation et destruction au lever du jour

    Les occupants des cases du Mwa-Ka à Nouméa ont été réveillés par l’arrivée des forces de l’ordre sur le site de la Baie de la Moselle et par le bruit des engins de démolition. Après avoir évacué les personnes qui dormaient à l’intérieur des cases, les forces de l’ordre ont fait procéder à la destruction des cases Kanak, en commençant par celle de l’aire coutumière Nengone.

    L’historique de la polémique " Cases du Mwa-ka"


    En accord avec le haut-commissariat de Nouvelle-Calédonie et le sénat coutumier, la mairie de Nouméa a donc finalement obtenu la destruction des cases installées depuis le 24 septembre à proximité de la statue du Mwa-Ka en plein centre-ville de Nouméa. Selon un protocole d’accord signé entre les institutions et le "comité 150 ans après ", les cases Kanak dressées pour les cérémonies du 24 septembre, devaient être démontées le 30 septembre dernier au plus tard. Mais une autre organisation impliquée dans l’organisation du 24 septembre, le collectif " une tribu dans la ville " avait refusé de quitter la Baie de la Moselle, même après la mise à disposition d’un nouveau site par le port autonome, près des quais de la ville.


    L’opposition entre la loi républicaine et la revendication Kanak du collectif " une tribu dans la ville"


    Une affaire de principe, une opposition entre l’application de la loi et les revendications politiques et culturelles d’un collectif Kanak  mais surtout l’ échec du dialogue  ont donc abouti à l’intervention radicale d’un bulldozer. "Il fallait malheureusement en arriver à une telle extrémité" a déclaré Gael Yanno, adjoint au maire de Nouméa, "nous avons pris nos responsabilités et fait en sorte que la parole donnée par les organisateurs des cérémonies du 24 septembre soit respectée" a t-il précisé. Du côté du collectif "une tribu dans la ville", la stupéfaction a vite cédé la place à l’incompréhension et  à la colère, " c’est honteux, enlever les cases c’est renier l’ Accord de Nouméa" a notamment déclaré en pleurs, une femme installée sur le site depuis le début de l’ affaire "Cases du Mwa-Ka". 

    Les conséquences politiques

    Cinq membres du collectif " une tribu dans la ville"  ont été interpellés par la police, mais la destruction des cases s’est  tout de même déroulée beaucoup plus calmement que prévu, les forces de l’ordre avait d’ailleurs mis en place  un dispositif conséquent afin d’éviter d’éventuels dérapages. La Baie de la Moselle, au coeur du centre-ville de Nouméa est toujours sous haute surveillance et la tension est palpable. Les membres du collectif " une tribu dans la ville " se sont rassemblés autour de la statue du  Mwa Ka et ont tenu dans l’après-midi une conférence de presse dans une ambiance très houleuse.   La destruction  des cases Kanak  de la Baie de la Moselle  a provoqué de multiples réactions dans le monde politique calédonien.  Dans le camp indépendantiste, les prises de positions divergent, au FLNKS c’est plutôt un appel à la modération " il fallait s’attendre à une telle opération même s’il a été un peu brutale" a déclaré Victor Tutugoro, porte parole du FLNKS qui n’a jamais soutenu l’attitude jusqu’au boutiste du collectif " une tribu dans la ville". Au Parti Travailliste, les propos sont beaucoup plus revendicatifs," c’est une grande déchirure pour les Kanak " a déclaré Louis Kotra Ureigei qui considère que l’opération de destruction menée par les forces de l’ordre a " humilié une nouvelle fois le peuple Kanak". Du côté du camp non indépendantiste, l’application de la loi semble satisfaire toutes les composantes même si Calédonie Ensemble parle de " gâchis" . Simon Loueckhote, ancien sénateur et élu Kanak a affirmé avoir " salué l’initiative de la mairie de Nouméa et de ses élus qui permet de mettre un terme à un scénario qui exaspérait tout le monde".
    Après avoir hésité pendant plusieurs semaines, Albert Dupuy , le haut-commissaire de la République a donc finalement décidé de faire intervenir les forces de l’ordre, il était en effet difficile pour le représentant de l’Etat de laisser cette situation s’enliser à une dizaine de jours de la venue de Victorin Lurel, ministre des Outre-mer en Nouvelle-Calédonie.( du 22 au 26 novembre).


