Mohamed Boutiche contre Etat terroriste francais: seconde partie

Mohamed Boutiche contre Etat terroriste francais: seconde partie

La France empeche Mohamed Boutiche de se defendre et de sortir de France pour organiser sa defense, alors que son cas est gagne d’avance.

 
Mohamed Boutiche contre etat terroriste francais:

Nous avons contacte plusieurs ONG specialisees, Reprieve, ACAT, ICHR, dans la torture et la defense de prisonniers politiques. Nous avons egalement monte un dossier au comite contre la torture de l’ONU a Geneve, la France tente par tous les moyens d’empecher cette affaire de sortir de France. Or la justice francaise etant corrompue et complice de la tentative de meurtre sur Mohamed Boutiche, il n’existe aucune autre solution que d’attaquer l’etat francais a l’ONU et devant plusieurs autres juridictions internationales competentes, afin d'empecher la DGSI d'interferer et de manipuler le cours du dossier. Il s’avere que tous les specialistes, juristes, qui ont ete consultes ont tous confirmes que Mohamed Boutiche a fait l’objet de menaces de mort, d’intimidations et des tortures de la part du prefet de la Marne Denis Conus, intimement briefe par la DGSI et par le commissariat de police de Reims, Bernard Cazeneuve alors ministre de l’interieur derriere la tentative de meurtre avec Carlos Manual Valls alors premier ministre, tous impliques dans l’attaque sur Charlie Hebdo. Les revelations de Mohamed Boutiche a ce sujet ont permis de destabiliser la justice francaise entierement complice depuis le bureau de Molins a Paris, et les narratifs farfelus, grotesques, et les enquetes totalement mensongeres des services de polices, de la DGSI. Ceci en complement des mensonges de la police judiciaire de Lille et des liens etroits entre la gendarmerie, Hermant et Coulibaly. Plusieurs medias ont eut l'ocasion de le montrer en 2017.

Des membres du personnel hospitalier de Reims ont affirme n’avoir jamais vu cela de leur vie, un patient mis en internement plus de 3 mois, isole completement du monde. Ceci constitue selon le comite de lutte contre la torture de l’ONU de la torture blanche, puisque plus de 15 jours en isolement complet est considere comme de la torture effective, selon meme les recommandations des psychologues et psychiatres de la CIA a Guantanamo, qui sont aujourd’hui tous poursuivis pour tortures. Mohamed Boutiche a rencontre le beau-frere des frères Kouachi, Tarek Bouarfa, et a informe le public de la situation, destabilisant et detruisant a plusieurs reprises les mensonges du gouvernement francais, de la DGSI, de la police, de la justice. Les psychiatres de l’unite de Reims ZR4, (http://www.epsm-marne.fr/toute-notre-offre-2/psychiatrie-adultes/pole-remois-51-zr4/), ont remis de faux rapports a son sujet, sans jamais le consulter, aux juges des detentions, cela constitue des faux et usages de faux. Mohamed Boutiche est interdit de rencontrer ou de parler a sa famille, il est interdit de prier le vendredi a la mosque, il est interdit de sortie egalement, son telephone a ete saisi a plusieurs reprises pour l’empecher de parler a ses amis ou sa famille, son avocat. Mohamed Boutiche a ete hospitalise en urgence au mois de Janvier 2017 ou un diabete lui a ete diagnostique, induit par le lourd traitement en neuroleptiques. La negligence medicale deliberee a ete constatee et confirmee. Meme a Guantanamo, les detenus peuvent prier et accomplir leurs rites quotidiennement, pas en France.

Mohamed Boutiche a demande a etre vu par des psychiatres independants, non francais afin d’invalider le faux diagnostique emis par Geraldine Delcambre et Andre Wong. Le prefet refuse de le laisser sortir sur ordre du ministere de l’interieur et de la DGSI qui a peur que plus d’informations confirmant son implication directe dans les attaques soient revelees. La DGSI n’a pas remis le nom des deux personnes ayant permis aux frères Kouachi d’aller en Libye et au Yemen, car ces deux personnes sont des membres des services francais. Ce sont les capitaines de police Hassane Loubane de l’affaire Merah. Le meme modus operandi est utilise en France, de Nice, en passant par Londres, Berlin, Barcelone ou Stockholm. Les acteurs/pigeons sont drogues par des psychiatres, officiellement traites pour troubles psychiatriques, puis chimiquement rendus dependants aux drogues et neuroleptiques et programmes, puis ils sont relaches et mis en appartement medicalises ou ils sont observes et tenus par des agents (gendarmettes ou fliquettes converties a l'Islaam pour les besoins israeliens, ou ex-militaires LGBTQ) des services francais, qui fournissent, drogues, armes et les poussent a l'action.

