Appel aux progressistes, aux démocrates, aux humanistes, aux citoyens du pays pour soutenir le peuple palestinien


En solidarité avec le peuple palestinien, l’exécutif de notre Organisation a délivré son message de soutien ce matin aux médias. Concrètement sur le terrain, l’action va s’opérer avec une manifestation devant le Haussariat ce mercredi 30 juillet à partir de 13 heures. Avec ce mouvement de solidarité contre les atrocités commises sur le territoire de la Palestine, le Parti Travailliste, la DUS (Dynamik Unitaire Sud), l’U.C (Union Calédonienne) apportent leur total soutien à cette manifestation. André Forest, 1er vice-président de l’Ustke réaffirme la solidarité internationaliste de notre Organisation à la cause palestinienne et en appelle aux citoyens épris par un sentiment de solidarité de venir montrer leur engagement.


« Quelle que soit la chaîne d’information… la situation de la Palestine est exposée en permanence. L’Ustke ne peut pas rester insensible face à ces atrocités, à cette barbarie. Avec le massacre des enfants, des femmes, des civils notamment. Des bombardements qui n’arrêtent pas ! L’Ustke ne peut pas rester insensible face à cette situation. Le blocus économique perdure aujourd’hui, on voit des problèmes en termes de ravitaillement en eau, une matière indispensable. L’eau est devenue un problème puisque les infrastructures, les installations sont soumises à des bombardements incessants. A l’intérieure de la bande de Gaza, les problèmes d’alimentation et d’hygiène commencent à se poser sérieusement. Ce problème s’étend aussi sur la Cisjordanie. La manifestation a pour objectif de sensibiliser la population. L’Ustke a un engagement politique et internationaliste sur la solidarité avec les peuples.
La Nouvelle-Calédonie, Kanaky ne peut pas rester insensible à la misère qui se déroule sous nos yeux. Même des hôpitaux sont bombardés, des infrastructures de l’ONU vers lesquelles les populations affluent pour se réfugier, elles sont même bombardées. Pas plus tard que ce matin, il y a cinq enfants qui viennent de mourir. C’est devenu inadmissible ! Et tout cela se passe devant le silence de la communauté internationale ! Devant la passivité de l’ONU, de l’UE, des structures internationales. Elles sont beaucoup plus rapides pour intervenir sur d’autres chantiers de guerre, à jouer les gendarmes du monde sur d’autres terrains d’affrontement. Mais quand il s’agit de régler le conflit Israélo-palestinien, le silence est de rigueur. A l’ONU, on est toujours dans la pratique d’une résolution d’un cessez-le-feu, d’une résolution d’un désarmement, d’une résolution qui invite Israël à cesser les crimes. Il y a une commission spéciale de l’ONU qui est entrain d’enquêter sur ce qui est convenu d’appeler les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité. Et Israël se couche sur ces résolutions. L’Etat d’Israël fait ce qu’il veut car il a le soutien inconditionnel des Etats-Unis. Les lobbies juifs sont tellement omniprésents sur la scène économique. Il est difficile aujourd’hui pour les grandes puissances de défendre la cause palestinienne et de dénoncer ouvertement le comportement d’Israël. Le conflit Israélo-palestinien date de 1948 et l’idée d’un état palestinien n’est toujours pas à l’ordre du jour. Il y a eu des accords, notamment ceux d’Oslo qui prévoyaient la création d’un état palestinien au côté de l’état d’Israël. On sait ce qu’il en est devenu aujourd’hui. L’ONU peut prendre des dizaines, des centaines de résolutions mais Israël n’est pas dans l’esprit d’appliquer ces accords !
Nous qui sommes à des milliers de kilomètres de ces champs d’affrontement, est-ce qu’on doit rester comme ça ! A émettre des protestations devant notre poste de télévision, sur les réseaux sociaux, sur internet etc. ! A l’Ustke, nous disons non ! On a déjà été à l’origine de plusieurs manifestations sur le sujet palestinien notamment ou sur d’autres sujets comme le Timor Oriental, ou les bombardements en Irak.
Aujourd’hui, l’Ustke s’inscrit dans cette solidarité internationale quand des peuples sont dans une situation de désespoir, de souffrance. Au niveau du pays, il y a certainement des sujets plus importants à traiter aux yeux de la population, aux yeux des citoyens. Dans le domaine politique, on est plus branché sur la sortie de l’Accord de Nouméa, on est focalisé sur des questions de « Vie chère », sur des questions sociales et économiques. C’est sûre que ce sont des priorités qui font partis des inquiétudes des gens mais pour autant ce qui se passe en Palestine c’est sans commune mesure. C’est vraiment une cause qui mérite une solidarité internationale ! ».

http://ustke.org/actualites/actualite-politique/Appel-aux-progressistes,-aux-democrates,-aux-humanistes,-aux-citoyens-du-pays-pour-soutenir-le-peuple-palestinien-at_493.html

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.