    Destruction des cases ce matin 13 novembre by NC1ere


    http://nouvellecaledonie.la1ere.fr/infos/actualites/les-cases-du-mwa-ka-intervention-des-forces-de-lordre_110860.html

    Lien permanent Catégories : Kanaky 0 commentaire
  • Gaza sous attaque de l'armée sioniste : au moins 6 martyrs et 50 blessés (vidéo)

    Gaza - 10 novembre 2012

     Par ISM-France

    L'armée de l'occupation israélienne a tiré plusieurs missiles cet après-midi sur les quartiers Shujaia/Zaytoun de Gaza ville, au centre de Gaza, ainsi que Khuza'a et Khan Younis. La résistance palestinienne a riposté à l'attaque à Zaytoun et un soldat de l'occupation a été légèrement blessé. Des drones survolent à basse altitude la Bande de Gaza, où les hôpitaux sont en alerte maximale et demandent aux citoyens d'aller donner leur sang.

     Gaza sous attaque de l'armée sioniste : au moins 6 martyrs et 50 blessés (vidéo)

     

    Le martyr Ahmad Dardasawi, 17 ans
    Les noms confirmés des martyrs sont :
    - Kamel Dardasawi, 19 ans
    - Ahmad Dardasawi, 17 ans
    - Muhammad Al Khor
    - Mohammed Osamah Hararah, 17 ans
    - Ahmed Khaled Abu Kas.

    A Khuza'a, où la mosquée a été bombardée pour la 3ème fois en un mois et demi, 4 enfants de la famille An-Najar ont été blessés.

    Photo


    Photo


    Photo

    Photo



    Premières photos que nos médias à la botte du sionisme ne vous montreront pas ici


    Première vidéo de Gaza ce soir

    http://www.ism-france.org/temoignages/Gaza-sous-attaque-de-l-armee-sioniste-au-moins-6-martyrs-et-50-blesses-video--article-17572

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire
  • La France-Israel a perdu la guerre et il ne reste que les nostalgeriques pour faire des bras d'honneurs.

     Les services franco-israeliens sont maitrises et ne peuvent absolument rien faire face a la Resistance Musulmane en France, en Europe, au Moyen Orient et en Afrique, a part declencher la guerre civile, mais meme a ce jeu, les populations europeenes ne tombent pas dans le piege. La defaite du CRIF et sa guestapo de la DCRI, pour les aveugles, annoncent la grande defaite d'Israel lors de la prochaine guerre que Netanyahu est venu preparer lors de sa venue a Paris et a Toulouse. Une defaite militaire qui sera sans appel pour les israeliens de France, qui fuient l'Europe et les Etats-Unis, vers l'Australie et l'Asie, en masse, depuis le mois de Mars 2012! Sarkozy aurait du prendre la tete de l'OTAN en septembre 2012, mais meme cela les americains ne peuvent le tolerer car ils sont en faillite totale sur tous les fronts. Une victoire de Romney, en trichant bien sur car il controle une bonne partie des machines electroniques, et la guerre civile explosera partout aux Etats-Unis, Canada, suivra la France, l'Angleterre et l'Allemagne voila ou nous en sommes... Les Musulmans dominent et maitrisent les services francais et l'etat francais et ce malgre que les medias francais tentent de maintenir les apparences et sauver la face. La prochaine etape ne sera que l'officialisation de ce nouveau rapport de force, le peuple francais a compris cela et a pris position contre Israel, le CRIF, Hollande. 'L'operation Merah' est un fiasco pour l'etat francais, le CRIF et Israel.  C'est le message qu'il faut comprendre de la visite de Netanyahu a Toulouse, ne vous leurrez pas, leurs cris et aboiements annoncent leurs fins, Netanyahu est venu annoncer la fin d'Israel, reduit a chanter, comme un fou sorti de son asile psychiatrique, pour la plus grande joie des Musulmans et celle de leurs allies en France, et en Europe! On a connu le bougre 'plus sur et dominateur' mais la DCRI a echoue a faire sauter Marseille, avant sa visite en France prise la main dans le sac, dont tres peu de gens connaissaient la realite au mois de septembre 2012. 