Le prefet Denis Conus refuse de laisser Mohamed Boutiche sortir de la Marne pretextant qu’il serait dangeureux, la DGSI a pris soin de le ficher S afin de le bloquer completement. Mais l’etat d’urgence a ete declare inconstitutionnel le 9 juin 2017, donc le prefet devra etre inventif pour tenter de maintenir Mohamed Boutiche dans la Marne. Mohamed a decide de quitter la France qui veut l’assassiner et conseille a tous les Musulmans de le faire rapidement, avant le debut des massacres que l’actuel larbin des Rothschild a l’Elysee a mis en place. Nous avons fourni les informations sensibles a l’ONU qui n’a plus besoin de savoir que la France, la Grande Bretagne et Israel sont les etats qui fournissent armes, munitions, argent, et couvertures au groupe se faisant appeler ‘etat islamique DAESH/ISIS’. Toutes les procedures entreprises en France ont ete bloquees, sabotees par les services de l’etat francais, qui doit desormais repondre de ses crimes a l’international. Chose qui semble perturber la DGSI et les ministeres de l’interieur et de la justice.

Mohamed Boutiche a fait son devoir de citoyen, comme un lanceur d’alerte, en denoncant les liens entre l’etat francais et les frères Kouachi, il a tres vite compris que les series d’attentats commis en Europe par Israel et ses cinquiemes colonnes au sein de plusieurs etats europeens avaient pour but d’entrainer une guerre civile anti-musulmane et des massacres comme en Algerie durant les annees 1990 ou la Palestine occupee depuis 100 ans, ou ceux d’Iraq, Syrie, Yemen. Ce sont des gens courageux comme Mohamed Boutiche qui font bouger les lignes et changer les choses, l’inaction n’a jamais servie quiconque. Mohamed Boutiche est comme ses ancetres en Algerie, un vaillant Resistant qui n’a pas eut peur de se sacrifier pour proteger sa communaute en tres grave danger. Les services de l’etat francais, les psychiatres, les ministeres de tutelles, la DGSI doivent maintenant faire face a leurs mensonges et leurs crimes. L’ONU condamne automatiquement tous ces abus, les preuves sont accablantes et le cas de Mohamed n’est pas isole en France.

Toutes les personnes victimes d’abus de l’etat francais doivent attaquer la France en dehors des juridictions francaises pour obtenir reparations. Les medias francais complices taisent cela! Le racisme, fascisme, nazisme francais doivent etre combattus comme celui de l’entite sioniste car il sont reels et tuent des milliers de personnes. La France et toutes ses institutions briment les populations Musulmanes et ses minorites en general, les persecutent, les assassinent, et maintenant veulent les genocider entierement car elles resistent. La France merite de disparaitre comme les Etats-Unis disparaissent en ce moment, elle est la honte de l’Humanite avec Israel. Plus la France est condamnee pour tortures et assassinats extra-judiciaires a l’ONU, plus les pressions se font pour que la France soit exclue de tous les traites internationaux relatifs aux droits humains fondamentaux, a la torture, aux droits des prisonniers politiques. La France est une dictature nazie d’esence militaro-policiere, aux mains d’une mafia et d’oligarchiques sionistes racistes, racialistes, segregationistes, islamophobes, dirigee par Netanyahu depuis Tel Aviv.

Pour joindre vos plaintes et dossiers a ceux de Mohamed Boutiche veuillez consulter la page du comite de lutte contre la torture de l’ONU. Nus avons dresse une liste de tous les psychiatres et psychologues francais travaillant pour le ministere de la justice et de l’interieur. Plusieurs sont impliques dans des attentats déjà, comme vous avez pu le voir. La France doit etre punie et la France doit payer pour ses crimes, la France doit reparer tous ses crimes sans discussions aucunes:

http://www.ohchr.org/FR/HRBodies/CAT/Pages/CATIndex.aspx


La torture psychologique

Les sévices corporels laissent des traces physiques qu’un examen médical peut déceler. Afin de ne pas laisser de marques visibles, témoignages des violences infligées qui pourraient un jour se retourner contre eux, les tortionnaires ont recours à d’autres méthodes, apparemment moins barbares, apparemment moins destructives de l’intégrité des corps.