    Encore une fois le blog de 'madame soleil' fracasse les israeliens de la DCRI. Si vous alliez voir sur Sirius dans la galaxie d'Orion si on y etait pas, des fois que ... Crevez de votre rage et votre haine!

    Le meilleur est a venir insha Allah, seul Allah swt sait!  (AS)  

    La quennelle n'est pas passee a Jerusalem (voir photo du haut), signee Joe le Corbeau... Quenelle aux larbins des services franco-israeliens... Valls, Clavar et Mangoux en tete!

     

    Le sentiment anti-algérien, une stratégie méditerranéenne franco-US ?

     

    Pierre Dortiguier,
    dimanche 4 novembre 2012
     
    Il est des questions que doit se poser celui qui reprendra le dossier de l’affaire Merah dont on peut dire qu’elle aura joué le rôle du 11 Septembre, en France, mais un 11 Septembre du pauvre, car nous ne sommes pas dans le même ordre de grandeur ; néanmoins, le geste obscène produit publiquement par M. Longuet, ancien ministre des Armées, en entendant, filmé hors caméra, la question posée sur ses sentiments envers l’Algérie demandant ce que la France n’a cessé de demander à l’Allemagne, n’aurait, certainement, pas été possible, sans le précédent de la tuerie de l’école juive et des autres soldats ! Jamais un homme politique soucieux de réélection ne s’affiche, ainsi, devant même les seuls journalistes. Il est permis et même nécessaire d’épiloguer sur l’affaire Merah, car la mort du garçon empêche tout jugement assuré de sa propre culpabilité ; et à tout le moins peut-on reprendre l’idée émise par le père d’une des victimes musulmanes de la caserne de Montauban, M. Albert Chennouf : « Je pense que lorsqu’on va au Pakistan, en faisant un crochet, par Israël, ce ne peut être qu’avec la complicité des services français »



    Il n’y a donc pas que l’assassin qui était masqué ! Mais un aspect symbolique frappe tous ceux qui ont suivi l’histoire des relations franco-algériennes et leur dégradation ! L’attentat en question contre l’école israélite, qui a permis d’offrir une cause nationale à M. Hollande, a été perpétré le jour même de l’entrée en application des accords d’Evian du 19 mars 1962, qui avaient commencé d’être discutés le 7. L’on peut dire que cette coïncidence temporelle devrait, au moins, psychologiquement, avoir frappé l’ancienne et la nouvelle Algérie ! Notons, à cet égard, que ces accords étaient ceux d’un cessez-le-feu et prévoyaient une consultation algérienne, dont le résultat prévisible de l’indépendance avait été, légalement, rendu recevable, par le référendum du mois de janvier précédent. Les relations franco-algériennes ont été bâties, sur ces accords, et la question, par exemple, du repentir ne se posait plus, car la France cédait l’ensemble de ses installations, pour que, de part et d’autre, l’on partît sur une base équitable et non que l’on vécût, sous une pression réciproque.

    C’est pour cela que la demande algérienne de condamnation des crimes coloniaux, quoique fondée, moralement, dans le contexte historique actuel, ravive le ressentiment de couches coloniales et militaires - les mêmes qui ont renversé De Gaulle et se sont toujours déclarées atlantistes - et conduit, objectivement, à élargir - mais au profit de qui ? là est la question géopolitique - le fossé entre les deux rives de la Méditerranée. C’est pourquoi l’affaire Merah, dont on reparle sans cesse, en donnant un ressort plus énergique à la fraternisation avec le sionisme promu représentant du judaïsme français, ajoutée à l’agitation de M. Longuet, que l’on voyait inspecter nos troupes, en Afghanistan, - un ministre aussi ancien militant de droite Algérie française, à l’époque, où le jeune Hollande défendait la même thèse familiale -, ouvre, en réalité, comme en 1942, l’Algérie à l’influence US.