Ces techniques sont parfois qualifiées de torture « blanche » ou même « propre » [À noter qu’en matière de torture, l’usage d’euphémismes est courant pour tenter de minimiser la violence des actes commis ou de contourner les lois interdisant le recours à la torture. On parlera ainsi de « pressions physiques modérées », de « mesures d’inconfort » ou de « position de stress »], sans doute parce qu’elles ne salissent pas les mains des tortionnaires.
Avant de détailler ces pratiques, il importe de rappeler que :
• D’apparence moins « moyenâgeuse », ces procédés infligent des souffrances tout aussi intolérables que les méthodes physiques auxquelles elles sont souvent associées
[Comme toute catégorisation, celle-ci est discutable. Quoi qu’il en soit, les différences entre tortures physiques et tortures psychologiques sont souvent bien faibles].
• Les victimes ont souvent raconté avoir plus de mal à les supporter.
• Les séquelles des tortures psychologiques perdurent plus que les traumatismes corporels.
• Elles sont un agent plus efficace de destruction de la personne humaine.
• Ces méthodes sont de plus en plus sophistiquées. Elles font l’objet d’études et de perfectionnements constants.
Comme pour la torture physique, les méthodes sont multiples. Parmi les plus utilisées :
• Le maintien dans l’incertitude et la dépendance absolues : arrêtée, souvent la nuit, sans avoir pu avertir personne, la victime a les yeux bandés ou la tête sous une cagoule. Elle est dépouillée de ses vêtements et de ses objets personnels. Elle est maintenue à l’isolement. Elle ignore tout de ce qui va lui arriver ; de la fréquence et de la durée des séances de torture ; du sort de ses proches ; de ce qu’on lui reproche ; de la façon de faire cesser les sévices (ou de les écourter, ou d’en voir diminuer l’intensité) parce que les tortures continuent même si elle parle, même si elle obéit.
• La privation de sommeil : quelques jours sans pouvoir dormir conduit les victimes à la limite de la folie.
• Les privations sensorielles : le port prolongé d’un bandeau sur les yeux ou d’une cagoule, de casques assourdissants ; le maintien dans l’obscurité complète et/ou dans le silence absolu. Privé de tout repère temporel et spatial, de toute stimulation extérieure, de toute activité relationnelle, un homme devient très vite la proie d’hallucinations et de terreurs incontrôlées. Les troubles émotionnels, intellectuels, oculaires ou auditifs, et psychosomatiques peuvent être irréversibles si la situation se prolonge.
• L’hyperstimulation sensorielle : confrontation à des bruits intenses (musique, cris, sifflements…), à des lumières aveuglantes et/ou stroboscopiques, à des lumières constantes de jour comme de nuit
• La privation de visites de l'extérieur (familles et avocats notamment)
• Les simulacres d’exécution
• L’interdiction de parler et de toutes formes de communication avec les gardiens ou avec ses co-détenus
• L’obligation d’assister aux tortures ou au viol de ses proches (son conjoint, ses enfants, ses amis…)
• L’obligation d’exécuter des ordres absurdes, contradictoires ou dégradants
• L’outrage aux valeurs morales ou religieuses (port de vêtements féminins, obligation de simuler ou d’avoir des rapports sexuels considérés comme impies, profanation d’objets sacrés, obligation de blasphémer ou d’insulter sa patrie…)
• La réglementation totale de la vie du détenu jusque dans ses moindres détails
• L’ingestion forcée de médicaments psychotropes destinés à entraîner des modifications psychiques
• L’internement d’office en hôpital psychiatrique en y subissant les traitements médicamenteux lourds (injection de neuroleptiques) réservés aux malades mentaux

http://www.acatfrance.fr/torture/methodes-torture

http://www2.ohchr.org/english/bodies/cat/docs/ngos/FIACAT-ACAT_France44.pdf
Pour mieux comprendre l’affaire Mohamed Boutiche et les liens entre l’etat francais et l’attaque sur Charlie Hebdo, lisez les liens suivants:

https://steemit.com/dgsi/@islamicintell/urgent-tentative-d-assasinat-de-mohamed-boutiche-detenu-illegalement-par-le-prefet-le-premier-ministre-patrick-calvar-et-le

https://steemit.com/dgsi/@islamicintell/l-etat-francais-cherche-a-assassiner-boutiche-mohamed

https://steemit.com/cazeneuve/@islamicintell/cazeneuve-tente-d-assassiner-boutiche-mohamed-a-reims

https://steemit.com/tourraine/@islamicintell/cazeneuve-calvar-urvoas-et-tourraine-veulent-assassiner-boutiche-mohamed

https://steemit.com/cazeneuve/@islamicintell/enlevement-sequestration-menaces-de-mort-empoisonnement

https://fr-fr.facebook.com/public/Mohamed-Boutiche
 

Lien permanent Catégories : france 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.