    La France, avec les États-Unis, a dessiné une stratégie d’engagement de l’Algérie, dans le conflit avec l’Aqmi, sorte de nouvel Al-Qaïda, ou Al-CIAda, comme on l’entend dire, par exemple, en Syrie patriote ! Par ce moyen, avec l’attitude du loup, dans le conte du Petit-Chaperon rouge, les Américains - forts du froid provoqué de France même avec l’Algérie, qui est de culture française et politiquement gaulliste - se présenteront comme le seul rempart devant un terrorisme menteur, qui prétend combattre l’Occident mécréant et les USA, mais, en réalité, est un épouvantail meurtrier sorti de la boîte du même magicien que celui du 11 Septembre ! De nombreux « militants » jugés radicaux sont expulsés de France, en sachant qu’ils pèseront sur le pouvoir algérien, et, donc, cette ambiguïté s’amplifie d’un régime socialiste bien plus fanatisé que le précédent, avec deux visages : l’un crie contre le danger du fanatisme, et l’autre lui indique la route, comme si on poussait des renards, dans le poulailler !

    Qu’est-ce qui est en jeu, et, aussi, qu’est-ce qui nous permet de dessiner cette hypothèse d’une subversion, soit intérieure, fort difficile, soit extérieure, matériellement plus envisageable de l’Algérie ? Il faut revenir au principe posé par M. Sarkozy d’une « Union pour la Méditerranée ». Cette mer est le passage des énergies, dont l’Amérique a grand besoin, non pas tant pour son existence reposant sur de vastes réserves intérieures, mais pour maintenir les prix. Le contrôle s’impose donc, avec, par conséquent, l’éloignement des concurrents russes et chinois, entamé par la mise à sac, démocratiquement - par Al-Qaïda interposée - de la

    Lib ye.

    La politique turque a des variantes, mais une obligation, celle de souscrire à cette politique énergétique, sous peine d’être secouée par l’explosion du baril de poudre kurde ! Il ne reste, Syrie mise à part, que l’Algérie qui n’est pas inscrite dans le rang : le Maroc, quelle que soit sa couleur parlementaire ou la personnalité de sa monarchie, royale ou d’aventure républicaine, a un boulet aux pieds : le commerce des narcotiques, et cela vaut une occupation militaire étrangère. La Tunisie est ruinée, et indécise, faible, démographiquement. Seule, l’Algérie, est à neutraliser, à défaut de pouvoir la plier subversivement. C’est le sens de la future guerre malienne, contre un ennemi, non pas, factice, mais une organisation terroriste, dont les ficelles sont trop grosses, pour qu’on ne voit pas qu’elles conduisent à l’Africom ! Parler de néo-colonialisme français est, dans ces conditions, un anachronisme ; car la France agit, comme un exécutant, ce qu’a montré la déclaration toulousaine de Hollande ; car notre pays épouse des causes, y identifie la sienne, mais ne sait plus se définir par un projet mondial ou local spécifique.

    Comment ne pas apercevoir que le voyage, en Orient, de Hollande, au Liban, est en rapport avec cette même Union pour la Méditerranée ? Il s’agit de faire fondre toute velléité de résistance libanaise, en forçant ce pays francophone à accepter d’étouffer la Syrie, à ouvrir sa porte à une intervention que Laurent Fabius appelle à grands cris ! Ce n’est point, seulement, une vue personnelle, de la part de ces hommes, mais la conformité à un projet, déjà, dessiné, après le rattachement au commandement unifié de l’OTAN. Cette fusion va s’accélérer, au fur à mesure que notre faiblesse européenne va se montrer aux yeux, non pas seulement, de nos partenaires, mais de l’opinion publique française. C’est en prévision de ce moment, très proche, qu’est lancée cette double campagne anti-algérienne et anti-libano-syrienne ! De ce point de vue, l’on ne saurait reprocher à Hollande quelque incohérence, ni même une fermeté, sauf que cette dernière lui est imprimée par le tuteur nord-américain. Pour définir cette dernière stratégie, il convient de se reporter au pilier de la politique nord-américaine, dans le monde musulman et arabe. Il porte le nom des accords du Quincy - signés sur le navire US Quincy -, et c’est leur existence, qui menace l’indépendance, hier, libyenne, aujourd’hui, syrienne ou algérienne : « Le pétrole contre le dollar », ainsi croit-on résumer l’accord en question conclu entre Séoud et Roosevelt, le 15 février 1945, juste au moment de l’incendie de Dresde ! Là il s’agit d’un plus long feu, celui qui court, en Orient, depuis lors, et ne s’éteint guère ! L’essentiel du compromis portait sur une constance des prix de l’énergie, pour ne pas mettre en cause la suprématie des États-Unis. Un moyen de s’en assurer (la chose n’a peut-être pas été assez étudiée) fut de tenir une base, qui soit une menace, pour tous les pays de la région, l’entité sioniste et son actuel monopole nucléaire. L’Arabie saoudite a reçu, j’entends la dynastie, l’assurance de se maintenir contre les révolutions nationales, et le fait est que le Golfe Persique est l’endroit le plus sûr de la flotte américaine, en premier, à Bahreïn, qui est le cœur du dispositif. Avant la formation de la République islamique d’Iran, les relations entre l’Iran et Israël étaient fortes, pour justement maintenir l’Iran dans un état de surveillance de son potentiel énergétique. La chute du régime a donné une plus grande importance aux pays pétroliers arabes, en réalisant, partout, ce que les États-Unis et leurs alliés réclament : la dénationalisation de l’énergie, et corrélativement, l’abandon du contrôle étatique du pouvoir et des échanges bancaires. Là est le critère du bon fonctionnement de la démocratie libérale.


    La Syrie et l’Algérie doivent donc, sur ce point, et uniquement à cause de lui, être mises au pas. Les sanctions anti-iraniennes ont le même sens, et pour les justifier, la défense de l’entité sioniste productrice de l’inimitié contre elle -à cause de sa politique offensive et spoliatrice - sert de cause occasionnelle, de prétexte. L’on voit, donc, combien est naïve la partie démocrate qui ne juge que des formes politiques, pour apprécier la signification, la valeur, le mérite ou l’importance d’un gouvernement, d’un « régime » dit-on ; cette naïveté est un voile jeté sur des accords frauduleux que l’on prend soin de cacher ou de minimiser. Le motif de toutes les démarches diplomatiques états-uniennes est de s’assurer du contrôle de la zone productrice d’énergie. Au régime de Tel-Aviv de surveiller la route de Suez, le transit vers la méditerranée, à l’Arabie saoudite, au Qatar, au Conseil de Coopération du golfe Persique, de remplir le même office, face à l’Iran.

    A l’horizon, se profile un vaste territoire, que l’on sait non entièrement exploité, celui qui est sous l’autorité de la Russie ; et la fermeture de la Méditerranée, comme dans l’histoire encore proche du 19e siècle, n’est qu’une façon de mobiliser les riverains vers une autre « Guerre de Crimée », bien plus vaste, conclue par le traité de Paris (1856), et où, cette fois, encore, la France croira gagner des lauriers utiles à sa gloire, comme, autrefois, mais, surtout, profitable à la nouvelle Angleterre que sont les États-Unis ! Serait-ce le rêve de Fabius ?

     http://www.geopolintel.fr/article547.html

    Lien permanent Catégories : france 0 commentaire
  • Interview : le quotidien à Gaza vue par une pharmacienne palestinienne

    Ajib.fr a eu l’opportunité de rencontrer une jeune femme palestinienne, originaire de Gaza. En tant que gazaouie, elle témoigne de la vie quotidienne dans la bande de Gaza sous le blocus israélien. Engagée, et pharmacienne, elle nous fait également part de quelques lacunes du système de santé.

     

    Ajib.fr a eu l’opportunité de rencontrer une jeune femme palestinienne, originaire de Gaza. En tant que gazaouie, elle témoigne de la vie quotidienne dans la bande de Gaza sous le blocus israélien. Engagée, et pharmacienne, elle nous fait également part de quelques lacunes du système de santé.

    Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

    Originaire de Gaza, je suis arrivée à Toulouse il y a un peu plus d’un an. Pharmacienne, je suis ici en France dans le cadre d’une formation en gestion des entreprises sociales et de santé.

    Pouvez-vous nous parler de votre expérience et de votre vécu en tant que pharmacienne à Gaza ?

    A Gaza, j’ai travaillé dans un centre de soin primaire qui dépendait de l’ONU. Ce centre composé d’une équipe de médecins, d’infirmiers, et de pharmaciens, propose des soins aux gazaouis. Durant mon service, je me suis rendue compte des lacunes du système médico-pharmaceutique de Gaza. En effet, le centre ne répondait pas convenablement aux besoins de la population locale.

    De septembre 2008 à janvier 2009, j’ai travaillé en tant que pharmacienne durant la guerre. Au cours de cette période, le centre accueillait 2000 bénéficiaires, alors qu’il a une capacité d’accueil de 700 révélant une absence de stratégie de développement durable dans le secteur de la santé.

    Après de nombreux stages, et de missions dans des pharmacies privées, des associations, et des ONG, et après avoir étudié l’environnement médico-social, je me suis aperçue des défaillances du système de santé à Gaza. Sans oublier le chômage de masse, la pauvreté, et la situation politico-économique qui ne font qu’aggraver la situation.

    Je me suis cependant concentrée sur un constat : l’absence d’une stratégie dans le domaine de la santé, dont je vais souligner les trois principales lacunes.

    Tout d’abord, il existe un déséquilibre notable quant à la répartition des tâches en matière de santé. Le Gouvernement et des centres de soin gèrent le service population, tandis que le service réfugiés est géré par les centres de soin de l’UNRWA. Cependant, le service réfugiés représente près de 70% des habitants de Gaza.

    Le deuxième point crucial concerne l’absence de stratégie, et même d’une vision globale en matière de gestion de crise dans le secteur de la santé. Aucune stratégie de développement durable et à long terme n’a été mise en place. Aucune analyse n’est faite des besoins de la population gazaouie. Concrètement, les médicaments envoyés par des ONG ne conviennent pas forcément. Les besoins ne sont donc pas définis, anticipés, analysés. De nombreux médicaments sont envoyés certes, mais ne sont pas utilisés dans la mesure où ils ne conviennent pas aux problèmes de santé, entraînant un véritable gâchis.

    Troisième point, le secteur privé devrait être davantage renforcé, dans le but de désengorger le secteur public beaucoup trop saturé.

    Développer le secteur privé, tout en respectant le pouvoir d’achat limité des gazaouis, permettrait de diminuer le stress des hôpitaux publics, et de leurs personnels dépassés par la charge de travail, et le nombre de patients.

    In fine, l’établissement d’une stratégie en matière de gestion de crise dans le domaine de la santé s’impose. Si on définit bien les besoins et qu’une meilleure organisation est établie, il y aura une meilleure gestion et une meilleure qualité de service de santé. Une stratégie à long terme permettra également de dépendre moins de l’extérieur. Comme le dit si bien l’adage, mieux vaut apprendre à pêcher que de  donner un poisson.

    C’est dans cette optique, que je souhaite réaliser une formation afin de contribuer à mettre en place dans un avenir prochain, m’intéressant de près à la situation sanitaire et médico-sociale à Gaza.

    Comment vivent au quotidien les habitants de Gaza ?

    La première chose qui m’a marqué en arrivant en France est la grande compassion des français, et même parfois de la pitié. Il est vrai qu’à la télévision, Gaza, c’est tout le temps la guerre, mais en réalité, la vie continue, les gens sont confiants, positifs, mènent une vie (quasi) normale, il y a des bons moments, les gens sortent, et après tout, il faut bien vivre.

    Hormis le blocus israélien sur Gaza, le fléau dans cette enclave est le chômage de masse. Pour 1 500 personnes actives, il n’y a que 36 postes à pourvoir. Près de 80% de la population est au chômage. Personne ne dort vraiment dans la rue, mais les difficultés demeurent quotidiennes. Heureusement, la solidarité entre les habitants est très forte, tout le monde s’entraide. Tout le monde fait de la « récup », rien ne se jette, les habits de l’un iront à l’enfant suivant, aux enfants du voisin, etc.

    Malgré les difficultés quotidiennes, le taux de fécondité reste l’un des plus élevés au monde avec environ 8 enfants en moyenne par femme. Finalement, nous résistons par notre existence même.

    Le blocus israélien alimente sans cesse le chômage : les pêcheurs sont très limités pour pêcher, des paysans ont perdu leurs terres agricoles, le marché de l’emploi est défaillant (pas assez d’offre pour la forte demande). Nous avons également des problèmes de sécurité, mais aussi des problèmes constants d’électricité affectant lourdement la bande de Gaza (sans oublier le matériel des hôpitaux).

    Pourtant, au niveau de l’enseignement, les gazaouis sont très diplômés. Nous avons 10 universités dans la bande de Gaza, et un taux d’analphabétisme quasi nul.

    Parmi les ressources financières, les dons des organisations internationales et des associations sont réguliers, mais il y a aussi ceux de la diaspora palestinienne.

    Quelles sont les principales difficultés auxquelles sont confrontées les gazaouis pour se soigner (médicaments, soins médicaux) ?

    Au niveau des ressources matériels, il existe une réelle déficience. Les médicaments ne sont pas toujours suffisants. Les déplacements du personnel médical sont aussi extrêmement compliqués.

    Au niveau de la formation des médecins, il y a également une absence de stratégie et les besoins ne sont pas bien définis. Certains médecins ont des spécialités dont nous n’avons pas trop besoin à Gaza, et à l’inverse, d’autres spécialités manquent cruellement. Le personnel médical ne peut donc répondre convenablement aux véritables besoins. Au niveau des hôpitaux, le matériel médical est également déficient.

    Qu’en est-il de l’industrie pharmaceutique en Palestine ?

    En Cisjordanie, il existe deux industries pharmaceutiques, et à Gaza, une industrie pharmaceutique. Elle a été créée il y a près 10 ans, mais elle a été bombardée plusieurs fois pendant l’offensif « plomb durci ».

    En raison de ces bombardements, il y eut plusieurs phases de suspension de travail. Si l’entreprise pharmaceutique est bombardée, on ne peut plus respecter les normes d’élaboration des médicaments, retardant le processus de fabrication. La liste des médicaments élaborés est pour l’instant limitée.

    Les employés eux-même rencontrent des difficultés dans leur travail quotidien. Ils sont parfois interrompus par les soldats israéliens qui se rendent dans l’usine.

    Certains employés ne peuvent pas toujours venir, en raison des contrôles. A noter que l’endroit de son implantation est délicat puisque l’entreprise pharmaceutique se situe au niveau de la frontière de Gaza avec Israël.

    Comment pouvons-nous aider le peuple de Gaza ?

    Il existe beaucoup d’ONG qui effectuent un travail remarquable sur place que j’ai eu l’occasion de croiser, et que nous pouvons soutenir (Secours Islamique, Croix Rouge, Secours Catholique, Action Contre la Faim, etc).

    En tant que croyant, nous pouvons poursuivre et multiplier les invocations pour le peuple gazaoui. Il faut s’en remettre à Dieu Le Tout-Puissant.

    Quel message aimeriez vous nous transmettre ?

    J’aimerais que les personnes gardent tout de même à l’esprit une note positive : globalement le peuple de Gaza reste soudé, solidaire, confiant et fort.

    Le conflit israélo-palestinien, est l’un des plus vieux au monde. Il s’éternise, et de nombreuses générations naissent sous la guerre, grandissent avec, mais personne ne s’habitue réellement à elle. La violence ne doit pas se banaliser. Aucune guerre ne doit connaître la banalisation. Bien que nous vivons avec ce conflit nous ne pouvons nous habituer à la violence. Nous poursuivons notre vie comme tout le monde, car après tout, ce qui nous est destiné, adviendra…

    « Combien de prophètes ont combattu, en compagnie de beaucoup de disciples, ceux-ci ne fléchirent pas à cause de ce qui les atteignit dans le sentier d’Allah. Ils ne faiblirent pas et ils ne cédèrent point. Et Allah aime les endurants ». (Sourate La famille d’Imran verset 146)

    Lien permanent Catégories : Proche-Orient 0 commentaire